10/10/2021

Atterrissage court pour le KC-390  !

Brazilian_Air_Force_cut_KC390_order.jpg

Après les essais d’atterrissages sur terrains mous, la Force Aérienne Brésilienne (FAB) a annoncé avoir effectué une série d'exercices d'atterrissage courts avec le KC-390 en vue de terminer la qualification de ce dernier.

L’exercice s'est déroulé du 28 au 29 septembre à deux endroits différents, sur la base aérienne d'Anápolis, où se trouve le siège de l'escadron qui exploite le biréacteur, et l'aéroport Santos Dumont, à Rio de Janeiro, dont la piste n'a que 1323 mètres. La FAB vise comme objectif de pouvoir utiliser le KC-390 sur des pistes courtes, courantes dans plusieurs régions du pays. 

À Anapolis, des atterrissages ont été effectués, avec la distance la plus courte possible. La FAB avait placé des marques à 1’000 mètres, 1’200 mètres et 1’500 mètres sur la piste, qui mesure 3’300 mètres de long. Des exercices de remise de gaz ont également été effectués. Suite à une série de résultats parfaitement satisfaisant selon la FAB, les tests se sont poursuivis à Rio de Janeiro où il a atterri au niveau de la mer.

« Toutes les étapes qui font partie du déploiement de ce nouvel avion multi-missions sont en train d'être franchies avec succès. À Anápolis, nous pouvons voir comment le projet mûrit et améliore ses qualités opérationnelles, devenant essentiel dans les différentes missions de la FAB », a déclaré le commandant de la 2e escadre, le colonel Aviator Gustavo Pestana Garce.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes « fly-by-wire » avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

KC-390_1.jpg

Photos : Atterrissages court pour le KC-390@ FAB

 

01/08/2021

Essais du KC-390 sur terrain mou !

80763_embraerkc390roughrunway2cembraer_524554.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a lancé une série d’essais avec son KC-390 en vue de la certification de ce dernier. Après des tests par temps froid en Alaska et une qualification de ravitaillement en vol, l’avion est maintenant testé sur terrain mou et sablonneux.

Cette série de tests s’effectue sur une piste de terre de 1’800 m au sein des installations de la société à Gaviao Peixoto dans le sud du Brésil pour évaluer et analyser les performances du transport tactique. Le KC-390 est conçu pour fonctionner à partir de pistes accidentées, y compris des pistes d'atterrissage semi-préparées et endommagées, avec des turbines jumelles positionnées vers l'avant sur une aile haute, une configuration destinée à empêcher les moteurs d'aspirer des débris au sol. La société affirme également que sa cellule est tolérante aux dommages.

Embraer a présenté le KC-390 comme un avion multi-missions capable de gérer le transport de fret, le ravitaillement en vol, les largages aériens de fret, le déploiement de parachutistes, la recherche et le sauvetage, l'évacuation médicale et la lutte aérienne contre les incendies. La société affirme que l'avion peut être reconfiguré pour toutes les missions en 3heures ou moins. Embraer fait également la promotion de son appareil en tant qu'avion cargo civil, surnommé le C-390.

La poursuite des tests du KC-390 intervient alors que l'armée de l'air brésilienne a annoncé en mai son intention de réduire sa commande de 28 exemplaires de l'avion en raison de l'impact négatif de la pandémie de coronavirus sur le budget de Brasilia. Le service n'a pas indiqué de combien sa commande serait réduite, mais a déclaré qu'il visait à ce qu'Embraer maintienne la production à deux avions par an le même rythme de production qu'en 2019 et 2020.

La production du KC-390 devait augmenter pour répondre aux commandes en cours de l'armée de l'air brésilienne, ainsi que cinq avions de l'armée de l'air portugaise et deux de l'armée de l'air hongroise. Embraer tente également de convertir 33 lettres d'intention en commandes fermes pour les forces aériennes de l'Argentine, du Chili, de la Colombie et de la République tchèque, ainsi que la société de services aéronautiques SkyTech.

L'armée de l'air brésilienne a quatre exemplaires du KC-390 en service.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes « fly-by-wire » avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

1906699408.jpg

Photos : 1 Essais sur terrain mou 2 le KC-390 @ Embraer

07/02/2021

Début d’assemblage pour les KC-390 portugais !

2486914534.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a débuté l’assemblage du premier avion de transport tactique KC-390 « Millennium » destiné au Portugal. L’avionneur a publié une série de photos des travaux concernant le contrat avec le Portugal.

Rappel :

C’est en juin 017 que le Portugal a entamé des négociations officielles avec l’avionneur brésilien Embraer pour acheter cinq avions de transports tactiques KC-390 avec une option pour un sixième avion. Le Portugal est l'un des cinq pays qui s'est engagé à acheter le KC-390 depuis 2010, avec l'Argentine, le Chili, la Colombie et la République tchèque. 

146004875_2529273540714498_3503057808345061043_n.jpg

En 2019, le gouvernement portugais a annoncé une commande ferme pour cinq avions de transport multi-missions Embraer KC-390 dans le cadre du processus de modernisation des capacités de l'armée de l'air portugaise pour soutenir les opérations des forces armées nationales et accroître la préparation des missions d'intérêt public. Le KC-390 portugais répondra aux nouvelles exigences d'interopérabilité, dans les domaines de la navigation sécurisée, de la transmission des données et de la voix, qui permettront au KC-390 d'intégrer des opérations conjointes dans des alliances multinationales dans lesquelles le Portugal est intégré. Ces exigences, développées en partenariat avec l'armée de l'air portugaise, permettront au KC-390 de répondre aux besoins de nombreux autres pays du monde. » a déclaré Jackson Schneider, président et chef de la direction d'Embraer Defence & Security. «Le partenariat industriel entre le Portugal et Embraer contribue au développement de l'ingénierie et de l'industrie aéronautique portugaise, représentant plus de 300 millions d'euros d'export chaque année et des milliers d'emplois hautement qualifiés. Le Portugal est le plus grand partenaire international du programme KC-390 et sa participation au développement et à la production de l'avion est reconnue comme ayant eu un impact économique positif sur la création d'emplois, de nouveaux investissements, une augmentation des exportations et des progrès technologiques. Le KC-390 a reçu sa certification civile de l'Agence nationale de l'aviation brésilienne (ANAC) en 2018 et est maintenant en pleine production en série. L'entrée en service devrait avoir lieu au 3ème trimestre 2019 avec l'armée de l'air brésilienne (FAB), avec un suivi des livraisons tout au long de l'année.

Portugal_KC-390-3.jpeg

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

Portugal_KC-390-4.jpeg

Photos : 1 KC-390 2,3,4 Assemblage du premier KC-390 destiné au Portugal@ Embraer

18/11/2020

La Hongrie commande le KC-390 !

Embraer-KC-390-FAB.jpg

Le gouvernement hongrois vient de placer une commande portant sur deux exemplaires de l’Embraer KC-390. L’avion doit venir remplacer l’Antonov AN-26, dont le dernier exemplaire a été retiré du service durant l’année.

Hier, le contrat portant sur deux KC-390 a été officiellement signé par le colonel-général Ferenc Korom, commandant des forces armées hongroises, et Jackson Medeiros de Farias Schneider, président de la société brésilienne de défense et de sécurité Embraer. Les

 KC-390 conviennent au transport de charges importantes sur le champ de bataille et arriveront en Hongrie entre 2023 et 2024.  Cet achat va achèvera moderniser le développement des capacités de transport aérien, d’évacuation, de vol et de ravitaillement en vol de l’armée hongroise.  

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes « fly-by-wire » avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

KC-390L.jpg

Photos : KC-390 de la FAB @ FAB

 

18/11/2019

Le KC-390 & C-390 « Millennium » !

2238362064.jpg

Boeing et Embraer ont baptisé l’avion de transport KC-390 en tant que C-390 « Millennium » destinée aux missions de transport du fret. Les sociétés ont également annoncé que leur coentreprise de défense créée pour vendre le KC-390 porterait la marque Boeing Embraer - Defence. Les deux entreprises ont annoncé leur coentreprise en 2018.

Boeing Embraer - Defence vendra également une version du transporteur à ravitaillement en vol qui conservera le nom KC-390. L’avion sera commercialisé en tant que C-390 pour les versions civiles. Les sociétés n’ont pas indiqué s’il existait des différences matérielles entre le KC-390 ou le C-390, ou si la nouvelle image de marque était destinée à des fins de marketing.

Rappel : 

Le développement du KC-390 a été lancé en 2009 sous la forme d'un projet commun entre l'armée de l'air brésilienne et Embraer. Le premier exemplaire a volé en 2015.

L'armée de l'air brésilienne a commandé 27 appareils supplémentaires. En juillet, l’aviation portugaise est devenue le premier client à l’exportation du KC-390 avec une commande ferme de cinq exemplaires. Par ailleurs, Embraer a 33 lettres d’intention pour le KC-390, dont six de l’aviation argentine, six de l’aviation chilienne, 12 de l’aviation colombienne, deux de l’aviation tchèque de la société de services d’aviation SkyTech. 

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

Photo : le KC-390 @ Embraer