26/02/2017

Premier ravitaillement avec un KC-390 !

345.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a terminé avec succès le premier ravitaillement en vol à partir de son KC-390. Ce premier ravitaillement a été réalisé avec un Northrop F-5 de la force aérienne brésilienne. L’avion de chasse est venu se placer derrière le KC-390 est à procéder à l’approche du panier ravitailleur. Puis le pilote a pu enquiller le panier et recevoir le carburant. Le KC-390 était doté de deux tuyaux de ravitaillement. Ce test a eu lie non loin de la base aérienne de Santa Cruz près de Rio de Janeiro.

Frederico Lemos, directeur d'Embraer pour le développement, a déclaré que l'avion avait désormais fait ses preuves et notamment l’enveloppe de ravitaillement. Le KC-390 pourra également vole à faible vitesse pour effectuer des ravitaillement d’hélicoptères.

Le point sur les essais :

L’année prochaine Embraer procédera à des essais sur pistes austères y compris la glace et la neige. Les deux prototypes ont maintenant terminé 850 heures de vol avec des essais à 0,8 Mach jusqu'à 36.000 ft. Embraer a terminé les essais de flottement et confirmé les capacités du système « fly-by-wire » des commandes de vol en mode "normal" avec les protections d'enveloppe.

L’avionneur a commencé l'assemblage du premier avion de série sur la chaîne de montage de Gaviao Peixoto. Le deuxième avion suit de près. Les deux seront livrés à l'armée de l'air brésilienne en 2018. Plus tard cette année, la société va procéder à des évaluations de givrage artificielles à McKinley au sein du laboratoire d’Eglin AFB, en Floride, tandis qu'une série de vol avec vent de travers fort seront effectués à Punta Arenas au sud pointe du Chili.

La force aérienne brésilienne veut atteindre à la capacité opérationnelle initiale et la certification en 2017, alors que la capacité opérationnelle complète est prévue pour 2018.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

Unknown.jpeg

Photos : 1KC-390 2 Ravitaillement depuis le F-5 @FAB

 

 

21/11/2016

Certificat de type provisoire pour le KC-390 !

342.jpg

L'armée brésilienne a décerné à Embraer un certificat de type provisoire pour la configuration de base de la version ravitailleur en vol du KC-390. Une étape de plus, sur la voie de la capacité opérationnelle initiale de l'armée de l'air au second semestre de 2017 avec le KC-390.

«La réalisation de cette étape témoigne de la maturité de la conception qui permet à la campagne d'essais de progresser comme prévu et avec une efficacité élevée», déclare Jackson Schneider, président et chef de la direction d'Embraer Defence & Security.

L'approbation provisoire de l'Institut de promotion et de coordination industrielle (IFI) affirme que le véhicule de base du KC-390 «est conforme aux exigences de la base de certification», précise Embraer. IFI est une organisation de l'armée de l'air brésilienne qui dirige le processus de certification militaire pour les nouveaux avions. Embraer prévoit de compléter la certification du KC-390 l'année prochaine, permettant aux livraisons de commencer en 2018.

L'armée de l'air brésilienne a commandé 28 KC-390 pour remplacer une flotte vieillissante de Lockheed-Martin C-130 « Hercules ». Cinq autres pays, dont l'Argentine, le Chili, la Colombie, la République tchèque et le Portugal, ont signé le programme de développement avec l'engagement d'acheter 32 avions supplémentaires.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

4356.png

Photos : 1 KC-390 @ A.J. Best 2 KC-390 @ Embraer

30/10/2016

Le KC-390 sera certifié l’année prochaine !

KC-390-in-AERO-Vodochody-arrival.jpg

Le programme KC-390 d'Embraer a repris ses essais en vol en novembre 2015, après une interruption causée par la crise financière que traverse le Brésil. Le programme se dirige en direction de la certification qui devrait obtenue durant la seconde moitié de l’année prochaine.

Des essais qui se déroulent bien :

Hormis la crise financière du pays qui a retardé le programme durant quelques mois et dans un secteur ou les dépassements de coûts et les imprévus sont légions, lors des programmes d'essais, l’avion de transport brésilien semble plutôt bien s’en sortir. A l’interview cette semaine, Paulo Gastão Silva, vice-président du programme d'Embraer, pour les vols d'essai à confirmé que la planification et le programme sont sur la bonne voie, les premiers avions de production seront livrés à l'armée de l'air brésilienne dans la première moitié de l’année 2018.

À la fin du mois de septembre, les deux prototypes avaient enregistré plus de 500 heures de vol sur un total de 2500 heures prévues. Les horaires prospectifs ont été atteints avec notamment les apparitions publiques de plus en plus fréquentes du KC-390.

Les essais en vol avec deux Northrop F-5 « Tiger II » en vue de tester la configuration de ravitaillement air-air se sont également parfaitement déroulés.

Le calendrier des tests 2017 comprendra les essais de givrage, tant pour la plate-forme et les systèmes de mission. Il est prévu que le KC-390 puisse obtenir une double certification « glaces ». La finalisation des tests comprendra les différents essais de transport de charges et le largage de palettes et de parachutistes. Puis le KC-390 sera doté du système modulaire de ravitaillement en vol.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

55c45bae25038747224c15c40a0e868289f49dfb.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer

24/01/2016

Canada, une Short List pour le futur avion SAR !

 

Unknown-1.jpegimages-2.jpegimages-1.jpeg

 

Le Canada vient de passer une nouvelle étape dans sa quête en vue de se doter d’un nouvel avion de recherche & sauvetage (SAR) en service, avec la publication des trois derniers appareils encore en concurrence.

 

Rappel :

Le Canada cherche activement un remplaçant pour sa flotte de CC-115 « Buffalo » et de ses C-130 de recherche et de sauvetage. Jusqu’ici, les concurrents étaient annoncés pour cette compétition, avec le C-27J « Spartan » d’Alenia-Aermacchi, le C-295 d'Airbus Military et le V-22 « Osprey » de Boeing/Bell, le Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » et l’Embraer KC-390. Le projet de remplacement est estimé à près de 1,55 milliards de dollars, pour l'acquisition de 17 aéronefs à voilure fixe à partir de 2018.

 

Une Short Liste :

Le groupe de travail engagé dans le processus de recherche du futur avion de sauvetage a annoncé avoir retenu trois appareils en vue de l’évaluation finale, il s’agit de l’Embraer KC-390, de l’AleniaAermacchi C-27J «Spartan » et l’Airbus Défense C-295W. Les trois avionneurs doivent encore remettre une proposition définitive d’offre au Canada.

 

L’Embraer KC-390 :

canada sar,avions sar,inofs aviation,kc-390,c-27j,c295w,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. L’avion offre une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

Le C-27J « Spartan » : 

786.jpg

Le C-27J «Spartan» est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente. 

Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le «drive-in/out» de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement.

Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut.  Le C-27J décolle sur environ 1900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10.000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10.000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

 

Le C295W :

C-2951.jpg

Doté d’ailettes marginales (winglets) et de moteurs modernisés de série, le nouveau modèle fournira aux opérateurs des performances accrues dans toutes les phases de vol. Il est particulièrement adapté aux missions réalisées en altitude et par temps chaud, pour lesquelles il promet une augmentation de charge utile d’au moins 1 000 kg. L’appareil est équipé de turbopropulseurs de Pratt & Whitney, qui motorisent toutes les versions du C295. De nouvelles procédures récemment certifiées au Canada et en Espagne permettent aux opérateurs d’augmenter la puissance, lors des phases ascensionnelles et de croisière. Outre les performances en altitude et par temps chaud, ces procédures améliorent les opérations sur des reliefs très élevés, comme la Cordillère des Andes ou l’Himalaya, avec des répercussions minimes sur les coûts de maintenance.

 

Photos 1 KC-390 @ EmbraerC-27J Spartan @AleniaAermachi 3 C295W @ Airbus

 

 

 

24/12/2015

Canada, Embraer propose le KC-390 !

yourfile.jpg

L’avionneur brésilien Embraer se positionne avec une offre en vue du remplacement des « bons vieux » De Havilland Canada CC-115 « Buffalo » (DHC-5) de recherche & sauvetage en service au sein de la Royal Canadian Air Force (RCAF).

 

Rappel :

Le Canada cherche activement un remplaçant pour sa flotte de CC-115 « Buffalo » et de ses C-130 recherche et de sauvetage. Jusqu’ici, trois concurrents étaient annoncés pour cette compétition, avec le C-27J « Spartan » d’Alenia-Aermacchi, le C-295 d'Airbus Military et le V-22 « Osprey » de Boeing/Bell. Le projet de remplacement est estimé à près de 1,55 milliards de dollars pour l'acquisition de 17 aéronefs à voilure fixe à partir de 2018.

 

Embraer, le quatrième concurrent :

L’avionneur brésilien confirme Embraer qu'il va répondre à la demande ASAR du gouvernement canadien, dont la demande d’offre a été lancée en en mars. La limite d’offre a été fixée au 11 janvier 2016. Pour Embraer, le KC-390 est parfaitement adapté pour les missions SAR dans des environnements les plus exigeants. De plus, selon le nouveau calendrier de l’avionneur, le KC-390 doit être certifié au début de 2017 et pourrait, donc, débuter les livraisons l’année suivante, selon les exigences du Canada.

 

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. L’avion offre une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

1_KC-390_Take_Off_02.jpg

Photos : 1 KC-390 aux couleurs canadiennes 2 prototype du KC-380 @ Embraer