04/02/2018

L’Inde relance l’acquisition d’un avion ravitailleur !

ob_9a6a67_airbus-a330-mrtt-photo-airbus-ds.jpg

Le ministère de la Défense de l'Inde a publié une nouvelle demande d'information pour un total de six avions de ravitaillement en vol et ceci pour faire suite aux deux tentatives antérieures avortées. Nous voici con à l’aube d’un troisième volet indien en ce qui concerne les ravitailleurs, rien de surprenant au pays des Mahradja.

Rappel :

La surprise avait été totale en août 2016, lorsque le gouvernement indien avait annoncé l’abandon de son projet d'acquisition de six Airbus A330 MRTT de ravitaillement en vol. L’avion européen avait été choisi une première fois en 2013 et annulé.

Les préoccupations au sujet des coûts d'acquisition élevés ont fait échouer les deux tentatives précédentes de se procurer un ravitailleur de nouvelle génération. En conséquence, le gouvernement Indien inclut la possibilité d'acquérir un avion d'occasion approprié, qui peut être modifié pour le rôle de ravitailleur.

Nouvelle exigengence :

Cette fois, l'exigence spécifie que l'avion-citerne soit propulsé par deux turboréacteurs, ce qui exclu l'Ilyushin IL-78 russe. Le nouvel avion sera donc occidental.

Les candidats :

Boeing, qui n'a pas participé aux deux compétitions précédentes, est dans la mêlée cette fois-ci. Du côté de l’avionneur américain, on confirme avoir reçu une demande de renseignements de l'Inde pour des ravitailleurs aériens et avoir informé l'armée de l'air indienne des capacités du KC-46 « Pegasus ».De son côté l’israélien IAI devrait offrir sa solution basée le sur un B767 MMTT. Airbus va tenter la passe de trois pour tenter de remporter une nouvelle fois le choix indien et ceci face à une plus grande concurrence. On attend également une décision d’Embraer qui pourrait venir se joindre au concours avec son KC-390.

L’A330 MRTT :

2796777592.jpg

L’A330 MRTT (Multi-Rôle Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

1223432898.jpg

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

IAI B767 MMTT :

3098303763.jpg

Le concept d’IAI concernant le B767-300 MMTT permet à l’avion d’être configuré simultanément pour le ravitaillement en vol, le transport de fret, VIP, les passagers, selon le souhait de l'opérateur. L’avion dispose également d’une porte cargo permettant le transport de palettes. Les sièges passagers et les consoles de guidage au ravitaillement en vol, peuvent être rapidement installées ou enlevées.

A l’origine, le B767 MMTT est une réalisation israélienne faisant suite à une demande du gouvernement colombien pour la transformation de B767 en version transport et ravitaillement en vol. Le MMTT est configuré avec deux nacelles de ravitaillement Wing (funes) du modèle ARP3, développé et fabriqué par IAI. Le MMTT peut également être configuré avec une flèche ou une flèche mixtes, le tuyau et un système de ravitaillement de type «Drogue». Le Brésil est le second clients pour le concept IAI B767 MMTT après la Colombie.

 

Photos : 1 A330MRTT 2 A330MRTT @ Airbus 3 KC-46A @ Boeing 4 B767MMTT @ IAI

 

 

 

 

09/11/2017

Embraer confirme la livraison du KC-390 en 2018 !

Embraer-KC-390.jpg

L’avionneur brésilien Embraer confirme qu’il livrera son premier avion de transport et de ravitaillement en vol tanker KC-390 à partir du milieu de l'année prochaine, les tests en vol ayant atteint un stade avancé.

Dans un communiqué de résultats du troisième trimestre publié le 27 octobre, Embraer a déclaré qu'il "augmentera la production du KC-390" l'année prochaine, "avec la première livraison de ce jet prévu dans la seconde moitié de 2018". À ce jour, l'armée de l'air brésilienne est le seul acheteur confirmé pour le biréacteur, avec le service d'une flotte de 28 avions. La société a déjà présenté un plan de remise de ses deux premiers avions clients en 2018.

Le développement et la certification du KC-390 ont progressé comme prévu, avec les deux prototypes (avions 001 et 002) dépassant 1’350 heures de vol, avec des tests de largage de parachutistes à haute altitude et de l’utilisation de lunette de vision nocturne.

Les activités de production progressent, avec les trois premiers exemplaires de série qui se trouvent déjà dans le processus d'assemblage et la fabrication de pièces ayant débuté pour les avions 006, 007 et 008.

Pendant ce temps, le constructeur brésilien affirme qu'il est dans "un stade avancé de négociation" avec le gouvernement portugais sur une vente potentiellement à cinq avions, Lisbonne souhaitant également une option pour un sixième exemple.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1663935710.jpg

Photos : 1 KC-390 2 le cockpit@ Embraer

04/09/2017

Le Portugal commande le KC-390 !

DDfVVWNXsAAwkEm.jpg

Le président du Brésil, Michel Temer, a annoncé ce soir que son homologue portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, lui avait confirmé l'achat de six avions de transport tactiques Embraer KC-390 lors d'une rencontre entre les deux hommes à Lisbonne.

"Lors de ma visite à Lisbonne, le président portugais a confirmé l'achat de six avions KC-390 r", a écrit Temer. "

 En négociation de le début de l’année :

Le gouvernement portugais a entamé des négociations officielles avec l’avionneur brésilien Embraer pour acheter cinq avions de transports tactiques KC-390 avec une option pour un sixième avion depiuis le début de cette année. Les discussions devraient se sont prolongées pour définir la configuration détaillée de l'avion en vue de l’intégration au sein de la Force aérienne portugaise, les dates de livraison et les horaires de paiement. Les discussions ont également portés sur l’entretiens est un simulateur de vol complet, des pièces de rechange et d'autres services de soutien.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1608507971.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer

 

09/05/2017

La Suède modernise ses Hercules !

320065382.jpg

La Suède a décidé de ne pas opter pour l’instant d’un nouvel avion de transport. Par contre, le pays opte pour modernisation de sa flotte vieillissante Lockheed-Martin C-130H « Hercules ».

Selon les déclaration du colonel Magnus Liljegren, du quartier général de la Force aérienne suédoise (SwAF) : les six C-130H restants en service seront modernisés à mi-vie pour pouvoir continuer à voler jusqu’en 2032.

Selon le Col Liljegren la mise à jour couvrira l'avionique de l'avion principalement, Par contre, il sera pas question d’introduire des travaux structurels majeurs, car ceux-ci seraient trop coûteux compte tenu des heures de vol des cellules. Lors de la mise à jour, l’un des C-130H soit un KC-130H spécialisé dans le ravitaillement en vol sera temporairement inutilisable. Mais, il semble que cette fonctionnalité est peu souvent utilisée par le SwAF.

Dans l’attente du KC-390 ?

Depuis 2015, l’armée de l'air suédoise (Flygvapnet) cherche à remplacer ses actuels avions de transport tactique de type Lockheed-Martin C-130H « Hercules », par un nouveau type d’appareil.Le projet d’acquisition du Gripen E est aujourd’hui prioritaire et ne laisse pa sd eplace financièremement à l’achat d’un nouvel avion de transport. De plus, les liens actuels avec l’avionneur brésilien Embraer semblent de plus en plus se rapprocher, ce qui laisse penser que la Suède pourrait procéder à l’achat du KC-390 dans les années 2020 à 2025.

Photo:  C-130H Flygvapnet à Payerne @P.Kummerling

 

 

 

.

26/02/2017

Premier ravitaillement avec un KC-390 !

345.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a terminé avec succès le premier ravitaillement en vol à partir de son KC-390. Ce premier ravitaillement a été réalisé avec un Northrop F-5 de la force aérienne brésilienne. L’avion de chasse est venu se placer derrière le KC-390 est à procéder à l’approche du panier ravitailleur. Puis le pilote a pu enquiller le panier et recevoir le carburant. Le KC-390 était doté de deux tuyaux de ravitaillement. Ce test a eu lie non loin de la base aérienne de Santa Cruz près de Rio de Janeiro.

Frederico Lemos, directeur d'Embraer pour le développement, a déclaré que l'avion avait désormais fait ses preuves et notamment l’enveloppe de ravitaillement. Le KC-390 pourra également vole à faible vitesse pour effectuer des ravitaillement d’hélicoptères.

Le point sur les essais :

L’année prochaine Embraer procédera à des essais sur pistes austères y compris la glace et la neige. Les deux prototypes ont maintenant terminé 850 heures de vol avec des essais à 0,8 Mach jusqu'à 36.000 ft. Embraer a terminé les essais de flottement et confirmé les capacités du système « fly-by-wire » des commandes de vol en mode "normal" avec les protections d'enveloppe.

L’avionneur a commencé l'assemblage du premier avion de série sur la chaîne de montage de Gaviao Peixoto. Le deuxième avion suit de près. Les deux seront livrés à l'armée de l'air brésilienne en 2018. Plus tard cette année, la société va procéder à des évaluations de givrage artificielles à McKinley au sein du laboratoire d’Eglin AFB, en Floride, tandis qu'une série de vol avec vent de travers fort seront effectués à Punta Arenas au sud pointe du Chili.

La force aérienne brésilienne veut atteindre à la capacité opérationnelle initiale et la certification en 2017, alors que la capacité opérationnelle complète est prévue pour 2018.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

Unknown.jpeg

Photos : 1KC-390 2 Ravitaillement depuis le F-5 @FAB