25/10/2015

Missile Vikhr pour hélicoptères Ka-52 !

118.jpg

 

Le ministère russe de la Défense a reçu les nouveaux missiles Kalachnikov Rostec Vikhr-1 pour équiper notamment ses hélicoptères d’attaques Kamov Ka-52 « Alligator ».

 

Le missile Vikhr-1 :

Le missile Vikhr-1 est équipé d’un système de guidage et de suivi automatique de la cible selon le schéma « tirer-oublier ». Le pilote détecte l’image de la cible sur l’écran thermique, la prend « dans le viseur » et active le régime de suivi automatique de la cible. Le système lance le missile lui-même, une fois que la distance autorisée a été atteinte.

Le système de guidage laser émet un rayonnement faible et ne peut être détecté par les moyens de guerre électronique de l’ennemi. Ce nouveau missile permet notamment de détruire des véhicules blindés et des cibles aériennes à basse vitesse. Sa portée maximale est de 10 km et ces tirs peuvent être effectués d'une hauteur de 4.000 mètres. Sa charge HEAT qui est capable de percer des blindages réactifs détonne soit à l'impact direct sur sa cible (notamment pour les véhicules blindés), ou soit légèrement avant l'impact (si la cible engagée est aérienne) grâce à une fusée de proximité. Le moteur fusée du Vikhr permet au missile d'atteindre une vitesse de 600 m par seconde (soit Mach 1,8) et lui permet une autonomie d'une dizaine de kilomètres.

 

Le Kamov Ka-52 « Alligator » :

Le Kamov Ka-52 «Alligator» est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10m seconde à une altitude de 2.500 m. Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome. L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 10 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 

 

15309019.jpg

   Ka-52 « Alligator » avec le nouveau missiles Vikhr-1 @ Rostec

21/06/2015

Discrètement la Russie exporte le Ka-52 Alligator !

3611-kamov-ka-52-alligator-1920x1200-aircraft-wallpaper.jpg

 

 

 

Moscou, la Russie entame discrètement la première phase d’exportation de son hélicoptère de combat  polyvalents Kamov Ka-52 « Alligator ». Un ou plusieurs contrats auraient été signés, mais le nom des pays concernés ne sont pour l’heure pas rendus publiques.

 

C’est lors du dernier Salon du Bourget, que  le chef de la délégation de l'exportateur d'armement russe Rosoboronexport Sergueï Kornev a révélé l’information. Dans l’attente de connaitre le/les acquéreurs du Ka-52, cette information démontre une fois de plus, la volonté de la Russie à revenir au premier plan en ce qui concerne les exportations d’équipements militaires.

 

Le Kamov Ka-52 « Alligator » :

 

Le Kamov Ka-52 «Alligator» est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10m seconde à une altitude de 2.500 m. Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome.L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 8 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 

691.jpg

 

Photos : 1 Kamov Ka-52 « Alligator » @ VVL 2 Cockpit @Sergej Kuznecov