23/08/2017

Les KAI FA-50 philippins en service!

232.jpg

Korean Aerospace Industries (KAI) a achevé la livraison des 12 avions de combat légers FA-50PH à l'armée de l'air des Philippines. Les deux derniers avions FA-50 sont arrivés à la base aérienne de Clark au Philippines, en mai dernier. Les appareils avaient quittés les installation de KAI à Sacheon, en Corée du Sud, équipé de trois réservoirs de carburant externes.

La première volée de pilotes philippins a terminé sa transition sur le nouvel avion et a débuté le service de vol opérationnel à fin juillet. La pleine capacité opérationnelle des équipages sera atteinte en 2019.

Le standard FA-50PH est la variante d'attaque légère du T-50 Supersonic école de KAI développé conjointement avec l’avionneur américain Lockheed-Martin. Les Philippines sont devenu le premier pays a exploiter cette variante de l’avion. Les FA-50PH philippins peuvent emporter éventail d'armes jusqu'à 3500 kg, dont des bombes non guidées MK-82, les missiles air-air AIM-9 « Sidewinder » et le missile air-sol AGM-65 « Maverick ».

Ces dernières semaines des FA-50PH ont été utilisés pour la première fois pour des missions de soutien aérien proches, avec des turbopropulseurs OV-10 « Bronco » contre des militants Islamistes sur la ville de Marawi.

KAI T-50 « Golden Eagle » :

Le T-50 est un appareil école non armé, alors que le modèle FA-50 dispose d’un radar de tir israélien Elta EL/M2032, mais fabriqué sous licence en Corée du Sud par Lignex. Le T-50 « Golden Eagle » et largement dérivé du Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et dispose de nombreuses similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspirés de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne, mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

kai_fa-50-46.jpg

Photos : 1 FA-50PH Phil Air Force@ MCKYOZ 2 Image de synthèse du FA-50PA@ KAI

 

 

28/01/2016

Premier vol pour le KUH-1 « Surion » MEDEVAC !

6543.jpg

Korea Aerospace Industries (KAI) a fait voler le premier hélicoptère utilitaire KUH-1 «Surion» optimisé pour des missions d'évacuation sanitaire militaires (MEDEVACM). Ce premier vol a eu lieu à depuis les installations de production de Sachon KAI et a duré 20 minutes.

La version sanitaire du KUH-1 « Surion » :

Le «Surion» de 8.7t d'évacuation sanitaire sera d'abord livré à l'armée sud-coréenne d’ici 2018. Pour l’instant un total de 8 exemplaires ont été commandés par le gouvernement coréen. L’appareil est optimisé pour le transport sanitaire pour six patients et sera équipé avec des équipements médicaux y compris les moniteurs de patients, un défibrillateur et un respirateur. Le système de communication est renforcé pour permettre à l'équipage de rester en contact avec les médecins sur le terrain.

Historique du KUH «Surion» :

Le programme coréen pour un hélicoptère multirôle (KMH) fut lancé le 12 mars 2004 avec comme objectif le développement d’un hélicoptère polyvalent entièrement coréen. Compte tenu, des besoins financiers énormes pour le développement d’une telle machine, le programme fut réorienté, afin de répondre aux besoins utilitaires (KUH) de l’armée coréenne en priorité. 

Le second problème des coréens était de pouvoir compter sur la collaboration d’un constructeur étranger reconnu, pour diminuer les risques industriels. La Corée lança le 15 avril 2005 un appel d’offre international pour permettre à un constructeur étranger d’intégrer le programme. Plusieurs sociétés étrangères, telles que Boeing, Bell Helicopter, Sikorsky aux États-Unis, Airbus Helicopters, AgustaWestland en Europe et une société russe ont répondu à l’offre.

Le 13 décembre 2005, le gouvernement coréen a annoncé le choix d'Airbus Helicopters (ex Eurocopter) comme partenaire principal de Korea Aerospace Industries (KAI) dans le programme KUH pour le développement du premier hélicoptère de transport militaire coréen. A ce jour, l'armée sud-coréenne exploite plus de 40 « Surion », dont 200 exemplaires ont été commandés.

yourfile-1.jpg

 

Photos : KAI KUH-1 « Surion » en version MEDEVACM@ KAI Aerospace