02/01/2017

Corée du Sud, la Marine commande le Surion !

4sKeq4cr.jpg

Séoul, Korea Aerospace Industries a obtenu un contrat d’un montant 523 millions de dollars pour la fourniture de 30 hélicoptères KUH « Surion » de transport destinés à la Marine. Les livraisons vont débuter cette année pour se terminer en 2023.

A noter que la l’Armée sud-coréenne avait exigé un remplacement des boîtes de vitesses. En effet, Selon un rapport 57% datant de cet été, les « Surion » en service dans l’armée coréenne avaient besoin de remplacer les boîtes de vitesse défectueuses.

La version Marine du KUH « Surion » dispose de pales du rotor pliable. En plus de quatre membres d’équipage (deux pilotes et deux canonniers) il peut transporter neuf marines entièrement armés. L’hélicoptère dispose également de flotteurs d'urgence qui ont peuvent être déployé sur simple pression d'un bouton. Les équipes peuvent également ajouter rapidement des réservoirs spéciaux de carburant à longue portée interne.

Historique du KUH «Surion» :

Le programme coréen pour un hélicoptère multirôle (KMH) fut lancé le 12 mars 2004 avec comme objectif le développement d’un hélicoptère polyvalent entièrement Coréen. Compte tenu des besoins financiers énormes pour le développement d’une telle machine, le programme fut réorienté afin de répondre aux besoins utilitaires (KUH) de l’armée coréenne en priorité. 

Le second problème des coréens était de pouvoir compter sur la collaboration avec un constructeur étranger reconnu pour diminuer les risques industriels. La Corée lança le 15 avril 2005 un appel d’offre international pour permettre à un constructeur étranger d’intégrer le programme.  Plusieurs sociétés étrangères telles que Boeing, Bell Helicopter, Sikorsky aux États-Unis, Eurocopter, AgustaWestland en Europe, une société russe ont répondu à l’offre.

Le 13 Décembre 2005 déjà, le gouvernement coréen a annoncé le  choix d'Eurocopter comme partenaire principal de Korea Aerospace Industries (KAI) dans le programme KUH pour le développement du premier hélicoptère de transport militaire coréen.

 

Gkuh1-index-700x357.jpg

Photos : 1 KUH Surion Marine 2 KUH Surion Armée de terre @

08/07/2016

Les KUH-1 « Surion » cloués au sol !

2816693930.jpg

L’affaire du crash de l’hélicoptère Airbus H225 en Norvège à des répercutions en Corée du sud. Selon un rapport publié par l'agence Yonhap, citant un responsable de l'administration du programme d'acquisition de défense de Séoul, Airbus a informé Séoul que l'accident mortel d'un H225 en Norvège était du à une "boîte de vitesses défectueuse".

La Corée du Sud a par précaution cloué à la terre sa flotte d’hélicoptères Aerospace Industries KUH-1 « Surion » en attendant le remplacement des boîtes de vitesses. Selon le rapport 57% des « Surion » en service dans l’armée coréenne auront besoin de remplacer les boîtes de vitesse. De son côté Airbus Helicopters s’engage à rembourser le gouvernement sud-coréen.

Actuellement l’armée coréenne compte 52 hélicoptères KUH-1 « Surion » en service et 47 doivent encore être livrés. On dénombre également 204 lettres d'intention de l'armée (153), les marines sud-coréenne (40) et l'Agence de police nationale coréenne (11).

Historique du KUH «Surion» :

Le programme coréen pour un hélicoptère multirôle (KMH) fut lancé le 12 mars 2004 avec comme objectif le développement d’un hélicoptère polyvalent entièrement coréen. Compte tenu, des besoins financiers énormes pour le développement d’une telle machine, le programme fut réorienté, afin de répondre aux besoins utilitaires (KUH) de l’armée coréenne en priorité. 

Le second problème des coréens était de pouvoir compter sur la collaboration d’un constructeur étranger reconnu, pour diminuer les risques industriels. La Corée lança le 15 avril 2005 un appel d’offre international pour permettre à un constructeur étranger d’intégrer le programme. Plusieurs sociétés étrangères, telles que Boeing, Bell Helicopter, Sikorsky aux États-Unis, Airbus Helicopters, AgustaWestland en Europe et une société russe ont répondu à l’offre.

Le 13 décembre 2005, le gouvernement coréen a annoncé le choix d'Airbus Helicopters (ex Eurocopter) comme partenaire principal de Korea Aerospace Industries (KAI) dans le programme KUH pour le développement du premier hélicoptère de transport militaire coréen. 

 

2863718913.jpg

Photos : 1 KUH-1 « Surion » 2 Cockpit @ KAI

16/03/2015

Airbus : gros contrat en Corée du sud !

EC155.jpg

 

 

Séoul, cette nuit, Airbus Helicopters a signé un contrat de développement et de fabrication portant sur 314 hélicoptères avec son homologue de Korean Aerospace Industries (KAI). En plus des hélicoptères, le groupe européen va également travailler sur le nouvel avion de combat coréen.  Airbus Group a été retenu face à l'italien AgustaWestland et à l'américain Bell, qui avaient aussi répondu à l'appel d'offres lancé par le gouvernement sud-coréen.

 

Le nouvel hélicoptère : 


airbus group,airbus ds,ec155b1,kai,korean air,blog defense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation


 

Ce contrat, d'une valeur de 3 milliards de dollars, dont la moitié pour le constructeur européen, prévoit la mise en place d'un partenariat industriel destiné à fabriquer en Corée 214 hélicoptères militaires d'attaque (LAH) pour l'armée de terre sud-coréenne et une centaine d'hélicoptères légers civils (LCH) pour des applications de transport sanitaire, des opérations de secours en mer et des missions de sécurité civile. Les deux appareils seront développés sur la base de l’actuel  EC155B1 « Dauphin ». Ces futurs hélicoptère seront produit au sein des installations de KAI à Sacheon. La version civile de l'appareil entrera en service en premier, à l'horizon 2020, puis ce sera au tour de la version militaire, en 2022. Ces appareils vont remplacer la flotte vieillissante d’hélicoptères  McDonnell Douglas MD500MD.

 

Avions de combat : 


20070310.jpg


 

En parallèle aux hélicoptères, Airbus DS confirme la signature avec Korean Air du protocole d'accord afin de répondre à l'appel d'offres relancé par Séoul pour développer et produire un avion de combat. La division d’Airbus qui produit l’Eurofighter « Typhon II » va collaborer à la mise au point de l’avion de combat bimoteurs de nouvelle génération à partir de 2025.

 

En face, on retrouve l’association du coréen KAI avec l’américain Lockheed-Martin. La DAPA, l'agence publique en charge du programme, devrait désigner le gagnant de la compétition en juin ou juillet 2015.

 

 

Photos : 1 Airbus EC155B1 2 Image de synthèse @ Airbus Projet d’avion de combat coréen @ L.Weon

04/08/2014

Korea Aerospace Industries développe un nouvel hélicoptère!

140723.jpg

 

Seoul, Korea Aerospace Industries (KAI) prépare une nouvelle génération d’hélicoptère LCH/LAH pour répondre aux besoins civils et militaires de la Corée du Sud. L’avionneur sud-coréen, répond ainsi à une demande du ministère du Commerce de l'Industrie et de l'énergie et la de la Défense.

 

Kai est ainsi au coeur du futur du programme pour le développement de la technologie de base du projet Light Civil Helicopter (LCH) et Light Armed Helicopter (LAH). Le LCH /LAH seront issus d’une seule et même cellule de base. Ils remplaceront dans l’armée les MD500 et autres AH-1 «Cobra» encore en service. 

 

L’avionneur KAI est actuellement en négociations avec des futurs partenaires étrangers comme  AgustaWestland,  Airbus Group en Europe, Bell et Sikorsky aux Etats-Unis pour une participation dans le développement du LCH/LAH.

 

Les LCH/LAH exploiteront donc plusieurs éléments communs qui permettront de simplifier le processus de fabrication, mais aussi d’entretien et de formation. Selon les premières estimations de KAI, les premiers LCH/LAH pourraient être opérationnels pour 2022.

 

Avec ce projet, l’avionneur sud-coréen prévoit également de s’attaquer au marché de l’exportation comme s’est actuellement le cas avec son avion école T-50 «Golden Eagle».


prod_visu0202.gif


 

 

 

Photo : Maquette du KAI LAH @ Korea Aerospace Industries 

20:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kai, lchlah, hélicoptère coréen |  Facebook | |

16/09/2013

L’hélicoptère Surion entre en service !

수리온 넘버원.jpg


 

SEOUL, les hélicoptères utilitaires coréens de type Surion développé par Korea Aerospace Industries (KAI), ont été déployés au sein de l'école d'aviation de l'armée dans Nonsan et déclaré opérationnel. Selon KAI, le Surion a subi plus de 2’000 heures de vols d'essai sans accident.

L'hélicopère a également passé 50 tests par temps froid en Alaska entre le mois de décembre et de février pour tester son fonctionnement dans des conditions extrêmes.

 

Historique du KUH «Surion» :

Le programme coréen pour un hélicoptère multirôle (KMH) fut lancé le 12 mars 2004 avec comme objectif le développement d’un hélicoptère polyvalent entièrement Coréen. Compte tenu des besoins financiers énormes pour le développement d’une telle machine, le programme fut réorienté afin de répondre aux besoins utilitaires (KUH) de l’armée coréenne en priorité. 

Le second problème des coréens était de pouvoir compter sur la collaboration avec un constructeur étranger reconnu pour diminuer les risques industriels. La Corée lança le 15 avril 2005 un appel d’offre international pour permettre à un constructeur étranger d’intégrer le programme.  Plusieurs sociétés étrangères telles que Boeing, Bell Helicopter, Sikorsky aux États-Unis, Eurocopter, AgustaWestland en Europe, une société russe ont répondu à l’offre.

Le 13 Décembre 2005 déjà, le gouvernement coréen a annoncé le  choix d'Eurocopter comme partenaire principal de Korea Aerospace Industries (KAI) dans le programme KUH pour le développement du premier hélicoptère de transport militaire coréen.

 

2603600467.jpg


Photos : 1 Mise en service du Surion 2 Le KAI Surion @ KAI

00:25 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kai, surion, corée du sud |  Facebook | |