31/05/2017

Kamov prépare le Ka-65 naval !

231.jpg

SC Kamov, une filiale de la holding Rostec's Russian Helicopters, travaille au développement d'une version navale de son dernier hélicoptère utilitaire le Ka-62, dont le prototype a fait son premier vol le 1 mai 2016.

"Nous ne voyons pas de problème", a déclaré le designer général de l'entreprise, Sergei Mikheev, lors de l'exposition HeliRussia 2017 à Moscou le 26 mai dernier. "Nous avons juste besoin de connaître les navires pour lesquels l'hélicoptère serait destiné. Le navire n'a pas encore été choisi".

Le Ka-65 :

La version navalisée du Ka-62 prendra donc la dénomination de Ka-65. Les spécifications fournies pour le Ka-65 comprendraient une capacité de 12 passagers, un équipage à trois, une vitesse de croisière de 290 km h, un plafond de 3’200 m, un plafond pratique de 6’100 m, et un rayon d’action de 720 km.

Selon Sergei Mikheev, la désignation Ka-65 sera rejoint par une version militaire qui pourrait déclencher l'intérêt de clients étrangers potentiels.

Le Ka-62/65 :

Le Kamov KA-62 et son homologue marine le Ka-65 sont des hélicoptères de moyen tonnage. Le Ka-62 est alimenté par une paire de turbines Turbomeca Ardiden 3G de 1,680-shp avec un double FADEC modulaire qui assure une grande fiabilité une facilité accrue de fonctionnement et une faible consommation de carburant. La transmission est fournie par l'Autrichien Zoerkler et l’équipementier russe Transas a fourni l'avionique dotée d'un cockpit en verre. Le Ka-62 intègre les dernières technologies et des matériaux composites dans sa fabrication. L’hélicoptère répond aux normes de vol russes et internationales (Russie AP-29, CS-29 de l'Europe et JAR-OPS3). Le Ka-62 dispose d’un rotor anticouple à lames multiples canalisé dans la dérive verticale. Il dispose d'un rotor principal à cinq pales. Il est doté de sièges absorbant les chocs pour les passagers et l'équipage.

Le Ka-62 est conçu pour le transport de fret, l’évacuation sanitaire et le sauvetage (SAR) il peut également être utilisé dans le secteur du pétrole et du gaz et à des fins corporatives. Selon son constructeur, le Ka-62 peut fonctionner à des températures extérieures de -50 ° С et fonctionne à des températures jusqu'à -35 ° С sans qu'il soit nécessaire de chauffer les ensembles de transmission et les moteurs. Le Ka-62 peut voler dans des conditions météorologiques défavorables et dans des conditions de givrage connues. Le Ka-62 est capable d'un déploiement autonome et n'a pas besoin d'être stocké dans un hangar.

599308083.jpg

Photos : le Kamov Ka-62 dont sera tiré le Ka-65@ Russians Helicopters