17/03/2010

Le Venezuela reçoit ses K-8 Karakorum

 

 

1622788.jpg

 

 

Le Venezuela a reçu sa première livraison de 6 avions militaires K-8W Karakorum fabriqués en Chine et le président Hugo Chavez affirme que son gouvernement envisage d’en acheter une quarantaine. Au total se sont 18 K-8W qui ont été achetés par le Venezuela.

Le K-8 Karakorum :

Le K-8 Karakorum est la version export du Hongdu Nanchang JL-8, appareil biplaces d’entraînement et d’attaque au sol. Construit en coopération conjointe entre la République populaire de Chine (Chine Nanchang Aircraft Manufacturing Corporation) et du Pakistan (Pakistan Aeronautical Complex). Le premier prototype a été construit en 1989 et le premier vol eu  lieu le 21 novembre 1990.

Le Pakistan Air Force (PAF) reçu quatorze K-8 en version école en 1994 et se dota par la suite de 75 appareils. La Chine reçu ses premiers JL-8 en 1998.

Le K-8 dispose d’une capacité multi-rôle pour la formation et, avec peu de modifications, peut également être utilisé pour l’attaque au sol. La  variantes d'exportation le  K-8 (K-8E, K-8P) et la variantes chinoises (JL-8) n'ont pas les mêmes groupes moteurs ni la même avionique.

Le  Jl-8  chinois a été propulsé à l'origine par une turbine ukrainienne Ivchenko-25TLK à double flux, puis  remplacé par WS-11, soit la version chinoise  de l’ AI-25TLK. Le K-8 est quant à lui motorisé par une turbine Honeywell TFE731 plus puissante équipée d’un contrôle électronique du moteur (DEEC) et ceci pour autant que le gouvernement américain approuve la vente du moteur au client ! Dans le cas du Venezuela et de la Bolivie, les K-8W  (WS-11) sont équipés du moteur et d’une avionique chinoise !!

Les clients du K-8 :

Hormis la Chine et le Pakistan, le K-8 export a trouvé sa place aux Philippines, Indonésie,  Bolivie (lutte anti-drogue), Egypte, Ghana, Namibie, Sri Lanka, Soudan, Tanzanie, Zimbabwe et la Zambie ainsi qu’en Birmanie.

1662306.jpg


 

Photos : 1 K-8 Karakorum pakistanais @ Alastair T. Gardiner.  2 Jl-8 Nanchang chinois @ Weimeng.