15/05/2018

Les Gulfstream G500 & 600 accumulent les records !

 

4077743099.png

« A chaque modèle de Gulfstream, nous établissons des records », cette petite phrase de du président de la marque, Mark Burns, il y a quelques années, continue de se vérifier. Les deux nouveaux modèles G500 & G600 biréacteurs ont chacun accumulé des records de vols transpacifiques dans leurs classes de poids respectives, confirme l’avionneur Gulfstream Aerospace.

Le 20 avril, le G500 et le G600 ont volé de Shanghai à Honolulu à une vitesse moyenne de Mach 0,90. Le G500 a fait le vol en 8 heures et 34 minutes, le G600 prenant une minute de plus. Le jour suivant, les avions ont volé d'Honolulu au siège social de Gulfstream à Savannah, en Géorgie. À une vitesse moyenne de Mach 0,90, le G500 a accompli le vol en 7 heures et 44 minutes. Le G600 a enregistré 7 heures et 49 minutes. Ces nouveaux records viennent compléter les précédents obtenus tout au long de la phase de qualification.

 

Les G500 & G600 :

Le G500 et G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manches de contrôle actif sur les deux nouveaux avions. L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus  Epic d’Honeywell.

 

En matière de cabine, le G500 et G600 offrirent un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse de la cabine sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur ​​la terre ferme à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air en cabine toutes les deux minutes. 

Le G500 est capable de voler 5’000nm (9260 km) et reliera Doha non-stop avec Londres, Genève et Paris à Mach 0,90. Les G500 et G600 seront dotés de moteurs Pratt & Whitney Canada PW814GA, un changement important, puisque la gamme Gulfstream était fidèle à Rolls-Royce jusqu’ici. Le G600 sera capable de voler 6,200nm (11’482km). Les deux appareils pourront voler avec 19 passagers en configuration maximum. 

 

2478255484.jpg

Photos : 1G500 & G600  2Cabine G600 @ Gulfstream Aersopace

 

06/02/2018

Première présentation du Falcon 8X au salon de Singapour !

DA00030532_S.jpg

Dassault Aviation présente pour la première fois son nouveau fleuron, le Falcon 8X au salon   aéronautique et de la défense qui se tient actuellement à Singapour. Le salon ouvre ses portes du 6 au 11 février et devrait refléter la forte effervescence du marché dans la région Asie-Pacifique.

A cette occasion l’avionneur français présentera au côté de de son Falcon 8X, le Falcon 2000LXS biréacteur.

Dassault est un acteur important sur ce marché avec plus de 90 Falcon en activités dans la région. La moitié d'entre eux sont des modèles de dernière génération, soit les Falcon 8X, 7X, 900LX, 2000LXS et 2000S, ainsi que des modèles plus anciens.

Le Falcon 8X :

La cabine du Falcon 8X est haute de 1,88 m, large de 2,34 m et longue de 13 m. Elle offre aux clients la plus grande variété d’aménagements intérieurs du marché. Plus de 30 configurations sont possibles. Trois tailles de « galley » sont disponibles, dont deux offrant un compartiment de repos équipage en option. Les opérateurs peuvent choisir parmi une large sélection de dispositions d’aménagement des sièges et des salons passagers. La zone des toilettes arrière peut également accueillir une douche en option.

Le Falcon 8X peut parcourir 6’450 nm sans escale à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord. Il est équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 qui motorise le Falcon 7X, ainsi que d’une voilure optimisée. Grâce à ces atouts, le 8X est 35 % plus éco-efficient que n’importe quel autre avion du segment ultra long-courrier. Cette économie en carburant réduit d’autant les coûts d’exploitation.

Le 8X est doté d’une panoplie de systèmes de bord innovants, largement éprouvés à bord du 7X, dont une version améliorée du système de commandes de vol numériques. Il offre également un cockpit redessiné, équipé en option d’un affichage tête haute (HUD) combinant les modes de vision infrarouge et synthétique.

Préparer la relance :

La crise de 2008 a pesé sur le marché des jets privés et la relance se fait toujours attendre en ce qui concerne le haut de gamme. On notera également que la surcapacité du marché a pesé lourd sur le sur les prix. Si le bas de gamme et le secteur moyen tendent à repartir, on attend encore une possible reprise en ce qui concerne le haut de gamme dans le courant de cette année. Les avionneurs doivent impérativement être présents à chaque salon, afin de ne pas rater le tant attendu démarrage du secteur.

 

Photo : Falcon 8X @ Dassault

08/01/2017

L’aviation d’affaires dans l’attente de la reprise !

005_falcon_family_2015usb49.jpg

Le marché de l'aviation d'affaires a été durement touché par la récente récession économique. La demande a considérablement diminué pour les jets d'affaires. Les avionneurs ont en profité pour investir dans le développement de nouveaux jets et la mise à niveau des modèles existants. Ces dernières années, les difficultés économiques ont obligés les fabricants de jet d'affaires a se montrer prudent dans le lancement de nouveaux avions pour répondre à la nouvelle demande.

L’avionneur français Dassault Aviation vient de publier ses chiffres pour 2016 et ceux-ci confirment la cette tendance. Au total 33 Falcon ont été commandés en 2016 et 12 Falcon 5X ont été annulés, contre 45 Falcon commandés et 20 Falcon annulés en 2015. La faiblesse des prises de commandes est le reflet d’un marché de l’aviation d’affaires difficile.

Préparer la relance :

Dans l’attente de jours meilleurs, les avionneurs proposent progressivement de nouveaux modèles de jet d'affaires. Ceux-ci offrent généralement une vitesse de croisière plus élevée que les anciens modèles, des cabines plus grandes et une compatibilité technologique améliorée avec un environnement de travail confortable et connecté afin qu'ils puissent maximiser la productivité en route vers leur destination. Une durée de trajet plus courte permet aux voyages de dernière minute et urgents d'être complétés à court préavis à un large éventail de destinations. Une autre fonctionnalité clé est la capacité d'exploitation de piste courte, permettant aux emplacements de départ de se rapprocher de la base d'accueil des futurs utilisateurs et du point final de destination, ce qui permet même des temps de trajet courts.

 

Photo : la gamme Falcon @ Dassault Aviation

 

 

 

10/10/2016

Premier vol d’un Legacy 450 made in USA !

legacy-450-first-flight-melbourne.jpg

Le premier Embraer Legacy 450 entièrement fabriqué aux Etats-Unis au sein des installations de l’avionneur brésilien à Melbourne en Floride, a effectué son premier.

"Nous avons terminé avec succès cette étape importante, et nous sommes sur la bonne voie pour livrer cet avion en décembre", a déclaré le président exécutif et chef de la direction de Marco Tulio Pellegrini de la division jet d’Embraer.

Le Legacy 450 est le troisième appareils a être produit aux Etats-Unis avec les Phenom 100 et 300. Un second Legacy 450 est déjà sur la ligne d'assemblage et sera suivi par deux Legacy 500. Les Legacy 450 et 500 sont également assemblés au siège d'Embraer à São José dos Campos au Brésil.

Le Legacy 450 : 

1021473673.jpg

L’Embraer Legacy 450 est un biréacteur d'affaires à mi-léger avec une cabine de 1,82 m de hauteur. La cabine est dotée de quatre sièges inclinables entièrement qui peuvent être convertis en deux lits de repos complet. Le système de divertissement à bord comprend un système de vidéo haute définition avec son « surround » et une plage de données audio et vidéo d'entrée. La cabine dispose d'un centre de rafraîchissement (des armoires pour le stockage de boissons de nourriture et d'autres ustensiles). L’avion dispose d’un WC privés dans le fond et une zone intérieure pour les bagages à main. 

Le Legacy 450 est le second avion d'affaires du constructeur doté de commandes de vol électriques « fly- by-wire » (le premier étant le Legacy 500). L’avion est doté d’un mini-manche latéral. L’avionique est articulée autour du système Rockwell Collins ProLine Fusion est et entièrement numérique. Quatre écrans plats LCD à haute résolution de 15,1 pouces offrent une parfaite vision pour l’équipage. Le système est doté des cartes électroniques Jeppesen et du système de vision synthétique (SVS). En option, il est possible de doter le cockpit d’un HUD (Head-Up Display) et d’un  EVS (Système de vision améliorée).

 L'avion est équipé de deux moteurs Honeywell HTF 7500E pouvant fournir 6’080 livres de poussée.  Avec quatre passagers,  le Legacy 450 est capable de voler sans escale de Los Angeles à Boston aux États-Unis ou de Sao Paulo à Lima au Pérou, soit une distance de 2’500 nautiques (4’630 km). 

435.jpg

 

Photos : 1 Le premier Legacy 450 produit aux USA 2 Cockpit @ Embraer 3 Legacy 450 EBACE @P.Kümmerling

 

11/08/2016

Le Challenger 650 entre en service en Allemagne !

DSC_5914.jpg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé avoir livré le premier biréacteur d’affaires Challenger 650 destiné à être exploité en Allemagne. Cet avion s’ajoute à la flotte de biréacteurs d’affaires Bombardier en Europe, qui compte plus de 430 avions en service.

« Cette première livraison à un client allemand d’un biréacteur Challenger 650 de Bombardier confirme la position de leadership de cet avion en Europe occidentale », a dit Christophe Degoumois, vice-président, Ventes, Europe, Russie et CEI, Bombardier Avions d’affaires.

Les prévisions du marché de l’aviation d’affaires de Bombardier, publiées en mai 2016, prévoient 1’530 livraisons pour le secteur de l’aviation d’affaires en Europe durant la période de 2016 à 2025.

Le  Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

 

3518071708.jpg

Photos : Challenger 650 à EBACE @ P.Kümmerling 2 Cockpit @ Bombardier