05/12/2013

Jetairfly réceptionne son B787 !

 

jetairfly787med.jpg

 

EVERETT, Washington, Boeing a livré le premier B787 “Dreamliner” destiné à la compagnie Jetairfly. L'avion a quitté Paine Field à Everett pour rejoindre sa destination de livraison à Bruxelles. L'avion immatriculé OO-JDL, baptisé "DIAMOND" a atterri le 04 décembre à 13h39 sur la piste de l'aéroport belge. 

Mise en service :

A partir du 20 décembre prochain, ce « Dreamliner»sera déployé à destination de Cancun tous les vendredis. Le lendemain, Jetairfly mettra le « Dreamliner » en service sur une route triangulaire vers la République Dominicaine et la Jamaïque, avec deux vols par semaine : le mercredi, départ de Zaventem pour Punta Cana, en repartir pour  Montego Bay, puis retour vers Bruxelles. Deux vols triangulaires par semaine sont également prévus pour le B787 de Jetairfly entre Bruxelles, Santo Domingo et Punta Cana. Enfin tous les lundis, le « Dreamliner » s’envolera de Bruxelles pour arriver à  à Varadero et repartira de Cuba pour Cancun.

Photo : B787 Dreamliner de Jetairfly@ Boeing/Jetairfly

12:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b787 dreamliner, jetairfly, tui |  Facebook | |

27/10/2013

TUI Travel Belgium prépare l’arrivée du B787 !

Jetairfly_B787_Dreamliner_1_1280.jpg


 

TUI Travel Belgium, la société mère des tour-opérateurs Jetair et Sunjets.be, de la compagnie aérienne Jetairfly et de la société de maintenance des avions Tec4Jets, a inauguré en semaine le nouveau complexe d'affaires Jetairport. Cette centralisation des personnes et des services bénéficiera au voyageur belge et renforcera encore la position du plus grand groupe touristique de pays et prépare également le développement de la flotte avec comme objectif l’arrivée prochaine du Boeing B787 «Dreamliner».

 

Un seul site : 

Six sites d'entreprises sont désormais réunis en un seul. Près de la moitié des 1’725 employés travaillent maintenant sous un même toit.

La construction du Jetairport, à côté du terminal de l'aéroport et à proximité du tarmac de Brussels Airport, fût une prouesse architecturale et représente un investissement de 30 millions d’euros.

 

Lundi dernier, les premiers des 800 collaborateurs ont fait leur entrée au Jetairport. Ils seront suivis dans les prochaines semaines par les autres collègues. Jusqu’à aujourd’hui, ils étaient actifs dans 6 endroits répartis dans un rayon de 30 km autour de Zaventem et de Malines.

Le tour-opérateur Jetair, section "Spécialistes" à Malines (destinations lointaines et VTB Reizen). Le tour-opérateur Sunjets.be, aujourd'hui actif depuis le centre de Bruxelles. Les services centraux de la chaine d’agences de voyages Jetaircenter établis à Malines.  L'air broker Sirius qui négocie le prix des vols et les commercialise en B2B et B2C (auparavant à Malines).  La compagnie aérienne Jetairfly et ses services centraux, actuellement situés à Zaventem.

Tec4Jets, l’entreprise de maintenance des avions siégeant actuellement dans 2 hangars à Brussels Airport. TUIfly Academy Brussels, qui forme les pilotes à Zaventem.

Les services centraux du groupe touristique se trouvent à présent sur 2 sites : à Zaventem (Jetairport) et à Ostende (JetCenter). Il y a aussi un réseau d’agences de voyages locales réparties dans le pays.

 

Le choix de Brussels Airport était aussi évident pour le lien entre les activités aériennes de Jetairfly et sa base principale à l’aéroport. L’accessibilité des transports publics, projet ferroviaire Diabolo a joué un rôle déterminant dans cette décision.

Le concept de combinaison des bureaux avec les ateliers d’entretien des avions de Tec4Jets est frappant. Le bâtiment peut abriter 3 avions, qui pourront être entreposés et préparés simultanément. Des appareils long-courriers pourront aussi y entrer, dont le tout nouveau Boeing B787 "Dreamliner" que Jetairfly accueillera dans quelques semaines. Elle sera la seule compagnie aérienne belge à intégrer cet avion dans sa flotte.

 

D73Q0533_TUI _Goldcare_ Competence Ctr_(8).jpg

10/03/2013

Jetairfly réceptionne son premier E-190 !

Jetairfly_Embraer190STD_OO-JEM_Premier vol commercial (1).jpg


 

Cette semaine, le premier de ces deux E-Jets de Jetairfly Embraer E-190 a atterri à l'aéroport de Bruxelles. Mi-mars, le deuxième appareil le rejoindra. Cet avion commercial ultramoderne reliera Bruxelles à une série de destinations qui, auparavant, était aussi ou souvent combinées. Grâce à la capacité de l'E-Jet, Jetairfly pourra ouvrir de nouvelles lignes au départ de Bruxelles, amoindrissant le risque commercial.  Alicante, Malaga, Palma de Majorque, Almeria, Corfou, Zante, Naples, Catane, Ajaccio, Palerme, Tirana, Pristina.

 

Dans le segment des regional jets, le bimoteur E-Jet de l’avionneur brésilien Embraer fait partie du top mondial. Après Boeing et Airbus, Embraer est en effet le 3e constructeur du monde. L’E-Jet de Jetairfly est le premier avion belge de ce type. Pour Embraer, il s’agit d’une première mondiale, car Jetairfly sera la première compagnie aérienne de vols touristiques à utiliser ce type d’avion ultramoderne.

Cette expansion s’inscrit dans la politique de renouvellement contenu de la flotte de Jetairfly, qui accueillera encore 3 Boeing B737 neufs (février-avril). L'âge moyen de la flotte moyen-courriers de Jetairfly s’élève à seulement quatre ans et demi. Grâce à des avions de 112,148,189 et 257 sièges, Jetairfly dispose d’une flotte diversifiée qui lui permet de répondre au mieux à la demande du marché. En outre, elle optimise ainsi le taux d’occupation de ses avions, ce qui contribue à l’obtention de l'empreinte écologique la plus faible de notre pays.

 

Jetairfly est la deuxième compagnie aérienne belge. Cet été, elle survolera avec une flotte de 21 avions un réseau reliant 105 aéroports par 163 routes. En Belgique, elle dessert les aéroports de Bruxelles, Charleroi, Liège et Ostende. Par ailleurs, elle possède d’autres bases : Lille (France), Casablanca, Marrakech et Agadir (Maroc). 

 

 

L’E-Jet E190 : la technologie la plus moderne des regional jets :

 

L’E190 d’Embraer est l’avion le plus avancé de la catégorie des jets de passagers relativement petits avec une capacité d’environ 100 places.

Le constructeur d’avions brésilien est le leader du marché mondial pour les regional jets et le troisième constructeur d’avions de passagers au monde après Boeing et Airbus.

L’E190 utilise les techniques les plus modernes et est équipé de la technologie de sécurité la plus récente.  Technologie "fly-by-wire" : consommation réduite, meilleures prestations de vol, charge de travail réduite pour les pilotes, meilleure protection dans les conditions de vol difficiles. Le système de navigation ultramoderne permet une grande précision lors des phases de vol, d’atterrissage et de décollage. Grâce à cela, l’E-Jet est l’avion produisant le moins de nuisances sonores pour les riverains proches de Brussels Airport et des autres aéroports, avec une projection sonore et une empreinte écologique réduites.

Il peut atterrir et décoller dans des conditions difficiles (CAT 3 minima météorologiques).

 Adapté pour les vols depuis et vers les aéroports disposant d’une piste trop courte, par ex. pour le Boeing B737. En ce moment, 900 exemplaires d’E190 sont activement en service. 1000 exemplaires commandés au total (dont les 800 mentionnés).


 

Jetairfly_Embraer190STD_OO-JEM_ Delivery flight(2).jpg


 

Photos : le premier E-190 de Jetairfly @ Rudi Boigelot (correspondant avia news en Belgique)

13:36 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jetairfly, tui, embraer, embarer e-jet, embraer e-190 |  Facebook | |