16/03/2020

COVID-19 : L’aviation d’affaires à deux vitesses ! 

234.jpg

L’aviation d’affaires se retrouve dans une situation inédite, d’une part les salons dédiés au secteur sont annulés les uns après les autres, de l’autre la demande du secteur est en plein boum.

Annulation d’EBACE 20 :

La NBAA et l'European Business Aviation Association (EBAA) ont annulé leur événement européen phare et le deuxième plus grand salon de l'aviation d'affaires au monde, l'European Business Aviation Convention & Exhibition 2020 (EBACE2020).

L'événement devait se tenir à Genève du 26 au 28 mai, mais l'Europe est confrontée à de nombreuses restrictions liées aux voyages dû au COVID-19, y compris une interdiction de tous les événements de plus de 100 personnes en place jusqu'à fin avril en Suisse. Il s'agissait d'une extension de l'interdiction initiale des événements avec plus de 1’000 personnes qui devait se dérouler jusqu'à la mi-mars. Les autorités suisses indiquent en outre leur intention de réintroduire les contrôles aux frontières de Schengen.

Bien que de telles restrictions ne soient pas encore en vigueur en mai, les longs délais requis pour un événement de la taille d'EBACE2020 nécessitent une décision antérieure, ont expliqué les organisateurs. De plus, ils ont accepté de rembourser intégralement les frais d'exposition et d'inscription.

DSC_4306_Rob_1500px.jpg

Une série d’annulations :

La décision est la dernière d'une série d'annulations de grands événements en cours dans le monde et fait suite à la décision de la NBAA la semaine dernière de raccourcir d'un jour sa conférence Schedulers & Dispatchers (S&D) et d'annuler sa prochaine conférence internationale des opérateurs 2020 (IOC2020) et Business Aircraft Finance, Inscription et conférence juridique.

De plus, l’Aircraft Electronics Association a choisi de reporter son congrès international et salon professionnel qui devait se tenir du 24 au 27 mars à Nashville, tout comme les organisateurs d’Aero Friedrichshafen et de Sun n ’Fun Aerospace Expo. 

Forte de demande des jets privés :

Jetclass-696x385.jpg

Avec les risques de contamination, les acteurs du secteur de la location de jets privés se retrouvent avec une forte demande. Les réservations sont en plein boum depuis le début de la crise du Coronavirus en Chine. En Europe, on note une demande en hausse de l’ordre de 30 à 40% du secteur en quelques semaines. Suivant les pays, la demande a dépassé les 150% ces dernières semaines et pourrait encore augmenter prochainement.

Photos : 1 & 2 Salon EBACE 19 @ EBACE Press 3 Forte demande des jets privés @ JetClass

 

23/10/2019

Gulfstream présente son G700 !

gulfstream-new-g700-business-aircraft-bombardier.jpg

La bataille pour le plus grand jet d’affaires et lancée. L’avionneur Gulfstream Aerospace Corp., a présenté au salon National Business Aviation Association (NBAA) qui se tient actuellement à Las Vegas, son nouveau vaisseau amiral, le plus spacieux et le plus performant du secteur des jets d'affaires, le Gulfstream G700. Le G700 associe le long rayon d’action, la vitesse et les performances éprouvées à l’innovation en matière de poste de pilotage et à la création de cabines de pointe, pour offrir à ses clients une expérience aéronautique sans précédent.

L’objectif est simple : créer une version plus spacieuse que l’actuel G650, et venir concurrencer  le plus gros avion de luxe actuel : le Global 7500 du canadien Bombardier Aviation.

Présentation de la maquette :

Le président de Gulfstream, Mark Burns, a dévoilé une maquette à grande échelle du G700 et a montré une vidéo de l'avion.

«Le Gulfstream G700 tire les meilleurs éléments de nos produits les plus innovants et les associe à des avancées de pointe pour créer un tout nouvel avion à la technologie de pointe qui redéfinit la sécurité, le confort et la distance franchissable à grande vitesse», a déclaré Burns. «Cette annonce est la plus importante nouvelle de l’histoire de l’aviation d’affaires et résulte des investissements réalisés pour développer la technologie Gulfstream »

Le G700 :

Le G700 annonce une nouvelle ère pour Gulfstream, qui repose sur les investissements de la société depuis des décennies dans la recherche et le développement et sur les succès qui en découlent. L’avion dispose de la cabine la plus haute, la plus large et la plus longue du secteur, avec des capacités de distance franchissable et de vitesse de pointe. Le G700 peut parcourir  13’890 kilomètres à Mach 0,85 ou 11’853 km à Mach 0,90.

Nouvelle cabine :

Gulfstream_G700_Cabin_Aft_View.jpg

La toute nouvelle cabine dessinée pour le G700 permettra aux passagers d’étendre leur style de vie personnel et professionnel à leur avion. Avec un maximum de cinq espaces de vie, le G700 offre un ultra grand pont avec un salon passagers avec un compartiment pour l’équipage, une salle à manger ou de conférence de six places, et même une suite parentale avec douche. Le « Gulfstream Cabin Experience » favorise et améliore le bien-être grâce aux 20 fenêtres ovales panoramiques, les plus grandes du secteur, l’altitude de cabine la plus basse de l’industrie, 100% d’air pur et une cabine très silencieuse.

L’avion offre également une gamme de commodités pour la cabine qui révolutionnent les avantages des voyages en avion d’affaires, notamment le système d’éclairage circadien le plus avancé de l’aviation. La technologie développée par Gulfstream recrée le lever et le coucher du soleil grâce à des milliers de voyants blancs et ambre, amenant doucement les passagers dans leur nouveau fuseau horaire et réduisant considérablement l'impact physique de voyager sans arrêt à l'autre bout du monde.

Avionique et motorisation :

Le G700 est doté du Symmetry Flight DeckTM, avec barres de contrôle à contrôle actif et écrans tactiles LCD diagonal de 8 pouces, le poste de pilotage est également équipé de série du système Predictive Landing Performance System. Le système avertit à l'avance les pilotes des éventuelles sorties de piste, afin qu'ils puissent ajuster les approches ou circuler grâce aux cartes mobiles des aéroports 2D et 3D. La carte mobile 2D présente les pistes, les voies de circulation, les structures aéroportuaires et les panneaux de nombreux aéroports sur les écrans de navigation, tandis que la carte mobile 3D intègre le système de vision synthétique (VFI). Le poste de pilotage Symmetry G700 est également livré en standard avec le système de vision de vol améliorée et la vision synthétique sur deux écrans tête haute. La vision synthétique SmartView® de Honeywell améliore considérablement la connaissance de la situation de l’équipage de conduite en fournissant une grande image synthétique couleur 3D du monde extérieur, afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité. Couplé au système NGFMS d’Honeywell, optimisé pour les futures fonctionnalités de gestion du trafic aérien (ATM) afin d’améliorer l’efficacité énergétique, de réduire les coûts d’exploitation directs, de réduire la charge de travail du pilote et d’améliorer la sécurité avec la représentation du trafic ADS-B à proximité sur l’affichage multifonction du poste de pilotage, ce qui permet à l’équipage de conduite de mieux connaître et comprendre le trafic aérien qui l’entoure.

L’avion sera motorisé par les nouveaux moteurs Rolls-Royce Pearl 700 conçu en partenariat avec Gulfstream. Le moteur dispose d’un nouveau système basse pression et d'un compresseur axial haute pression à 10 étages, ce qui permets une augmentation de 8% de la poussée de décollage à 18’250 lb par rapport au moteur de conception plus ancienne. Le moteur offre un rapport poussée poids supérieur de 12% et une efficacité supérieure de 5%, tout en maintenant ses performances en matière de réduction du bruit et des émissions de CO2. Autres technologies avancées utilisée pour le Pearl 700 est l’impression 3D qui permet de fabriquer des carreaux de céramique à l’intérieur de la chambre de combustion, afin de limiter la chaleur et le bruit, ainsi que des buses en céramique pour simplifier la fabrication et réduire le poids. Le Pearl 700 est soutenu par le programme de maintenance horaire amélioré de Rolls-Royce CorporateCare et comprend une nouvelle unité de surveillance de l'état du moteur avec surveillance avancée des vibrations, communications bidirectionnelles et possibilité de reconfigurer à distance les fonctions de surveillance du moteur depuis le sol. Il intègre les données dans un système d'analyse basé sur le cloud, d'algorithmes intelligents et d'intelligence artificielle.

De plus, le G700 sera doté d’ailettes de conception nouvelle. La motorisation et les ailettes garantissent à l'aéronef des performances exceptionnelles. L’appareil offrira d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage et pourra facilement opérer dans les aéroports avec piste courte et à haute altitude.

Avancée du programme

En prévision de son vol inaugural, l’avionneur indique avoir déjà effectué près de 14’000 heures de tests en laboratoire dans ses installations d’intégration et de test en cabine, Systems Integration Bench et Iron Bird. La société a passé avec succès les tests de vibrations au sol, les essais de moteur, l’étalonnage des charges et tous les tests de structure requis pour le premier vol.

La flotte d'essais en vol du G700 comprendra cinq avions d'essais traditionnels et un avion d'essais de série entièrement équipé. La fabrication des avions d’essai a débuté.

gulfstream-g700-webdivan.jpg

Photos : 1 Image de synthèse G700 2/3 Intérieur @ Gulfstream

16/10/2019

Pilatus livre le 50ème PC-24 aux USA !

unnamed.jpg

L’avionneur suisse Pilatus célèbre la 50ème livraison du nouveau et très populaire PC-24 « Super Versatile Jet » à un client américain. Certifié dans plus de dix pays, le parc mondial de PC-24 dépasse maintenant les 14’000 heures de vol.

Une forte demande :

La demande pour le PC-24 reste exceptionnellement élevée. Pilatus et les centres de vente agréés prennent actuellement des commandes d’appareils qui seront livrés au cours du second semestre 2021.

Nouveaux intérieurs

Au cours de l’année écoulée, Pilatus a recueilli les retours d’experts sur la manière dont les premiers clients du PC-24 exploitent l’intérieure cabine particulièrement flexible. Lors salon de l’aviation d’affaires nationale (NBAA-BACE) de Las Vegas, Pilatus dévoilera un PC-24 avec une cuisine avant conçue pour fournir un espace de stockage supplémentaire pour le café, les glaces, les boissons et la restauration. À l'instar des autres meubles et sièges du PC-24, l'office sera modulaire et interchangeable avec le vestiaire actuellement disponible.

Pilatus travaille également sur une option de modernisation permettant de placer le lavabo à l'arrière de la cabine et ceci suite à une demande des opérateurs, qui ont manifestés leur intérêt pour cela.

Programme CrystalCare ™ réussi :

Le package de maintenance tout compris, CrystalCare ™, s'est avéré extrêmement populaire et a été adopté par plus de 70% des nouveaux clients du PC-24. Le programme couvre toutes les opérations de maintenance et d’inspection programmées et non programmées, les affectations AOG (aéronefs au sol), tous les articles consommables et les articles en bon état d’usage tels que les pneus et les freins.

Thomas Bosshard, PDG de Pilatus Business Aircraft Ltd, filiale de Pilatus, déclare à propos du PC-24: «Nous sommes très satisfaits de la performance du PC-24 pour nos clients et la demande reste très forte. Le PC-24 a été conçu pour offrir une grande flexibilité, une qualité qui apporte une valeur ajoutée au marché des jets légers et intermédiaires. Les commentaires de nos clients confirment que le PC-24 atteint un potentiel inégalé qu'aucun autre avion à réaction ne peut égaler. Notre priorité absolue est de fournir un niveau de service de premier ordre à un nombre toujours croissant de clients qui méritent et n'attendent rien de moins. "

Le Pilatus PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte-cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « Hyper Jet polyvalent », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept de Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo, située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

4166201200.jpg

 

Photos : 1 le 50ème PC-24 destiné aux marché US 2 Intérieur @Pilatus Aircraft

09/08/2019

Gulfstream livre le premier G600 !

E9FB4CDD-8331-4D90-9AF5-BFA3ED0F17B6.jpeg

Gulfstream Aerospace a livré le premier jet d’affaires G600 à un client américain non identifié  depuis les installations de son siège de Savannah, en Géorgie (USA). Cette étape intervient un peu plus d’un mois après que l’avion ait obtenu sa certification de type et de production de la FAA des États-Unis.

"Nous nous efforçons toujours de dépasser les attentes de nos clients, et notre première livraison du G600 en est un parfait exemple", a déclaré le président de Gulfstream, Mark Burns. «Notre équipe a permis à cet avion à la pointe de la technologie d’être certifié puis livré en peu de temps. »

Le G600, qui a reçu l’approbation de la FAA le 28 juin dernier, et entre en service après un programme de conception et d’essais comprenant près de 100’000 heures dans les laboratoires de la société et plus de 3’200 heures de vol. Avec une portée de 6’500 nm, il peut voler sans escale de Paris à Los Angeles ou Hong Kong à une vitesse moyenne de 0,90 Mach. À ce jour, le G600 a battu plus de 10 records de vitesse d’ville à l’autre. 

Le Gulfstream G600 :

Le G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même l’esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manche de contrôle actif.  L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine le G600 offre un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur la terre ferme à une altitude de 4’850 pieds (1’478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air toutes les deux minutes. L’avion est propulsé par une paire de turboréacteurs  PW815GA Pratt & Whitney Canada de 15,680 livres.

La cabine du G600, peut inclure quatre zones distinctes pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers (avec un logement pour 9). Comme le G500, il dispose de 14 grandes fenêtres offrant beaucoup de lumière naturelle et des vues panoramique.

Photos : le G600 @ Gulfstream

 

20/05/2019

Salon EBACE, les premières nouvelles !

20504175-23952604.jpg

 

A 24heures de l’ouverture officielle du Salon EBACE 2019 à Genève, malgré un temps maussade, voici les premières grandes informations. :

Dassault gèle la conception du Falcon 6X:

Dassault Aviation a terminé l'examen critique de la conception de son nouveau Falcon 6X, gelant la conception détaillée du nouveau biréacteur a ultra-large fuselage et démarrant la fabrication de pièces majeures alors que le programme suit le montage du premier avion d'ici début 2020.

Le Falcon 6X effectuera son premier vol en 2021 et les livraisons en 2022. Il offre la plus grande section transversale de cabine de tous les jets d’affaires construits à cet effet, ainsi que la cabine la plus silencieuse et la plus confortable de tous les avions de sa catégorie.

«Nos équipes de conception et nos partenaires ont accompli un excellent travail jusqu'à présent», a déclaré Eric Trappier, président-directeur général de Dassault Aviation. «L'achèvement de la revue de conception ce mois-ci et l'intégration du processus de fabrication à l'aéronef constituent une étape importante. Cela témoigne de notre confiance dans la conception de la cellule et des moteurs, ainsi que dans le processus de collaboration mis en place avec nos partenaires mondiaux. »

Le moteur à poussée de 13 000 à 14 000 lb Pure Power PW812D de Pratt & Whitney Canada, qui alimentera le 6X, a accumulé près de 1’000 heures de fonctionnement sur le banc d'essai Pratt de Montréal, au Canada, à l'aide de cinq moteurs de développement. À ce jour, PW a accumulé plus de 13 000 heures sur la variante du noyau à engrenages à double flux (GTF) au cœur de la PW812D spécifique à Dassault. Le noyau GTF est partagé par 16 applications de moteur différentes qui ont accumulé plus de 585 000 heures de vol au total.

«Le programme de moteurs PW812D continue d’atteindre des jalons conformes au plan de programme initial, les tests à haut risque étant presque tous terminés», a ajouté Trappier.

Le Falcon 6X dispose d'une portée maximale de 5 500 nm (10186 km). Il peut voler directement de Los Angeles à Londres, Sao Paulo à Chicago ou Paris à Pékin à Mach 0,85.

Le 6X est équipé d'une aile ultra-efficace qui minimise l'impact de la turbulence et un système de commande de vol numérique de nouvelle génération qui contrôle toutes les surfaces en mouvement, y compris une nouvelle surface de contrôle appelé flaperon. Le flaperon améliore considérablement le contrôle lors de l'approche, en particulier dans les descentes abruptes.

Premier Global 6500 :

Global-6500-launch_Web.jpg

L’avionneur canadien Bombardier a annoncé que le premier biréacteur Global 6500 a été intronisé au centre d'achèvement à Montréal. « le Global 6500progresse vers l'entrée en service, nous ne pouvions pas être plus heureux d'accueillir le premier avion de production dans notre état de l'art des installations à Montréal, où les travaux d'achèvement de haute précision est en cours sur le nouveau biréacteur d'affaires « , a déclaré Julien Boudreault, vice-président, gestion des programmes, Bombardier aviation. « Avec la gamme la plus longue, la plus grande cabine de sa catégorie et tour le plus doux, le 6500 mondial bénéficie d' un design intérieur innovant et des performances améliorées, offrant la commodité et l' état de la technologie de pointe à nos clients en sont venus à attendre de la famille mondiale. » 

Les essais en vol est en bonne voie, avec 90% des essais en vol effectué au centre de test de classe mondiale de Bombardier à Wichita, Kansas. Le premier véhicule d'essais en vol (FTV) a terminé avec succès tous les tests de la mission et est maintenant à la retraite. Le moteur de Rolls-Royce  Pearl 15, le plus avancé dans l'aviation d'affaires, honore la performance totale inégalée et attendus FTV2 et FTV3 sont des résultats exceptionnels tout au long du programme d'essais en vol rigoureux. 

Le Rolls-Royce Perle 15 et une nouvelle aile rendent plus rapide et plus efficace l'avion Global 6500. Le biréacteur Global 6500 dispose de coûts de fonctionnement optimaux qui peremettent de surpasser dans leur catégorie les autres aéronefs. Prendre la performance totale à de nouveaux sommets, l'avion Global 6500 offre une augmentation de portée allant jusqu'à 1300 miles nautiques lors du fonctionnement sur les conditions météorologiques et haute altitude chaude, grâce à une poussée augmentée du moteur et une meilleure efficacité globale de carburant. Avec une vitesse maximale de Mach .90, le Global 6500 peut se connecter à Hong Kong ou à Singapour à Londres et à Madrid Toluca non-stop. L'aile réinventée apporte flexibilité et redéfinis aérodynamique pour assurer une conduite en douceur du décollage à l'atterrissage. 

 

Mises à jour sur le Challenger 350 :

DSC_7842.jpg

Bombardier a confirmé aujourd'hui une série de mises à jour de ses avions Challenger 350.  Les nouvelles améliorations de l'avion comprennent une amélioration esthétique de cockpit et une cabine dotée d’une technologie insonorisante. Des améliorations des performances particulièrement efficace pour les pistes courtes, un affichage tête-haute (HUD) et système de vision améliorée (EVS). 

Un ensemble d'amélioration de la performance consistant en l'autorité du gouvernail et des performances améliorées de freinage supérieure permet aux avions Challenger 350 de Bombardier de voler jusqu'à 1500 NM plus loin sur des pistes courtes et permet un fonctionnement à l'aéroport de Santa Monica. La plus grande performance à court champ capacité de l'avion complète commodément ses certifications approche à forte pente, accordées par les organismes de réglementation internationaux, y compris l'AESA, FAA et TC, accordant ainsi aux passagers un accès à d'innombrables atteindre des destinations convoitées dans le monde entier. 

TBM DAHER 940 reçoit la certification AESA à EBACE :

 

unnamed.jpg

Daher a annoncé aujourd'hui que son nouveau TBM 940 a été certifié par l'Agence de la sécurité aérienne de l'Union européenne (AESA), ce qui permet des livraisons à commencer par cette dernière version turboprop très rapide.

L'approbation de l'autorité de navigabilité de TBM 940 est arrivée deux mois après le lancement de l'avion en mars, avec 25 commandes déjà réservées pour la version. Les premières livraisons se feront aux clients en Europe et en Asie, suivie par l' Amérique du Nord et d'autres marchés après la certification ultérieure par la Federal Aviation Administration des États - Unis.

La version TBM 940 dispose d’un système de détection de givrage automatiséet. Le cockpit dispose de la dernière fonctionnalité avec le poste de pilotage de Garmin.

 

Photos : 1 Falcon 6x @ Dassault Aviation 2 Global 6500 @ Bombardier Challenger 350 à EBACE19 @ P.Kümmerling TBM940 @ Daher