03/05/2018

2017 une année pleine de succès pour Pilatus !

pilatus-pc-24-p02-switzerland-august-2017-45.jpg

L’avionneur suisse Pilatus Aircraft a réalisé un exercice 2017 en forte croissance. L'avionneur nidwaldien a dégagé un bénéfice d'exploitation en hausse de plus de moitié (+52%) sur un an à 135 millions de francs. Par ailleurs, l’avionneur a atteint l’ensemble de ses objectifs pour l’année écoulée.

Dans son ensemble, les finances se sont révélées supérieurs à l'année précédente. A 986 millions de francs suisses, les ventes ont chuté juste en deçà de la barre du milliard. Après déduction de 107 millions de francs suisses pour l'investissement dans la recherche et le développement, le résultat d'exploitation revient à un total de 135 millions de francs suisses. L'avenir semble bon: à 2,17 milliards de francs suisses, le volume de commandes actuel équivaut à plus de deux ans de chiffre d'affaires. 

Une année historique :

Pilatus a écrit l'histoire de l'aviation suisse en 2017: avec la certification de son jet privé PC-24 par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et la Federal Aviation Administration (FAA), le premier jet d'affaires suisse est maintenant prêt pour la livraison aux clients. L'accent est mis sur la production en série du biréacteur d'affaires et multirôles PC-24 et l'optimisation des processus. L'entreprise de Suisse se montre confiante pour la suite de l'exercice, grâce au niveau élevé desentrées de commandes et au lancement du PC-24. L'objectif principal est désormais d'introduire plus largement le PC-24 sur le marché.

jwd7797.JPG

Dans l'aviation générale Pilatus a vu une nouvelle expansion dans le service après-vente. Les clients des PC-12 et PC-24 bénéficient désormais d'un service 24 heures - où qu'ils se trouvent dans le monde entier. Dans l'ensemble, l'Aviation générale Business Unit a livré un total de 85 PC-12 NG. Cette réalisation est d'autant plus remarquable que de nombreux fabricants d'avions ont signalé dans le monde entier une baisse du chiffre d'affaires. 

Du côté des avions écoles, on notera les livraisons de PC-21 destinés à l’Armée de l’air française via la société Babcock Mission Critical Services France, ainsi que pour la Royal Jordanian Air Force et l’entrée en service des premiers PC-21 au sein de la Royal Australian Air Force.

Des investissements élevés dans les infrastructures :

2017 a été une année d'investissements élevés, en mettant l'accent sur l'élargissement de la série PC-24. À cette fin, tous les processus de production ont été optimisés. Les équipes de production ont été également emménagées dans la nouvelle salle de réunion. Pilatus a également commandé le nouveau centre de traitement de surface: conçu pour répondre aux dernières normes environnementales, c'est là près de deux millions de pièces individuelles qui seront fabriquées et peintes à l'avenir. 

Le nombre d'employés à temps plein a dépassé les 2’000 pour la première fois en 2017. Un total de 152 nouveaux emplois ont été créés au cours de l'année écoulée. Le Groupe Pilatus employait 2113 salariés à la fin 2017, dont 123 apprentis. 94 % de la population active est basée en Suisse, l'envoi d'un signal très clair et positif en ce qui concerne l'engagement de l'emplacement actuel. 

Pilatus PC-12 NG.jpg

Photos : 1le PC-24 2PC-21 avec les cocardes françaises3le PC-12NG @ Pilatus Aircraft

02/06/2017

Bombardier livre le 3’000ème Learjet !

2070491474.jpg

Bombardier Avions d’affaires et Leggett & Platt, Incorporated, de Carthage (Missouri), ont célébré une étape historique de l’aviation d’affaires, avec la livraison du 3’000e biréacteur d’affaires « Learjet » sorti de l’usine. L’avion est également le 100e biréacteur « Learjet 75 » à être livré et le second à se joindre à la flotte de Leggett & Platt. Les avions « Learjet » sont réputés mondialement pour leurs lignes épurées attrayantes sur piste et ont la faveur des pilotes pour leur maniabilité et leurs performances de haut calibre.

bombardier,learjet,learjet 75,aviation d'affaires,bizjet,nbaa,jet privé,info aviation,les nouvelles de l'aviation

« Le 3’000e avion « Learjet » marque un moment très spécial dans la tradition emblématique de « Learjet » et témoigne du succès de ce produit », a affirmé Mme Sudduth. « Nous sommes ravis que nos amis de Leggett & Platt célèbrent ce moment important avec nous », a-t-elle ajouté.

2499889830.jpg

Les avions d’affaires « Learjet » sont assemblés à l’usine polyvalente de Bombardier Avions d’affaires de Wichita (Kansas). La tradition visionnaire de « Learjet » remonte à plus d’une cinquantaine d’années avec le lancement du tout premier avion d’affaires, le biréacteur « Learjet 23 ». Bombardier a fait l’acquisition de « Learjet » en 1990, lançant l’avion le « Learjet 45 » en 1997, le tout premier avion  entièrement redessiné depuis le biréacteur d’affaires « Learjet 23 ». Aujourd’hui, les avions d’affaires « Learjet 70 » et « Learjet75 », dérivés des avions « Learjet 40 XR » et « Learjet 45 XR », demeurent la référence dans la catégorie des avions légers.

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste de type Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une configuration de huit fauteuils club doubles, un plancher plat dans toute la cabine et beaucoup d’espace pour les jambes. L’avion Learjet 75 existe également en configuration de six fauteuils de classe affaires, offrant des caractéristiques améliorées de confort et de productivité. Ses moteurs plus puissants et ses ailettes supercritiques redessinées lui assurent une vitesse de croisière de Mach 0,81 et lui permettent d’atteindre un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). De plus, le Learjet 75 présente une autonomie exceptionnelle de plus de 2’000 milles marins (3 704 km). Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à LED dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Londres à Moscou.

1480752511.jpg

Photos : 1 Learjet 75 @ Paval Grischki 2 Remise du 3'000ème Learjet 3 Cockpit Intérieur @ Bombardier

23/05/2017

Le Cirrus SF-50 certifié AESA !

DSC_7139.jpg

Salon EBACE de Genève, le drôle de petit jet privé Cirrus SF-50 Vision Jet a reçu sa certification de type monoréacteur de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Cette certification implique la validation d'un nouveau type d'aéronef privé doté d’un réacteur unique.

L'approbation par l'EASA du certificat pour la Vision Jet ouvre la voie à des livraisons d'avions en Europe, tandis que Cirrus Aircraft pourra ainsi à l’avenir prospecter sur de nouveaux marchés dans le monde entier.

A noter que cette approbation de l'AESA se produit après Cirrus Aircraft a reçu le certificat de type pour le Vision Jet de la Federal Aviation Administration américaine (FAA) en octobre dernier.

231.jpg

Le Cirrus SF-50 Visio Jet :

L'avion a initialement été développé sous le nom de projet "Le Jet", mais Cirrus annonça son nom commercial "Vision SF50", le 9 juillet 2008. Le prototype fut dévoilé pour la première fois, le 26 juin 2008, et effectua son premier vol, le 3 juillet 2008.

Le Cirrus Vision SF50 n'est pas destiné à rivaliser avec des jets d'affaire légers déjà existant, selon ses concepteurs, l’avion vise plutôt une utilisation personnelle.

L'avion est équipé du système de parachute CAPS (Cirrus Airframe Parachute System) qui équipe déjà les SR20 et SR22 de l'avionneur, et sa construction fait également largement appel aux matériaux composites.

Le Cirrus Vision Jet peut transporter cinq adultes et deux enfants en trois rangées de sièges. Le fuselage est en fibre de carbone. L’avion est doté d’un réacteur Williams FJ33-5A équipe d’un FADEC, qui permet de voler une vitesse de croisière de 300 noeuds (555 km/h). L’avion est doté d’une avionique L-3 SmartDeck a été utilisée pendant la phase de développement du SF50, mais sera remplacée par le système Gramin 3000 pour la version de production.

A ce jouir la société Cirrus revendique un carnet de commandes de plus de 600 avions en attente de fabrication. Le Cirrus SF-50 est vendu avec un prix de départ d'environ 1,9 million de dollars.

 

DSC_7051.jpg

Photos : 1 Cirrus SF-50 2 Certification à EBACE 3 Vue de l’arrière @ P.Kummerling

13/05/2017

Le Mexique client du Cessna Citation ASIO !

5-2017-1_mexican_citation_with_asio.jpg

Le Mexique est devenu le premier du Cessna Citation ASIO développé par la société israélienne Bird Aerosystems. Le système permet la surveillance et la collecte d'information et d'observation (ASIO). Le Cessna Citation ASIO va servir pour protéger les sites stratégiques et lutter contre les organisations de gestion des drogues.

Le Cessna Citation ASIO :

Développé par la société israélienne Bird Aerosystems sur la base d’une cellule de jet d’affaire Cessna Citation. Le système comprend l’installation d’un radar multimode AESA Leonardo (anciennement Selex) Seaspray 5000 dans un radome du ventre de l’avion. Le jet est également doté d’un capteur EO non spécifiée et un capteur SIGINT, dans des installations rétractables. Deux postes de travail pour les opérateurs de capteurs sont inclus à bord, qui sont communs avec d'autres sur le terrain. La conversion comprenait également l'installation de moteurs améliorés, l'augmentation de la capacité de carburant pour une endurance plus longue et la mise à niveau de l'instrumentation avionique dans un poste de pilotage de dernière génération.

Bird Aerosystems a organisé le mois dernier une démonstration en direct d'ASIO à l'exposition aérospatiale du Mexique, FAMEX 2017.

Photo : Cessna Citation ASIO @ Bird Aerosystems

 

 

 

12/05/2017

Vol inaugural pour le 3ème Global 7000 !

original.jpeg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé aujourd’hui que le troisième Global 7000 (FTV3)  a effectué son premier vol avec succès. Le FTV3 se joint à un programme d’essais qui a démontré l’excellente fiabilité des systèmes et réalisé des percées depuis son lancement en novembre 2016. Après à peine cinq mois d’essais, l’avion Global 7000 a établi le record du plus gros biréacteur d’affaires à approcher du mur du son, atteignant la vitesse maximale marquante de Mach 0,995.

« Le biréacteur d’affaires Global 7000 est un avion hautement perfectionné et à la fine pointe de la technologie. Nous sommes enchantés que nos véhicules d’essais aient affiché un haut degré de maturité », a déclaré Michel Ouellette, vice-président principal du programme d’avions Global 7000 et Global 8000. « Notre programme d’essais respecte le calendrier de développement et de certification prévu et l’ajout de notre troisième véhicule d’essais en vol s’inscrit dans notre engagement à obtenir la certification en 2018, car nous accumulerons ainsi plus d’heures de vol. »

f9s4KbKr.jpg

FTV3, surnommé le « navigateur », servira aux essais des performances du système avionique évolué et du système électrique. C’est le premier avion de série à être doté d’un affichage tête haute double. L’affichage tête haute double, offert en option sur l’avion Global 7000, améliore grandement l’efficacité opérationnelle et la sécurité, en bonne visibilité comme en faible visibilité, tout en réduisant la charge de travail du pilote.

Le FTV3 Global 7000 a décollé aujourd’hui de l’usine de Bombardier à Toronto sous le commandement du capitaine Logan Lamping, assisté par son copilote Derek Thresher, ainsi que Duane Moore and Matthew DiMaiolo, ingénieur, Essais en vol.

Maquette à Genève pour EBACE:

Pendant le Salon annuel de l’aviation d’affaires européenne (EBACE) de 2017, du 22 au 24 mai, les visiteurs sont invités à visiter la maquette de l’avion Global 7000 au stand de Bombardier, à l’emplacement Z110 du Palexpo de Genève.

Le Global 7000 

Le biréacteur d’affaires Global 7000 est conçu de façon unique à partir de l’intérieur pour livrer une expérience cabine incomparable pour ses clients. Seul biréacteur d’affaires de l’industrie avec quatre zones habitables distinctes et une aire de repos réservée aux membres d’équipage, l’avion Global 7000 va offrir un très haut niveau de confort et de souplesse du design intérieur qui deviendront la norme pour une nouvelle catégorie de biréacteurs d’affaires à large fuselage. La conception évoluée de l’aile du biréacteur d’affaires Global 7000 optimise la vitesse, l’autonomie et la maîtrise de l’appareil pour offrir un vol exceptionnellement doux, une capacité d’approche à angle prononcé et des performances sur courte piste. Donnant accès à des aéroports comme London City, le biréacteur d’affaires Global 7000 vous rapproche plus efficacement de votre destination finale.

Le biréacteur d’affaires Global 7000 pourra relier Londres à Singapour, Doubaï à New York, ou Sydney à San Francisco sans escale, et pourra atteindre une vitesse opérationnelle maximale de Mach 0,925. Les passagers voyageant à bord du biréacteur d’affaires Global 7000 pourront vivre l’expérience d’une autonomie long-courrier de 7 400 NM (13 705 km) à M 0,85 avec 8 passagers.

small_rect_pdp_7000_0001_dreams.jpg

Photos : 1 Le 3ème Global 7000 2 Cockpit 3 Vous pouvez disposer d’un véritable lit à bord @ Bombarider