16/07/2019

Le Global 7500 en démonstration à Gstaad !

90CC4783-8EB2-4343-BCE2-803459976D29.jpeg

Bombardier a réalisé un test grandeur nature de l’intégration de son grand jet d’affaires, le Global 7500  sur les installations de l’aérodrome de Gstaad en Suisse. Avec une courte piste au milieu des Alpes, Gstaad est un haut lieu de l’aviation d’affaires. L’avion a ensuite poursuivi  son voyage jusqu’au Moyen-Orient, atteignant Dubaï sans escale.

« Cette démonstration renforce l’image du biréacteur Global 7500 comme étant tout simplement sans pareil sur le plan de la combinaison entre sa taille et ses capacités réelles », affirme Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et du Marketing de Bombardier Avions d’affaires. « Non seulement peut-il relier des aéroports d’accès difficile situés dans des endroits au climat chaud et/ou à haute altitude, mais il livre une valeur sans compromis aux clients en toute condition, en tout temps, sans besoin de vents arrière, de même qu’un vol en douceur emblématique grâce à une flexibilité exceptionnelle de son aile. »

La technologie évoluée de l’aile de l’avion Global 7500 génère des quantités sans précédent de portance supplémentaire au décollage et à l’approche, par un système complexe de becs de bord d’attaque et de volets. Elle maximise également l’efficacité aérodynamique et accroît la performance tout en améliorant la sécurité et en offrant un vol plus en douceur. La conception sans compromis du biréacteur Global 7500 en fait le plus grand avion d’affaires performant sur courte piste avec capacités d’approche à angle prononcé, ce qui permet son exploitation sur des pistes exigeantes comme celles de l’aéroport Saanen de Gstaad ou de l’aéroport de Londres-City, reliant les passagers à des régions clés de l’Europe et du Moyen-Orient sans escale.

Global 7500 :

Le Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur sur mesure de premier ordre, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Établissant la norme d’un intérieur de cabine exceptionnel, l’avion Global 7500 présente les commodités les plus novatrices, telles que le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « Nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Le Global 7500 est également équipé du fauteuil « Nuage » breveté, exclusif à la nouvelle gamme d’avions « Global » et méticuleusement conçu pour maximiser le confort. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle. Je 

Photo : Global 7500 à Gstaad @ Bombardier

11/07/2019

Le Challenger 350 passe le cap des 300 livraisons !

2EBFD70D-B8D8-498B-B7B7-6CA209D41842.jpeg

Bombardier a livré le 300ème jet d’affaires Challenger 350, un record en matière de vitesse en ce qui concerne les jets intermédiaires et à large fuselage. En parallèle, le Challenger 350 a obtenu le prix du magazine Robb Report comme le meilleur d’entre les meilleurs avions superintermédiaires pour la deuxième année consécutive. Depuis 1988, les prix « Best of the Best » du magazine Robb Report mettent en lumière les produits, services et destinations au sommet de leur secteur d’activité, véritables références de qualité. Non seulement les avions d’affaires de Bombardier ont-ils été salués comme des meneurs de l’industrie depuis plus de dix ans, mais les avions de la série Challenger 300 ont reçu l’honneur sept fois, ce qui les place parmi les avions d’affaires les plus reconnus de leur catégorie.

Bombardier annonçait récemment une mise à niveau composée d’une série d’améliorations destinées au Challenger 350 avec un affichage tête haute compact et un système de vision améliorée, une technologie d’insonorisation de pointe en cabine et une esthétique raffinée du poste de pilotage. Un ensemble d’amélioration de la performance permet également à l’avion de voler jusqu’à 1 500 milles marins plus loin au départ de courtes pistes, ce qui vient compléter ses certifications d’approche à angle prononcée octroyées par des organismes de réglementation du monde entier, comme l’AESA, la FAA et TC.

Les avions Challenger sont assemblés à l’usine polyvalente de Bombardier Aviation à Montréal (Québec). Grâce à une main-d’œuvre hautement qualifiée, le site offre des activités de bout en bout, soit l’assemblage, la finition ainsi que les activités de prévol et de livraison pour les programmes d’avions Challenger 350 et Challenger 650. Au cours des dix dernières années, les avions de la série Challenger 300 ont compté plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires dans l’industrie. L’avion Challenger 350 s’appuie sur cet héritage remarquable de leadership et demeure la référence dans la catégorie des avions superintermédiaires.

Photo : Challenger 350 @ Bombardier