26/08/2020

Un double affichage tête haute pour le Global 7500 !

1282321189.jpg

Bombardier a livré le premier jet d’affaires de type Global 7500 doté d’un double affichage tête haute. Cette capacité de premier ordre assure plus de sécurité et de redondance à un poste de pilotage déjà reconnu comme l’un des plus perfectionnés de l’aviation d’affaires.

L’affichage tête haute perfectionné du Global 7500 est équipé de systèmes de vision améliorée et de vision synthétique pour optimiser la conscience situationnelle. Le deuxième affichage tête haute s’appuie sur ces avantages, permettant notamment une participation accrue du copilote pendant les opérations assistées par affichage tête haute, une transition plus facile entre pilotage et surveillance, ainsi qu’une précieuse redondance pendant les approches à faible visibilité.

Le Global 7500 est doté du plus récent poste de pilotage « Bombardier Vision », dont l’automatisation sans précédent demeure fermement au service de l’équipage. Par exemple, le transfert de carburant et la gestion de la pression en cabine sont entièrement automatiques, et les séquences de démarrage sont grandement simplifiées comparativement à celles des autres avions d’affaires. Les listes de contrôle électroniques uniques, automatisées, et d’autodiagnostic, assurent plus de précision et éliminent certaines tâches manuelles inutiles tout en assurant une pleine visibilité pour l’équipage. Le système de commandes électriques éprouvé du Global 7500 vise à maximiser la sécurité par une conception qui combine l’autorité du pilote et la protection d’enveloppe de vol la plus complète de l’industrie.

Pour compléter les caractéristiques de sécurité du poste de pilotage, le Global 7500 offre une maniabilité optimale à basse vitesse au décollage et à l’atterrissage, ainsi que les performances sur courte piste d’un avion léger.

original.jpeg

Le Global 7500offre l’une des meilleures expériences dans une cabine très spacieuse, offrant un espace unique chez les avions d’affaires et dotée d’un intérieur de premier ordre qui comprend une cuisine pleine grandeur multifonctionnelle et une chambre avec un lit permanent. Parmi les autres commodités phares de l’industrie à bord de l’avion Global 7500, on compte le fauteuil breveté « Nuage » de Bombardier, conçu pour maximiser le confort et la relaxation sur les vols long-courriers grâce à une inclinaison prononcée entièrement nouvelle, et le système d’éclairage novateur « Soleil », toute première technologie d’éclairage de l’aviation basée sur les rythmes circadiens avec une simulation dynamique de lumière du jour révolutionnaire, qui peut aider à contrer le décalage horaire. Méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « Nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

Avec son système complexe de volets et de becs de bord d’attaque, l’aile de l’avion Global 7500, la plus évoluée de l’aviation d’affaires, ajoute de façon sans précédent à la portance au décollage et à l’approche, ce qui maximise l’efficacité aérodynamique et rehausse les performances tout en améliorant la sécurité et en offrant un vol plus en douceur et plus reposant.

Le système international EPDMD 

Le système international EPDMD est un programme de communication volontaire et transparente de l’impact environnemental du cycle de vie de biens et services. Avec plus de 15 années d’expérience et une bibliothèque comptant des déclarations environnementales de produits de 31 pays, EPD constitue un choix crédible pour la communication interentreprises et grand public basée sur la norme ISO 14025 et d’autres normes internationales. L’exploitant responsable du système international EPD‑ est EPD International AB, enregistré en Suède.

Photos : 1 Global 7500 2 Double HUD @ Bombardier Aviation

 

 

07/02/2020

Le Pilatus PC-24 certifié sur les pistes en herbe !

pilatus-pc-24-super-versatile-jet-las-vegas.jpg

C’est une grande première mondiale, l’avionneur suisse Pilatus a obtenu la certification de son jet d’affaires PC-24 pour les atterrissage et décollage sur piste en herbe. Cette certification complète celle obtenue pour les opérations sur le sable et le gravier sec délivrée en 2018.

Une campagne de test complet post-certification a été réalisée tout au long de l’année 2019 pour certifier le « Super Jet polyvalent » pour un fonctionnement sur les pistes non pavées et dans des conditions différentes. Avec effet immédiat, tous les PC-24 peuvent désormais être utilisés sur les pistes non pavées humides et enneigées. 

Deux fois plus d'aéroports avec le PC-24 :

Le PC-24 a été développé pour une utilisation sur le terrain rugueux dès le départ. Sa performance exceptionnelle sur des pistes courtes et non revêtues ouvre un degré incroyable de flexibilité et de nouvelles possibilités. Par rapport à d'autres avions d'affaires actuellement sur le marché, le PC-24 donne accès à presque deux fois plus d’aéroports dans le monde entier. Plus aéroports signifie plus d'options et permettre d’atteindre les destinations plus rapidement avec un gain de temps précieux. 

Tests à travers le monde :

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a exigé des tests pour la certification de décollage et d'atterrissage sur des pistes différentes sur plusieurs places d’atterrissages. Après une évaluation minutieuse des conditions locales, des tests ont été effectués en Amérique et en Europe. 

L'excellente piste à Goodwood, en Angleterre a été sélectionné pour les essais sur l'herbe sèche. D'autres essais sur pistes en herbe ont été réalisées à Kunovice en République tchèque, à Poitiers en France et à Duxford, en Angleterre. A Woodbridge, en Angleterre, les conditions complexes ont été reproduites en partie afin de répondre à toutes les spécifications de test pour les décollages et les atterrissages sur des surfaces de terre humide. Le PC-24 a également volé en Amérique du Nord: des essais sur les pistes de gravier recouvertes de neige ont été réalisées à Kuujjuaq au Canada.

Le Pilatus PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte-cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « Hyper Jet polyvalent », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept de Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo, située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

pc-24-super-versatile-jet.jpg

Photos : 1 PC-24 aux USA 2 Atterrissage sur l’herbe @ Pilatus Aircraft

23/05/2019

EBACE, Pilatus cartonne avec le PC-24 !

3F12CFB9-6211-4263-AEB2-6FF0085AD55A.jpeg

Je vous l’annonçais en ouverture du salon EBACE qui se tient à Genève cette semaine, l’avionneur suisse Pilatus cartonne à nouveau avec son jet PC-24. Les ventes étaient bloquées jusqu’ici, afin de permettre la mise en place de la chaine de fabrication du premier jet d’affaire suisse et de pouvoir livrer les premiers appareils. Pour Pilatus, la tenue du salon EBACE coïncidait avec la réouverture du carnet de commande. On savait que la demande serait forte, mais visiblement, celle-ci dépasse les attentes, une nouvelles fois.  Lors de l’édition du salon EBACE de 2014, l’avionneur avait enregistré un total de 84 commandes pour son PC-24 en quelques jours. Ce chiffre représentait les deux premières années de production.

Déjà 40 commandes :

Un jour après la réouverture du carnet de commandes de Pilatus pour une nouvelle tranche de 80 avions à réaction PC-24, le fabricant en avait déjà vendu 40. "Nous avons déjà vendu la moitié des 80", a déclaré Oscar Schwenk, président de Pilatus. Afin de continuer à produire dans de bonne condition, l’avionneur  avait annoncé lundi qu'il acceptait le nombre limité de nouvelles commandes.

Augmentation de la production :

Avec une production de 40 PC-24 prévus cette année, la production passerait à 50 l'année prochaine et pourrait encore augmenter par la suite. Mais pour Pilatus, la production maximale de son site de Stans est de  60 avions maximum par an pour le PC-24. Il faut pourtant souligner que la demande dépasse déjà la capacité de production. Chez Pilatus, on envisage par exemple de préparer une deuxième installation de production à l’avenir.

Le Pilatus PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept de Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC-24 dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo, située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

 

Photos : PC-24 @ Pilatus

14:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ebace, pilatus, nbaa, jet d'affaires, bizjet |  Facebook | |

21/12/2018

Entrée en service du Global 7500 !

bombardiers-global-7500-whats-unique.jpg

Bombardier a célébré l’entrée en service de son avion d’affaires Global 7500 de premier ordre par un événement spécial au Centre de finition Laurent-Beaudoin, récemment rebaptisé, en présence d’invités choisis parmi ses clients, ses fournisseurs et des représentants de l’industrie.

« Fierté et enthousiasme sont de profonds euphémismes lorsqu’il est question de l’entrée en service de notre avion phare, le Global 7500 », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Cet avion révolutionnaire est la passerelle vers la transformation du paysage de l’aviation d’affaires et un très brillant avenir. Aucun autre avion n’est comparable au Global 7500; cette réalisation témoigne de l’engagement de Bombardier à livrer des avions novateurs et très performants et à fournir aux clients la meilleure expérience d’avion d’affaires au monde. »

Durant tout le programme d’essais en vol, l’avion Global 7500 a prouvé son aptitude à repousser les frontières du voyage d’affaires en dépassant ses engagements initiaux en matière de performance.  Outre son autonomie inégalée de 7’700 milles marins, l’avion Global 7500 a dépassé ses engagements en matière de performances de décollage et d’atterrissage, affichant une nouvelle distance de décollage publiée de 5’800 pieds (1’768 mètres), près de 500 pieds (152 mètres) plus courts que son plus proche, et plus petit, avion concurrent. L’avion a également atteint Mach 0,995 seulement cinq mois après le début du programme d’essais en vol, une autre marque sans précédent dans un tel programme.

Master.jpg

Le Global 7500 est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco, sans escale. Il a également dépassé ses engagements en matière de performances au décollage et à l’atterrissage, ce qui permet l’exploitation sur des aéroports d’accès difficile comme ceux de Chicago Executive (Illinois) ou d’Eagle County (Colorado), même par mauvais temps. Ces réalisations ont permis à l’avion Global 7500 de repousser les frontières du voyage d’affaires en rehaussant l’expérience en cabine tout en remontant la barre en matière de missions très long-courriers dans l’industrie.

« Ce que nous célébrons aujourd’hui, c’est la rigueur et l’excellence de notre programme d’avion Global 7500, de la table à dessin à l’entrée en service », a affirmé Michel Ouellette, vice-président principal de la Gestion des programmes et de l’Ingénierie de Bombardier Avions d’affaires. « C’est un moment historique pour Bombardier et les milliers d’employés dévoués qui se présentaient chaque jour avec une attitude sans compromis. Aujourd’hui, l’équipe de calibre mondial, hautement qualifiée, du Centre finition Laurent-Beaudoin poursuit la tradition de livraison d’avions révolutionnaires à cabine spacieuse à Montréal, tout comme l’avion Global Express à l’origine, il y a 20 ans. » 

Le Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur sur mesure de premier ordre, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Établissant la norme d’un intérieur de cabine exceptionnel, l’avion Global 7500 présente les commodités les plus novatrices, telles que le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire nice Touch, une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile Touch de Bombardier, doté de la première application d’affichage à DELO dans l’aviation d’affaires. 

Bombardier-Global-7500-20181219-5.jpg

Photos : 1Global 75002l’intérieur 3le cockpit @ Bombardier Aviation

27/11/2018

Pilatus présente le premier PC-24 Air Ambulance !

pc-24-rfds-2.jpg

L’avionneur suisse Pilatus Aircraft a présenté le premier PC-24 doté de l’intérieur médicalisé destiné au Royal Flying Doctor Service de l’Australie. Configuré pour le transport des patients médicalisés, ce PC-24 a été spécialement conçu pour répondre aux besoins particuliers des RFDS et a été équipé pour des missions d'évacuation sanitaire pour l’Australie. 

Rebecca Tomkinson a commenté lors de la remise de l’avion: « Le Royal Flying Doctor Service Opérations de l'Ouest est fier d'être le premeir a disposé  du premeir Pilatus « Rio Tinto Lifeflight PC-24 » qui entrera en service en Australie. L'intérieur aéromédiclaisé est innovant, le premier de son genre dans le monde qui permet une amélioration des soins de santé aux populations régionales et éloignées ».

Oscar J. Schwenk, Président du Pilatus a ajouté: « Le PC-24 deviendra la salle d'urgence du ciel et sera mettra la moitié du temps pour transporter des patients en situation critiques. Je suis certain que le PC-24 complètera idéalement la flotte existante de PC-12 des RFDS. Le PC-24 permettra aux RFDS d'améliorer le service exceptionnel qu'ils offrent au peuple australien. Au nom de Pilatus, je voudrais exprimer mes remerciements les plus sincères pour la confiance et je suis très fier que les RFDS vole maintenant le Pilatus PC-24 comme le premier « Super polyvalent Jet » en tant qu’opérateur EVASAN dans le monde. » 

pc24-rfds-108-19112018.jpg

L'intérieur a été installé sous une procédure certifiée de type supplémentaire en partenariat avec Aerolite AG, une société suisse spécialisée dans les intérieurs médicaux pour avions.

Équipements médicaux de haute technologie

La cabine pressurisée spacieuse peut accueillir l'équipement médical nécessaire et des lits pour trois patients et des sièges supplémentaires pour le personnel médical. En fonction du type de mission, la cabine est conçue pour permettre une modification rapide et flexible pour un maximum de liberté. La grande porte de chargement et le dispositif de chargement de civière électrique sur mesure facilitent la sécurité, le chargement ultra-facile et le déchargement des patients. Le PC-24 est le premier jet au monde à offrir cette possibilité grâce à la porte de soute qui se présente comme un ajustement standard de l'usine. L’avion dispose d’un système d’oxygène individue et d’un système électrique indépendant pour assurer le suivi des apapreils médicaux. Une sécurité supplémentaire est fournie sous la forme d'un second système d'alimentation séparé pour la cabine et les systèmes de communication dédiés à l'équipe médicale, assurant ainsi une assistance médicale ininterrompue. 

pc24-rfds-020-19112018-bearbeitet-1.jpg

Photos : le premier PC-24 du Royal Flying Doctor Service Australien @ Pilatus