23/02/2017

Le troisième Pilatus PC-24 aux essais !

unnamed.jpg

Stans, l’avionneur suisse Pilatus a débuté hier, les essais moteurs du troisième exemplaire (P03) de son jet d’affaires le PC-24. L’avion immatriculé HB-VSA est apparu dans une livrée bleu ciel qui rappelle la maquette présentée en grande première au salon EBACE de Genève en 2013.

Ce troisième et dernier prototype devrait prendre son envol en mars prochain. La certification est prévue pour le 3ème trimestre 2017 et les premières livraisons pourront débuter à Planesense, fournisseur de programmes de multipropriété aux Etats-Unis et pour le Royal Flying Doctor service en Australie.

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

 

unnamed-1.jpg

Photos : le troisième PC-24 à Stans @ Stephan Widmer

14/01/2017

Un A321 pour la Luftwaffe !

yourfile.jpg

Berlin, l'Allemagne a signé un accord avec la division des missions spéciales du fournisseur MRO Lufthansa Technik (LHT) pour l'acquisition et la conversion d'un Airbus A321 pour sa force aérienne. Le contrat est estimé à près de 90 millions d'euros (96 millions de dollars) et comprend également des pièces de rechange et la formation.

Les travaux de conversion de l’A321 doivent avoir lieu à l'usine de LHT à Hambourg et seront d'abord exécutés conformément aux normes de certification civile. Par la suite, l’avion recevra une approbation de la navigabilité militaire pour les modifications avec notamment un système de guerre électronique.

Cet A321 converti devrait entrer en service en 2018, indique le ministère de la Défense, et sera basé aux côtés de ses autres avions VIP à la base aérienne de Cologne-Wahn. L'Allemagne exploite actuellement deux ACJ319, une paire de A340 et quatre Bombardier Global 5000. Avec cette nouvelle acquisition le programme de modernisation de l’escadre des missions aériennes spéciales du ministère de la Défense allemand est maintenant terminé.

 

Photo : Flotte actuelle de transport VIP de la Luftwaffe @ Luftwaffe

04/11/2016

Le Global 7000 effectue son vol inaugural !

global 7000,bombardier aviation,jet d'affaires,bizjet,nbaa,infos aviation,les noouvelles de l'aviation

Bombardier Avions d’affaires a annoncé aujourd’hui que son programme d’avion Global 7000na réussi son vol inaugural. Ce premier vol marque le début d’un programme d’essais en vol pour le plus récent membre de la gamme d’avions Global de Bombardier, qui doit entrer en service au second semestre de 2018.

Le véhicule d’essais en vol Global 7000 a décollé des installations de Bombardier à Toronto sous le commandement du capitaine Ed Grabman assisté de son copilote Jeff Karnes et de l’ingénieur d’essais en vol Jason Nickel par temps clair à 10:25 HNE.

global 7000,bombardier aviation,jet d'affaires,bizjet,nbaa,infos aviation,les noouvelles de l'aviation

Réservé aux essais de fonctionnalité des systèmes de base et à l’évaluation des qualités de maniabilité et de vol de l’avion, le vol d’aujourd’hui a duré environ 2 heures et 27 minutes, où toutes les commandes de vol ont été actionnées et les systèmes et l’avion ont fonctionné comme prévu. L’équipage a effectué une montée graduelle jusqu’à 6,096 m (20,000 pieds) et l’avion a atteint une vitesse de test planifiée de 240 nœuds.

global 7000,bombardier aviation,jet d'affaires,bizjet,nbaa,infos aviation,les noouvelles de l'aviation

 

Le Global 7000 :

Le biréacteur d’affaires Global 7000 est conçu de façon unique à partir de l’intérieur pour livrer une expérience cabine incomparable. Premier et unique avion d’affaires à offrir quatre zones habitables distinctes, le Global 7000 doit établir la nouvelle norme en matière d’avions d’affaires à fuselage large, procurant un niveau sans pareil de confort et de souplesse du design intérieur. Conçu avec un design d’aile transsonique de dernière génération, le Global 7000 offre non seulement un vol en douceur, mais aussi une capacité d’approche à angle prononcé et des performances sur courte piste, combiné à des moteurs à haute efficacité ainsi qu’à la cabine la plus large et au poste de pilotage le plus évolué, pour vous permettre de vous rapprocher le plus possible de votre destination finale.

Le Global 7000 pourra relier Londres à Singapour ou New York à Dubaï sans escale, et pourra atteindre une vitesse opérationnelle maximale de mach 0,925. Les passagers voyageant à bord du biréacteur d’affaires Global 7000 vivront l’expérience d’une autonomie long-courrier de 7’400 NM (13 705 km) à M 0,85 avec huit passagers.

 

global 7000,bombardier aviation,jet d'affaires,bizjet,nbaa,infos aviation,les noouvelles de l'aviation

Photos : 1 Vol inaugural du Global 7000 2 Image de synthèse du Global 7000 3 Cockpit 4 Intérieur @ Bombardier

23/04/2016

Livraison du premier HondaJet en Europe !

hondajet_0327.jpg

Honda Aircraft Company a livré le premier exemplaire de son avion d’affaires HondaJet à un client européen. L'annonce a été faite lors d'une cérémonie de livraison à AERO 2016, qui a eu lieu à Friedrichshafen, Allemagne.

Le premier HondaJet à entrer en service en Europe sera exploité par Rheinland Air Service, le concessionnaire HondaJet exclusif pour l'Europe centrale.

HondaJet at AERO 2016 feature.jpg

Le HondaJet :

Le HondaJet est un avion léger d'affaires, offrant un excellent rapport performance/ confort, selon son constructeur. Le HondaJet incorpore de nombreuses innovations technologiques dans la conception. Notamment dans le montage du moteur qui améliore considérablement les performances et la consommation de carburant en réduisant la trainée. Doté de deux moteurs GE Honda HF120 particulièrement économe. Le poste de pilotage dispose d’une avionique Garmin G3000 ® doté de trois écrans larges de 14 pouces avec double écrans tactiles de contrôle.

Le HondaJet est le fruit d’une filiale totalement autonome détenue à 100% par Honda Aircraft Company, basée près de l’aéroport de Greensboro en Caroline du Nord aux Etats-Unis. Le HondaJet est un projet voulu et dirigé, par Michimasa Fujino, à présent à la tête de cette filiale, l’avion a demandé 20 ans de R&D avant d’aboutir à un prototype pouvant accueillir 7 passagers et offrant une vitesse maximum de 778 km/h et un rayon d’action de 2'000 km. Sur le plan commercial, Honda Aircraft Company s’est associé à Piper Aircraft pour la vente et la distribution du HondaJet.

 

hondajet,jet d'affaires,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Photos : 1 & 2 Cérémonie de livraison du premier HondaJet en Europe @ HondaJet 3 HondaJet à EBACE 2015 @ P.Kümmelring

19/12/2015

Certification pour le HondaJet !

CWXNPdtUAAAM26q.jpg-large.jpeg

 

 

Douze ans après le premier vol de son avion d'affaires, compacte expérimental, le HondaJet, la Honda Aircraft a reçu la certification de son petit jet d’affaires.

Honda avait annoncé le premier vol du HondaJet expérimental le 13 décembre 2003. L'avion prototype a volé depuis l'aéroport de Piedmont Triad, en Caroline du Nord. Depuis décembre 2003, le programme HA-420 a amassé plus de 3000 heures de vol, avec cinq avions d’essais.

Le HondaJet est un avion léger d'affaires, offrant un excellent rapport performance/ confort, selon son constructeur. Le HondaJet incorpore de nombreuses innovations technologiques dans la conception. Notamment dans le montage du moteur qui améliore considérablement les performances et la consommation de carburant en réduisant la trainée. Doté de deux moteurs GE Honda HF120 particulièrement économe. Le poste de pilotage dispose d’une avionique Garmin G3000 ® doté de trois écrans larges de 14 pouces avec double écrans tactiles de contrôle.

Le HondaJet est le fruit d’une filiale totalement autonome détenue à 100% par Honda Aircraft Company, basée près de l’aéroport de Greensboro en Caroline du Nord aux Etats-Unis. Le HondaJet est un projet voulu et dirigé, par Michimasa Fujino à présent à la tête de cette filiale, l’avion a demandé 20 ans de R&D avant d’aboutir à un prototype pouvant accueillir 7 passagers et offrant une vitesse maximum de 778 km/h et un rayon d’action de 2 000 km ! Sur le plan commercial, Honda Aircraft Company s’est associé à Piper Aircraft pour la vente et la distribution du HondaJet.

 

2755646769.jpg

Photos : 1 Hondajet @Honda 2 En visite au Salon EBACE 2015 à Genève @P.Kummerling