12/05/2020

Le Japon réceptionne ses premiers MV-22 « Osprey » !

1285758041.jpg

La Japan Ground Self-Defense Force (JGSDF) a réceptionné ses deux premiers aéronefs de type  tiltrotor Bell-Boeing MV-22 « Osprey » et renforce ainsi ses capacités amphibies.

Les deux premiers MV-22 Block C n°91701 et 91705 ont été transportés sur un navire à travers le Pacifique jusqu'au Japon. Les appareils sont maintenant stationné à Iwakumi sur la principale île japonaise de Honshu. À terme, Tokyo prévoit d'exploiter 17 exemplaires du V-22. L’appareil doit notamment permettre de contrer l'activité croissante de Pékin dans les eaux internationales, Tokyo développe une brigade de déploiement rapide amphibie qui s'appuie sur l'expérience de l'USMC, le principal opérateur du V-22. En 2015, Tokyo est devenu le premier et jusqu'à présent seul client à l'exportation pour le V-22 avec un contrat de 3 milliards de dollars.


MV-22 Osprey Block C :

Le Bell-Boeing MV-22 «  Osprey » Block C dispose de nouvelles fonctions radar et de guerre électronique. La système comprend un système de radar météorologique pour améliorer la navigation et un système de conditionnement environnemental repensé. Les nouvelles fonctionnalités du système de guerre électronique incluent des distributeurs de leurres supplémentaires, ce qui améliore la capacité du V-22 à vaincre les menaces air-air et sol-air. La mise à niveau a également ajouté de nouveaux écrans de cabine et de cockpit.

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre. En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé. Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de présérie qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test». 

69959_extzkjou8aabsjd_404044.jpg

Photos : MV-22 Block C « Osprey » japonais @ Bell Boeing

30/10/2014

Le Japon modernise ses E-767 !

e767japan.jpg

 

Tokyo, l’avionneur Boeing a débuté la mise à niveau de la flotte d’avion d'alerte et de contrôle E-767 (AWACS) japonais. Cette modernisation concerne quatre Boeing E-767 AWACS en service dans l’Armée de l’air de défense japonaise ((JASDF) depuis 1999.

 

La modernisation :

 

Les Boeing E-767 AWACS japonais seront dotés d’une mise à jour des ordinateurs de mission, mise en place du nouveau transporteur AN/APX-119 avec identification automatique d’un interrogateur de type UPX-40, d’une mise à niveau du système de liaison de données Link16. Les postes de commandes seront également rénovés ainsi que les systèmes de liaison au sol.

 

Selon le département de la Défense, ce travail de modernisation permettra à la flotte d’AWACS du Japon d’être mieux compatible avec les E-3 «Sentry» de  l'US Air Force  et de fournir une plus grande interopérabilité. 

 

Le travail de conception et de production sera réalisée par Boeing devrait être terminé d'ici le 28 Février 2015. Ce programme est estimé à près de 950 millions de dollars. 


AIR_E-767_Interior_lg.jpg


 

Le Boeing E-767 AWACS :

 

Le Boeing E-767 est basé sur une cellule de B767-200, doté de réacteurs General-Electric CF6-80C2B6FA, soit les moteurs les plus puissants jamais montés sur ce type d’aéronefs.

L’E-767 peut voler à une vitesse maximale de 800km/h. Le plafond service de l'avion est de 12,222m. L'endurance de l'aéronef est de 13 heures pour 300nm de rayon d’action

Il est doté du radar AN/APY-2 de Northrop-Grumman et fonctionne dans les bandes E/F. Il scanne mécaniquement en azimut six tours par minute, et par voie électronique en élévation.  A l'altitude d'exploitation, l’AWACS peut détecter des cibles sur 320km à 360 ° . Les cibles sont séparées et gérées individuellement et affichées sur les écrans de situation. 

 

Le système de navigation de l'avion repose sur deux systèmes de navigation inertielle LN-100G avec systèmes de positionnement global par satellite intégrée, fournie par Northrop Grumman.


thumb5.jpg


 

 

Photos :  1 & 3 Boeing E-767 AWACS japonais 2 Consoles de bord@ JASDF

20:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, jasdf, e-767 awacs, japan defense |  Facebook | |