04/01/2016

Ryukyu Air Commuter réceptionne son premier Q400 !

original.jpeg

 

Bombardier Avions commerciaux et Ryukyu Air Commuter Co., Ltd (RAC) d’Okinawa, au Japon, ont annoncé la livraison et l’acceptation du tout premier avion Q400 combi cargo. Construit à l’usine de Bombardier à Toronto (Ontario), au Canada, l’avion est l’un des cinq commandés par RAC. Membre du groupe Japan Airlines, RAC est le client de lancement de cette nouvelle variante de l’avion Q400, à la configuration combi fret-passagers, présentée en grande première au salon aéronautique de Farnborough en juillet 2014.

.

À propos des avions Q400 :

 

Conçu comme un biturbopropulseur moderne du 21e siècle, l’avion Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions Q Series. Il procure des niveaux inégalés de performance, de souplesse opérationnelle et de confort des passagers. Outre sa configuration standard à classe unique, l’avion Q400 est offert en plusieurs options : intérieur biclasse au confort accru des passagers, configuration à capacité assise supplémentaire pouvant aller jusqu’à 86 sièges pour les marchés à haute densité et configuration combi. En offrant une consommation de carburant de 30 % moindre que celle des avions à réaction qu’il vient souvent remplacer, l’avion Q400 réduit radicalement les émissions de carbone et accroît la rentabilité. Ses grandes hélices tournent à un plus faible rapport de tours/minute, générant plus de puissance avec moins de bruit, ce qui en fait une option conviviale pour les centres-villes.

La gamme d’avions Q400 comprend plus de 60 propriétaires et exploitants dans près d’une quarantaine de pays dans le monde et la flotte mondiale a enregistré plus de 6 millions d’heures de vol. Ces avions ont transporté plus de 370 millions de passagers dans le monde entier. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur de la location-exploitation. Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 547 avions Q400.

 

Photo : Q400 aux couleurs de Ryukyu @ Bombardier Aviation

30/05/2014

Japan Transocean commande le B737NG !

SWL_Whale737_800_K66135.jpg


Naha au Japon, Boeing et Japan Transocean Air (JTA) viennent de finaliser une commande portant sur 12 B737-800 «Next Generation». L'arrivée des nouveaux Boeing B737-800 NG en 2016 marquera le début du programme de renouvellement de la flotte de la compagnie aérienne.

"Cette commande est un élément clé de notre stratégie visant à amener les plus hauts niveaux de confort, d'équipement et de confort pour les habitants d'Okinawa, en continuant à utiliser l'avion le plus fiable et le plus économe en carburant disponible aujourd'hui et dans l'avenir», a déclaré Manabu Sato , président de Japan Transocean Air et dirigeant d'à Japan Airlines.

Basé à Okinawa, au sud de l'île principale du Japon, Japan Transocean est une compagnie du groupe Japan Airlines, elle exploite actuellement une flotte de B737-400 sur les lignes intérieures reliant Okinawa avec les grandes villes japonaises ainsi que d'autres îles d'Okinawa.

Le B737 Next Generation :

Les nouveaux B737 «Next Generation» bénéficient d'améliorations de performances qui se traduisent par une réduction de 2 % de la consommation de carburant grâce à une combinaison améliorée de la cellule et de nouvelles améliorations des moteurs. Question cabine, la famille «737NG» dispose du nouvel intérieur «Sky Interior» de l’avionneur américain.

Photo : Les couleurs des futurs B737NG de Japan Transocean @ Boeing

07/10/2013

Jolie percée d’Airbus chez JAL !

premier-vol-airbus-a350-xwb.jpg

 

TOKYO, la compagnie Japan Airlines, une habituée des avions Boeing vient de signer une importante commande ce matin avec Airbus. En effet, JAL vient de donner sa préférence à l’A350 avec 31 avions dont 25 en options. Cette commande est estimée à 9,5 milliards de dollars.

 

La commande, ferme, se décompose en 18 A350-900, le premier modèle du nouvel appareil qui doit sortir des chaînes d'assemblage à la fin 2014, et 13 A350-1000, version allongée, ont précisé les deux firmes dans un communiqué et lors d'une conférence de presse en présence du PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, et de son homologue de JAL, Yoshiharu Ueki.

Le premier avion sera livré en 2019."Le Japon est l'un des plus importants marchés au monde", a déclaré à la presse Fabrice Brégier, précisant que ce contrat portait le montant total des commandes d'A350 à 756.

 

Une percée qui n’est pas anodine :

 

yourfile.jpg

 

Choisir Airbus, alors que JAL était un client fidèle à Boeing n’est pas anodin. D’abord cela permet à la compagnie japonaise de ne plus être entièrement dépendante d’un seul avionneur, et l’impact permettra à moyen long terme d’accentuer la pression en vue de nouvelles négociations pour remplacer la flotte actuelle. D’un autre côté, Airbus bénéficie de sa très bonne conduite dans le programme A350, alors que Boeing se débat encore avec des maladies de jeunesse sur son B787.

 

PHOc5a55026-d4dd-11e2-a5e6-d83245e51435-805x453.jpg

 

 

Photos : 1 A350-900 lors de son premier vol 2 Aux couleurs de JAL  3 Intérieur business class  @ airbus

 

 

11:25 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a350-900, jal, japan airlines, a350 jal |  Facebook | |

27/03/2012

JAL réceptionne ses B787 Dreamliner !

bca_787_JAL_delivery_948x432.jpg

 

 

 

EVERETT, Washington, Mars 26, 2012, Boeing et Japan Airlines (JAL) ont célébré la livraison  de ses deux premiers  B787 « Dreamliner ». La compagnie japonaise JAL (Japan Airlines) est la première compagnie à prendre livraison d'un 787 alimenté des moteurs de type GEnx de General Electric

Japan Airlines a réceptionné solennellement ses deux premiers  B787 Dreamliner lors d'une célébration animée par les célèbres batteurs de tambours « Taiko ». La Direction de Boeing, JAL et membres de General Electric étaient présent.

La compagnie japonaise est le second client à mettre en ouvre cet avion après ANA. La compagnie JAl va inaugurer de nouvelles liaisons comme Boston et San Diego.

L'avion porte les nouvelles couleurs de la compagnie japonaise. Celle-ci est revenue aux sources en présentant sur la dérive la grue rouge qui figurait déjà sur ses avions jusqu'en 1989.

La livrée est très simple, c'est à la mode, et le lettrage de la compagnie apparaît sur l'avant du « Dreamliner ».La compagnie JAL à commandé un total de  45 B-787, (20 787-800 et 25 787-900)

 

K65614-02_med.jpg


Les nouveautés du « Dreamliner » :

 

Construit principalement à partir de matériaux composite en fibre de carbone, le »Dreamliner »élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le b787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier  avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleur visibilité et sont doté de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

 

640x425xJAL7871-640x425.jpg.pagespeed.ic.GFNPkMgLtx.jpg

 

 

Infos complémentaires :

Le de montage processus  prend environ un mois, soit aujourd’hui deux appareils mais qui à l’avenir devra atteindre la cadence de 7 avions par mois.
Environ 30’000 personnes travaillent du lundi à vendredi, 24H/24 en horaire 3x8 pour fabriquer les « Dreamliner », et ceci en plus des B-777, B-747 et B-767.

Chaque exemplaire du B787 coûte environ 185 millions de dollars à l'achat pour les compagnies aériennes.

 

640x425xJAL78722-640x425.jpg.pagespeed.ic.gWcJwZavOw.jpg
Photos : 1 Le B787 aux couleurs de JAL 2 Cérémonie de réception  3 Intérieur Business 4 Intérieur Eco @ Boeing/JAL

 

13:31 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, jal, b787, dreamliner |  Facebook | |

30/03/2011

Ralentissement du trafic aérien !

 

 

1891668.jpg

 

Le trafic aérien a enregistré en février une progression beaucoup moins forte que prévu, essentiellement en raison des troubles politiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, a annoncé mardi l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Le trafic passagers international a ainsi augmenté de 6% en février en rythme annuel, contre une progression (révisée à la baisse) de 8,4% en janvier.

"Les troubles politiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en février ont, selon les estimations, amputé le trafic international d'environ 1% (...)", a précisé l'IATA.

Le trafic cargo - un indicateur regardé du commerce international a également été affecté par ces troubles, mais aussi par les fermetures d'usines en Chine pour cause de nouvel An. Ce trafic a ainsi augmenté de 2,3% en février sur un an, contre une hausse de 8,7% le mois précédent.

 

L'IATA regroupe 240 compagnies aériennes représentant 94% de l'ensemble du trafic international mondial. Ses statistiques ne prennent pas en compte les liaisons intérieures.

Le trafic aérien international de passagers a vu sa croissance ralentir légèrement en février, affecté par les soulèvements populaires au Moyen-Orient, a indiqué mardi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Durant le deuxième mois de l'année 2011, le trafic passager a enregistré sur un an une hausse de 6,0% (contre 8,4% en janvier, chiffre révisé) et le fret une petite progression de 2,3% (contre 8,7% le mois précédent, chiffre révisé), a précisé l'organisation dans un communiqué.

 

1891348.jpg

 

Une nouvelle série de chocs péjorent la reprise de l'industrie du transport aérien. Alors que les troubles en Egypte et en Tunisie se propagent à travers le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, la croissance de la demande dans la région fait un pas en arrière.

Le tragique tremblement de terre et ses conséquences au Japon auront très certainement un impact sur la demande.

Autant de circonstances extraordinaires qui ont rendu le premier trimestre 2011 très difficile.

 

 

La principale crainte reste  l'envolée des prix du pétrole qui devrait diviser par deux les bénéfices du secteur aérien en 2011.

Début mars, l'association a ainsi revu à la baisse ses prévisions pour l'année, tablant désormais sur des bénéfices de 8,6 milliards de dollars (6,22 milliards d'euros) contre 9,1 milliards de dollars prévus en décembre.

Pour le mois de février, la région Amérique du Nord a vu la demande passagers ralentir à 6,7%, tandis que le continent européen enregistrait aussi une croissance plus faible (+7,4%) en raison de la chute du trafic vers l'Afrique du Nord.

L'Asie a pour sa part connu un très fort ralentissement de sa croissance (+3,0% contre 6,3% en janvier) en raison du nouvel an chinois.

La demande a par ailleurs progressé de 8,4% au Moyen-Orient, contre 12,0% en janvier, selon l'Iata qui craint que les violences au Bahreïn, Yémen et Syrie réduisent davantage ces chiffres en mars alors que ces trois pays représentent 6% du trafic dans la région.

En Afrique, la demande a chuté de 1,3% alors qu'elle avait grimpé de 14,3% en janvier, l'Egypte et la Tunisie représentant 18% du marché africain et la Libye 3%.

Moins exposée aux soulèvements populaires en Afrique et au Moyen-Orient, l'Amérique latine est même parvenue à faire croître la demande de 11,8%, contre 11% le mois précédent.

 

1496187.jpg

 

Photos : 1  B777 Singapore Airlines 2 B767 JAL @ Weimeng 3 B777 Austrian @ TEK