16/02/2015

L’Indonésie s’intéresse au CH-47F « Chinook » !

ch47f_boeing.jpg

 

Le gouvernement indonésien est entré en discussion avec Boeing en ce qui concerne l’hélicoptère de transport lourd CH-47F « Chinook ». Ces entretiens concerne une future collaboration entre Boeing et le ministère de la défense indonésienne en vue d’une coopération sur le Chinook.

 

L’intérêt indonésien pour le « Chinook » ne date pas d’aujourd’hui, en 2005 déjà, Jakarta avait exprimé son intérêt pour l’acquisition d’un petit nombre en  l’hélicoptère et ceci suite au tsunami qui avait ravagé la région côtière d’Aceh.

 

Depuis, les Forces armées indonésiennes n’ont cessé de s’intéresser au formidable potentiel que peut offrir le « Chinook ».

 

Développement industriel :

 

Les discussions pour notamment sur un éventuel partenariat de maintenance et de modernisation futur des CH-47D. Jakarta aimerait en effet, que l’avionneur local PT Dirgintara qui travaille déjà avec Bell Helicopter et Airbus Helicopters puisse devenir un fournisseur pour la division hélicoptères de Boeing avec le « Chinook ».

 

Le Boeing CH-47F : 

 

Les nouveaux CH-47F «  Chinook » disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.


1358128.jpg


 

Photos : 1 CH-47F Chinook @ US Army 2 CH-47F @ Ralph Duenas

 

 

30/07/2014

Les premiers F-16C/D indonésiens !

F-16iaf.jpg

 

 

Jakarta, l'Armée de l'air indonésienne a reçu ses trois premiers Lockheed-Martin F-16C/D «Fighting Falcon» issus d’une commande de 24 aéronefs, passée  en décembre 2011. 

Les trois avions ont atterris à la base aérienne de Iswahjudi à l’est de l’île de Java. Cette commande doit permettre de venir grossir la petite flotte de 10 F-16 A/B Block15 actuellement en service, afin de pouvoir assurer la surveillance, notamment, dans les régions périphériques de l’Indonésie.

 

Les Etats-Unis ont cédé 24 appareils qui proviennent des stocks de l’US Air Force. Ces appareils sont révisés et vendu pour un montant de 900 millions de dollars. Ces F-16 C/D Block25 sont modernisés au standard Block52. Ces appareils disposent d’un cockpit doté d'un HUD holographique GEC-Marconi et deux écrans multifonctions monochromes, un bus à armement MIL-STD-1760 permettant l'utilisation de missiles AIM-120 AMRAAM et de AGM-65 Maverick. Ces appareils sont motorisés par des Pratt & Whitney PW F100-229. Ils sont dotés du radar AN/APG-68 amélioré (V), d’une liaison 16, d’un système de gestion AN/ALQ-213 de guerre électronique couplé au système d’alerte radar ALR-69 classe IV «Warning Receiver», et le distributeur de leurres ALE-47.

 

La Force aérienne Indonésienne :

En plus du petit nombre de F-16, la Force aérienne dispose d’une dizaine de Northrop F-5E/F Tiger II, 8 Sukhoi Su-30MK2 et 2 Sukhoi Su-27SK. Pour l’entrainement, Jakarta a opté récemment pour l’achat de 16 KAI T-50 «Golden Eagle» coréens. 


1551209_20130508094953.jpg


 

Photos : F-16A/B indonésiens @ FAI


27/08/2013

L’Indonésie opte pour l’Apache !

4186785995.jpg


 

 

 

JAKARTA, L’Indonésie vient de signer un accord avec les Etats-Unis pour l’achat de huit hélicoptères de combat Boeing AH-64E Block III «Apache». L’entente a été confirmée lors d'une conférence de presse conjointe à entre le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel et son homologue indonésien Purnomo Yusgiantoro ministre de la Défense. Le montant du contrat s’élève à 500 millions de dollars.

 

Binôme Apache & Super Tucano :

 

Ces dernières années, Jakarta a considérablement renforcé ses capacités d'attaque au sol. Lorsque les AH-64E «Apache» arriveront, ils viendront compléter les 16 Embraer EMB-314 «Super Tucano» d’attaque au sol,que l’Indonésie est en train d'introduire au sein de son armée de l'air.

En effet, l’Indonésie a souffert des insurrections périodiques dans des provinces comme Aceh et en Papouasie occidentale, créant une niche pour les avions de contre-insurrection et un besoin d’appuis feu rapproché qui sera renforcé avec l’arrivée de l’Apache.

 

Les AH-64E «Apache» block III indonésien seront dotés de missiles Lockheed-Martin AGM-114 Hellfire.

 

L’AH-64E Block III «Apache» : 

 

L’ AH-64E «Apache» Block III offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir «Longbow» block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aériens et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.


 

apache.jpg


 

Photos 1 AH-64E block III Apache @ Beoing 2 Image dans la Jungle @ Militaryspot