16/04/2015

Inde, nouveau retard dans la modernisation des Jaguar !

IAF_Jaguar.jpg

 

 

New Dehli, la mise à niveau de la flotte de SEPECAT Jaguar de l'Indian Air Force  (IAF) par Hindustan Aeronautics Limited (HAL), annoncée en 2010, est susceptible d'être à nouveau retardée au-delà du délai prévu de 2017-18. 

 

Nouveaux retards : 


2871501136.jpg


 

La mise à niveau est retardée par l'incapacité du ministère de la Défense (MoDà conclure un contrat d'acquisition pour 280 moteurs Honeywell F-125IN pour un prix estimé à 2.5 milliards de dollars. 

Ce nouveaux retards font suite à une première série d’éléments qui étaient à l’origine de deux ans de retard en 2014. Le premier concerne des problèmes de fiabilité avec le nouvel ordinateur de mission (Darin III). Ce nouveau système de mission devait à l’origine être validé au début de l’année 2012, hors le centre d’essais technique de HAL ne l’a validé qu’à la fin de l’année 2013. 

Le second problème venait cette fois-ci de l’évaluation du moteur et de son intégration à la cellule. HAL n’avait en 2014 toujours pas terminé de fixer le cahier des adaptations de la cellule, pour l’intégration définitive de la nouvelle motorisation.

 

Rappel : 

 

L’ambitieux programme de modernisation de la flotte de Jaguar de l’IAF comprend deux phases : la première nommée «Darin III» prévoit l’amélioration de l’avionique, la capacité d’attaque et de navigation. 

La mise à jour intègre donc la nouvelle avionique  «state-of-the-art», y compris l'architecture informatique de Mission (MC), le système d'instruments de vol (EFIS), ainsi que le système d’enregistrement vidéo Solid State Digital Système Data Recorder (SSDVRS), les fonctions supplémentaires permettant le guidage de bombe avec système  de positionnement inertiel (INGPS), un nouveau pilote automatique, ainsi que l’intégration d’un nouveau radar Elta Systems M-20600 multi-mode, de nouvelles contre-mesures électroniques de type EL/L-822.

La mise à jour couvre également le système de cartographie de navigation. Le cockpit sera doté de deux écrans EFIS et d’un nouvel HUD à affichage tête haute. 

 

La seconde phase de modernisation dite «Darin IV» comprend la remotorisation de l’avion avec le moteur F125IN d’Honeywell en remplacement des actuels Rolls-Royce Adour Mk 821.  Ce nouveau moteur pèse 600 livres de moins que l'Adour et dispose d’une poussée de 9850 lbf (43.8kN) qui doit permettre au Jaguar de décoller 25% plus court qu’actuellement et ceci avec un rendement 36% supérieur à la motorisation actuelle. 

 Notons que les Jaguar de l’IAF ont déjà subi deux modernisations, Darin I & II.

De plus en matière d’armement, les Jaguar indiens doivent recevoir le missile courte portée air-air ASRAAM de MBDA .

 

3062229763.jpg

 

Photos : 1 & 3SEPECAT Jaguar de l’IAF @ IAF 2 moteur F125IN d’Honeywell @ Honeywell

 

29/11/2012

Premier vol d’un Jaguar indien modernisé !

Jag1-742322.jpg


 

 

Bangalore, Inde, Hindustan Aeronautics Limited (HAL) réalisé avec succès le premier vol d’un avion SEPECAT Jaguar avec avionique modernisée. Le programme de modernisation des avions de combat Jaguar de l’IAF vient de passer à le phase III (Darin III), celle-ci comprend une remise à jour de l’avionique des appareils, la phase IV concernera la remotorisation (voir lien).

 

La conception du programme Darin III comprend l’intégration d’une modernisation de l’ordinateur de mission avec de nouvelles fonctions pour le guidage GPS, le remplacement de l’instrumentation classique par deux nouveaux écrans multifonctions et d’un HUD de dernière génération. 

 

Ces modifications sont effectuées au sein des installations de Hindustan Aeronautics Limited (HAL) par sa division Combat System & Design Centre (MCSRDC). Les essais en vol sont sous la direction du vice-maréchal de l'air Nambiar Raghunath, responsable au sein de l’IAF du Testing Aircraft System (ASTE) en collaboration avec HAL.

 

Les détails de la modernisation :

 

La mise à jour intègre donc la  nouvelles avionique  «state-of-the-art», y compris l'architecture informatique de Mission (MC), le système d'instruments de vol (EFIS), ainsi que système d’enregistrement vidéo Solid State Digital Système Data Recorder (SSDVRS), les fonctions supplémentaires permettant le guidage de bombe  avec système  de positionnement inertiel (INGPS), le pilote automatique, radar et RWR. La mise à jour couvre également le système cartographie de navigation, le système de protection de guerre électronique.

Le cockpit est doté de deux écrans EFIS  et d’un nouvel HUD à affichage tête haute.

 

 

Le Jaguar en Inde :


 

IAF-operated Jaguar IS.jpg


 

L’Inde est le plus gros client à l'export pour le Jaguar franco-anglais. Démarchée dès 1968, l'Inde signa finalement en avril 1979 une commande pour 130 Jaguar, incluant un contrat de fabrication sous licence pour 95 exemplaires et un transfert de technologie. La Royal Air Force devait former les premiers pilotes de la Force aérienne indienne et louer à l'Inde 20 appareils, en attendant qu'elle reçoive ses Jaguar (nommés localement Shamsher, soit "épée de justice"). 

 

Un premier escadron indien fut déclaré opérationnel en septembre 1980, suivi d'un second un an plus tard, après l'arrivée des 38 exemplaires fabriqués par la SEPECAT. La production locale, confiée à Hindustan Aeronautics Ltd, commença par l'assemblage à partir de pièces fournies avant de se poursuivre par une fabrication entièrement indienne à l'exception des réacteurs. Au total, cinq escadrons furent équipés progressivement de 1980 à 1991, dont l'un reçu 12 Jaguar IM destinés à l'attaque maritime que l'Inde est le seul pays à avoir mis en service.

 

Lien sur la  futur remotorisation des Jaguar indiens : 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/10/23/l-inde-va-...

 

 

 

Photos : 1 Le premier Jaguar modernisé au standard Darin III 2 Jaguar  Reco indien@ IAF