08/08/2020

Premier King Air 350 ISR pour la France !

ai_copy.jpg

La Direction générale de l’armement (DGA), a pris livraison du premier avion Beechcraft King Air 350 modifié pour des fonctions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR).

Le premier avion de surveillance léger et de reconnaissance ISR King Air 350 « Vador » de l'armée de l'air française arrive à la base aérienne d'Évreux-Fauville. Il s’agit du premier des trois avions légers commandés pour l'instant. 

Le King Air a été modifié à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac en France par Sabena Technics, qui a installé une suite de capteurs Thales. Semblable à l’avion Shadow R.Mk 1 de la Royal Air Force britannique, l’ALSR possède un grand carénage ventral abritant divers capteurs, ainsi que des carénages et des antennes plus petits. La plate-forme King Air 350 offre une facilité de déploiement et une faible empreinte logistique. Le système, comprend une suite complète ISR (senseurs, ROEM, ROIM, SATCOM) ainsi que des stations sol pour la préparation des missions et le recueil des données.

En service, le King Airs sera piloté par l'Armée de l'Air sur une série de tâches ISR pour soutenir la Direction du Renseignement Militaire (agence de renseignement militaire) et la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (externe agence de sécurité). Ils complèteront les activités d'autres moyens de collecte de renseignements, notamment le chasseur Rafale, Atlantique 2 et les systèmes aériens télépilotés tels que le General Atomics MQ-9 "Reaper."

En vertu de la législation du programme militaire 2019-2025 de la France, l'Armée de l'Air devrait recevoir huit ALSR King Air d'ici 2030 (les autres apapreils ne sont pas encore commandés). La livraison du troisième avion a récemment été reportée de 2027 à 2023 dans le cadre du plan de soutien du gouvernement français à l'aérospatiale, secteur, qui a été souffert suite au Covid-19.

French-Air-Force-ALSR-Vador.jpg

Photos : King Air 350 Vador @ DGA

 

21/08/2013

Beechcraft G58 «Baron» ISR !

BEECHC~1.JPG

 

 

Le constructeur Beechcraft offre un nouvel appareil de surveillance et de reconnaissance (ISR) dérivé du bimoteurs G58 « Baron ». Un premier modèle vient d’être commandé par la police de Puerto Rico (Fuerzas Unidas de Rápida Acción (FURA).

 

L'avion est configuré de manière très similaire aux précédentes plates-formes ISR basées sur le Beechcraft King-Air turbopropulsé. Pour le constructeur, il existe un réel besoin pour un appareil de surveillance meilleure marché, doté de moteurs à piston comme le G58.

 

La plateforme G58 « Baron » ISR est dotée d’un FLIR Systems HD230électro-optique/infrarouge (EO / IR) et d’une caméra L-3 Wescam MX-10. La console de l'opérateur abrite l'ordinateur de mise en correspondance / mission et gestion, d'un enregistreur et d'un système de radio communications multi-bande et de la liaison de données pour opérateurs de mission spéciale. La communication radio multi-bande donne l'équipage de conduite et à l'opérateur de capteur, la capacité de communiquer directement avec les véhicules militaires, de police, les garde-côtes et d'autres bateaux, de plus, l'enregistreur fournit au tribunal une preuve recevable en matière de poursuites.

.

07_22.jpg

 


Les caractéristiques standards du « Baron » G58 ISR sont les suivantes:

Cellule robuste conçue pour une utilisation élevée.
Redondance du mode bimoteurs, de la sécurité et de fiabilité éprouvée.
Garmin 1000 suite avionique intégrée et la capacité tout temps.
Un système automatique de commande de climatisation.
Cockpit redessiné et sièges de cabine plus confortables.
De grandes portes pour une installation rapide / retrait de l'équipement de mission.
Grand espace à bagages avant (jusqu'à 300 lb.)
Ecrans numérique 4 couleurs, radar météorologique de profil vertical
Capacité pour emploi depuis des  terrains courts.

 

Photos : 1 Beechcraft G58 « Baron » ISR 2 Console @ Beechcraft

12:42 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : beechcraft, g58 baron, isr, g58 baron isr |  Facebook | |