16/12/2019

L'Irish Air Corps opte pour le C295 MPA! 

1879719780.jpg

L’Irish Air Corps a choisi le C295 d’Airbus DS.  Ce sont deux appareils qui sont en commande en version Maritime Patrol Aircraft (MPA). L'Air Corps a déclaré dans un communiqué que le nouvel avion "offrira des capacités renforcées à l'Irish Air Corps et aux Forces de défense irlandaises en matière de défense et de sécurité maritimes". Le coût du contrat, y compris les équipements et l'assistance, s'élève à environ 221 millions d'euros.

Le C295 MPA :

La conception du C295 MPA est basée sur la cellule de l'avion de transport militaire C295. Le train d'atterrissage est conçu pour permettre des opérations de décollage et d'atterrissage sur des aérodromes non préparés et courts. 

La rampe arrière de l'avion permet le transport de palettes standard de 88 x 108, de lancer des radeaux de recherche et de sauvetage, du matériel d'urgence et des parachutistes. Il est déployé dans les domaines du transport militaire, de la patrouille maritime, des missions de recherche et de sauvetage (SAR), de l'ASW, du renseignement sur les signaux (SIGINT), du renseignement sur l'imagerie (IMINT), des missions d'application de la loi et de lutte contre la pollution marine. Le C295 MPA est équipé d'un système d’avionique intégré avancé. La suite avionique comprend quatre écrans à cristaux liquides et des unités de contrôle associées. Un ensemble de capteurs géophysiques fournit des informations sur l'attitude, le cap et les données aériennes. D'autres sous-systèmes comprennent un AHRS (système de référence d'attitude et de cap), un ADS (système de données aériennes), un FMS (système de gestion de vol) et un système de commande de vol automatique. L'avion est équipé d'un système tactique entièrement intégré (FITS) pour le contrôle de la mission. Le système comprend une gamme de capteurs et de composants, notamment un radar de recherche, des capteurs électro-optiques infrarouges (EO/IR), des systèmes de guerre-électroniques (ESM), un système d'intelligence électronique (ELINT), COMINT, un détecteur d'anomalies magnétiques (MAD), un interrogateur IFF, un SATCOM, une liaison de données. D'autres sous-systèmes comprennent des systèmes acoustiques, un système d'identification automatique (ais) et des systèmes de détection de la pollution marine. L'avion est équipé d'un équipement d'autoprotection comprenant un blindage de cockpit, un récepteur d'avertissement radar (RWR), un système d'avertissement d'approche par missile (MAWS) et un récepteur d'avertissement laser (LWR).

Le C295 dispose de six points durs sous les ailes pour les systèmes d'armes. Les points durs peuvent contenir des torpilles, des missiles anti-surface, des mines et des charges de profondeur.

Le C295 MPA est propulsé par deux turbopropulseurs PW127 entraînant des hélices à six pales Hamilton Sundstrand Type 568F-5. Chaque hélice a un diamètre de 3,9 m. Le moteur fournit une puissance nominale au décollage de 2’645 shp. Le C295 peut voler à une vitesse maximale de 480 km/h. L'altitude en fonctionnement normal est de 7’620 m. La masse maximale au décollage est de 23 200 kg. L'avion a une endurance de plus de 11 heures et une autonomie maximale de 5 630 km.

Photo : C295 MPA @ Airbus DS