23/08/2017

El Al prend livraison de son premier « Dreamliner » !

El Al Israel 1st 787-9 Delivery Event Photographer Requests August 20th-22nd.jpg

La compagnie israélienne EL AL a réceptionné aujourd’hui son premier Boeing B787 « Dreamliner » aujourd'hui du transporteur. Le B787-900 a rejoint Tel Aviv suite à un vol non - stop, de 6746 mile (10856 km.) L’avion a décollé des installation de Paine Field à côté de l'usine de Boeing à Everett.

« L'arrivée du premier Boeing B787 « Dreamliner » est un jour de fierté et de joie pour nous tous à EL AL », a déclaré le directeur général David Maimon. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. Le B787 « Dreamliner » dispose près de 110 commandes et engagements auprès de clients chinois à ce jour.

Photo : le B787 d’El Al au départ des USA ce matin@ Boeing

 

30/06/2017

Pilatus livre le 1’500ème PC-12 !

unnamed.jpg

Pilatus Aircraft a livré le 1.500ème exemplaire de son PC-12 en cette fin de semaine. L’avion a rejoint les célèbres Royal Flying Doctors (RFDS) d'Australie. Pour cet événement, une cérémonie à eu lieu ce vendredi sur les installations de Pilatus à Stans. Le PC-12 est devenu un « best-seller » de Pilatus utilisé partout dans le monde.

Une célébration de transfert a été effectuée pour marquer cette étape importante dans l'histoire du Pilatus PC-12. Un peu moins de 2’000 employés et invités de Pilatus ont participé, en regardant avec fierté la livraison du 1’500ème PC-12 avec sa livrée spéciale. L’avion a été remis par le président de Pilatus Oscar J. Schwenk. À la veille de la remise de l’avion, les employés de Pilatus ont été invités à écrire des messages de remerciement au client.  Une délégation du RFDS a accepté le PC-12 par l’intermédiaire de John Lynch, CEO des Royal Flying Doctors Service Central Operations.

"Nous sommes très fiers de notre partenariat avec Pilatus et nous souhaitons dire combien nous sommes honorés d'accepter ce PC-12 aujourd'hui. Aucun autre avion au monde ne se compare au PC-12. Le PC-12 est parfaitement adapté aux conditions rigoureuses de l’Australie. Nous apprécions ses caractéristiques particulières et reconnaissons le rôle indispensable qu'elles jouent pour nous permettre de relever les défis de notre mission telle qu'elle est définie aujourd'hui ".

En 1994, la RFDS était parmi les premiers clients à prendre livraison d'un PC-12. Cette institution australienne de bienfaisance utilise actuellement 33 PC-12 pour fournir une assistance médicale aux personnes vivant dans les zones les plus reculées, à travers le continent. La RFDS transporte environ 18’000 patients chaque année, opérant dans et hors des bandes de brousse courtes et défectueuses - terrain idéal pour le PC-12.

Le Pilatus PC-12 «Next Generation» : 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

cd3d09c1ec7b35ce8a8cc9c854fe937f-1500th-PC-1203.jpg

Photos : le 1’500ème PC-12 destiné aux Royal Flying Doctors @ Pilatus

 

11/06/2017

Le KC-46A entrera en service en 2018 !

4009250882.jpg

L'US Air Force s'attend à ce que Boeing fournisse le premier des nouveaux ravitailleurs KC-46A à la fin de la fin de 2018, soit plusieurs mois après une date prévue précédemment en septembre 2017.

À la suite d'une évaluation annuelle du risque de planification concernant le programme KC-46A au début de cette semaine, l'USAF a déterminé que des progrès plus lents que prévus dans le programme de test en vol et la capacité de Boeing à obtenir les certifications de l'Administration fédérale de l'aviation américaines retarderaient la première livraison de plusieurs mois. Boeing prévoit de sécuriser les approbations de conception restantes en juillet prochain 

"Je ne suis pas frustré", a déclaré le lieutenant général Arnold Bunch aux journalistes le 7 juin. "Bien, que je n'aime pas les retards. Boeing a lancé des ressources et fait tout son possible pour avancer, c'est la partie sur laquelle je suis très optimiste".

Les responsables de Boeing ont convenu avec l'USAF que des risques existent encore, mais disent qu'ils travaillent étroitement avec le service pour livrer des avions la plus rapidement possible

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

3076926723.jpg

Photos : KC-46A @ Boeing

31/05/2017

Le Pakistan commande plus de Saab 2000 Erieye !

AIR_Saab_2000_Erieye_AEWC_Pakistan_Rollout_Saab_lg.jpg

Le Pakistan a passé commande de trois avions d’alerte avancée et de surveillance Saab 2000 « Erieye » AEW&C) supplémentaires auprès de l’avionneur suédois. Selon Saab, le contrat est estimé à près de 155 millions de dollars. Les livraisons débuteront en 2018 pour se terminer en 2020.

Le Pakistan dispose déjà de quatre Saab 2000 « Erieye » et de cinq Shaanxi Y-8 fabriqués en Chine en configuration AEW&C.

Le Saab 2000 « Erieye » :

Le Saab 2000 « Erieye » AEW&C est un système de surveillance avancé et permet un contrôle à la fois sur terre et sur mer et air, même dans des conditions de brouillage lourds. En utilisant la dernière technologie de radar AESA et d'un système de guerre électronique polyvalent. 

 Véritable système multi-rôle :

L’AEW « Erieye » de Saab est une solution complète multi-rôle pour les opérations multi-missions de surveillance et d’alerte lointaine :

Le système est une solution fiable et éprouvée avec une évolution continue, le radar de dernière génération « Erieye » est capable de détecter des cibles à faible signature, ainsi que des systèmes de surface maritime, des hélicoptères en vol stationnaires, ainsi que des drones de différentes tailles. Le radar fonction en bande S et offre une longue portée avec une excellente résistance au brouillage. Le système basé sur une cellule éprouvée du célèbre avion turbopropulsé le Saab 2000 permet une endurance de 12 heures de vol avec une vitesse de croisière de 380 noeuds (TAS) à une altitude moyenne de 25.000 pieds. Le radar est opérationnel trois minutes après le décollage et en montée. 

erieye_systemoverview_2340_1316.jpg

Les clients : 

La plateforme Saab 340 Ereye AEW est en service au sein des pays suivant :  Suède, Grèce, Brésil, Mexique, Pakistan, Emirats Arabe Unis et Thaïlande. Le Saab 2000 « Erieye » est utilisé par le Pakistan.

 

Photo : Saab 2000 Erieye @ Saab

19/05/2017

Embraer a livré son 1’100ème jet d’affaires !

1100_commemorative.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a livré son 1’100ème jet privé. L'avion est un Phenom 300, le best-seller exécutif de l’avionneur. L’avion a été réceptionné par la société NetJets aux Etats-Unis, soit la plus grande compagnie d'aviation d'affaires dans le monde.

 « Embraer a atteint les quatre chiffres en matière de livraison de jets d'affaires l dans une période de temps remarquablement court. NetJets a joué un rôle important l’histoire de ce succès, pour nous aider à développer un produit d'excellence, capable de satisfaire le goût de leurs illustres propriétaires » a déclaré Michael Amalfitano, président-directeur général d'Embraer Executive Jets.

Avec 670 clients volant 1’100 avions dans plus de 70 pays, la division Executive d’Embraer Jets accumule un taux de croissance annuel de 19% depuis 2002, lorsque le premier modèle exécutif a été livré. En 2016, Embraer a représenté 18% des parts du marché mondial en ce qui concerne l'industrie de l'offre. La gamme des avions d’affaires d’Embraer comprend les avions suivants : le Phenom 100, Phenom 300, le Legacy 500 et Lineage 1000.

Le Phenom 300 :

Le Phenom 300 est l'un des avions les plus rapides dans la catégorie des biréacteurs légers, pour atteindre 521 mph (839 km / h, ou 453 noeuds - KTAS) et il peut voler à une altitude de 45000 pieds (13716 mètres). Pour un rayon d’action  de 1,971 miles nautiques (3.650 km), y compris les réserves NBAA IFR de carburant, l'appareil est capable de voler sans escale de New York à Dallas, Londres à Athènes, ou Delhi  à Dubaï.

Photo : le 1’100ème jet d’Embraer, un Phenom 300 @ Embraer