03/10/2015

CityJet opte pour le CRJ900 !

original.jpeg

 

Bombardier Avions commerciaux a accueilli CityJet (CityJet), dont le siège social est situé à Dublin, au sein de la famille des exploitants d’avions CRJ Series de Bombardier suivant la confirmation qu’elle exploitera des avions CRJ900 dans le réseau de la société suédoise Scandinavian Airlines (SAS). CityJet acquerra ces avions d’un client de Bombardier qui a signé une entente d’achat ferme portant sur huit avions CRJ900 et pris des options sur six autres. Ce client préfère garder l’anonymat pour le moment.

Au prix courant de l’avion CRJ900, la commande ferme signée par Bombardier et ce client est estimée à 369 millions $ US. Cette valeur pourrait passer à 651 millions $ US si toutes les options sont exercées.

« La rentabilité et l’expansion à long terme de notre société aérienne repose sur l’ajout d’appareils modernes et écoénergétiques à notre flotte. Le biréacteur de ligne CRJ900, avec ses plus faibles coûts d’exploitation, sa souplesse opérationnelle exceptionnelle et ses commodités améliorées en cabine ont été des facteurs clé dans l’acceptation de notre appel d’offres pour notre nouveau contrat avec SAS », a déclaré Pat Byrne, président exécutif du conseil d’administration de CityJet. « En tant qu’exploitant régional de longue date de certaines des meilleures sociétés aériennes d’Europe, nous sommes heureux d’ajouter SAS à notre liste de clients distingués. »

CityJet
 :

CityJet est une société aérienne irlandaise dont le siège social est situé près de l’aéroport de Dublin à Swords, mais dont la base principale est à l’aéroport London City (LCY). CityJet possède actuellement une flotte de 18 avions RJ85 qu’elle exploite sous son propre code WX ainsi qu’un contrat historique d’avions, d’équipages, de maintenance et d’assurance (ACMI) pour Air France.

CityJet appartenait à Air France jusqu’en avril 2014 et était exploitée seulement pour soutenir l’alimentation d’Air France en passagers. Depuis, la société aérienne a renforcé sa position dans son réseau de liaisons sous sa propre marque à LCY où elle détient 30 % des créneaux.

Au cours des neuf derniers mois, CityJet a mis en place les bonnes personnes et les bonnes infrastructures, et son équipe de direction estime ainsi qu’elle possède désormais la plateforme stable qui lui permettra de mettre en œuvre sa stratégie, qui est de renforcer sa position à LCY, de développer d’autres créneaux et d’accroître ses activités ACMI au-delà de son contrat avec Air France. Le contrat avec SAS représente le premier pas important dans cette direction.

 

Photo : Bombardier CRJ900 aux couleurs de CityJet SAS @ Bombardier Aviation