30/04/2018

Brésil, premier Skyhawk biplace modernisé !

2508247.jpg

La marine brésilienne a pris livraison de son premier avion de combat modernisé McDonnell Douglas AF-1C « Skyhawk » biplaces le 24 avril dernier. La marine brésilienne exploite actuellement deux AF-1B Skyhawks monoplace modernisés. En avril 2009, Embraer a obtenu un contrat pour la mise à niveau de neuf A-4KU et de trois TA-4KU aux normes AF-1B et AF-1C.

Cependant, il a été décidé plus récemment de moderniser moins d'avions en raison des budgets contraignants et de la décision de mettre hors service le porte-avions São Paulo (A 12). Le premier AF-1B monoplace a été livré en mai 2015 à l'escadron VF-1 «Falcão» de la base aérienne navale de São Pedro da Aldeia et le second en avril 2016, mais ce dernier s'est écrasé le 26 juillet 2016.

 La modernisation comprend de nouveaux systèmes de navigation, d'armement,de communications tactiques et de capteurs. Embraer est le principal entrepreneur pour le programme A-4, avec la filiale brésilienne de Elbit AEL Sistemas responsable d'un nouveau cockpit doté d’écrans EFIS  qui remplace les instruments analogiques. Le contenu de la mise à niveau comprend des révisions structurelles et le renforcement, l’installation du radar Elbit M-2032 multi-mode,  une troisième radio VHF, une nouvelle liaison de données, un système Elta EL de génération d'oxygène (OBOGS), et la mise en place du concept HOTAS, un nouvel affichage tête haute (HUD) et un système de navigation aérienne tactique (TACAN).

Les AF-1 ont été initialement achetés par le Koweït en 1976 comme A-4KU « Skyhawk II », avec des livraisons se terminant en 1978 et les 23 exemples restants vendus au Brésil en 1997.

Amélioré en attendant  mieux !

Il s’agit là,  du plus gros contrat entre la société Embraer et la marine, l’objectif étant d’améliorer la technologie et de prolonger la vie des cellules en attendant un successeur aux AF-1 « Skyhawk » pour la marine de guerre brésilienne.

 Le bon vieux Skyhawk :

Le Douglas A-4 Skyhawk est un avion d’attaque léger spécialement construit pour opérer depuis un porte-avions. Robuste et pas cher, cette avions à rencontrer un gros succès avec pas moins de 3'000 exemplaires construits pour une dizaine de pays. Entrés en service en 1956 dans la Marine américaine, il est resté en production durant 27 ans !

Le premier prototype le XA4D-1 fit son premier vol le 22 juin 1954 et les premières livraisons commencèrent en 1956 pour l’US Navy et un an plus tard c’est l’US Marine Corps qui touchait ses premiers exemplaires du A-4.

Photo :McDonnell Douglas AF-1C biplace« Skyhawk » de la marine brésilienne @ S.Mendes

 

 

 

22/01/2017

Le C295W ravitailleur est opérationnel !

 

airbus ds. c295w,c295w,ravitailleur,avions de transport multirôle,blog défense,infos  aviation

Airbus DS va pourvoir offrir son avion transport C295W en version ravitailleur pour hélicoptères. Les essais ont été concluent avec le système de ravitaillement en vol. Les essais de ravitaillement en vol ont été effectués depuis décembre dernier, en collaboration avec

Airbus Helicopters. Ces essais ont permis de valider le système modulaire de ravitaillement installé sur une paire de C295. Ceux-ci ont alors pu procéder à des ravitaillement complet avec des hélicoptères H225M « Caracal ». Le système modulaire comprend l'utilisation d'un système de ravitaillement avec tuyaux monté sur une palette qui est déployé via la rampe arrière de l’avion.

Selon les informations transmises par Airbus DS, les essais ont été réalisés avec succès à des vitesses de 105-115kt (194-212km/h). Selon les équipages en charges des tests, le fonctionnement est simple et facile à mettre en oeuvre.

Airbus peut maintenant offrir le système modulaire de ravitaillement aux opérateurs existants et potentiels du C295. Les applications possibles incluent les applications des forces spéciales et l'extension de la gamme des avions de recherche et de sauvetage.

Le C295W :

Doté d’ailettes marginales (Winglets) et de moteurs modernisés de série, le nouveau modèle fournira aux opérateurs des performances accrues dans toutes les phases de vol. Il est particulièrement adapté aux missions réalisées en altitude et par temps chaud, pour lesquelles il promet une augmentation de charge utile d’au moins 1 000 kg. L’appareil est équipé de turbopropulseurs de Pratt & Whitney, qui motorisent toutes les versions du C295. De nouvelles procédures récemment certifiées au Canada et en Espagne permettent aux opérateurs d’augmenter la puissance, lors des phases ascensionnelles et de croisière. Outre les performances en altitude et par temps chaud, ces procédures améliorent les opérations sur des reliefs très élevés, comme la Cordillère des Andes ou l’Himalaya, avec des répercussions minimes sur les coûts de maintenance.

1987391794.jpg

 

Photos : 1 C295W ravitailleur 2 C295W @ Airbus DS

 

04/07/2016

US Navy, mise à jour des P-8A « Poseidon » !

2823369.jpg

L'US Navy (USN) a attribué un Boeing un contrat d’une valeur de 71.6 millions de dollars pour le développement et l'intégration du programme « Increment 3 » en vue de l’amélioration des capacités de bord de la flotte d’avions de patrouille maritime P-8A Poseidon (MPA).

Le contrat, attribué « Increment 3 » comprend l’amélioration des capacités du système de liaison de données Link16 pour le guidage du missile Harpoon II, l’intégration d’un récepteur et d’un filtre pour le système de diffusion, l'amélioration du système de radio à haute fréquence, l’amélioration des logiciels de ciblage ainsi que de l’ensemble des communications par satellite à bande étroite (SATCOM). Les travaux devraient être terminés d'ici la fin de Février 2019.

Le programme « Increment 3 » fait partir d'une série de mises à niveau qui sont en cours de déploiement sur le P-8A pour l'USN et la Royal Australian Air Force (RAAF).

 Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

 Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et antisurface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage. Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec des drones.

 

2823210.jpg

Photos : Boeing P-8A Poseidon@ Mark McEwan

30/12/2015

Mi-24 supplémentaires pour l’Afghanistan !

1280px-Mi-24_Desert_Rescue.jpg

L'Afghanistan a reçu le premier de quatre hélicoptères d'assaut Mi-24D « Hind » (Mi-25 export) offert par l'Inde. Une fois les livraisons terminées, les Mi-24D seront exploités par la Force aérienne afghane (AAF) au lieu des cinq hélicoptères Mi-35 Hind »(dont un seul est toujours utilisable).

Le gouvernement afghan a également demandé à la Russie la vente d'un autre nombre indéterminé Mi-35 afin de venir grossir la capacité de l’AAF.

 

Le Mil mi-24D :

La variante « D » du Mi-24 (Izdéliyé 246) Hind-D est une version intermédiaire en attente du Mi-24V (le missile 9M114 AT-6 Spiral n'était pas opérationnel). Optimisé pour l'attaque mais conservant la cabine de huit places dans le fuselage avant. Le cockpit biplace en tandem (tireur à l'avant, pilote à l'arrière) dans un cockpit blindé. Il dispose du système d'arme hérité des Mi-24A/B (pod de visée optronique KPS-53A, longue sonde de données aérodynamiques, tourelle de mitrailleuse USPU-24, missiles 9M17P (AT-2C Swatter) avec système de guidage Falanga-P), possibilité de fixer des réservoirs de carburant largables de 500 litres sur les points d'emport d'armement.

La capacité de l’AAF :

En octobre dernier, l'AAF disposait d'un total de 109 avions: six Cessna T-182 école; quatre Lockheed Martin C-130 avions de transport; 24 Cessna C-208 Grand Caravan); 56 hélicoptères de transport et d'assaut Mil Mi-17; cinq Mi-35 (un en état de vol); 10 MDHI MD 530F de formation et trois Hindustan Aeronautics Limited (HAL) Cheetal (Alouette). Le premier des 20 Embraer A-29 « Super Tucano » d'attaque arrivera en janvier.

En plus de l'inventaire de l'AAF, la Mission spéciale des Forces de sécurité nationales afghanes (FSNA) prévoit d'aligner 30 Mi-17 et 18 Pilatus PC-12 de surveillance.

 

1280px-Afghan_Air_Corps_Mi-35,_2009.jpg

Photos : 1 Mi-24D @ VVSP 2 Mi-35 afghans @AAF