24/02/2015

RUAG, contrat pour les Hornet, Chinook et P-3C australiens !

RBE_MRO_EWI_20130110_129_Original_5535.jpg

 

Emmen, Suisse, RUAG annonce l'octroi d'un contrat de plusieurs millions de dollars pour l’entretien de plusieurs aéronefs de la Royal Australian Air Force. Le contrat va permettre sur une base de 4 ans, de fournir des solutions innovantes pour la maintenance pour assurer la disponibilité de plusieurs aéronefs en service dans l’aviation et la marine australienne.

 

Un large contrat :

 

RUAG AG basé à Emmen dans le canton de Lucerne sera chargé de la maintenance des systèmes de contrôle hydrauliques et de vol pour les Boeing F/A-A/B « Hornet » de la RAAF ainsi que des avions de patrouille maritime Lockheed-Martin AP-3C « Orion ». Le contrat comprend également les services MRO (maintenance, réparation et révision) pour les hélicoptères Sikorsky S-70B « Seahawk » de la marine, ainsi que de la flotte d’hélicoptères Boeing CH-47 « Chinook » . 

 

La plupart des travaux seront effectués aux sein des installations de RUAG Australie à Victoria et du Queensland (anciennement Rosebank Engineering Australia). L'attribution de ce contrat renforce le positionnement de RUAG Australie comme «partenaire de choix» pour les clients de la Défense et de l'industrie pour les composants et sous-systèmes.


1-raaf.jpg


 

Rosebank Engineering Australia est un fournisseur de premier plan dans le domaine des services MRO (maintenance, réparation et révision) pour aéronefs militaires en Australie. Outre la Royal Australian Air Force (RAAF) et la Royal Australian Navy (RAN), l’Australian DMO (Defence Materiel Organisation) et de nombreuses autres entreprises leaders du secteur de la défense font partie du portefeuille de clients de Rosebank Engineering.

Rosebank Engineering Australia était principalement active en Australie et en Asie du Sud-Est. En 2012, le groupe technologique suisse RUAG a acquis Rosebank Engineering en vue d’accroître sa part de marché et a étendu sa présence sur les deux marchés précités. L’acquisition a permis non seulement d’offrir aux clients de Rosebank Engineering un nouvel ensemble de capacités, mais aussi d’élargir l’accès de l’Australie à la chaîne d’approvisionnement de l’aérospatiale et de la défense mondiale. Le changement de nom en RUAG Australia Pty Ltd constitue une nouvelle étape importante et témoigne de l’engagement du groupe technologique suisse à servir sa clientèle australienne.


yourfile.jpg


 

 

Photos : 1 Boeing F/A-18A de la RAAF 2 Lockheed-Martin AP-3C Orion de la RAN 3 S-70B « Seahawk » RAN


01/02/2014

Gripen E, le Brésil et Saab négocient !

unnamed-1.jpg


 

 

Le Brésil a choisi le Gripen E de Saab, voici venu le temps des négociations du contrat. Pour le Commandant de la Force aérienne, le Brigadier Juniti Saito, il s’agit d’un soulagement et la fin d’un long feuilleton.

 

Toujours sur le choix de l’avion, le Bigadier Juniti Saito déclarait cette semaine que l’avion suédois avait très rapidement séduit les pilotes avec sa nouvelle avionique et ses nombreuses capacités technologiques, comme par exemple l’extraordinaire capacité de détection du radar  AESA ES-05 «Raven» qui surpasse ses concurrents. 

 

Mais d’un autre côté, l’avionneur Saab offre un véritable partenariat technologique aux différentes industries brésiliennes avec la possibilité de produire des parts importantes de l’avion mais également dans une collaboration plus large permettant aux industriels brésiliens de conserver un propriété intellectuelle des produits manufacturés. 

 

De nombreuses synergies ont été trouvées entre les deux pays en matière de développement, comme par exemple l’installation de système d’alerte lointaine (AEW) de Saab sur des appareils de la famille Embraer.

 

Les négociations :


 

unnamed.jpg


 

Le Ministre de la Défense brésilien Celso Amorim a rencontré le secrétaire suédois à la Défense Carl von der Esch, la semaine dernière pour discuter de l'avancement des négociations du contrat.  Les premières informations qui ont filtrés de cette rencontre, s’avèrent très positives quant à un partenariat entre les deux pays.

En marge de cette rencontre, un groupe de travail sera créé afin de surveiller le processus d'achat de l'aéronef.

 

Le contrat pour l'achat et la production de l'avion Gripen E doit être signé par la FAB et conduira l’entreprise Embraer à produire et livrer l’avion. Embraer sera l’entrepreneur principal. Les négociations de ces prochaines semaines vont permettre de définir les responsabilités d’Embraer dans la production.

 

Suédois et Brésiliens attendent la Suisse : 

Si la commande du Brésil pour 36 appareils est importante et sera augmentée probablement jusqu’à 100 appareils, en résulte donc un important chantier en matière de production. Les négociateurs suédois et brésiliens sont donc, dans l’attente du résultat du référendum suisse du 18 mai prochain. En effet, plusieurs éléments du Gripen E devraient être produits dans notre pays et rejoindre les futurs appareils brésiliens et suédois. 

En effet, avec un OUI le 18 mai prochain, la petite industrie aéronautique suisse aura l’opportunité de rejoindre une nouvelle force industrielle sur le marché aéronautique !

Photos : 1 Image de synthèse Gripen E brésilien 2 Table des négociations entre brésiliens et suédois @ FAB/Gouv. brésilien


04/04/2013

Gripen : General-Electric investit en Suisse !

2792177893.jpg

 

 

Dans le cadre des affaires compensatoires liées à l’achat de l’avion de combat Gripen E, les équipementiers et fournisseurs commencent à signer des contrats avec les entreprises suisses, c’est le cas avec le motoriste américain General Electric.

 

General Electric Aviation a conclu un contrat évalué à presque 29 millions de francs avec Sauter Bachmann, une société de Glaris. Entre 2009 et 2012, GE Aviation,un partenaire de Saab, a déjà acheté des composants de moteurs et des équipements à cinq entreprises suisses pour un montant approximatif de 140 millions de francs.

 

Développer pour demain :

 

«Nous entretenons depuis longtemps d’excellentes relations d’affaires avec GE Aviation. Grâce à la fourniture prévue du Gripen E à la Suisse, ces relations vont continuer de se développer», a déclaré Martin Sauter, directeur général de la société glaronnaise.

 

Sauter Bachmann, dont le siège se trouve à Netstal (GL), fabrique actuellement des composants pour le moteur F414 de GE Aviation qui équipera les Gripen E de Saab.

 

«Au fil des années, GE et Sauter Bachmann ont établi de solides relations autour de composants destinés aux moteurs GE F404 et F414. Elles ont débouché sur la conclusion d’un accord à long terme (LTA - Long Term Agreement) entre GE et Sauter Bachmann pour la fabrication en Suisse de certains composants du moteur F414 entre 2013 et 2017», a précisé Tom Champion, directeur de la coopération industrielle chez GE Aviation.

 

«Nous nous sommes engagés à conclure des affaires compensatoires pour un montant correspondant à 100% du contrat Gripen. Nous honorerons cet engagement en plaçant des commandes directement auprès de sociétés suisses ou par le biais de notre vaste réseau de partenaires et de fournisseurs comme GE Aviation», a expliqué Peter Sjöström, directeur de la coopération industrielle chez Saab Suisse.

 

Sauter Bachmann :

 

La société Sauter Bachmann, fondée en 1922 dans l’étroite vallée de Glaris, se décrit comme une entreprise visionnaire. Elle développe et produit des engrenages, des boîtes d’engrenage et des systèmes complexes de transmission pour les marchés internationaux. Son succès à l’international s’explique par son ingénierie de pointe, son usine de production ultramoderne et sa division de durcissement interne. Plus de la moitié de sa production – destinée à l’aviation et à d’autres secteurs – est exportée vers les Etats-Unis et l’Union européenne.

 

General Electric Aviation :

 

GE Aviation, une unité opérationnelle de GE est l’un des principaux producteurs mondiaux de réacteurs, de turbomoteurs, de turbopropulseurs, de composants et de systèmes intégrés pour les avions commerciaux, militaires, d’affaires et à usage général. GE Aviation dispose d’un réseau mondial de services de maintenance pour ses produits.

 

GE F414G :

 

nuevo14us8.jpg

 

Le F414G utilise une architecture similaire au moteur populaire F414-GE-400 qui alimente  le F/A-18E/F "Super Hornet", avec des modifications mineures à l'alternateur pour plus de puissance de l'avion et du logiciels numérique à pleine autorité de régulation électronique (FADEC) modifié pour une meilleure  opération du moteur. Le moteur F414 est capable de produire plus de 22.000 livres (96 kN) de poussée et dispose du mode « SuperCruise » (Mach 1,2 sans postcombustion & décolage à pleine charge sans postcombustion). Il est également certifié pour voler avec du biocarburant  (à base de compost).

 

Le F414 dispose d’une fiabilité de l’ordre de 35% supérieur à l’ancien modèle F404, il dispose des derniers matériaux et des techniques de refroidissement qui permettent de fonctionner  à des pressions élevées sans sacrifier la vie des composants.

 

  

Affaires Saab Gripen en Suisse :

 

En relation avec la fourniture prévue de 22 Gripen E destinés aux Forces aériennes suisses, Saab est tenue, dans le cadre de la Participation industrielle suisse (SIP), d’apporter des affaires à l’économie helvétique pour un montant équivalant à 100% du contrat Gripen. Saab est totalement engagée à apporter des affaires durables et mutuellement profitables à toutes les régions de Suisse, en fonction des besoins du pays. Saab dispose d’un excellent historique de respect de ses promesses, reconnu au plan international.

 

Le travail d’apport d’affaires viables sur le long terme à la Suisse est déjà entamé et le programme SIP de Saab a généré à ce jour pour plus de 250 millions de francs d’affaires en faveur de la Suisse. A partir de la signature du contrat de fourniture du Gripen, la période d’apport d’affaires dans le cadre du Programme de participation industrielle suisse est de dix ans. Saab peut générer des affaires soit directement, soit en faisant appel à son réseau de sociétés affiliées, de partenaires, de fournisseurs et de clients.

 

Liens sur le programme Gripen suisse :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/index-1.html

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/25/une-premie...

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/25/une-premie...

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

 http://psk.blog.24heures.ch/tag/gripen+biocarburant

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-...

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/20/le-gripen-...

 

 Photos : 1 Image de synthèse Gripen E suisse 2 moteur GE F414G

 

02/04/2013

L’industrie suisse fournisseur important du Gripen E !

1899579420.jpg

                 

L’entreprise de défense et de sécurité Saab a pris la décision stratégique de confier à des sociétés suisses le développement, la production et l’assemblage de composantes importantes de l’avion Gripen E, dont le fuselage arrière. Plus de 35% des commandes seront passées en Suisse romande et italophone. Il en résultera un volume d’activité pour l’industrie helvétique d’environ 200 millions de francs et de plus de 500 000 heures de travail.

 

La décision d’étendre la base de fournisseurs du Gripen E en Suisse constitue une mesure importante pour le Programme de participation industrielle (SIP) de Saab. Illustrant la volonté et l’engagement de la société d’attribuer d’importants lots de commandes directes pour le Gripen E dans le cadre du SIP, cette décision résulte d’un dialogue constant avec armasuisse, Swissmem, le GRPM (Groupe Romand pour le Matériel de Défense et de Sécurité) et le Swiss Gripen Group (SGG for Direct Industrial Participation DIP).

 

web_gripen--469x239.jpg

 

Les principaux domaines d’intervention de l’industrie suisse concerneront, dans une première phase, les cinq éléments clés suivants:

 

Fuselage arrière du Gripen E

Pylônes du Gripen E (points d’attache)

Cône de queue du Gripen E

Aérofreins du Gripen E

Réservoirs largables externes du Gripen E

 

Ces lots initiaux, qui représentent pour l’industrie helvétique plus de 500 000 heures de travail et un volume d’activité d’environ 200 millions de francs, concernent les 60 Gripen E commandés par la Suède et les 22 avions de combat Gripen E susceptibles d’être commandés par la Suisse. Saab recherche des partenaires à long terme pour le programme Gripen et attribuera plus de 35 % de ce lot de commandes à des entreprises situées en Suisse romande et italophone.

 

2319982920.jpg

 

«Nous menons actuellement des discussions avec des sociétés helvétiques – y compris des entreprises petites et moyennes – issues de toutes les régions de Suisse pouvant participer à ce projet de grande envergure», déclare Lennart Sindahl, responsable de la division Aviation de Saab, ajoutant: «Nous recherchons des entreprises disposant d’un savoir-faire avancé et fortement concurrentielles, capables de nous accompagner dans un partenariat à long terme et de sceller rapidement leur engagement dans le programme.»

 

Potentiel futur de la participation suisse :

 

En tant que fournisseur et partenaire du Gripen E, l’industrie suisse ne verra pas sa participation limitée à l’avion suédois et à l’éventuel avion helvétique, mais pourra également bénéficier de commandes futures du Gripen E.

 

Les sociétés partenaires suisses auront pleinement accès à la technologie concernée par le lot de commandes. Grâce au transfert de connaissances, ces entreprises pourront acquérir des aptitudes et expertises leur permettant de soumissionner pour d’importants appels d’offres d’autres constructeurs aéronautiques dans le secteur civil et celui de la défense.

 

Programme Saab de participation industrielle suisse

Conformément à la politique de compensation d’armasuisse, Saab s’est engagé à une répartition régionale des commandes SIP: 5% pour la Suisse italophone, 30% pour la Suisse romande et 65% pour la Suisse alémanique. Saab a pris l’engagement de réaliser des commandes SIP pour un montant équivalent à 100% de la valeur du contrat Gripen. A fin 2012, Saab et ses partenaires avaient passé des commandes pour environ 250 millions de francs auprès de plus de cent entreprises suisses.

 

 

saab gripen,gripen f,gripen e,swiss gripen,industrie suisse,swiss air force,avia news gripen e

 

 

 

 

Liens sur le dossier Gripen E :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/25/une-premie...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/25/une-premie...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/tag/gripen+biocarburant

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/20/le-gripen-...