26/01/2018

Vol inaugural pour l’IL-78M-90A de ravitaillement !

1717296_-_main.jpg

 

Le vol inaugural du nouveau ravitailleur destiné à la Force aérienne et aérospatiale russe (VKS), l’Ilyushin Il-78M-90A a effectué son vol inaugural hier. Le vol de 35 minutes s'est déroulé depuis les installations de l'usine de production Aviastar-SP située à Oulianovsk, à environ 600 km à l'est de Moscou.

L’Il-78M-90A (précédemment nommé le Il-478) est basé sur le nouvel avion de transport Il-78MD-90A (Il-476), qui est lui-même une version modernisée de l'Il-76 « Candid » de transport.

La VKS devrait acheter 34 de nouveaux ravitailleurs pour remplacer ses Il-78 actuels. L'Il-78M-90A peut transporter 91 tonnes de carburant dans ses réservoirs principaux, plus 36 autres tonnes dans un réservoir auxiliaire dans la cale à cargaison pour fournir 127 tonnes de carburant transférable.

L’Il-476/ IL-76MD-90A/ Il-78M-90A :

L'avion de transport lourd Il-476 (IL-76MD-90A) est une version profondément modernisée de l'Il-76 qui était produit à Tachkent (Ouzbékistan) à l'époque de l'URSS. l’IL-476 présente une voilure revue et corrigée ainsi qu’une structure simplifiée, mais sa construction a beaucoup changé et l'avion est maintenant doté de nouveaux systèmes de commande et de navigation. Le nouvel appareil a une autonomie de vol de 5.000 km avec une charge utile de 52 tonnes (contre 4.000 km et une charge utile de 47 tonnes pour son prédécesseur). Son poids au décollage a augmenté de 190 tonnes à 210 tonnes. L'avion requiert un équipage moins nombreux (six membres d'équipages contre sept pour l'Il-76 de base). Doté d’une nouvelle avionique avec des systèmes de navigation modernisés, il a reçu des moteurs de conception récente de type Aviadvigatel PS-90A-76, déjà montés sur les Tupolev 204/214.

Un premier prototype de l’IL-476 est sorti en juillet 2012 de la chaîne d’assemblage de l’usine Aviastar-SP, située dans la région d’Oulianovsk. Le développement de cet appareil, lancé en 2006, repose sur le quadrimoteur IL-76 (code Otan : Candid), dont l’origine remonte aux années 1960 et qui a été vendu à de nombreuses forces appartenant notamment à la sphère d’influence soviétique, ainsi qu’à des compagnies aériennes.

Dans le cadre de sa modernisation, la Russie développe également un système aéroporté d'alerte et de contrôle (AWACS) variante devant être désignée l'A-100 (les AWACS actuelles base-76-Il, dont il existe 20 exemplaires actuellement en service avec le VVS, est désigné l'A-50 'Mainstay'.

L’IL-78m-90A est directement dérivé du de l’IL-76MD-90A.

La nouvelle famille :

 

IL-76MD-90A : avion cargo

A100 : dérivé de l’IL-76MD-90A d’alerte lointaine AWACS

IL-78M-90A : version ravitailleur en vol multirôle

 

JAV20180125162436.jpg

Photos : IL-78M-90A @ Ilyushin

 

27/07/2014

Entrée en service de l'Il-38N de patrouille maritime !

1526561_-_main.jpg

 

 

La marine russe a réceptionné son premier Ilyushin Il-38N (MPA) de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine. L'Il-38N est un dérivé de l'avion de transport Il-18.

 

L’avionneur russe Ilyushin travaille à la transformation de cinq aéronefs Il-38 destinés à aéronavale à la norme 38N en vertu d'un contrat (de 150 millions d'USD) accordé par le ministère russe de la Défense (MoD) le 25 mai 2012. Ce contrat de mise à niveau a été signé après l'entrée en service réussie d'un prototype d’Il-38N au sein de la  flotte du nord en mars 2012. 

 

La marine russe espère à terme se doter d’un total de 28 Il-38N de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine d’ici 2020.

 

La mise à jour des Il-38N comprend l'installation d'un nouveau système de navigation de recherche baptisé « STS Novella» qui comprend un radar, hydro-acoustique avec magnétométrie, un nouveau système de reconnaissance électronique couplé à une imagerie thermique pour la reconnaissance. L’ensemble ses systèmes informatiques et les sous-systèmes de navigation ont été modernisés. Lors de la détection d'un sous-marin, l'Il-38N équipé avec les STS Novella commence à localiser un contact avec un suivi entièrement automatisé. Les fonctions permettent à l'équipage de superviser la détection et la poursuite et ceci jusqu’à la destruction de la cible de manière automatique. 

 

De plus l’ensemble des améliorations permettent une meilleure recherche sur une zone quatre fois plus grande qu’actuellement. Un seul avion Il-38N peut suivre dorénavant jusqu’à 32 cibles à la fois. Le radar pour être en mesure de détecter des cibles aériennes à 90 km et un périscope de sous-marin (avec 1 m² écho) à 30-35 km. Le module radio hydro-acoustique peut fonctionner avec des bouées via 96 canaux et est géré par un seul opérateur. Chaque module fournit un cycle complet de réception de l'information et de traitement de huit balises. Trois types de bouées sonar sont utilisées: les RGB-41 passive, ou sonar non-directionnel avec les bouées RGB-48. Pour la reconnaissance le système utilise les nouvelles bouées RMB-81 pour détecter un sous-marin, sur la base de sa signature magnétique qui fonctionne en parallèle avec le magnétomètre quantique de détection des sous-marins, qui permet une détection jusqu'à 900m de profondeur. Pendant ce temps, un système de stabilisation gyroscopique électro-optique infrarouge (EOIR) permet la détection, le suivi et la catégorisation des cibles de surface.


il38n.jpg

 

 

 

 

Photos : Ilyushin Il-38N  (MPA) @ Ilyushin

21:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ilyushin, il-38n, aéronavale russe, mpa |  Facebook | |