08/02/2017

L’IIiouchine Il-38N entre en service !

2362997118.jpg

La marine russe a commencé à recevoir ses avions de patrouille maritime Il-38N modernisés. L’occasion pour le bureau d'études Iliouchine d’en dire un peu plus sur cette mise à jour à mie-vie. Au total se ont 30 appareils qui sont concernés par cette modernisation.

A ce jour, huit avions de type IL-38N ont été livrés à la marine russe. Le dernier appareil n° RF-755 345 a été réceptionné le 31 janvier dernier sur la base de Yeisk sur la côte de la mer Noire. L’Il-38N est considéré comme le premier avion de type ASW indigène capable de vols de longue durée sur l'océan.

Avec un poids de 68 tonnes, l'Il-38 a un équipage de sept hommes et peut franchir jusqu’à 9,500 km (5,126nm). L’appareil est spécialisé dans la recherche simultanée de cibles aériennes et maritimes. En outre, l'appareil peut définir des champs de mines et effectuer la recherche et de sauvetage.

Modernisation des Il-38N: 

Les IIiouchine Il-38 de patrouille maritime reçoivent le nouveau radar de mission «Novella» P38. Ce système a été conçu par la société Leninets à Saint-Pétersbourg et il est un dérivé du «Sea Dragon»  destiné à la Marine indienne. Le système Novella» est censé suivre 32 cibles simultanément (navires, sous-marins et aéronefs) dans un rayon de 320 km, avec détection de cibles aériennes jusqu'à 90 km.

Contrairement au «Sea Dragon», le «Novella» dispose d'un module de reconnaissance électronique non exportable. Le coeur du système est basé sur des ordinateurs numériques modernes. Les opérateurs de consoles qui disposent d’écrans LCD qui permettent d’obtenir la situation tactique. Le système comprend également un détecteur d'anomalie magnétique très sensible NV3, un système d’imagerie thermique NV5 à haute résolution et divers autres capteurs. L’avion emporte des bouées passives omnidirectionnelles RGB-41 et des bouées passives directionnelles RGB-48.

La recherche et le développement ont commencé dans les années 1980. L'ambitieux programme a connu des retards répétés et plusieurs révisions de la spécification originale, poussés par la nécessité d'ajouter de nouvelles technologies qui sont devenues disponibles au cours du temps. On notera que l’Inde n’a finalement accepté que 8 avions IL-38 «Sea Dragon» en 2010, pour finalement se tourner vers le Boeing P-8I «Poseidon» américain. L’arsenal de l’IL-38N se compose de torpilles, mines, grenades sous-marines et des ainsi que des bombes guidées PL250-120 « Zagon ».

L’IIliouchine Il-38 :

L'Iliouchine Il-38 «May» est un avion russe de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime développé dans les années 1950 à partir de l’IIliouchine Il-18 civil. Il fut conçu suite à une demande de l'AVMF (l'aéronavale soviétique) pour une version armée du Il-18 en avion de patrouille maritime. Le premier prototype vola pour la première fois le 27 septembre 1967 en pleine Guerre froide contre les États-Unis sur la presqu'île du Kamtchatka. L'Il-38 est l'équivalent soviétique du Lockheed P-3 «Orion» américain. Son armement consiste en 5 ‘000 kg en soute de bombes, de torpilles, de mines.

 

4031321668.jpg

Photos : l’Il-38N de la marine russe @ Alexey Mityaev

26/05/2013

La Russie modernise ses Il-38 !

1254429.jpg


 

Le ministère de la Défense de la Russie a émis un contrat pour la modernisation de la flotte  d’avion de patrouille maritime de type Il-38 de la Marine. Cette modernisation sera effective sur les 18 appareils restant en service dans la Marine russe. Sur les 59 avions produits entre 1967 et 1972, mais seul 18 Il-38 sont encore en service et le resteront encore pour une quinzaine d’années.

 

 

Modernisation des Il-38: 

 

Les IIiouchine Il-38 de patrouille maritime vont recevoir Le système de mission «Novella». Ce système a été conçu par la société Leninets à Saint-Pétersbourg et il est un dérivé du «Sea Dragon»  destiné à la Marine indienne. Le système Novella» est censé suivre 32 cibles simultanément (navires, sous-marins et aéronefs) dans un rayon de 320 km, avec détection de cibles aériennes jusqu'à 90 km.

Contrairement au «Sea Dragon», le «Novella» dispose d'un module de reconnaissance électronique non exportable. Le coeur du système est basé sur des ordinateurs numériques modernes et dispose de deux opérateurs console qui disposent de deux écrans LCD qui permettent d’obtenir la situation tactique. Le système comprend également un détecteur d'anomalie magnétique très sensible, un système d’imagerie thermique à haute résolution et divers autres capteurs. 

 

La recherche et le développement ont commencé dans les années 1980. L'ambitieux programme a connu des retards répétés et plusieurs révisions de la spécification originale, poussés par la nécessité d'ajouter de nouvelles technologies qui sont devenues disponibles au cours du temps. On notera que l’Inde n’a finalement accepté que 8 avions IL-38 «Sea Dragon» en 2010, pour finalement se tourner vers le Boeing P-8I «Poseidon» américain (voir article sur le sujet).


 

f0060489_49787af648e86.jpg


 

La marine russe a déjà un Il-38N (numéro de coque 15) modernisé, cet appareil à servi aux essais de qualification. 

 

L’IIliouchine Il-38 :

L'Iliouchine Il-38 «May» est un avion russe de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime développé dans les années 1950 à partir de l’IIliouchine Il-18 civil. civil. Il fut conçu suite à une demande de l'AVMF (l'aéronavale soviétique) pour une version armée du Il-18 en avion de patrouille maritime. Le premier prototype vola pour la première fois le 27 septembre 1967 en pleine Guerre froide contre les États-Unis sur la presqu'île du Kamtchatka. L'Il-38 est l'équivalent soviétique du Lockheed P-3 «Orion» américain. Son armement consiste en 5 ‘000 kg en soute de bombes, de torpilles, de mines.


 

5-2013-4-il-38n.jpg


 

Photos : 1 IL-38 actuel @ M Van der Vliet 2 Version indienne Sea Dragon @ Marine Indienne 3 Il-38 russe no: 15 servant aux essais du Novella @ Marine Russe