27/03/2017

F-16 d’occasions pour l’Indonésie !

44556.jpg

Washington a livré 18 avions de combat Lockheed-Martin F-16 Block 25 d’occasion à Jakarta. Au total ses ont 24 appareils seront remis à neuf en provenance de l'US Air Force et qui viendront renforcer la Force aérienne indonésienne.

La vente à l’Indonésie a été signée en 2014 pour un montant estimé à près de 750 millions de dollars. Toujours selon le contrat, les F-16 sont modernisés au sein de la 309e Escadre de maintenance, Hill Air Force Base, à Ogden, Utah. Les moteurs sont révisés par Pratt Whitney, à East Hartford, dans le Connecticut. Les travaux de remise à niveaux comprennent le montage de nouvelles ailes, stabilisateurs horizontaux, trains d'atterrissage.

La mise à niveau inclut les principaux systèmes et composants suivants: lanceurs LAU-129A / A, récepteurs d'alerte radar ALR-69, radios ARC-164/186, contrôle de tir amélioré étendu (EEFC) 213 Systèmes de gestion de guerre électronique, Systèmes de distribution de contre-mesures ALE-47, dispositifs à cartouche activée / Dispositifs actionnés par propulseur (CAD / PAD), modernisation de la liaisons de données, amélioration des systèmes de localisation de position (EPLRS), LN-260 ). Adaptation des logiciels de ciblage pour nacelle AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING. Le contrat comprend également du matériel de soutien et d'essai, des pièces de rechange et de réparation, des publications et des documents techniques, des équipements de formation et de formation du personnel, des services de soutien techniques et logistiques et d'autres éléments connexes de soutien logistique.

L'Indonésie désire que les avions F-16 modernisent la flotte de l'armée de l'air indonésienne (IAF) pour mener des opérations dans les régions frontalières les plus périphériques de l'Indonésie. La flotte actuelle des F-16 de l'IAF ne peut pas remplir ce rôle et les avions Northrop F-5 vieillissants sont coûteux à entretenir et à exploiter en raison de la diminution des ressources existantes pour soutenir l'aéronef. La modernisation de l'avionique fournira à l'IAF une capacité supplémentaire qui bénéficiera pour la sécurité en modernisant la structure des forces et en améliorant l'interopérabilité en utilisant davantage l'équipement produit par les États-Unis.

 

456.jpg

Photos : F-16 indonésien @ Andrang Tri Prabowo

19/02/2017

L’Inde modernise ses Mi-17 !

1016121724.jpg

L’Indian Air Force (IAF) a mandaté la société privée indienne Alpha Design Technologies Limited (ADTL) et l’équipementier israélien Elbit Systems pour moderniser conjointement les hélicoptères Mil Mi-17 « Hip » en service. Un contrat de 800 millions de dollars a été signé pour cette réalisation.

Elbit Systems sera le maître d'œuvre du programme. L’entreprise aura la responsabilité de la mise à niveau de 90 hélicoptères de type Mi-17 en collaboration avec ADTL. La modernisation se fera au sein des installations d’Alpha Design Technologies Limited à Bangalore. Les hélicoptères Mi-17 concernés sont les modèles les plus anciens en service dans l’IAF. Les versions les plus modernes ne sont pas concernées.

La mise à niveau des anciens Mil Mi-17 comprend des récepteurs d'alerte radar couplé à un système de distribution de leurres, un système de détection de lancement de missiles (MILDS), ainsi qu’un nouvel IFF. En ce qui concerne l’avionique, les appareils recevront un système de positionnement par GPS, des écrans couleurs multifonctions, nouveau radar météorologique, des radioaltimètres et un nouveau capteur de vitesse Doppler. Pour terminer les Mi-17 seront dotés du système d’alerte de trafic et d’évitement de collision (TCAS).

 

Photo : Mil Mi-17 de première génération concerné par la modernisation. @ IAF

 

07/02/2017

Inde : le HAL LCH bientôt en service !

0986.jpg

 Inde, le Light Combat Helicopter (LCH) de l’avionneur indien HAL sera bientôt certifié et la production initiale à taux faible devrait débuter à la fin de cette année. Puis, progressivement le LCH devrait être livré à l’Indian Army et à l’Indian Air Force.

L’armement en test :

Actuellement les ingénieurs et pilotes d’essais de HAL ont entamé les essais des systèmes d’armes du LCH. Les premiers essais concernaient l’engagement du canon de 20 millimètres français Nexter en tourelle. Actuellement la phase d’engagement des roquettes d’origines belges de 70 mm arrive à son terme. Ce printemps, une seconde phase débutera avec les missiles MBDA Mistral-2 air-air et l’engagement du nouveau missile « Helina » développé par l’Inde en collaboration avec l’Afrique-du Sud. Ce missile est un dérivé de l’actuel « MOKOPA » sudafricain. Saab fournit de son côté la suite de guerre électronique.

Choix du simulateur :

L’avionneur indien HAL est actuellement en discussion en ce qui concerne l’appel d’offre pour la fourniture du simulateur du LCH. Aux dernières nouvelles, le canadien CAE semble bien placé pour remporter le contrat.

Le programme LCH :

Le LCH est basé sur des technologies développées pour le « Dhruv » premier hélicoptère d'attaque développé par une entreprise indienne, le projet LCH a été lancé en 2006, les investissements réalisés dans le projet sont actuellement estimés à 3,76 milliards de roupies  soit environ 6 milliards d'euros. Surnommé de "Dhruv" armé et bien que transportant les mêmes armes balistiques, le LCH se distingue cependant par son fuselage proche du RAH-66 « Comanche » américain, la disposition des sièges est alignés comme sur les d’hélicoptères de modèles occidentaux et dispose d’une ossature entièrement nouvelle pour accueillir un blindage lourd et l'ensemble des systèmes spécifiques à l'appareil. Le premier prototype a commencé à réaliser plusieurs vols d'essai en mars 2009, pour tester les systèmes de vol en juillet 2009, une seconde série de tests permit de tester les senseurs électroniques et les systèmes d'armes, enfin une troisième série de tests fut menée en décembre 2009 sous la direction de l'armée de l'air indienne. La société Hindustrian Aeronautics annonça alors que la production pourrait démarrer dès décembre 2010, cependant, des retards dans le projet ont conduit à un report de la délivrance de l'autorisation finale de vol, repoussant ainsi l'intégration du LCH dans l'armée de l'air.

La plupart des technologies du LCH sont déjà en fonction sur le Dhruv, tels, le moteur Shakti, les rotors et la boîte de transmission principale. En parallèle, les armes du LCH et les capteurs sont testés sur une version armée du Dhruv. L’Indian Army a commandé 114 appareils et 65 iront rejoindre l’Indian Air Force

 

Photos : HAL LCH @ Vishl Jolapara

26/01/2017

L’Inde présente son Hawk 132 amélioré !

16299108_1321409404603778_7187978756082376175_n.jpg

New Delhi, l'entreprise indienne Hindustan Aeronautics (HAL) a présenté une version améliorée de l’avion école Hawk Mk132 de BAE Systems. L’avion nommé « Hawk i » sera présenté officiellement lors du Salon aéronautique Aero India qui se tiendra les 14 au 18 février prochain à Bangalore.

Le 100ème Hawk :

Ce hawk Mk132 amélioré est également le 100ème appareil à être produit en Inde par HAL dans le cadre du programme « Make in India ». Au total se sont 123 appareils qui ont été commandés par le gouvernement indien.

Le Hawk i MK132 comporte un ordinateur de mission développé de manière indigène et introduit un système de génération de cartes numériques (DMG) qui fournit une meilleure connaissance de la situation. Un système de formation virtuel intégré (EVTS) offrant une capacité de formation améliorée par rapport au système existant, des communications vocales sécurisées Softnet et des capacités de liaison de données ont également été incorporés. Les pilotes pourront configurer et sélectionner l'interface homme-machine (IHM) du poste de pilotage pour différentes plates-formes d'avions. L’ensemble de ces améliorations doivent contribuer à renforcer les capacités opérationnelles et d'entraînement de l'aéronef.

A noter que la modernisation a été réalisée de façon à être indépendante en ce qui concerne l'intégration de nouveaux sous-systèmes ou de modifications, la gestion de l'obsolescence des systèmes avioniques. HAL a déployé son propre avion avec les mises à niveau en un temps record selon les déclarations du porte-parole de HAL.

 

yourfile.jpg

Photos : le Hawk i MK132 de HAL @ HAL

 

 

22/01/2017

Un nouveau système de guerre-électronique pour les C-130 israéliens !

1980215523.jpg

L'armée de l'air israélienne va équiper ses avions de transport tactiques Lockheed-Martin C-130J "Samson" avec un système d'autoprotection avancé contre la menace des missiles sol-air.

En parallèle aux livraisons de C-130J « Super Hercules » par les États-Unis, le centre d'essais en vol de l'armée de l'air a effectué des tests opérationnels en ce qui concerne un nouveau système de contre-mesures basés sur des fusées d'appât de haute précision. Ce travail a été mené dans le cadre d'une activité plus large pour équiper les C-130J du service avec des systèmes pour soutenir les missions du commandement en profondeur des forces de défense israéliennes.

Une fois équipés, les C-130J « Samson » pourront fonctionner dans des zones où les groupes terroristes ont facilement accès à des missiles de type Manpad.

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

yourfile.jpg

Photos : 1 C-130J israélien 2 Largage de leurres @ IAF