14/12/2018

La Hongrie opte pour le « Caracal HForce» !

jpg_cdpg-5255-21_c_e.raz.jpg

Le ministère de la Défense hongrois a commandé 16 hélicotpères Airbus H225M « Caracal » doté du système HForce. Cette commande est assortie d’un programme de formation et de soutien assuré par Airbus dans le but de garantir à ces appareils le plus haut niveau de disponibilité opérationnelle.

Les H225M sélectionnés par le gouvernement hongrois seront dotés des plus récentes capacités de communication  et seront utilisés pour le transport de troupes, la recherche et le sauvetage au combat et les opérations spéciales. Avec son pilote automatique quatre axes, ses capacités exceptionnelles en termes de rayon d’action et d’emport, sa vaste cabine conçue pour transporter jusqu’à 28 soldats, ainsi que ses fonctions air-sol et air-surface et ses systèmes de guerre électronique, le H225M dispose des meilleurs atouts pour accomplir les missions les plus exigeantes par tout temps.

Le H225M, dont 88 exemplaires sont actuellement en service, a récemment franchi le cap des 100’000 heures de vol depuis sa première livraison à l’Armée de l’Air française en 2006. Cet appareil de 11 tonnes a prouvé sa fiabilité et sa robustesse sur de multiples théâtres d’opérations et zones de crise.

Par ce contrat, la Hongrie devient le 9e pays à faire le choix du H225M. Membre de la famille Super Puma d’hélicoptères multirôles, cet appareil est déjà en service en France, au Brésil, au Mexique, en Malaisie, en Indonésie et en Thaïlande, a été récemment commandé par le Koweït et Singapour.

HForce, un concept novateur :

Le concept HForce d’Airbus Helicopters est en soi une nouvelle offre intégrée pour les utilisateurs de la gamme des hélicoptères Airbus (ex Eurocopter). Le système doit permettre à des forces armées de renforcer ou de donner une puissance de feu à leurs hélicoptères de transport, tels que les H225 Super Puma/Cougar, le H125 Ecureuil/Fennec et les H135/635 et H145/645. Le système Airbus HForce permet donc d’armer ces types d’hélicoptères pour des pays n’ayant pas les moyens ou les besoins d’acquérir des hélicoptères d’attaques « Tigre « ou « Apache » par exemple. Pour les autres, il sera possible de compléter les capacités d’appuis feu déjà disponibles.

Le concept HForce s’articule autour d’un système « plug and play » ayant un ordinateur de mission commun qui permettra aux opérateurs de commander l'hélicoptère dans une configuration de base, sans armes, tout en gardant la possibilité de les mettre à jour facilement. Conçu autour d'un système de gestion Rockwell Collins Deutschland fonctionnant avec un viseur de casque Thales « Scorpion » monoculaire HSMD couplé à un système FLIR Wescam électro-optique/infrarouge. Le système permet de gérer le tir avec une mitrailleuse de 12,7mm ou un canon de 20mm, des roquettes et des missiles antichars AGM-114 « Hellfire ».

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M 2Caracal »( exEC725)  est la dernière version du Super Puma et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. L'EC725 est également équipé d'une tourelle FLIR.

 

835b47df9768b36d430554d4f2a9ff29.jpg

Photos :H225M doté du système HForce Cockpit @ Airbus

 

 

02/02/2012

La Hongrie confirme le Gripen !

 

1662980.jpg


 

La Hongrie à signifié son intention de poursuivre sa collaboration avec Saab concernant la flotte d’avions de combat Gripen. La Hongrie loue des avions de types Gripen C/D, le contrat actuel se terminait pour 2016. Ce renouvellement de confiance ainsi que l'extension de la coopération se poursuivra une dizaine d'années, jusqu'en 2026.

L'Agence suédoise de défense et de sécurité des exportations FXM ( Fösvarexportmyndigheten) a confirmé que la Suède et la Hongrie ont choisi de prolonger leur partenariat sur le Gripen pour  10 ans. Des négociations ont eu lieu ces derniers mois, et le nouveau contrat a été signé par le directeur général de FXM, Hammarström Ulf, et Gyula Keszthelyi directeur de l'Armement pour la Hongrie et l'Office intendant général.

«Nous sommes heureux que la Hongrie prenne ici  une décision stratégique à long terme pour continuer à fonctionner avec le Gripen et a ainsi choisi de continuer en partenariat avec la Suède et les autres opérateurs du Gripen», a déclaré Ulf Hammarström après la signature du contrat.

«Les nouvelles que la Hongrie prolonge le contrat Gripen de dix ans est extrêmement positif. Une fois encore, il confirme que le Gripen est l'un des avions de premier plan, qui répond aux exigences opérationnelles, techniques et de coût du marché », explique Lennart Sindahl, vice-président exécutif et chef de la Business Area aéronautique, Saab.

Rappel :

Depuis 2009 l’armée de l’air hongroise est  déclarée opérationnelles sur le Gripen de types   «Charlie» & «Delta» et assure les missions QRA (Quick Reaction Alert) au-dessus du territoire et dans l’espace aérien hongrois. Les Gripen sont resté en service alternativement avec les chasseurs MiG-29 Fulcrum encore en service et ceci jusqu’à la fin de l’année 2009 ou ils ont été complètement retiré du service.

Après la Suède et la République tchèque, la Hongrie est le troisième pays européen et le deuxième pays membre de l’OTAN à exploiter des Gripen. Les derniers des 14 chasseurs Gripen acquis dans le cadre d’un accord intergouvernemental entre la Suède et la Hongrie, ont été livrés officiellement à la Hongrie le 28 janvier 2008. L’Armée de l’air hongroise a déjà utilisé ses chasseurs Gripen, tant dans le pays que lors d’exercices internationaux.

Photo : Gripen C «Charlie» hongrois @ Max Briansky

 

21:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : hongire, saab aerospace, gripen cd |  Facebook | |