20/03/2014

L’AW101 italien a volé !

yourfile-4.jpg


 

AgustaWestland vient d’effectuer le vol inaugural du premier exemplaire de l’Héicoptère AW101 «Caesar» destiné l’Armée de l’air italienne depuis les installations de Yeovil en Angletterre. Cet hélicoptère sera remis officiellement au quatrième trimestre de cette année. L’Italie a commandé 15 appareils de ce type pour remplacer les actuels Agusta/Sikorsky HH-3 «Pelican».

 

L’AW101 prendra la dénomination HH-101A «Caesar» au sein de l’Armée italienne, il  sera en mesure d'accueillir une combinaison de cinq membres de l'équipage ainsi que vingt soldats entièrement équipés ou six membres d'équipage ainsi que 8 soldats pour les opérations spéciales assurant ainsi une flexibilité maximale. Les hélicoptères seront dotés trois mitrailleuses M134 de 7,62mm «Gatling» installées sur les côtés et sur ​​la rampe arrière. Les sièges de cockpit sont  blindés et une protection balistique pour les opérateurs de mitrailleuses sera aménagée. Les HH-101A disposeront d’un système de guerre électroniques intégrés  avec d'auto-protection contre le radar la détection laser et infrarouge. Le HH-101A comportera également un kit air-air de ravitaillement pour les opérations  étendues.


 

csar_-_copy.jpg


 

L’AgustaWestland AW101 tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales, qui  vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenue en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récentes, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques, il est notamment capable de voler durant 30 minutes, après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.


 

yourfile-3.jpg


 

Photos : AW101A @ AgustaWestland/Rick Ingham