09/10/2018

100'000 heures de vol pour le « Caracal » !

airbus-h225m-caracal-helibras-flight.jpg

Le H225M « Caracal » avec 88 appareils actuellement en service dans six pays du monde, a dépassé le cap des 100’000 heures de vol, après sa première livraison à l'armée de l'air française en 2006. Cet hélicoptère a été rapidement déployé par le L’armée de l’air française au Liban en 2006, ou il a participé à l’évacuation d’environ 300 personnes. Depuis lors, le H225M de 11 tonnes métriques a prouvé sa fiabilité et sa durabilité dans des conditions de combat et des zones de crise telles que l'Afghanistan, le Tchad, la Côte d'Ivoire, la République centrafricaine et le Mali, tout en appuyant des opérations dirigées par l'OTAN en Libye.

"Nous sommes ravis de constater que le H225M a franchi cette étape symbolique avec des hélicoptères volant dans différents coins du monde et sur certains des théâtres d'opérations les plus difficiles", a déclaré Michel Macia, responsable du programme Super Puma chez Airbus Helicopters.

«Son avionique à la pointe de la technologie, son pilote automatique quatre axes de renommée mondiale, sa portée exceptionnelle et ses capacités de charge utile, associés à une grande cabine conçue pour transporter 28 soldats et à un puissant système de guerre électronique et air-sol.

Fonctionnant à la fois à partir de navires et de la terre, même par temps de givre, cet hélicoptère possède une capacité tout temps supportée par la compatibilité avec les lunettes de vision nocturne. La gamme exceptionnelle de 1’296 km de l’hélicoptère peut être étendue avec des capacités de ravitaillement en vol, permettant des temps de vol jusqu’à 10 heures, comme l’a récemment démontré l’armée de l’air française dans des conditions opérationnelles.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Photo :Le H225M « Caracal » produit au Brésil par Helibras pour la FAB@ Airbus DS

 

 

27/10/2016

Le H225M doté de l’Exocet !

1686927_-_main.jpg

La société Helibras filiale brésilienne d’Airbus Helicopters vient de terminer l’intégration du missile MBDA AM39 « Exocet » sur l’hélicoptère H225M.

Une cérémonie a eu lieu à l'usine de Itajuba d’Helibras, a permis de dévoilé le premier exemplaire d’un H225M doté de son nouveau missile antinavires développé pour la Marine brésilienne (Marinha do Brasil: MB) dans le cadre du programme H-XBR. Quatre autres hélicoptères H225M sont actuellement en préparation pour l’intégration du missile.

Les H225M brésiliens seront doté de deux missiles AM39 Block 2 « Exocet » d’un radar de surface Telephonics APS-143 de recherche, de capteurs d'avertissement d'approche de missile (MAW) et d’une tourelle FLIR Star « SAFIRE III » électro-optique ainsi que d’une console de travail tactique dans la cabine principale.

MBDA AM39 « Exocet » :

Produit par le missilier européen MBDA, l’AM39 « Exocet » fait partie des missile antinavire de type subsonique autonomes, volant à basse altitude (quelques mètres au-dessus de la surface de la mer).Il peut être lancé par des bâtiments de surface, des aéronefs ou batteries côtières.

Durant sa phase d'approche à basse altitude, il est très difficilement détectable par les bâtiments de surface, car il reste en-dessous de l'enveloppe de détection des radars de défense du navire visé. Par ailleurs, son radar n'est activé qu'en phase terminale, ce qui rend donc plus difficile la mise en place et l'activation de contre-mesures à son encontre. Dans la toute dernière phase du vol, il effectue des manœuvres évasives pour éviter les défenses terminales adverses. Il dispose de contre-mesures électroniques pour déjouer les leurres. Il pénètre le navire au-dessus de la ligne de flottaison pour exploser à l'intérieur du bâtiment, avec un léger décalage entre l'impact et la détonation.

1965741484.jpeg

Photos : 1 H225M doté de l’Exocet 2 Au sol @ Helibras

13/01/2016

Brésil, livraison des AS565 Panther K2 !

1844089396.jpg

L'armée brésilienne a commencé à recevoir ses premiers hélicoptères AS565 « Panther » au standard « K2 ». Les travaux de mise à jour ont été réalisés par la société Helibras, filiale d’Airbus Helicoptères sur le site d'Itajuba.

Airbus Hélicoptères et la société brésilienne Helibras ont livré les deux premiers Hélicoptères AS365 «Panther K2» amélioré à l'armée de terre. Ces hélicoptères ont dû réalisés des essais d'évaluations opérationnelles avant leur entrée en service.

Au total se sont 32 hélicoptères AS365 qui seront mis à jour à une norme récemment convenu avec le ministère de la Défense. Les « Panther » brésiliens resteront ainsi en service pendant 25 ans. Les travaux se poursuivront sur le programme de mise à niveau jusqu'en 2021.

La mise à jour des «Panther  K2» a été entièrement développée au Brésil par Helibras et ceci dans le cadre d’un contrat de 147 millions de dollars. Les «Panther» sont équipés de nouveaux moteurs Turbomeca Arriel 2C2CG, plus puissants, augmentant la vitesse maximale à 175kt (324 kmh)  contre 150kt auparavant et doté d’un FADEC de dernière génération (Full Authority Digital Engine Control). Les autres améliorations comprennent, un cockpit en verre avec un pilote automatique quatre axes et la compatibilité des instruments avec des lunettes de vision nocturne, un nouveau calage altimétrique et l’installation d’un radar météorologique. Les communications sont mises à niveau avec le système Proline21. L'introduction de cette nouvelle interface homme-machine permet de réduire considérablement la charge de travail du pilote.

La flotte de «Panther» a été achetée en 1988 par le gouvernement brésilien, lorsque l'armée brésilienne a créé le 1er Escadron d'aviation de l’Armée de terre (1 º BAvEx) à Taubaté (Sao Paulo).

 

foto-02-grande14-458x286.jpg

Photos : AS565K2 Panther @ Guilhermo Wiltgen

 

04/12/2015

Brésil, intégration de l’Exocet sur le H225M !

2319.jpeg

Helibras a terminé la première étape du travail de laboratoire visant à intégrer le missile anti-navire MBDA AM39 « Exocet » sur l’hélicoptère Airbus H225M destiné à la marine brésilienne.

Durant trois semaines, la filiale Airbus Hélicoptères, a travaillé à la réalisation de plusieurs lancements de missiles simulés. Cette phase de travail devait vérifier le lien entre les lanceurs de missiles et le système de mission naval installé dans un H225M d’essais. Différents modes de fonctionnement ont été testés et validés lors d’essais en vol

La marine brésilienne prévoit de doter 16 hélicoptères avec le système de tir destiné au missile « Exocet ».

 

Le H225M « Caracal » :

Le H225M en cours d'acquisition par le Brésil est la dernière version du Super Puma d'Eurocopter et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

Cet appareil très sophistiqué est le premier hélicoptère  équipé d'un système de blindage et d'autoprotection comprenant la détection radar des missiles. Le H225M est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps. Une flotte de 14 appareils équipe l'armée de l'air et l'aviation légère de l'armée de terre française. Il a participé à l'opération Baliste d'évacuation de ressortissants au Liban en 2006.

 

MBDA AM39 « Exocet » :

Produit par le missilier européen MBDA, l’AM39 « Exocet » fait partie des missile antinavire de type subsonique autonomes, volant à basse altitude (quelques mètres au-dessus de la surface de la mer).Il peut être lancé par des bâtiments de surface, des aéronefs ou batteries côtières.

Durant sa phase d'approche à basse altitude, il est très difficilement détectable par les bâtiments de surface, car il reste en-dessous de l'enveloppe de détection des radars de défense du navire visé. Par ailleurs, son radar n'est activé qu'en phase terminale, ce qui rend donc plus difficile la mise en place et l'activation de contre-mesures à son encontre. Dans la toute dernière phase du vol, il effectue des manœuvres évasives pour éviter les défenses terminales adverses. Il dispose de contre-mesures électroniques pour déjouer les leurres. Il pénètre le navire au-dessus de la ligne de flottaison pour exploser à l'intérieur du bâtiment, avec un léger décalage entre l'impact et la détonation

 

275px-Exocet_AM39_P1220892-detoured.jpg

Photos : 1 H225M de la marine brésiliène avec un Exocet @ Helibras 2 MBDA AM39 Exocet @ MBDA

20/10/2015

Vol inaugural pour l’AS365K2 Super Pantera !

1643514_-_main.jpg

 

Helicópteros do Brasil (Helibras) a réalisé le premier test en vol d'un Airbus Hélicoptères AS365K2 « Super Pantera » multi-rôle destiné à l’armée brésilienne. Il est le premier exemplaire a disposer d’une cellule d’AS365K « Panther » entièrement modernisée. Le nouvel hélicoptère sera remis à l’armée en novembre prochain.

Au total, se sont 34 exemplaires de l’actuel AS365K « Panther »  (désignée localement HM-1 Pantera) qui sont en cours de modernisation dans le cadre d'un contrat  d’une valeur de 89.6 millions de dollars. Ce contrat avait été signé en décembre 2009. La totalité des aéronefs doit être opérationnel en septembre 2021. La flotte mise à niveau, va équiper le 2ème, 3ème, et 4ème bataillons d'aviation, de l’armée brésilienne.

Pour mener à bien les travaux de modernisation, les mécaniciens d'Helibras ont été formé chez Airbus Hélicopters, ce qui leur a permis de faire des interventions majeures sur l’hélicoptère de la famille « Dauphin ». L’AS365K2 « Super Pantera » est doté d’un nouveau cockpit entièrement numérique doté d’un pilote automatique quatre axes. Une nouvelle motorisation avec le nouveau moteur Arriel 2C2CG, offre désormais avec 40% plus de puissance en plus, une plus grande vitesse (260km heures) et une plus grande autonomie qui atteint les 660km. L’aéronef peut également emporter une charge en augmentation de 400kg.

 

Super-Pantera2-550x368.jpg

Photos : 1 l’AS365K2 Super Pantera 2 Cockpit @ Helibras