26/12/2018

KAI a dévoilé son hélicoptère d’attaque légère !

0.jpg

Le 18 décembre, Korea Aerospace Industries (KAI) a organisé une cérémonie pour dévoiler son hélicoptère d'attaque légère (LAH). Le programme est un développement commun avec Airbus Helicopters, basé sur le Dauphin H155 de 4,9 tonnes, que la Corée a préféré au Leonardo AW169 pour constituer la base de ses projets LAH (hélicoptère attaque légère) et LCH (hélicoptère civil léger).

Seo Ju-seok, vice-ministre de la Défense nationale de la République de Corée, a déclaré: «Le LAH, en tant qu'hélicoptère offrant une navigation de haute technologie et une grande mobilité, est un grand exploit pour l'industrie de la défense coréenne. Le ministère apportera tout son soutien à la stabilité de l'industrie nationale, notamment en améliorant le développement de systèmes d'armes et en soutenant les exportations au niveau gouvernemental. "

La conception du LAH a débuté en juin 2015, trois mois après qu'Airbus et KAI avaient annoncé le programme commun LAH / LCH basé sur le H155, qui s'appuie sur le succès de la précédente équipe d'hélicoptères utilitaires coréens ayant produit le « Surion » lui-même basé sur le « Super Puma ». La conception de base du LAH a été achevée en août 2016 et la conception détaillée en novembre 2017. Le premier exemple devrait effectuer son premier vol en mai 2019, les premières unités devant entrer en service en 2023.

Pour son rôle d'attaque légère, le LAH est équipé d'une tourelle de détection sur le nez, sous laquelle se trouve un canon tri-tubes de 20mm. Des pylônes latéraux de chaque côté de la cabine peuvent monter diverses armes et nacelles.

KAI prévoit de construire environ 200 LAH pour l'armée de la République de Corée afin de remplacer les Bell AH-1 « Cobra » et les MD 500 « Defenders » vieillissants. Ils serviront aux côtés du Boeing AH-64E « Apache Guardian », dont 36 ont été acquis. Le LAH doit également être offert à l'exportation. En novembre 2015, KAI et Airbus ont signé un protocole d'accord couvrant le marketing commun et l'assistance après-vente mondiaux pour LAH et LCH. Airbus ne propose pas de version armée du H155, mais des hélicoptères armés basés sur « Dauphin » ont été développés en Chine sous le nom de Harbin Z-9W et de son dérivé WZ-19 biplace.

Et le LCH :

Dans l'intervalle, le programme parallèle de LCH progresse vers l'entrée en service prévue en 2021. Un prototype de construction française a effectué son premier vol à Marignane en juillet 2018 et un deuxième hélicoptère est en cours de construction en Corée. L’appareil sera doté de composants coréens. Il devrait voler dans la seconde moitié de 2019.

Capable de transporter jusqu'à 15 passagers, le LCH doit être exploité par un certain nombre d'organismes gouvernementaux, tels que la police, les services d'incendie et les services forestiers, qui sont également des clients du « Surion ». KAI prévoit la vente d’environ 300 hélicoptères à des organismes gouvernementaux.

 

 

5.jpg

Photos : Présentation du LAH @ KAI