12/05/2018

Arrivée prochaine du premier CH-53K au sein de L’USMC !

ch-53k_rollout_500.jpg;width=560.jpeg

Le Corps des Marines des Etats-Unis 8USMC) devrait prendre livraison du premier exemplaire de production de l’hélicoptère lourd de nouvelle génération Sikorsky CH-53K « King Stallion » au début de la semaine prochaine.

L'hélicoptère de transport lourd doit être reçu à MCAS de New River en Caroline du Nord. L’USMC a déclaré qu'il prévoyait de soumettre le « King Stallion » à son plan de test de supportabilité en effectuant une évaluation logistique de l'entretien, du maintien en puissance et du soutien global de l’aéronef.Cette phase d’essai doit permettre de valider le nouvel appareil aux besoins de l’USMC avant son entrée en service officiel.

Le CH-53K « King Stallion » ressemble à son prédécesseur, le CH-53E « Super Stallion », mais il a trois fois la capacité de levage. Il peut transporter une charge externe de 12’200 kg (27 000 lb) sur 110 nm (204 km).

L'USMC a l'intention de remplacer sa flotte vieillissante de CH-53E, introduits pour la première fois à la fin des années 1970, avec 200 CH-53K. Le prix unitaire moyen de l'aéronef est estimé à environ 87 millions de dollars,  si les 200 CH-53K sont commandés.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

CH-53K-prototypes-lined-up-21-12-16-800x445.jpg

Photos :le CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky

05/04/2017

Le Sikorsky CH-53K « King Stallion » prêt pour la production !

ch-53k.2.jpg

Le nouvel hélicoptère lourd Sikorky CH-53K « King Stallion » destiné à l’US Marines Corps est sur le point d'entrer en production, ont annoncé les dirigeants du programme le 3 avril dernier. Le Pentagone devrait donner son feu vert très prochainement pour débuter la production initiale à faible taux (LRIP).

Le fabricant Lockheed-Martin-Sikorsky dispose de quatre modèles de démonstration et d'essai (SDTA) pour le CH-53K. Les Marines vont prochainement utiliser l’un de ces appareils pour une évaluation opérationnelle. L’hélicoptériste Sikorsky a décidé de déplacer la future ligne de production à Stratford, dans le Connecticut. Le programme prévoit pour l’instant la production de 200 appareils

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

2999381134.jpg

Photos : le CH-53K King Stallion@ Sikorsky

 

 

29/02/2016

Mi-26T2 supplémentaires pour l’Algérie !

Rostvertol_Mil_Mi-26T2_Naumenko.jpg

L’Algérie vient de passer commande pour 8 hélicoptères lourds Mil Mi-26T supplémentaires, auprès de l’agence russe Rosoboronexport. Le pays était devenu le premier client à l’exportation avec 6 appareils de la version améliorée du célèbre Mi-26.

Le Mil Mi-26T2 :

Le Mi-26T2 est destiné à la fois pour les clients militaires et civils, l’appareil reprend certains algorithmes de contrôle de vol déjà éprouvé sur le Mi-28N et dispose d'un nouveau cockpit dont l’avionique est modernisée. Cette nouvelle version dispose  d'un cockpit en verre avec écrans LCD de cinq pouces,  un pilote automatique numérique et un système Glonass de navigation assistée qui permet les opérations IFR. L’utilisation de lunettes de vision nocturnes est désormais possible.

Le Mi-26T2 est alimenté par deux turbines Ivtchenko-Progress D-136-2 dotées d’un FADEC, développant chacune 12’500 shp, avec une capacité de 250 shp supplémentaire en mode décollage avec charge lourde. Cette nouvelle version ne nécessite que deux membres d'équipage de vol, contre trois auparavant. Une caméra TSL-1600 rotative permet une surveillance en mode standard ou infrarouge de la cargaison transportée.

2417212090.jpg

Photos : 1 Mil Mi-26T2 en démonstration 2 Cockpit @ Russian Helicopters Holding