19/01/2016

Allemagne, deux hélicoptères lourds en concurrence !

heer_c21.jpg

L’Allemagne avance dans son processus de remplacement de sa flotte actuelle d’hélicoptère lourd de type Sikorsky CH-53G « Stallion ». La première phase de sélection est terminée et deux appareils se retrouvent pour la dernière ligne droite de la compétition.

 

Short Liste :

Dans le cadre du remplacement de la flotte de 68 hélicoptères de transport lourd de type CH-53G « Stallion », l’Allemagne a retenu une « Short List » de deux appareils, soit : le nouveau Sikorsky CH-53K « King Stallion » et le Boeing CH-47F « Chinook ». Pour Berlin, il est important de pouvoir disposer d’un hélicoptère déjà en production, plutôt que de lancer un programme de développement national à travers Airbus Helicopters. Selon le cahier des charges, l’Allemagne doit pouvoir prendre possession de son nouvel hélicoptère en 2022, ce qui signifie que la signature du contrat doit avoir lieu au plus tard en 2018.

Du point de vue technique, le nouvel hélicoptère devra notamment pouvoir être ravitaillé en vol et ceci bien qu’actuellement la Luftwaffe ne dispose pas d’une telle capacité et ceci à cause des ennuis de l’A400M. Selon Berlin, si Airbus ne trouve pas de solution, le pays pourrait se tourner vers un nouvel aéronef d’ici 2020 !

 

Le CH-53K « King Stallion » :

2999381134.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E «Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

 

Le Boeing CH-47F « Chinook » : 

2048671636.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

 

Photos :  1 Actuel CH-53G de la Luftwaffe @Luftwaffe 2 Le nouveau CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky 3 Le CH-47F « Chinook » @ Boeing

 

23/12/2015

L’Australie désire plus de « Chinook » !

CH-47F-commissioning.jpg

L'Australie a exprimé son intérêt pour l'achat de 3 hélicoptères lourds Boeing CH-47F "Chinook" de plus. Au total, l’inventaire atteindrait alors le chiffre de dix appareils de ca type. Le montant de la transaction est estimé à près de 180 millions de dollars.

Les CH-47F "Chinook" australiens sont dotés de radios cryptées et d’un système complet de guerre-électronique avec détecteurs de radar et d’alerte d’approche missiles.

 

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

 

Photo : Boeing CH-47F « Chinook » australien@ RAAF