15/11/2018

Bahreïn commande confirmée pour le Bell AH-1Z « Viper » !

39722981522_17f5fd3734_b.jpg

Bahreïn a confirmé sa commande de portant sur 12 hélicoptères d’attaques Bell AH-1Z « Viper », six mois après l'approbation par le Département d'État des États-Unis. Le contrat est  estimé à 912 millions de dollars.

Les hélicoptères d’attaque seront livrés à partir de la seconde moitié de 2022, a annoncé la Royal Bahraini Air Force.

Le gouvernement américain a également donné son feu vert pour la livraison d’armement et d’équipement connexe. Le paquet d’acquisition comprend notamment deux groupes motopropulseurs GE T700 de rechange pour l'hélicoptère bimoteur, 14 missiles AGF-14 Hellfire et 56 roquettes guidées de précision de précision BAe Systems APKWS-II (Advanced Precision Kill Weapon), ainsi que 15 systèmes embarqués de positionnement global et de navigation inertielle (EGI), 12 canon M197 de 20mm, 30 ordinateurs de mission Tech Refresh, 14 systèmes de désignation de cible AN/AAQ-30, 26 viseurs de casque Top Owl, 15 systèmes IFF APX-117, 15 systèmes d'alerte aux missiles AN/AAR-47, 15 jeux de distributeurs de contre-mesures AN/ALE-47 et 15 récepteurs d'avertissement radar APR-39C (V) 2.

Le paquet comprend également 12 systèmes de planification de mission conjoints, ainsi que diverses activités de formation et de soutien.

Bahreïn exploite déjà 22 AH-1 plus anciens, que le pays a l'intention de conserver et qui ont fait l'objet de mises à niveau prochainement.

Le Bell AH-1Z « Viper » : 

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une avionique de dernière génération qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et de suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnels et combinés avec la technologie de cartes mobiles.

 

Photo : AH-1Z « Viper » @ Bell Helicopters

 

07/10/2018

Des MD530 « Cayuse » pour le Kenya et le Liban !

17.jpg

La société MD Helicopters Inc. (MDHI) annonce avoir reçu une double commande portant sur un total de 12 hélicoptères MD 530 « Cayuse » d’attaques. Le Kenya a opté pour 6 aéronefs de type MD530F et le Liban sur la version MD530G.  Les livraisons des six MD530G libanais seront terminées d’ici le quatrième trimestre de 2020.Les deux packages incluent un support logistique initial et d’autres services connexes.

Les 12 hélicoptères font partie d'un paquet IDIQ (livraison indéterminée / quantité indéterminée) d'une valeur de 1,4 milliard de dollars signé avec le gouvernement américain en septembre 2017, qui couvre jusqu'à 150 giravions MD530 pour les pays partenaires.

Le MD530 F/G « Cayuse » :

A l’origine, le Hughes MD500 est un hélicoptère civil développé par Hughes Helicopters, sur la base du OH-6 « Cayuse », mais c'est également le nom usuel de la gamme d'hélicoptères légers du même constructeur incluant les MD 500E, MD 520N, et MD 530F.

Le premier vol de ces deux nouvelles versions du MD530 date de 2013, le MD530F/G dispose d'un poids plus élevé de 3.75t au décollage et une vitesse de pointe de plus de 240 km/h. L'hélicoptère MD 530F/G d’attaque est le dernier d'une lignée, qui couvre plus de 50 ans d’aéronefs spécialisés dans l’attaque légère et la reconnaissance. Avec l'intégration de systèmes embarqués qui comprennent un système de gestion de magasins, un capteur infrarouge avant et une suite de communication de pointe, le MD Helicopters a évolué en une plate-forme éprouvée, pour assurer le commandement du champ de bataille et la coordination de contrôle pour l'exécution réussie de l'attaque et de la reconnaissance et des missions de sécurité.

Le MD530F :

3716651828.jpg

Les MD530F comprend une protection balistique de 62 mm, des nacelles de mitrailleuses HMP 400 de calibre 50 FN Herstal et des nacelles de roquettes M260 à sept tubes. L’appareil dispose également d’un système de gestion des magasins et les équipements de communication.

Le MD530G :

MD-530-Cayuse-1.jpg

La version MD530G dispose en plus d’un système de réservoirs de carburant résistant aux chocs, d’un désignateur laser Wescam avec capteurs infrarouges et électro-optiques et du système de repérage au casque Scorpion de Thales. En outre, il est en mesure de tirer la roquette du système d'armes de précision à haute performance (APKWS) de BAE Systems de 70 mm.

Photos : 1 MD530F 2 MD5303 MD530G @ MD Helicopters

 

 

24/08/2018

Boeing prépare la livraison des Apache au Qatar !

3505262926.jpg

La division hélicoptère de Boeing travaille à la production des premiers AH-64E « Apache » BlockIII destiné au Qatar. Les livraisons vont débuter en 2019 et s’étaler jusqu’en 2020.

Rappel :

Le 12 juin 2016, Boeing et le gouvernement des États-Unis et le gouvernement Qatari ont signé un contrat pour la fourniture de 24 hélicoptères de combat AH-64E BlockIII « Apache ». La Defense Security Cooperation Agency a accordé l'autorisation sur la base d’un contrat de 667 millions de dollars.

140714-F-FP939-001.JPG

Quelques détails :

 Le contrat comprend également un paquet logistique avec pièces de rechange et la formation de 70 pilotes et de 100 membres du personnel au sol. Des pièces détachées, des radios sécurisées Thales. Question armement, des missiles guidés à laser AGM-114R « Hellfire », des missiles FIM-92H  « Stinger » ainsi que des roquettes guidée APKWS (Advanced Precision Kill Weapon Systems) de BAE Systems. 

L’AH-64 E Apache :

L’AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

2750703812.jpg

Photos :1 & 3AH-64 E Apache 2 signature du contrat @ Boeing

18/07/2018

La Roumanie négocie l’achat d’hélicoptères Venom & Viper !

p1465547_main.jpg

La Roumanie a fait un pas en avant dans ses projets d'acquisition des hélicoptères Bell UH-1Y « Venom » et AH-1Z « Viper » pour lesquels elle avait précédemment émis une lettre de demande (LOR).

Selon l’hélicoptériste américain Bell, les premiers volets industriels de l'accord portant sur  21 hélicoptères utilitaires « Venom » et 24 hélicoptères d'attaque « Viper » ont été réalisés et le programme avance.

"Nous travaillons avec le ministère de la Défense et l'industrie, et nous avons achevé la première phase de l'étude de transition pour le contrôle et le transfert de technologie dans le pays", a déclaré M. Best lors du salon aéronautique de Farnborough. «Il y aura des occasions de maintenance, de réparation et de révision pour la Roumanie, et nous considérons cela comme un partenariat à long terme.» Dans le cadre de son offre à la Roumanie, Bell a signé un protocole d'entente avec l'IAR - Ghimbav Brasov Group pour le soutien du « Venom » et « Viper ».

Rappel :

La Roumanie doit de remplacer 37 hélicoptères tactiques IAR-330 « Puma » produits localement, dont 20 sont la variante multitôle SOCAT qui a été modifiée pour porter un canon de 20 mm et des missiles antichars Spike. La Roumanie suit le modèle d'opérations du US Marine Corps (USMC), selon lequel de petits déploiements d'hélicoptères peuvent être facilement supportés sur le terrain.

Le Bell Textron UH-1Y « Venom » :

3887455909.jpg

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50%, une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

Bell Textron AH-1Z Viper :

1559073422.jpg

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique, qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de cartes interactives.

Photos : 1Venom & Viper 2le UH-1Y Venom3l’UH-1Z Viper @ Bell Textron

 

13/02/2018

Russie, grosse commande de Ka-52 « Alligator » !

maxresdefault.jpg

Le ministère russe de la Défense (MoD) va acquérir 114 hélicoptères de reconnaissance et de combat Kamov Ka-52 « Alligator » supplémentaires dans le cadre du Programme d'armement de l'État (GPV) pour 2018-27, a annoncé le vice-ministre de la Défense, Yuri Borisov.

Le ministère de la Défense recevra une version améliorée du Ka-52, a déclaré Borisov après une réunion au sein de la société Progress Aviation Company, basée à Arseniev, une filiale de Russian Helicopters de Rostec. "Ce sera une nouvelle modification, et nous avons discuté de l'introduction des changements requis par nos concepteurs." Il a souligné que le Ka-52 est en cours de mise à niveau sur la base de l'expérience des combats acquise en Syrie.

Le Kamov Ka-52 « Alligator » :

Le Kamov Ka-52 «Alligator» est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10 m seconde à une altitude de 2.500 m. Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome. L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 10 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 

 

maxresdefault-1.jpg

Photos : Kamov Ka-52 « Alligator » @ Vladimir Irinov