18/07/2018

La Roumanie négocie l’achat d’hélicoptères Venom & Viper !

p1465547_main.jpg

La Roumanie a fait un pas en avant dans ses projets d'acquisition des hélicoptères Bell UH-1Y « Venom » et AH-1Z « Viper » pour lesquels elle avait précédemment émis une lettre de demande (LOR).

Selon l’hélicoptériste américain Bell, les premiers volets industriels de l'accord portant sur  21 hélicoptères utilitaires « Venom » et 24 hélicoptères d'attaque « Viper » ont été réalisés et le programme avance.

"Nous travaillons avec le ministère de la Défense et l'industrie, et nous avons achevé la première phase de l'étude de transition pour le contrôle et le transfert de technologie dans le pays", a déclaré M. Best lors du salon aéronautique de Farnborough. «Il y aura des occasions de maintenance, de réparation et de révision pour la Roumanie, et nous considérons cela comme un partenariat à long terme.» Dans le cadre de son offre à la Roumanie, Bell a signé un protocole d'entente avec l'IAR - Ghimbav Brasov Group pour le soutien du « Venom » et « Viper ».

Rappel :

La Roumanie doit de remplacer 37 hélicoptères tactiques IAR-330 « Puma » produits localement, dont 20 sont la variante multitôle SOCAT qui a été modifiée pour porter un canon de 20 mm et des missiles antichars Spike. La Roumanie suit le modèle d'opérations du US Marine Corps (USMC), selon lequel de petits déploiements d'hélicoptères peuvent être facilement supportés sur le terrain.

Le Bell Textron UH-1Y « Venom » :

3887455909.jpg

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50%, une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

Bell Textron AH-1Z Viper :

1559073422.jpg

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique, qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de cartes interactives.

Photos : 1Venom & Viper 2le UH-1Y Venom3l’UH-1Z Viper @ Bell Textron

 

13/02/2018

Russie, grosse commande de Ka-52 « Alligator » !

maxresdefault.jpg

Le ministère russe de la Défense (MoD) va acquérir 114 hélicoptères de reconnaissance et de combat Kamov Ka-52 « Alligator » supplémentaires dans le cadre du Programme d'armement de l'État (GPV) pour 2018-27, a annoncé le vice-ministre de la Défense, Yuri Borisov.

Le ministère de la Défense recevra une version améliorée du Ka-52, a déclaré Borisov après une réunion au sein de la société Progress Aviation Company, basée à Arseniev, une filiale de Russian Helicopters de Rostec. "Ce sera une nouvelle modification, et nous avons discuté de l'introduction des changements requis par nos concepteurs." Il a souligné que le Ka-52 est en cours de mise à niveau sur la base de l'expérience des combats acquise en Syrie.

Le Kamov Ka-52 « Alligator » :

Le Kamov Ka-52 «Alligator» est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10 m seconde à une altitude de 2.500 m. Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome. L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char «Vikhr» d’une portée de 10 km.  Le Ka-52 est armé d'un canon  2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 

 

maxresdefault-1.jpg

Photos : Kamov Ka-52 « Alligator » @ Vladimir Irinov

 

30/01/2018

Modernisation des Mi-24V/P hongrois !

MI24RG01h.jpg

La Hongrie va moderniser 8 de ses hélicoptères de combat  de type Mi-24V et Mi-24P. Les travaux seront menés par JSC 419 ARZ, JSC Moscou hélicoptère usine Mil, et JSC NPO Geofizika-NV dans le cadre d'un contrat signé par Russian Helicopters et la force aérienne hongroise  HuAF.

 Les huit hélicoptères seront démontés et leurs turbocompresseurs Klimov TV3-117V seront livrés à JSC ODK-Klimov, une filiale de United Engine Corporation de Rostec, pour réparation et prolongation de leur durée de vie. Par ailleurs des travaux de modernisation de l’avionique permettront l’utilisation de jumelle de vision nocturne (NVG).

Les Mi-24 « Hind » hongrois : 

La Hongrie disposait de 40 hélicoptères Mil Mi-24 « Hind » dont 20 Mi-24 « Hind-F ». A ce jour seul 17 appareils sont en core en état de voler, soit 6 Mi-24D, 9 Mi-24V et 2 Mi-24P. 

 

MI24359h.jpg

 Photos : Mi-24 hongrois @ Racz Gyula

 

05/12/2017

Des Mi-24 « Hind-D » supplémentaires pour le Sénégal !

yourfile.jpg

La société polonaise WZl a transféré à l'armée de l'air sénégalaise deux hélicoptères d'attaque Mil Mi-24V « Hind-D ». Le transfert a été effectué après l'achèvement des vols d'acceptation effectués par les pilotes polonais et sénégalais.

Les deux appareils ont chargé à bord d'un avion cargo Antonov An-124-100 exploité par Antonov Airlines qui a rejoint l’aéroport de Dakar.

La société polonaise WZL a livré les deux derniers hélicoptères Mil Mi-24 qu’elle a réparés pour le Sénégal. Le premier Mi-24 a été livré en février.

WZL n’a pas révélé l’origine des hélicoptères, mais il semble de sources concordentes que les trois Mi-24V sénégalais sont des appareils issus des Forces armées slovaques qui ont été acquis par une compagnie polonaise en 2015.

Ces appareils viennent compléter un dispositif existant de 6 MIL Mi-35P modernisés en 2016. La mise à niveau des Mi-35P comprenait l’adaptation d’un système électro-optique DSP-HD de la société israélienne Controp. Le système FLIR DSP-HD combine une caméra haute définition, un canal infrarouge à ondes courtes (SWIR) et un télémètre laser avec capacité de pointage.

 

p1717324.jpg

Photos : MIL Mi24V @ PZL



21/05/2017

Chine, la version export du Z-19 a volé !

78654.jpg

La version d'exportation de l'hélicoptère de reconnaissance et d’attaque armé Harbin Aviation Industries (HAIG) Z-19 a effectué son premier vol. Appelé le Z-19E, la nouvelle variante a pris le ciel le 18 mai depuis les installations de l’avionneur à Heilongjiang au nord-est du pays.

Lors de ce vol inaugural, le Z-19E a mené des manœuvres permettant de confirmer ses performances. Cette nouvelle version du Z-19 est spécialement conçue pour répondre aux besoins de l’exportation. L’hélicoptère pourra être déployé en soutien du champ de bataille et peut évoluer de jour comme de nuit. Le Z-19 dispose d'une disposition de cabine qui offre à ses deux pilotes un bon degré de visibilité, alors que sa maniabilité et ses possibilités de survie sur le champ de bataille ont été grandement améliorées.

Le Harbin Z-19 : 

Le  Harbin Z-19 (WZ-19) est une version améliorée du Z-9W (similaire au développement du Bell AH-1 et qui reprend des éléments de l’AS365 produit en Chine sous licence. Les informations connues à ce jour, démontrent que le cockpit est renforcé pour pouvoir résister lors d'un crash. Il est équipé d'une tourelle abritant un canon. Ce canon dispose d'un télémètre laser. Le pilote est quant à lui équipé d'un viseur tête haute. 

En plus de la capacité de reconnaissance, le Z-19 est capable de fournir un appui-feu, il dispose de quatre points d'emport sous voilure et peut transporter des roquettes et d'autres armes comme le missile air-air TY-90 et le HJ-8 anti-char.  Le Z-19 est motorisé par un WZ-8A, soit une version dérivée du Turboméca Arriel. Avec un poids maximal au décollage de 4’250 kg, le Z-19E est un hélicoptère léger offrant des avantages en vitesse de croisière, vitesse de montée et plafond utilisable, selon sonconcepteur. Le Z-19E est principalement destiné à attaquer des véhicules blindés et d'autres cibles terrestres.

5643.jpg

Photos : 1 le Z-19 2  le Z-19 E @ CNTop