25/08/2016

Entrée en service du H175 au Mexique !

H175_Fernando-Dominguez.jpg

Mexico, la société Transportes Aéreos Pegaso, spécialisée en transport aérien pour l'industrie de l'énergie dans le Golfe du Mexique, vient de prendre livraison auprès d’Airbus Helicopters de son premier H175 de la classe des 7 tonnes. Le nouvel hélicoptère sera non seulement exploité pour le transport destiné à l'industrie du pétrole, mais aussi de soutenir des activités d'exploration sismique dans les eaux mexicaines du Golfe du Mexique.

L’Airbus H175 :

Le H175 (AC352 en Chine) dispose d’une technologie de pointe qui a fait ses preuves. Il a été conçu en coopération avec les opérateurs les plus exigeants pour atteindre les plus hauts niveaux de sécurité en matière de transport de passagers. Ceci englobe une protection de l’enveloppe de vol et d’une assistance au pilotage exceptionnel avec le pilote automatique quatre axes dual duplex le plus performant du marché, dérivé de celui du H225, ainsi qu’une nouvelle avionique dotée d’une interface homme-machine optimisée. La charge de travail des pilotes est réduite grâce à une meilleure connaissance de l’environnement opérationnel et à l’utilisation d’un nouveau concept d’alarme associé à la puissance du système de surveillance intégré VMS (Vehicle Monitoring System).

Le H175 offre un niveau de confort exceptionnel grâce à son rotor « Spheriflex » et un très faible niveau de vibrations, similaire à l’appareil de référence en la matière, le H155. Il est doté de la plus grande cabine de sa catégorie, avec des fenêtres de très grandes dimensions et un système de climatisation performant en vol. Grâce à ses réservoirs de carburant internes standard d’une capacité de plus de 2 tonnes et à sa grande cabine, le H175 est l’hélicoptère le plus performant dans la catégorie des 7-8 tonnes pour les missions de recherche et sauvetage. Il affiche le meilleur rapport rayon d’action/endurance et dispose d’une cabine dont le volume convient idéalement aux interventions de recherche et sauvetage (SAR) et d’évacuation sanitaire (EVASAN).

 

4035793557.jpg

Photos : 1 Le premier H175 livré au Mexique 2 le H175 @ Airbus Helicopters

15/02/2016

L’AW169 entre en service en Angleterre !

aw169-kss1-2x.jpg

Finmeccanica, (AgustaWestland) a livré à la société Specialist Aviation Services le premier hélicoptère de type AW169. L'hélicoptère est également le premier à être livré à un client au Royaume-Uni et entrera en service auprès de Surrey Air Ambulance Sussex Kent après l'installation d'un intérieur médical avancé par le spécialiste Aviation Services.

L’AW169 fait partie de la famille des hélicoptères de nouvelle génération qui comprend les AW139 et  AW189. Ces hélicoptères possèdent tous les mêmes caractéristiques de vol de haute performance et des caractéristiques de sécurité tout en disposant d’un cockpit commun avec écrans tactiles. La philosophie et la conception de la maintenance est également commune aux trois modèles.

Lancé au Salon aéronautique international de Farnborough en juillet 2010, l’AW169 a rapidement trouvé le succès du marché, avec plus de 100 appareils en commande. L’AW169 a été conçu en réponse à la demande croissante du marché, pour un hélicoptère qui offre des performances élevées, répond à toutes les dernières normes de sécurité et possédant des capacités multi-rôles. L’AW169 intègre plusieurs nouvelles fonctionnalités technologiques, pour fournir les plus hauts niveaux de sécurité et les avantages opérationnels pour ses clients. Des technologies de nouvelle génération sont intégrées dans le système du rotor, les moteurs, la production d'électricité et l’avionique.  La transmission est électrique, ainsi que les systèmes de distribution.

agusta-westland-signing-ceremony.jpg

 

Photos : 1 l’AW169 à son arrivée 2 Cérémonie de livraison@ AgustaWestland

08/02/2016

Singapour cherche un remplaçant à ses Super Puma !

365841465.jpg

La République de Singapour Air Force (RSAF) vient de lancer un programme en vue de trouver un remplaçant à sa flotte d’hélicoptère Super Puma/ Cougar composée de 32 appareils. La flotte de Super Puma/Cougar est âgée de 27ans.

Si la flotte d’hélicoptères Super Puma/ Cougar est très bien entretenue, les fuselages vieillissent et imposent une charge de maintenance importante. De plus, le climat chaud et humide à tendance à augmenter la corrosion.

Le futur hélicoptère devra répondre à plusieurs spécifications, dont la capacité à être déployé sur des frégates de la Marine. Les capacités de recherche et sauvetage (SAR) sont une priorités, ainsi qu’une maintenance facilitée pour de petites équipes.

Trois concurrents :

Pour l’instant, trois concurrents sont déjà annoncés, il s’agit de Bell/Boeing avec le V-22 « Osprey », l’Airbus Helicopters avec le NH90 NFH et Sikorsky avec le S-92.

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

V-22-Osprey.jpg

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude. A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

 

Le NH90 NFH : 

814245111.jpg

La variante NH-90 NFH est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

Le S-92 :

s92-legacy2-2x.jpg

Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolières et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

 

Photos : 1 Super Puma singapourien@ RSAF 2 V-22 @ USM 3 NH-90 NFH@ Airbus Helicopter 4 S-92 @ Sikorsky

 

 

23/10/2015

KAI veut augmenter la production du Surion !

2816693930.jpg

 

Korea Aerospace Industries (KAI) se prépare à augmenter le taux de production de son hélicoptère KUH-1 « Surion ». Kai espère ainsi produire un hélicoptère par mois au lieu de trois comme c’est le cas aujourd’hui.

Jusqu'à présent, l'armée a reçu 40 des exemples du type du « Surion », mais au total il en faudra 200. Pour ce faire la production, doit impérativement être augmentée. Deux versions du « Surion » sont en production, la version destinée à l’armée de terre et la version amphibie pour la marine.

 

Historique du KUH «Surion» :

Le programme coréen pour un hélicoptère multirôle (KMH) fut lancé le 12 mars 2004 avec comme objectif le développement d’un hélicoptère polyvalent entièrement Coréen. Compte tenu des besoins financiers énormes pour le développement d’une telle machine, le programme fut réorienté afin de répondre aux besoins utilitaires (KUH) de l’armée coréenne en priorité. 

Le second problème des coréens était de pouvoir compter sur la collaboration avec un constructeur étranger reconnu pour diminuer les risques industriels. La Corée lança le 15 avril 2005 un appel d’offre international pour permettre à un constructeur étranger d’intégrer le programme.  Plusieurs sociétés étrangères, telles que Boeing, Bell Helicopter, Sikorsky aux États-Unis, Eurocopter, AgustaWestland en Europe, une société russe ont répondu à l’offre.

Le 13 Décembre 2005 déjà, le gouvernement coréen a annoncé le choix d'Eurocopter comme partenaire principal de Korea Aerospace Industries (KAI) dans le programme KUH pour le développement du premier hélicoptère de transport militaire coréen.

En septembre 2013, les premiers KUH «Surion» ont été déployés au sein de l'école d'aviation de l'armée à Nonsan et déclarés opérationnels.

 

2863718913.jpg

Photos : 1 Kai KUH-1 « Surion » 2 Cockpit @ KAI

24/05/2010

AgustaWestland confirme son entrée dans le marché Russe

 

 

AW139.jpg

 

 

Le constructeur d’hélicoptère AgustaWestland  (Finmeccanica) vient de conclure une nouvelle vente pour un appareil de type AW139 en Russie, il s’agit-là, du 20e appareils vendu dans ce pays.

La compagnie HeliClub devient le premier client russe de l’hélicoptère  AW139. Cet appareil, s’ajoute à un hélicoptère bimoteur léger de type AW109 «Grand» déjà commandés par la compagnie. Ces deux machines seront utilisées pour des missions de transport de voyageurs.

Testé dans les conditions les plus extrêmes telles que celles rencontrées au Canada et au Moyen-Orient, l’AW139 répond aux exigences opérationnelles, tout en assurant le plus haut niveau de technologie, la sécurité, la flexibilité et la capacité opérationnelle.

L’assemblage final, se fera en Russie auprès de la compagnie HeliVert. La chaîne d'assemblage final vise à satisfaire les exigences des marchés civiles en Russie et pays de la CEI .

Un AW139 effectuera une tournée de trois semaines de démonstration en Russie, pour visiter les différents régions de la Sibérie, avant d'arriver à Tioumen et la régions du Surgut.

l’AgustaWestland 139 :

L'hélicoptère AW139 est déjà produit à près de 300 unités, avec en  commandes 460 machines pour 130 clients dans 50 pays. Il s’agit d’une plate-forme éprouvée pour des missions  diverses  comme le transport offshore, les services médicaux d'urgence, de recherche et de sauvetage,  ainsi que le transport VIP, le service de navette. La cabine offre de la place pour 15 passagers ou jusqu'à quatre civières et quatre préposés aux soins médicaux. La configuration de tous les  AW139 sont  certifiés avec le dégivrage. Le rayon d’action est de plus de 500 nm (926 km).

Un centre de services en Russie

Afin de répondre au besoin de maintenance en Russie, AgustaWestland, a nommé l’entreprise russe  Aerosouz en tant que centre de maintenance pour la Russie pour sa gamme d’hélicoptère. Fondée en 2002, Aerosouz est l'un des acteurs majeurs en  Russie les  opérations d'hélicoptères commerciaux, ventes, support et services de formation. Aerosouz prévoit l'expansion continue des opérations d'hélicoptères commerciaux en Russie dans un nombre croissant.

Grand web.JPG.jpeg

 

 

Photos : 1 AW139 2 AW109 «Grand» @AgustaWestland