09/09/2019

Airbus livre le 1’000ème Super Puma !

H215-7R307746-1-Airbus-Helicopters.jpg

Airbus Helicopters a livré le 1’000ème hélicoptère de la famille « Super Puma », soit  un H215 assemblé à Marignane qui a été remis à la police fédérale allemande (Bundespolizei). Celle-ci l’exploitera au profit du commandement central des urgences maritimes (Havariekommando) qui intervient au large des côtes allemandes. Cet appareil est le dernier d’une commande de quatre H215 passée par la police fédérale allemande, les trois premiers ayant été livrés en décembre 2018. La flotte de Super Puma de la police allemande, qui compte aujourd’hui parmi les plus grands opérateurs d’hélicoptères Super Puma dans le monde, passe ainsi à 23 exemplaires, dont 19 AS332 L1.

« La famille d’hélicoptères civils et militaires « Super Puma » a toujours brillé par sa capacité à satisfaire les exigences de clients très divers, qu’il s’agisse de lutter contre les incendies, d’installer des lignes électriques, de transporter des troupes ou de sauver des vies dans des environnements extrêmes », a déclaré Bruno Even, CEO d’Airbus Helicopters. « Notre collaboration étroite avec des clients fidèles comme la police fédérale allemande, qui nous fait l’honneur de prendre livraison de ce 1 000e Super Puma, nous permet de continuer à améliorer ce produit pour répondre à l’évolution des besoins du marché au cours des prochaines décennies. »

À l’heure actuelle, le « Super Puma » est exploité par près de 100 clients dans 59 pays du monde entier. La famille Super Puma est aujourd’hui composée pour le marché civil des H215 et H225, produits par Airbus Helicopters pour mener des opérations de maintien de l’ordre, travail aérien, recherche et sauvetage, transport en mer et missions gouvernementales, facilitées par leur polyvalence et leur capacité à intervenir dans des conditions extrêmes. Dans le secteur militaire, Airbus Helicopters offre les H215M et H225M pour des opérations de recherche et de sauvetage, pour le transport de troupes, les opérations spéciales et les missions utilitaires.

H215-FullSizeRender.jpeg

Photos : 1 Cérémonie de remise du 1'000 appareil 2 l’H215 de la police allemande @ Airbus Helicopters

 

28/01/2019

Des S-70 « Black-Hawk » pour la Pologne !

1338637818.jpg

Le ministre polonais de la Défense, Mariusz Błaszczak, a confirmé  la commande de quatre hélicoptères Sikorsky S-70i « Black-Hawk » construits en Pologne dans les usines de PZL Mielec pour renforcer les capacités de ses forces spéciales. Le contrat a été signé en présence du Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

La production S-70i destiné aux forces spéciales polonaises maintiendra directement environ 1’700 emplois chez PZL Mielec et soutiendra environ 5’000 emplois supplémentaires dans la chaîne d’approvisionnement polonaise de la société.

Les spécifications exactes des aéronefs et les détails de l’équipement spécialisé installé sont couverts par la confidentialité et ne peuvent pas être divulgués.

Le Sikorsky S-70i « Black-Hawk » :

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, l’hélicoptère est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le ravitaillement vertical.

L’hélicoptère S-70i présenté par Sikorsky PZL Mielec dispose de quatre pylônes sous les ailes qui peuvent engagés des missiles Lockheed-Martin AGM-114 « Hellfire » avec des paniers lance-roquettes Hydra 70. L’hélicoptère offre également l’option d’emport d’une mitrailleuse M134 de 12,7mm ou deux canon GAU-19.

Selon PZL Mielec, l'architecture du système permet au S-70i d'intégrer également d'autres armements selon l'inventaire des clients potentiels à l'exportation.

2225571301.jpg

 

Photos : 1 S-70I  2 S-70I armé @ PZL Milec