22/04/2017

Encore deux records pour le G280

Gulfstream-g280-020113.jpg

Gulfstream Aerospace a annoncé que son Gulfstream G280 a récemment complété deux vols avec un record à la clef.

Le G280 a volé de Singapour à Melbourne, en Australie, soit une distance de 3 ‘32 milles nautiques (6 170 km), en 7 heures et 21 minutes à une vitesse moyenne de croisière de Mach 0,81. La semaine suivante, l’avion a de nouveau quitté Singapour, cette fois pour l'aéroport international Al Maktoum de Dubaï, complétant le vol de 3,177nm (5,883 km) en 7 heures et 18 minutes à une vitesse de Mach 0,82. Lors de ces deux vols le G280 a battu les records de temps de traversée.

L'Association nationale d'aéronautique des États-Unis a approuvé les deux records et les a envoyés à la Fédération Aéronautique Internationale en Suisse pour être reconnues comme records mondiaux.

Le G280 a accumulé plus de 60 records de vitesse depuis sa mise en service 2012, a déclaré l’avionneur.

 

Gulfstream-G280-Flight-Deck.jpg

Le Gufstream G280 :

La Gulfstream est développée en étroite collaboration avec Israel Aircraft Industries (IAI). Le G280 de Gulfstream est situé dans une fourchette de prix de 24 millions de dollars. Les premières livraisons devraient avoir lieu au plus tard cette année. Le G280 bénéficie d'une supériorité dans tous les domaines de sa catégorie taille moyenne des avions d'affaires. Elle englobe une performance exceptionnelle alliant le confort et la technologie de pointe devenir l’appareil « best-in-class ».

Le G280 possède la grande vitesse de croisière de sa catégorie des biréacteurs d'affaires, et ceci grâce au nouveau dessin d’aile adapté aux hautes vitesses ainsi que sa motorisation avec deux réacteurs Honeywell HTF7250G.

Avec la cabine la plus spacieuse de sa catégorie, qui permet accueillir jusqu'à dix passagers dans deux aires de repos. La grande cuisine et l’accès en vol aux bagages offre un hébergement particulièrement apprécié des passagers. Le nouveau système de pressurisation de type 100 % d'air frais donne la sensation d’un vol à faible altitude. Une cabine silencieuse et de grandes fenêtres réduisent également la sensation de fatigue. 

Le G280 dispose d’un cockpit ™ PlaneView280  qui reprend la philosophie des modèles G350 à G650. Ce poste de pilotage avancé améliore la sécurité grâce à la réduction de la charge du pilote et permet une meilleure connaissance de la situation. La sécurité lors des opérations de faible visibilité peut être encore améliorée avec l'option d’un HUD «heads-up», l’avion dispose également de systèmes de guidage et des systèmes de vision améliorée (EVS II). L'introduction de l'auto-freinage est une première et permet de renforcer la sécurité, tout en  améliorant le confort des passagers avec une réduction significative de l'usure des freins.

 

gulfstream-g280-tour-ebace2015_thumbnail.jpg

Photos : le G280 @ Gulfstream

19/12/2016

L’Italie a réceptionné son premier G550 « Eitam » !

yourfile.jpg

Le premier exemplaire du Gulfstream G550 AEW « EITAM » destiné à la Force aérienne italienne vient d’être livré. Le second se joindra prochainement. Le contrat a été signé en 2012 dans le cadre d'un accord bilatéral entre les gouvernements italien et israélien pour deux appareils d'alerte et de contrôle aéroportés pour un montant de 750 millions de dollars.

Le nouvel avion a été accepté lors d'une cérémonie au sein des installations de la société IAI en Israël, à laquelle ont participé l'ambassadeur d'Italie, des responsables de la Direction de la Recherche et du Développement de la Défense d'Israël et des représentants de l'armée de l'air italienne.

Le G550 «EITAM» :

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système EITAM est un appareil   de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israël Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) des modules permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système ne pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km).

En plus de ses capacités de détection, le système permet d’analyser les communications adverses et de mener la guerre-électronique. L’EITAM dispose également d’un système complet d’autoprotection. Le G550 permet de patrouiller sur 12.500 km (6.750nm) et dispose d’une autonomie de 11heures de vol.

Les opérateurs aux nombres de six disposent pour leur confort, d’une petite cuisine située au centre de l’avion, les ingénieurs d’IAI ayant également travaillés à un aménagement permettant de diminuer les risques de claustrophobie ou de suffocation dû, à la suppression des hublots. 

En service en Israël, le G550 «EITAM» aurait été utilisé pour gérer la frappe de destruction d’un réacteur nucléaire secret à Al-Kibar en Syrie (opération «Orchard» en 2007) ainsi que des convois transportant des armes au Soudan.

Utilisateurs du G550 «EITAM» :

Israël (nombre confidentiel), Singapour (4), Italie 2 dès 2016.

3925791487.JPG

 

Photos : G550 Eitam destiné à l’aviation militaire italienne @ IAI

02/10/2015

Le premier G550 « EITAM » pour la Force aérienne italienne !

yourfile.jpg

 

 

 

Le premier exemplaire des deux avions G550 AEW « EITAM » destiné à la Force aérienne italienne est prêt à être livré. Basé sur une cellule d’avion d’affaires de type Gufstream G550, le système « EITAM » permet la surveillance et l’alerte lointaine.

Le premier G550 « EITAM » italien est arrivé à l'aéroport de Shannon en Irlande après avoir quitté l'usine de Savannah en Géorgie de l’avionneur Gulfstream. Il ensuite rejoint les installations de la société israélienne Elta Systems à Tel Aviv, en vue de l'intégration de ses radars AEW et d'autres équipements de mission.

La Force aérienne italienne a commandé son nouvel avion de surveillance en juillet 2012 et devrait recevoir son premier exemplaire le 15 octobre prochain.

 

3363015617.jpg

Le G550 «EITAM» :

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système EITAM est un appareil  de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israel Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système de pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra, que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km).

En plus de ses capacités de détection, le système permet d’analyser les communications adverses et de mener la guerre-électronique. L’EITAM dispose également d’un système complet d’auto-protection. Le G550 permet de patrouiller sur 12.500 km (6.750nm) et dispose d’une autonomie de 11heures de vol.

Les opérateurs aux nombres de six disposent pour leur confort, d’une petite cuisine située au centre de l’avion, les ingénieurs d’IAI ayant également travaillés à un aménagement permettant de diminuer les risques de claustrophobie ou de suffocation dû, à la suppression des hublots. 

En service en Israël, le G550 «EITAM» aurait été utilisé pour gérer la frappe de destruction d’un réacteur nucléaire secret à Al-Kibar en Syrie (opération «Orchard» en 2007) ainsi que des convois transportant des armes au Soudan.

 

Utilisateurs du G550 «EITAM» :

Israël (nombre confidentiel), Singapour (4), Italie 2 dès 2015.

 

3925791487.JPG

Photos : 1 Le premier G550 EITAM italien 2 Modèle de développement 3 G550 EITAM singapourien @ Elta Systems

 

30/06/2015

Premier G450 pour Flexjet !

 

 

 

 

g450, flexjet,

 

Société américaine de multipropriété Flexjet a pris livraison de son premier Gulfstream G450, la compagnie a commandé deux appareils de ce type en 2014.

 

 

Le  G450 est motorisé par deux Rolls-Royce Tay Mk611-8C et peut voler 4,350 miles nautiques, soit de  Beijing à New Delhi ou à Moscou et ceci  sans escale à des vitesses allant jusqu'à Mach 0,88. L'appareil dispose PlaneView ®, ainsi  que le poste de pilotage le plus avancé de sa catégorie.

 

Le G450 est généralement optimisé pour le transport de 12 passagers, mais il peut en accueillir jusqu'à 16 dans un  habitacle confortable qui sert aussi bien en tant que bureau de vol pour les voyageurs d'affaires ou un salon privé pour les voyageurs de loisirs.

 

Plusieurs records à la clef :

 

Le G450 a commencé sa carrière avec une série de records de vitesse, lors de ses  10 premiers jours d’entrée en service le 7 mai 2005, il  battait les  3,550 miles nautiques  entre  Chicago et  Londres en 7h19, soit à une vitesse moyenne de Mach 0,85. Il a également établi un record entre  Washington DC et Luton, Angleterre soit  3,290 miles nautiques en 6h12 à une vitesse moyenne de Mach 0,85. En 2006, il a établi un record en vol voyage entre les villes de  Denver et  Honolulu distante de  2,944 miles nautiques en 7h07. Et puis  ajoutons encore en 2009 le vol Oranjestad, Aruba à Barcelone en Espagne distante de 4,374 miles en 08h56 à Mach 0,80 !

 

g450, flexjet,

 

Photos : 1 G450 2 cockpit @ Gulfstream

15/10/2014

Gulfstream lance les G500 & G600 !

formation_2.jpg.png

 

Savannah, le constructeur aéronautique américain Gulfstream (partenaire avec l’Israélien IAI) vient de dévoiler cette semaine ses deux nouveaux jets d'affaires, le G500 et G600. 

De conception entièrement nouvelle, ces deux nouveaux jets d’affaires entreront en service respectivement en 2017 et 2019. Le G500 et le G600 remplaceront respectivement dans la gamme de l’avionneur les actuels  G450 et G550. 

 

De nombreuses améliorations :


interior_1.jpg.png


 

Le G500 et G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manches de contrôle actif sur les deux nouveaux avions.  L’avionique sera dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus  Epic d’Honeywell.

 

En matière de cabine, le G500 et G600 offriront un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse de la cabine sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds ( 15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur ​​la terre ferme  à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de  renouveler l’air en cabine toutes les deux minutes. 


interior_3.jpg


 

Le G500 sera capable de voler 5,000nm (9260 km) G500 et reliera Doha non-stop avec Londres, Genève et Paris à Mach 0,90. Les G500 et G600 seront dotés de moteurs Pratt & Whitney Canada PW814GA, un changement important, puisque la gamme Gulfstream était fidèle à Rolls-Royce jusqu’ici. Le G600 sera capable de voler 6,200nm (11’482km). Les deux appareils pourront voler avec 19 passagers en configuration maximum. 

 

Le premier vol test du G500 est prévu pour 2015, quant au G600, le calendrier prévoit un début du programme environ 12 à 18 mois plus tard.


g500_2.jpg.png


 

 Déjà des commandes : 

 

l’opérateur VIP du Moyen-Orient, Qatar Executive a signé un protocole d'entente pour un maximum de 20 types de Gulfstream. L'entente comprend des commandes et des options pour le G500 et le G650ER, qui devrait entrer en service plus tard cette année. La 

Société américaine de multipropriété Flexjet prendra livraison du premier G500 dans le cadre d'une commande de 50 appareils Gulfstream, y compris le G500 et G600.


g600_1.jpg.png


 

 

Photos : 1 les futurs G500 & G600 2 & 3  intérieur cabine 4 G500 5 G600@ Gulfstream


20:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gulfstream, g500, g600, buzjet, jets d'affaires |  Facebook | |