21/05/2020

L’Ukraine prépare l’achat d’un nouvel avion de combat !

4204928887.jpg

Kiev, prépare la modernisation de sa Force aérienne en vue de se procurer de nouveaux avions de combat. Il s’agit de remplacer d’ici 2030 les flottes de  MiG-29MU2, ainsi que les Su-24 et Su-25 actuellement en service. Les Sukhoi Su-27 « Flanker » modernisés resteront encore en service au-delà de cette date.

Dans un document nommé « Air Force Vision 2035 », récemment approuvé par le Conseil militaire du Commandement de l'armée de l'air des forces armées ukrainiennes, l'Ukraine a précisé son intention de se procurer un avion de chasse multirôle de 4ème génération capable à la fois de protéger l'espace aérien ukrainien contre des avions hostiles et effectuer des frappes sur les positions ennemies.

L'Ukraine achètera de nouveaux avions de chasse en plusieurs phases au cours de la prochaine décennie, avec un appel d'offres pour les premiers lots d'appareil pour 2021 ou 2022,. Seul un petit nombre de jets sera acquis au cours de cette phase, tandis qu'un achat plus important est prévu pour la période 2025-2030. Le pays prévoit un budget de 7,5 milliards de dollars.  

Les fournisseurs potentiels :

Kiev prévoit de se tourner en direction de fournisseurs aux États-Unis et en Europe et au Pakistan/Chine pour examiner les options permettant de répondre à l'exigence.

Les fournisseurs encore non officiels semblent être Lockheed-Martin avec le F-16 Block70/72 « Viper », Saab avec les JAS-39 Gripen E MS21 le consortium sino-pakistanais PAC/CAC avec le JF-17 « Thunder »  Block III. On ne sait pas pour l’instant, si d’autres avionneurs comme Airbus DS, Boeing ou Dassault seraient intéressés par la demande d’offres de l’Ukraine. Pour la première fois, le pays se dirige en direction d’avions non russes, le conflit dans le Dombass et la reprise de la Crimée par ces derniers poussent le pays en direction d’autres fournisseurs.

Photo : MiG-29MU2 ukrainiens @ Theo Van Vliet

 

30/03/2020

Fabrication du premier Gripen F !

226d4f3e965fbe54807c5a5f9f7a2e47.jpg

L’avionneur suédois Saab a débuté la fabrication du premier avion de combat biplace Gripen F destiné à la Force aérienne brésilienne (FAB). Le Gripen F partage le même design avancé et les mêmes fonctionnalités que le Gripen E, mais avec un siège, des écrans et des commandes pour un deuxième membre d'équipage. Il s’agit d’une demande explicite du Brésil.

« Saab a réalisé la première coupe de métal destinée au futur biplace Gripen F, marquant une étape importante dans le programme", a déclaré la société dans un communiqué jeudi.

«Cette étape est importante pour le projet Gripen car elle démontre que la phase de développement se déroule correctement. Cela marque le début de la production de l'avion biplace, Gripen F, qui est très attendu par l'armée de l'air brésilienne », a déclaré le colonel Renato Leite, chef du groupe de surveillance et de contrôle (GAC-Saab) de l'armée de l'air brésilienne. .

Le Brésil a commandé 28 chasseurs Gripen E qui seront livrés dans le pays à partir de 2021, et huit chasseurs Gripen F, à partir de 2023.

La première pièce a été fabriquée dans les installations de Saab à Linköping et est destinée à la section des conduits d'air, juste derrière le cockpit de l'avion. Le programme industriel commun pour le Gripen F est effectué entre Saab et les sociétés partenaires brésiliennes Embraer, AEL Sistemas, Akaer et Atech.

La version biplace Gripen F aura deux utilisations :  L’une pour l’entraînement et l’autre pour fonctionner avec un navigateur de combat, notamment pour les missions de reconnaissance et de guerre-électronique.

Rappel :

2019-09-10t172355z_1801678391_rc16fb1f89d0_rtrmadp_3_brazil-defence.jpg

Le Saab suédois a livré à l'armée de l'air brésilienne (FAB) le premier avion des 36 avions de combat Gripen E/F achetés par le gouvernement brésilien en 2014. La cérémonie de livraison a eu lieu mardi 10 septembre à Linköping, en Suède, en présence du ministre brésilien de la Défense. Fernando Azevedo, le commandant de la Force aérienne, le lieutenant-brigadier Antonio Carlos Moretti Bermudez, ainsi que les autorités brésiliennes et suédoises.

Sous la dénomination F-39 Gripen, le premier Gripen E brésilien continue ses essais en Suède. Il contribue avec les aéronefs de préséries et le premier Gripen  E destiné à la Suède à la finalisation du  programme d'essais.

Transfert technologique :

Une décision est en attente d'approbation pour avoir une partie des avions restants entièrement assemblés au Brésil à partir de 2021. Cette décision fait partie du programme de transfert technologique qui a encouragé le Brésil. Le contrat comprend une coopération industrielle pour le développement et la production de 36 avions Gripen E et F. 

Plus de 350 Brésiliens parmi lesquels des ingénieurs et des techniciens travaillent activement au programme de transfert technologique, qui comprend des programmes de formation en Suède. En outre, en 2016, le centre de projet et de développement de Gripen a été inauguré dans l'État de São Paulo, où des ingénieurs brésiliens et suédois travaillent ensemble. Si tout se passe comme prévu, les 36 jets seront livrés d'ici 2024. 

Photos : 1 Image de synthèse du futur Gripen F 2 le premier Gripen E brésilien @ Saab

 

 

 

 

04/12/2019

Premier Gripen E aux couleurs suédoises !

saab,gripen e,brésil,suède,nouvel avion de combat,blog défense,aviation militaire,simulateur,les nouvelles de l'aviation

Saab a annoncé hier, la réussite du premier vol inaugural d’un nouveau Gripen E, numéro d'enregistrement 6002. L’appareil était piloté par Henrik Wänseth, pilote d'essai de la FMV (Försvarets Materielverk).

Le 6002 est le premier Gripen E doté du grand écran central (WAD). L’avion est également le premier exemplaire qui rejoindra l'armée de l'air suédoise (SwAF). Les trois premiers Gripen E (39-8, 39-9 et 39-10) ont volé avec les trois écrans d’affichage classique, qui ne seront plus installés dorénavant sur les prochains Gripen E.

WAD_display-960x539.jpg

Après que le premier Gripen E brésilien (6001) qui a effectué son premier vol avec un schéma de peinture spéciale. Hier c’est le n° 6002 qui a présenté un camouflage en éclats en trois nuances de gris avec les cocardes suédoises. Il n’est pas encore confirmé, si ce schéma de peinture de type « Splinter » soit retenu pour équiper l’ensemble de la flotte de Gripen E suédois à l’avenir. Si cela devait être le cas, on retrouverait, alors, un camouflage assez similaire à celui utilisé sur les JAS-37 « Viggen » de la Flygvapnet.

Le programme d'essais en vol de Saab compte désormais cinq avions de combat Gripen E, dont le FAB4100 de l'armée de l'air brésilienne.

Simulateur du Gripen E au Brésil :

Saab, en collaboration avec ses partenaires brésiliens tels qu’Embraer, Atech et AEL Sistemas, a récemment inauguré le premier simulateur brésilien de systèmes Rig (S-rig) Gripen au sein du réseau Gripen Design and Development (GDDN) de l'usine Embraer, située à Gavião Peixoto. État de São Paulo. Il s'agit du premier simulateur Gripen E à être installé en dehors de la Suède. Il fait partie du programme de transfert de technologie Suède-Brésil.

Le nouveau simulateur permettra à GDDN de mener davantage de projets de développement au Brésil.

Le simulateur jouera un rôle important dans le développement du Gripen E au sein de la GDDN, il sera utilisé pour les tests de développement et la vérification des systèmes, des sous-systèmes et des fonctionnalités de l'avion. La plateforme est compatible avec les systèmes développés par Saab, Embraer, Atech et d’autres partenaires du réseau général de distribution.

Le simulateur soutiendra également les activités du centre d'essais en vol Gripen (GFTC), qui sera installé dans le GDDN en 2020.

« Le simulateur est un outil de développement important qui permettra aux ingénieurs de tester de nouveaux logiciels et d’autres fonctions, tout en permettant aux pilotes de se préparer aux tests en vol en effectuant des tests sur la plateforme avant le vol proprement dit », a déclaré Mikael Franzén, directeur du Gripen E pour le Brésil.

Même après le développement et la livraison des chasseurs dans les années suivantes, le simulateur Gripen E continuera de jouer un rôle déterminant dans le développement et l’évaluation de nouvelles fonctionnalités, telles que l’intégration de nouvelles armes et la configuration de logiciels améliorés.

DbFfjUwWsAATVD2.jpg

Photos : 1 Gripen E N°6002 2 Cockpit avec le WAD 3 Simulateur Gripen E @ Saab

11/09/2019

Livraison du premier Gripen E au Brésil !

AC331D06-0E2A-44DD-BBD4-26CCA22BC88A.jpeg

L’avionneur Saab a franchi une étape importante avec la livraison du premier Gripen E F-39 FAB41000 au Brésil. Marqué par une cérémonie à Linköping (Suède) le 10 septembre, le premier avion brésilien Gripen E a été livré pour lancer le programme d'essais en vol. Le F-39 a effectué une démonstration aérienne pour les invités.

Les essais de qualification en vol seront effectués en Suède avec des pilotes et une équipe de techniciens brésiliens (FAB & Embraer). Les logiciels définitifs et l’IRST doivent encore être installés. Puis l’avion sera transférer au Brésil pour poursuivre la campagne d'essais en vol dans le pays. L’appareil sera suivi par d’autres aéronefs qui prépareront le terrain pour la transition de la Force aérienne Brésilienne (FAB) dans le pays. En 2021, la FAB recevra à un rythme régulier ses avions pour équiper ses premières escadrilles.

Une cérémonie marquant cette étape importante a eu lieu à Linköping, en Suède, le 10 septembre. Fernando Azevedo e Silva, ministre brésilien de la Défense; Le lieutenant brigadier Antonio Carlos Moretti Bermudez, chef des forces aériennes brésiliennes; Nelson Antonio Tabajara de Oliveira, ambassadeur du Brésil en Suède; Le lieutenant brigadier Carlos Augusto Amaral Oliveira, chef d'état-major de l'armée de l'air brésilienne; Peter Hultqvist, ministre suédois de la Défense; Le major général Mats Helgesson, commandant des forces aériennes suédoises; et représentant Saab Håkan Buskhe, président et chef de la direction; et Jonas Hjelm, vice-président directeur et responsable du secteur aéronautique de Saab.

«Avec l'industrie brésilienne, je suis fier de participer à la construction d'un partenariat stratégique à long terme avec le Brésil et l'armée de l'air brésilienne. Avec le Gripen E, le Brésil aura l’un des combattants les plus avancés au monde et le programme de transfert de technologie permettra au Brésil de développer, de produire et de maintenir des chasseurs supersoniques », a déclaré Håkan Buskhe, président et chef de la direction de Saab.

«Le Gripen augmente la capacité opérationnelle de l'armée de l'air brésilienne et renforce le partenariat qui assure le transfert de technologie au Brésil, favorise la recherche et le développement industriel dans les deux pays», a déclaré Fernando Azevedo e Silva, ministre brésilien de la Défense.

049BFABB-54EE-48E0-94C6-1CFFE4A62360.jpeg

Rappel :

Le partenariat avec le Brésil a débuté en 2014 avec un contrat pour le développement et la production du 36 Gripen E/F (F-39 au Brésil) pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes, le support et les équipements associés. Saab pilote le développement de l'industrie aéronautique locale par l'intermédiaire de ses partenaires nationaux dans le programme brésilien Gripen E, qui comprend un programme complet de transfert de technologie au Brésil, qui doit être exécuté sur une période d'environ dix ans.

Les avions brésiliens Gripen E/F sont développés et fabriqués avec la participation de techniciens et d’ingénieurs brésiliens. Cette intégration fait partie du transfert de technologie et vise à fournir les connaissances pratiques nécessaires à la réalisation de ces mêmes activités au Brésil. À partir de 2021, l'assemblage complet de 15 appareils commencera au Brésil. Le développement du Gripen F à deux places progresse avec des activités étendues au sein du réseau de conception et de développement Gripen à Gavião Peixoto au Brésil. Les livraisons de Gripen F devraient débuter en 2023.

Cinq pays exploitent actuellement la famille Gripen: la Suède, l’Afrique du Sud, la République tchèque, la Hongrie et la Thaïlande, et le Brésil va bientôt le rejoindre. L’Empire Test Pilots ’School (ETPS) du Royaume-Uni utilise le Gripen comme plate-forme pour la formation des pilotes d’essai.

7F4166D8-655F-40DC-81BC-CF3131AA95E3.jpeg

 

 

Photos : Cérémonie de réception @ Saab

 

26/08/2019

Vol inaugural du premier Gripen E destiné au Brésil !

IMG_3386.JPG

L’avionneur suédois Saab a effectué avec succès aujourd'hui le vol inaugural du premier avion de combat Gripen E, n° 39-6001 destiné au Brésil. L’avion à décollé à 14 h41 des installations de l’avionneur à  Linköping, en Suède avec au commande le pilote d'essai, Richard Ljungberg. La durée du vol était de 65 minutes et comprenait des points de test permettant de vérifier les qualités de vol et la maniabilité de base à différentes altitudes et vitesses. L’objectif principal était de vérifier que le comportement de l’avion était conforme aux attentes.


«Cette étape témoigne de l'excellent partenariat entre la Suède et le Brésil. Moins de cinq ans après la signature du contrat, le premier Brésil Gripen a effectué son premier vol », a déclaré Håkan Buskhe, président et chef de la direction de Saab.

Premier avion de série :

Cet avion est le premier avion de production pour le brésil et sera utilisé dans le programme d'essais en commun comme avion d'essai. Les principales différences par rapport à l’avion d’essai précédent est que le 39-6001 a un cockpit totalement nouveau, avec un grand écran large (WAD), deux petits écrans tête basse (sHDD) et un nouvel écran tête haute (HUD). Une autre différence majeure est un système de contrôle de vol mis à jour le Gripen E. Il comprend également des modifications à la fois matérielles et logicielles.

«Pour moi, en tant que pilote, ce fut un grand honneur de piloter le premier avion brésilien Gripen E, car je sais à quel point cela signifie pour l’armée de l’air brésilienne et pour tout le personnel de Saab et ses partenaires brésiliens. Le vol était régulier et l’appareil se comportait exactement comme nous l’avons vu dans les appareils de forage et les simulateurs. C’était également la première fois que nous pilotions avec le Wide Area Display dans le cockpit, et je suis heureux de pouvoir dire que mes attentes ont été confirmées », déclare Richard Ljungberg, pilote d’essai de Saab.

fab,saab,gripen e,gripen brésil blog défense,aviation militaire,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation


Le 39-6001 va maintenant rejoindre le programme de test pour une nouvelle expansion de l'enveloppe ainsi que des tests du système tactique et des capteurs. Le Gripen E sera désigné F-39 dans l'armée de l'air brésilienne (FAB) et portera le numéro de queue 4100.

Des tests avant la livraison :

L’avionneur suédois tient son calendrier et devrait livrer ce premier avion à la FAB en fin d’année. Mais d’ici là, le 39-6001 va devoir recevoir son capteur IRST qui n’est pas encore installé, ainsi que les logiciels définitifs d’ici cet automne. Les trois avions de préséries sont actuellement engagés dans la finalisation des essais systèmes.


Photo : Gripen E n°39-6001 en vol @ Saab