10/02/2018

Slovaquie : Gripen vs F-16 pour remplacer le MiG-29 !

Mig-29AS_slovaque_Mindef_slovaque_.png

 

Le ministère slovaque de la Défense a annoncé durant ce mois de février qu'il entreprend une étude pour examiner la faisabilité des offres soumises par les gouvernements suédois et américain, qui proposent tous deux de nouveaux chasseurs pour remplacer les MiG-29 obsolètes fabriqués en Russie.

Le ministère de la Défense a déclaré qu'il soumettrait au gouvernement de coalition slovaque les résultats de l'étude de faisabilité détaillée de la passation des marchés d'ici le 29 juin pour le Saab JAS 39 Gripen C/D ou éventuellement le « E » et le Lockheed Martin F-16V Block 70/72.

 Pas d’avions d’occasions :

Contrairement à sa première idée le gouvernement slovaque semble se diriger en direction de l’achat d’un avion neuf et non d’appareils d’occasions. Le Saab JAS-39 Gripen en version C/D ou peut- être même au standard « E » semble être le favori. D’une part l’avion permet de travailler en collaboration avec le voisin tchèque en matière de formation et de maintenance et de l’autre une lettre d'intention pour l'utilisation de l'avion de combat Gripen de Saab a été signée en 2014 ouvrant une peu plus la voie de l’avion suédois aus ein de la Force aérienne slovaque. Mais il faudra attendre le mois de juin pour connaître le gagnant de la compétition.

Le Saab JAS-39C/D Gripen : 

2247803782.jpeg

Bien que prochainement dépassé par le nouvelle version « E », le nouveau standard C/D offert par l’avionneur suédois à de quoi intéresser de nombreux pays.

La modernisation au standard MS20 des Gripen C/D englobe les systèmes suivants : une nouvelle architecture électronique pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’arrivée du radar PS-05 Mk4 à antenne mécanique est le développement le plus récent du radar PS-05 radar, développé à l'origine pour l'avion de combat Gripen. Une nouvelle configuration et un nouveau « back-end » complètent et permettent de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Cette nouvelle version à antenne mécanique, doit permettre à la version actuelle du Gripen d’emporter le missile MBDA METEOR (premier avion officiellement porteur) et la dernière version du Raytheon AIM-120C7 AMRAAM. 

Ou le Gripen E :

SAAB-Gripen-E-Flight-Global.jpg

Doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array)  ES05 «Raven» offre une ouverture exceptionnelle et unique au monde sur 200°, l'avion suédois peut voir là ou les autres sont aveugles et ceci grâce au système SWASHPLATE, alors que les radars concurrents ouvrent sur 140°. L'antenne radar produite par Selex-ES est de même conception que celle de l'Eurofighter. Par ailleurs,le  Gripen et le seul à offrirune double liaison de données, soit la Link16 de l'Otan et la TAU propre à la famile "Gripen".

IRST(Infra-Red Seach and Track)le système de capteur passif/actif infrarouge Skyward-G produit par Selex-ES  est synchronisé (transmission de données d’acquisition entre les appareils) et offre également la capacité d’accrocher des missiles en rapprochement pour les combattre.

 Electronique le Gripen E dispose d’une nouvelle architecture électronique (Net Centric Warfare - NCW). Jugée dix fois plus rapide que ses concurrents. Le nouveau système central PPLI (Precise Participant Location and Identification) et relie l’ensemble aux pistes des capteurs internes et externes (RAVEN, IRST, EW39, pod ATFLIR) pour ensuite offrir les meilleures réponses aux menaces.

Large palette d’équipement : la famille « Gripen » est optimisée pour un choix d’armement et d’équipements connexes particulièrement large. Un utilisateur peut donc choisir, entre différents systèmes d’armes européens, américains, israéliens et brésiliens et sudafricain. Il en va de même pour les nacelles « recco » et de désignation laser. Mode Supercruise  & biokérosène : le Gripen E dispose du nouveau moteur General-Electric F-414G avec mode « SuperCruise » qui permet de décoller sans postcombustion à pleine charge et d’atteindre Mach1,2. Avec ce mode, les décibels chutent à 99 contre 123 avec la postcombustion. De plus, le moteur F414G est le seul pour l’instant à être validé avec du biokérosène. 

Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 :

177509571.jpg

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

 

Photos : 1 MiG-29 slovaque@ SaF 2 Gripen C 3 Gripen E @ Saab 4 F-16 Viper @ Lockheed-Martin

 

 

 

 

 

02/04/2017

Missile multirole de nouvelle génération pour le Gripen E

b760be578da1a528_org.jpg

La Suède va équiper sa future flotte d’avions de combat Saab JAS-39 Gripen E avec une version étendue du missile antinavire et air-sol RBS15 fabriquée par Saab/Diehl Defense, dans le cadre d'un projet d'une valeur de 3,2 milliards de couronnes (358 millions de dollars).

Annoncé le 31 mars dernier, l'accord offrira des armes avec des «capacités grandement améliorées pour engager une cible dans toutes les conditions météorologiques», déclare le directeur général de Saab, Håkan Buskhe. La nouvelle version du missile RBS15F ER aura un poids de lancement réduit et une portée accrue par rapport aux versions antérieures du missile d'attaque maritime et terrestre.

Ce développement viendra compléter les nouveaux systèmes d’armes déjà prévues et validées pour les Gripen E qui entreront en service en 2019 au sein de la flygvapnet et au Brésil. Le Gripen E emportera les missiles air-air Iris-T de Diehl BGT, le Meteor de MBDA et pour l’attaque au sol le MBDA Brimstone II et le futur RBS15F ER en plus des systèmes déjà qualifiés air-air et air-sol sur les version antérieur C/D du Gripen.

Le Saab/Diehl Defense RBS15F ER :

Le RBS-15 (Robotsystem 15) est un missile à son origine conçu pour la lutte-anti-navie à longue portée de type « tir et oublie », fabriqué par Saab Defense. Il peut être employé depuis des navires, des vecteurs terrestres ou des aéronefs. La dernière version en service le  RBS-15 Mk.III, permet également d'attaquer des cibles terrestres. Saab Défense travaille en collaboration avec le missilier allemand Diehl Defense depuis quelques années pour les améliorations du RBS15. La nouvelle version connue jusqu’ici sous l’appellation Mk.IV et renommée « F-ER ». Elle intègrera des autodirecteurs doubles et disposera d'une portée accrue et d'une nouvelle liaison de données. La signature radar est diminuée et la charge militaire peut être changée en fonction de la mission à accomplir. La portée du RBS15F ER sera significativement plus importante que celle de ses prédécesseurs, probablement de plus de 1’000 km. Et pourra être engagée contre des navires mais également contre des cibles terrestres.

saab_indodefence_gripen_2048_904.jpg

Photos : 1 Gripen E armé de quatre RBS15, deux Meteor et deux Iris-T 2 Le version du Gripen C/D avec deux RBS, deux AMRAAM et deux Iris-T @ Saab Defense

 

 

 

 

20/10/2016

La Bulgarie optera pour un avion de combat d’occasion !

bulgarie-20140402.jpg

Bulgarie, la dernière phase en vue de l’acquisition d’un nouvel avion de combat pour venir remplacer sa flotte de MiG-29 « Fulcrum » est actuellement engagée. Rappelons que le pays a définitivement retiré ses vieux MiG-21 à la fin de l’année 2015 et que ceux-ci ne sont pour l’instant pas remplacés faute de moyens.

Trois avions d’occasions en compétition :

F16_SCANG_TwoShip.jpg

Faute de pouvoir compter sur une amélioration du budget de la défense, le pays devra se contenter pour l’instant, d’acquérir des avions d’occasions. La possibilité de compléter ceux-ci avec des appareils neufs est définitivement abandonnée, selon le dernier communiqué du Ministère de la défense bulgare.

Il y a urgence, car le choix a pris du retard, initialement le gouvernement bulgare désirait pouvoir commander ses futurs appareils en 2014. Le pays espère pouvoir se doter de 16 appareils en deux lots de 8 appareils chacun d’ici 2023. Une troisième tranche pourrait être négociée pour 2026.

Pour ce faire, le Ministère bulgare de la défense a entamé des discussions préliminaires sur la possibilité d'acquérir d'occasion des appareils de type F-16 auprès des utilisateurs actuelles que sont :  les Pays-Bas, le Portugal, les États-Unis, la Belgique, la Norvège. 

AIR_JAS-39_Gripens_AGM-65_RBS-15_Taurus_Frontal_lg.jpg

En parallèle des discussions sont engagées auprès de la Suède et du constructeur Saab qui propose notamment des JAS-39C/D Gripen qui proviendraient des surplus de la Fligvapnet suite à l’arrivée prochaine du Gripen E. 

Il faut signaler le retour en grâce de l’Eurofighter T1 d’Airbus également d’occasion qui proviendrait des stocks allemands et italiens. Ce dernier avait été écarté en 2012, pour des questions à la fois techniques et de coûts à l’heure de vol par trop prohibitifs. 

 

467795819.jpg

Photos : 1 MiG-29 Bulgare@ Force aérienne bulgare 2 F-16 @USAF 3 Gripen C @SwaF 4 Eurofighter T1 @Luftwaffe

16/05/2014

La République tchèque signe l’accord Gripen !

ob_963272_gripen.jpg


Aujourd'hui, la République tchèque et la Suède ont signé le nouveau contrat concernant l’avion de combat JAS-39 C/D «Gripen». Le contrat précise que la République tchèque continuera de louer 14 avions «Gripen» au moins jusqu'en 2027.

Cette signature fait suite à l’approbation le 12 mars dernier, faite par le Gouvernement de la République tchèque en ce qui concerne les négociations et l’accord obtenu avec la défense suédoise et l'Agence de Sécurité d’Exportation (FXM).

Le contrat a été signé par le vice-ministre tchèque de la Défense pour les acquisitions Bohuslav Dvořák et Ulf HAMMARSTRÖM, Directeur général de la Défense et de l'Agence suédoise de sécurité des exportations (FXM). La signature du contrat a eu lieu dans un hangar «Gripen»à la base aérienne tchèque à Čáslav. Tant le ministre tchèque de la Défense Martin Stropnický et secrétaire d'Etat suédois au ministère de la Défense Carl von der Esch ont participé à la cérémonie.

Le nouvel accord signifie que la République tchèque louera 14 Gripen C/D pour une période de 12 ans. La Formation et le perfectionnement sur  l'appareil sont également inclus, comme le soutien logistique et opérationnel nécessaire pour déployer l'avion. Le premier contrat de location avec la République tchèque pour 14 JAS-39 Gripen C/D a été signé en 2004. La République tchèque a été le premier membre de l'OTAN à mettre en oeuvre le Gripen.

Amélioration des Gripen tchèques :

Le standard C/D MS19 des Gripen tchèques passera également au standard MS20 qui comprend : de nouvelles radios cryptées et une liaison de donnée Link16. Des lunettes de vision nocturne compléteront également l’équipement des pilotes.


 

fulltanktack.jpg


Photos : 1 Gripen tchèques @ Martin Kral 2 Gripen C en ravitaillement @ Saab


04/01/2014

Gripen dans les cieux slovène & islandais !

251986906.jpg


 

 

Depuis le premier janvier, des avions de combat Saab JAS39 C/D hongrois assurent la police du ciel en Slovénie, de même que des Gripen C/D tchèques exécutent les mêmes tâches en Islandes.

 

En Slovénie, les Gripen hongrois viennent de remplacer les Eurofighter italiens et en Islande les Tchèques remplacent les Allemand qui assumaient ce travail et ceci, dans le cadre de la coopération des pays de l'OTAN, pour protéger l'espace aérien des pays qui ne disposent pas de leur propre force aérienne. 

Un petit nombre de pays ne disposent pas d’une force aérienne, on compte notamment 

l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie. 

 

Pas d’avion, pas de souveraineté aérienne :

 

Cette actualité est l’occasion de rappeler qu’aucun pays ne peut se passer d’une force aérienne et que dans le cas où des pays ne peuvent pour des raisons financières et politiques assumer une telle mission, L’OTAN impose systématiquement une surveillance aérienne. Cette surveillance n’est pas gratuite, tant financière que politique. Le fait de sous-traiter la surveillance aérienne de son espace aérien diminue également la souveraineté de l’Etat en question. En effet, L’OTAN peut du même coup imposer ses vues et utiliser comme bon lui semble les voies aériennes qui traversent ces pays.

 

Voilà un élément à ne pas perdre de vue, lors de la prochaine votation en mai sur les Gripen en Suisse ! CQFD.


 

avion-chasse-gripen-1.jpg


 

 

Photos : 1 Gripen C hongrois @ Max Briansky 2 Gripen D tchèques @ Tchèque air forces