01/02/2021

Offres finales pour la Finlande !

2966635830.jpg

La Finlande a demandé aux cinq avionneurs participant à la compétition en vue du remplacement de la flotte d’avion de combat F/A-18 C/D « Hornet » de soumettre les meilleures offres finales avant le 30 avril.

Une décision sur le choix final sera effectuée pour la fin de l’année2021. La demande de meilleure offre finale et les offres contraignantes attendues des soumissionnaires constituent la phase finale de l'appel d'offres dans le programme de chasseurs HX a confirmé de son côté le Commandement logistique des forces de défense finlandaises. "Avec la demande de meilleure offre finale, chaque soumissionnaire est invité à rassembler les informations fournies dans les offres et négociations précédentes dans un ensemble final et contraignant".

Le parlement finlandais a déjà approuvé un financement en augmentation de 11,4 milliards de dollars au lieu des 10 milliards prévus initialement,  pour acquérir le remplaçant des F / A-18C/D actuels du pays, on parle de 60 à 64 appareils. Les options du programme HX de chaque soumissionnaire diffèrent en ce qui concerne les coûts de mise en service, les besoins de construction et l'intégration dans le système de défense », indique le commandement logistique. « C'est pourquoi chaque soumissionnaire se verra attribuer une limite de prix spécifique au soumissionnaire et, en outre, une option similaire sera incluse pour chaque soumissionnaire pour les achats ultérieurs et les modifications contractuelles.

Par conséquent, le prix plafond fixé pour chaque soumissionnaire est d'environ 11,4 milliards de dollars. Selon le programme finlandais, quatre critères sont utilisés pour juger les candidats : la capacité militaire ; Sécurité d'approvisionnement ; participation industrielle ; et les coûts.

Les implications des politiques de sécurité et de défense seront évaluées séparément en dehors du processus d'appel d'offres proprement dit. Les offres qui réussissent le processus d'évaluation après la date limite de soumission feront l'objet d'une évaluation finale de la capacité, « en tenant compte des packages proposés et des valeurs de capacité vérifiées sur la base des tests effectués dans le pays l’année dernières.». Une sélection de type sera transmise pour approbation par le gouvernement avant la fin de l'année, le nouveau modèle devant entrer en service à partir de 2025.

La Finlande prévoit d'acquérir jusqu'à 64 avions de combat pour remplacer sa flotte vieillissante de F/ A-18C/ D « Hornet ». Pour Helsinki, il n’est pas question de baisser la garde, il est primordial de maintenir une dotation suffisante d’avions pour garantir la sécurité dans la région. Le gouvernement devrait finaliser sa décision sur le choix de l'avion de combat à fin 2021.

Le calendrier du projet, sous la supervision du Commandement logistique du FDF, prévoit que l’armée de l’air finlandaise prendra livraison de nouveaux avions au cours de la période 2025 à 2030.

Les avions de combat internationaux en lice pour le contrat de 12 milliards de dollars comprennent le Boeing F/A-18 Super Hornet BlockIII, le Dassault Rafale F4, l'Eurofighter Typhoon T4, le Lockheed Martin F-35-F4 et le Saab Gripen E MS21.

3346568047.png

Photos : le projets HX @ FAF

 

12/11/2020

La Croatie a reçu les offres finales des avionneurs !

unnamed-1.png

Dans le cadre du remplacement de sa flotte d’avions de combat MiG-21L, la Croatie a lancé pour la troisième fois un appel d’offres. Jusqu’ici quatre avionneurs se sont positionnés comme fournisseurs potentiels. En septembre, dernier, la commission interministérielle croate pour l'acquisition d'avions de combat polyvalents a annoncé avoir finalement finalisé sa demande auprès des quatre soumissionnaires. Ces derniers avaient jusqu’au 11 pour envoyer leur meilleure offre et la transmettre.

À compter d'aujourd'hui, le processus de validation est terminé et le processus d'évaluation des soumissions reçues pour l'acquisition d'un avion de combat polyvalent a commencé. Dans le cadre du processus d'acquisition d'un avion de combat polyvalent.

Le processus décisionnel au niveau de l'État débutera au début de 2021 et comprend l'avis du Comité de défense du Parlement croate et du Conseil de défense et la décision du gouvernement de la République de Croatie sur l'offre la plus favorable pour un avion de combat multirôle. Les données sont classées à la fois par la Croatie et par les soumissionnaires. Pendant le processus d'évaluation et de sélection de la meilleure offre, la Croatie ne rendra pas public ces données détaillées et informera le moment venu de son choix.  

Les quatre offres : 

Au total, quatre pays sont engagés dans la compétition croate, il s’agit : d’Israël avec le F-16 « Barak », les USA avec le Lockheed-Martin F-16 « Viper », la Suède avec le Saab Gripen C/D MS20 et la France avec le Dassault Aviation Rafale F3. 

IAI F-16 « Barak » d’occasion :

3687759722.jpg

Israël propose une nouvelle fois des F-16 « Barak » d’occasions. Le modèle offert dispose des systèmes électroniques et radar sophistiqués d'origine autochtone comme le système radar Elta L-8240, la mise à niveau des commandes de vol du système, ainsi que son unité d'affichage central, de plus les appareils sont équipés de nouveaux écrans haute résolution visant à accroître la qualité situationnelle des pilotes. Le viseur tête haute est remplacé par un nouveau modèle produit par Elbit System et les appareils disposent du viseur de casque. Par ailleurs, un nouveau système d’enregistreur numérique a été installé et permet d’améliorer les débriefings.

Lockheed-Martin F-16 Viper :

2284546002.jpg

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70/72 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

Saab JAS-39 Gripen C/D MS20 :

4215703499.jpg

Le nouveau standard C/D offert par l’avionneur suédois au standard MS20 englobe les systèmes suivants : une nouvelle architecture électronique pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’arrivée du radar PS-05 Mk4 à antenne mécanique est le développement le plus récent du radar PS-05 radar, développé à l'origine pour l'avion de combat Gripen. Il est également possible de monter en rattrapage le nouveau radar AESA (avia news du 25.04.20). Une nouvelle configuration et un nouveau « back-end » complètent et permettent de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Dans les deux cas le Gripen C/D MS20 permet d’emporter le missile MBDA METEOR (premier avion officiellement porteur) et la dernière version du Raytheon AIM-120C7 AMRAAM.  

Dassault Rafale F3 d’occasion :

60825567.jpg

De son côté la France offre le Dassault Rafale F3 capables d'assumer de nombreux rôles de mission différents avec une gamme d'équipements, à savoir des missions de défense aérienne, de supériorité avec des missiles air-air Mica IR et EM, et des attaques au sol de précision utilisant généralement des missiles de croisière SCALP EG et AASM Hammer air- missiles à la surface. En outre, des missions antinavires peuvent être menées à l'aide du missile AM39 Exocet, tandis que les vols de reconnaissance utilisent une combinaison d'équipements de capteurs embarqués et externes basés sur des nacelles. L’avion est doté du radar AESA Thales RBE2 avec les fonctions de suivi de terrain. Il n’est pas précisé pour l’instant quel type de F3 (F3.3 ou F3.4 ou F3.04T) est offert. 

Photos : 1 F-16 Barak @ IAF 3 F-16 Viper @ LM 3 Gripen D@ Saab 4 Rafale F3 @ Dassault

10/09/2020

Croatie : quatre offres pour le futur avion de combat !

unnamed.jpg

On en sait un peu plus sur les offres des avionneurs pour le remplacement de la flotte d’avions de combat MiG-21 croate. La commission interministérielle croate pour l'acquisition d'avions de combat polyvalents a annoncé avoir finalement reçu quatre offres, la cinquième étant n’étant pas arrivée à temps.

Remplacer les MiG-21 :

En 2015 et dans l’attente d’une décision sur un nouvel avion de combat qui tarde à venir, la Croatie a reçu douze MiG-21L qui ont subi une remise à niveau en attendant mieux. L’avionique et les communications et l’augmentation de la sécurité du pilote sont au menu. Ukspecexport a installé son système de navigation GLONASS (GPS russe) qui permet la navigation autonome et le ciblage. Les appareils ont également reçu un système de communication crypté de nouvelle génération. L’avionique comprend un écran EFIS en remplacement des instruments de vol de base de type analogiques. Des améliorations ont été apportées en ce qui concerne le siège éjectable.

Pour autant, les vieux MiG-21L ne peuvent aujourd’hui assurer que le strict minimum en matière de police du ciel et seraient incapables de survivre à une attaque aérienne face à des avions modernes. 

Il s’agit de la troisième fois que le pays se lance dans une compétition en vue d’un nouvel avion et selon les responsables de l’aviation, il a y urgence cette fois-ci.  

Les quatre offres :

Au total quatre pays sont engagés dans la compétition croate, il s’agit : d’Israël avec le F-16 « Barak », les USA avec le Lockheed-Martin F-16 « Viper », la Suède avec le Saab Gripen C/D MS20 et la France avec le Dassault Aviation Rafale F3. 

IAI F-16 « Barak » :

120267519.jpg

Israël propose une nouvelle fois des F-16 « Barak » d’occasions. Le modèle offert dispose des systèmes électroniques et radar sophistiqués d'origine autochtone comme le système radar Elta L-8240, la mise à niveau des commandes de vol du système, ainsi que son unité d'affichage central, de plus les appareils sont équipés de nouveaux écrans haute résolution visant à accroître la qualité situationnelle des pilotes. Le viseur tête haute est remplacé par un nouveau modèle produit par Elbit System et les appareils disposent du viseur de casque. Par ailleurs, un nouveau système d’enregistreur numérique a été installé et permet d’améliorer les débriefings.

Lockheed-Martin F-16 Viper :

1883603481.jpg

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70/72 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

Saab JAS-39 Gripen C/D MS20:

gripen_eajp_2340.jpg

Le nouveau standard C/D offert par l’avionneur suédois au standard MS20 englobe les systèmes suivants : une nouvelle architecture électronique pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’arrivée du radar PS-05 Mk4 à antenne mécanique est le développement le plus récent du radar PS-05 radar, développé à l'origine pour l'avion de combat Gripen. Il est également possible de monter en rattrapage le nouveau radar AESA (avia news du 25.04.20). Une nouvelle configuration et un nouveau « back-end » complètent et permettent de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Dans les deux cas le Gripen C/D MS20 permet d’emporter le missile MBDA METEOR (premier avion officiellement porteur) et la dernière version du Raytheon AIM-120C7 AMRAAM.  

Dassault Rafale F3 :

W1I0345-1.jpg

De son côté la France offre le Dassault Rafale F3 capables d'assumer de nombreux rôles de mission différents avec une gamme d'équipements, à savoir des missions de défense aérienne, de supériorité avec des missiles air-air Mica IR et EM, et des attaques au sol de précision utilisant généralement des missiles de croisière SCALP EG et AASM Hammer air- missiles à la surface. En outre, des missions antinavires peuvent être menées à l'aide du missile AM39 Exocet, tandis que les vols de reconnaissance utilisent une combinaison d'équipements de capteurs embarqués et externes basés sur des nacelles. L’avion est doté du radar AESA Thales RBE2 avec les fonctions de suivi de terrain. Il n’est pas précisé pour l’instant quel type de F3 (F3.3 ou F3.4 ou F3.04T) est offert.

Photos : 1 MiG-21 croate @ FAC 2 F-16 Barak @ IAF 3 F-16 Viper @ LM 4 Rafale F3 @ Dassault

 

 

 

 

 

 

29/08/2020

Suède : 3'000 heures de vol pour un Gripen !

IMG_4983.jpeg

Cette semaine, l’escadron F17 de la base aérienne de Ronneby / Kallinge en Suède a franchi une étape importante, lorsque l'un des avions de combat un Saab JAS39C Gripen a atteint les 3’000 heures de vol. C'est le premier Gripen à avoir atteint ce nombre d'heures.

Pour l’occasion, le JAS39C Gripen, série 39210 a été décoré spécialement pour l’occasion. Le 39210, souvent appelé le "210", a, comme beaucoup d'autres, été modifié et mis à jour avec du nouveau matériel et des logiciels depuis sa mise en service en 2005. Mais la longue durée de vol totale du « 210 » est très rare pour les avions de combat suédois. Le seul avion de combat opérationnel en Suède qui atteint ce nombre d’heures et le Saab 37 Viggen avec 3’100 heures de vol, qui a été utilisé à une époque où les heures de vols étaient plus importantes qu'aujourd'hui.

Le 210 a en ce sens fonctionné comme un avion d'essai et sans aucun incident majeur. Cette étape va permettre à l’avionneur de travailler en vue de l’augmentation du potentiel cellule des Gripen C/D. La famille Gripen montre une bien plus grande résistance que les appareils antérieurs de l’avionneur suédois.

Actuellement les JAS-39 Gripen C/D subissent une inspection toutes les 200 heures et avec 3’000 heures de vol derrière lui, le « 210 » est le seul à avoir subi l'inspection numéro 15. Cette étape permet également aux équipes de maintenance de l’aviation suédoise de travailler avec de nouvelles données qui serviront pour augmenter la capacité opérationnelle.

EgkTakvXsAA5HCL.jpeg

Photos : le « 210 » et sa décoration @ Flygvapnet F17

19/08/2020

Finlande : 12 milliards pour son nouvel avion de combat ! 

ilmav_hx-_1577960804.jpg

La proposition de budget du gouvernement finlandais pour 2021 a dissipé les craintes de retards ou de réduction du financement du programme de chasseurs HX des forces armées (FAF). Mieux, le budget alloué à l’achat du nouvel avion de combat sera même en augmentation. Le programme HX doit permettre le remplacement de la flotte de 64 Boeing F/A-18 C/D « Hornet » actuellement en service.

Un budget à 12 milliards de dollars :

Initialement le ministère finlandais de la Défense envisageait un budget de 11 milliards de dollars pour l’achat du nouvel avion de combat. La crise du COVID a fait peser un doute sur ce montant durant quelques mois. Au lieu de cela, le budget 2021 protège et fait progresser l'investissement à 12 milliards de dollars. Le plan augmentera effectivement le cadre budgétaire de l’armée en 2021 de 2 milliards de dollars à 5,8 milliards de dollars pour couvrir la première phase des coûts d’achat du projet HX.

L'allocation de 5,8 milliards de dollars représente une augmentation massive de 54% du budget de défense des FAF pour 2021 par rapport à 2020. De plus, la provision financière plus élevée fera passer les dépenses militaires de défense de la Finlande non alignée, en proportion du PIB, de 1,4% en 2020 à plus 2 % l'année prochaine.

64 nouveaux avions de combat :

La Finlande prévoit d'acquérir jusqu'à 64 avions de combat pour remplacer sa flotte vieillissante de F/ A-18C/ D « Hornet ». Pour Helsinki, il n’est pas question de baisser la garde, il est primordial de maintenir une dotation suffisante d’avions pour garantir la sécurité dans la région. Le gouvernement devrait finaliser sa décision sur le choix de l'avion de combat au premier trimestre de 2021.

Le calendrier du projet, sous la supervision du Commandement logistique du FDF, prévoit que l’armée de l’air finlandaise prendra livraison de nouveaux avions au cours de la période 2025 à 2030.

Rappel sur le projet HX :

Unknown.png

Les essais des appareils sont terminés. La phase deux du projet HX est actuellement en cours. Celle-ci est axée sur le contenu du marché pour chaque soumissionnaire individuel. Une demande de meilleures offres finales sera sollicitée à l'issue de la deuxième phase de négociations au quatrième trimestre 2020, et en amont la décision du gouvernement sur le type d’avion.

Les avions de combat internationaux en lice pour le contrat de 12 milliards de dollars comprennent le Boeing F/A-18 Super Hornet BlockIII, le Dassault Rafale F4, l'Eurofighter Typhoon T3/4, le Lockheed Martin F-35-F4 et le Saab Gripen E MS21.

Photos : projet HX, les concurrents@ FAF