20/05/2011

Bombardier Aéronautique publie ses prévisions annuelles !

DSC_0611.JPG

Profitant  de la médiatisation offerte par le salon EBACE de Genève, le constructeur canadien a présenté ses prévisions concernant le marché des avions d’affaires et commerciaux, en voici la synthèse :

 

 

·     Les Prévisions de marché des Avions d’affaires sur 20 ans, de 2011 à 2030, font état de 24 000 livraisons, soit des revenus de 626 milliards $US pour l’ensemble du marché

·     Les Prévisions de marché des Avions commerciaux sur 20 ans, de 2011 à 2030, font état de 13 100 livraisons pour le marché des avions de 20 à 149 places, d’une valeur de près de 639 milliards $US 

 

 

La reprise :

 

Bien que tant les avions d’affaires que les avions commerciaux aient subi les contrecoups de la récession, les indicateurs du secteur des avions d’affaires montrent une tendance à la hausse et le marché des avions commerciaux commence à voir le début d’une reprise. La Chine, l’Inde et d’autres régions émergentes mènent la reprise de l’industrie mondiale et devraient représenter une importante part des commandes de l’industrie, tant sur le marché des avions d’affaires que sur celui des avions commerciaux.

 

« En 2011, nous marquons le 25e anniversaire de notre entrée dans l’industrie aéronautique et l’innovation est un facteur clé de notre réussite depuis un quart de siècle », a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. « Nous avons confiance en notre avenir et, à mesure que le marché continue de reprendre, nous nous appuyons sur notre solide engagement en matière d’innovation et nous renforçons notre position de chef de file de l’aviation commerciale et de l’aviation d’affaires. »

 « En restant axés sur le développement de nouveaux produits – comme les avions Learjet 85 et CSeries, le poste de pilotage Global Vision et les biréacteurs d’affaires Global 7000 et Global 8000, lancés récemment – et en livrant avec succès des produits qui répondent aux besoins de nos clients, comme l’avion CRJ1000 NextGen, nous serons plus à même d’émerger de la récession à l’avant-garde de notre industrie », a ajouté Mairead Lavery, vice-présidente, Stratégie et développement des affaires et ingénierie financière, Bombardier Aéronautique.

Prévisions du marché des avions d’affaires

 

DSC_0541.JPG

 

Reprise dans le secteur des jets d’affaires :

 

Pendant la période de 20 ans de 2011 à 2030, Bombardier Avions d’affaires prévoit un retour à une croissance soutenue pour le marché des avions d’affaires, où les constructeurs devraient livrer un total de 24 000 avions d’affaires dans tous les segments où Bombardier livre concurrence, ce qui représentera des revenus totaux d’environ 626 milliards $ pour l’industrie. Pour la période de 10 ans de 2011 à 2020, on s’attend à 10 000 livraisons d’une valeur de 260 milliards $ et, pour la période de 10 ans de 2021 à 2030, à 14 000 livraisons d’une valeur de 366 milliards $.

 

Le redressement du ratio nouvelles commandes sur revenus dans l’industrie des avions d’affaires est un indice positif dénotant que le marché a passé un moment critique et prend de l’élan. Bien que les livraisons de l’industrie ne semblent pas devoir s’améliorer de façon significative en 2011, les indicateurs clés montrent une tendance à la hausse et on s’attend à ce que les livraisons des avions d’affaires continueront à croître en 2012. De plus, avec une clientèle des avions d’affaires qui s’accroît,  surtout dans les économies à forte croissance,  Bombardier prévoit que l’Amérique du Nord, l’Europe et la Chine seront les trois marchés les plus actifs dans le futur et qu’ils généreront le plus de revenus dans les 20 prochaines années.

 

1217943154.jpg

 

 

 

Face à la concurrence :

 

Dans un contexte concurrentiel sans cesse plus intense, Bombardier a maintenu sa position de chef de file pendant les phases initiales de reprise du marché des avions d’affaires, avec 107 commandes nettes pour l’exercice financier terminé le 31 janvier 2011,  plus qu’aucun de ses concurrents. Sur cette note positive, Bombardier restera axée sur le renforcement de sa position de chef de file du marché en continuant d’investir dans ses nouveaux programmes : les avions Learjet 85, Global 7000 et Global 8000 et le poste de pilotage Global Vision. Avec sa robuste gamme de produits, son engagement envers le soutien de la clientèle et le maintien de sa vision de développement des produits, Bombardier entend profiter de la croissance escomptée du marché à long terme et continuer à ouvrir la voie dans l’aviation d’affaires.

Prévisions du marché des avions commerciaux.

 

D’après les prévisions de Bombardier relatives au marché des avions commerciaux, la demande des avions commerciaux de 20 à 149 places devrait résulter en quelque 13 100 livraisons d’avions neufs au cours de la période de 20 ans allant de 2011 à 2030, soit une augmentation de 300 unités par rapport aux prévisions de l’an dernier. Cette demande prévue est estimée à approximativement 639 milliards $US.

 

L’intérêt mondial pour une technologie de dernière génération assurant des gains d’efficacité d’exploitation, le confort des passagers et un impact moindre sur l’environnement – combiné à la croissance économique attendue dans les marchés en développement, générera la demande dans les ventes d’avions commerciaux neufs.

Comme la demande de transport aérien est liée à la croissance économique, la reprise mondiale en cours se dénote par un renforcement de la demande d’avions commerciaux neufs tant sur les marchés développés que sur les marchés émergents. Dans ces prévisions sur 20 ans, le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait croître en moyenne de 3,4 pour cent par année, en hausse de 0,2 points comparativement à la moyenne de 3,2 pour cent de l’an dernier.

Pour les marchés en développement, la croissance économique prévue dépasse largement la moyenne mondiale, ce qui présente des occasions de taille pour de nouvelles ventes d’avions. Ainsi, d’ici les 20 prochaines années, la demande d’avions commerciaux des marchés hors de l’Amérique du Nord et de l’Europe devrait augmenter considérablement. Par exemple, on prévoit que la flotte d’avions commerciaux de 20 à 149 places de la Chine deviendra la troisième en importance dans le monde, tout juste derrière celles de l’Europe et des États-Unis.

Source persistante de préoccupation dans l’industrie, la hausse et la volatilité des coûts du pétrole créent de l’incertitude dans les activités de planification de nombreuses sociétés aériennes. Avec les changements politiques survenant dans beaucoup de pays producteurs de pétrole et les récents événements climatiques comme le tremblement de terre et le tsunami au Japon, la demande mondiale de transport aérien a ralenti à court terme. Cependant, à long terme, le prix du pétrole incitera les transporteurs à accélérer le retrait des avions plus anciens et moins efficaces, accroissant la demande d’avions dotés de technologies nouvelles et plus économes en carburant.

Le passage des exploitants à des avions modernes aux faibles coûts d’exploitation sera également stimulé par la pression soutenue des coefficients d’occupation et les priorités mondiales en matière d’écoresponsabilité.

 

Tendances sur 20 ans :

 

Les prévisions de Bombardier sur 20 ans continuent de témoigner de la tendance vers des avions commerciaux de plus grande capacité. Les livraisons prévues de Bombardier par segment s’établissent comme suit :

 

·     De 20 à 59 places : 300 nouveaux avions, évalués à 6,5 milliards $;

·     De 60 à 99 places : 5 800 nouveaux avions, évalués à 208,6 milliards $;

·     De 100 à 149 places : 7 000 nouveaux avions, évalués à 423,7 milliards $;

En outre, plus de la moitié de la flotte d’avions commerciaux existante sera remplacée d’ici 20 ans en raison de son obsolescence technique et la majorité de ces remplacements touchera la catégorie des avions de 100 à 149 places.

 

Plus moderne, plus propre :

 

La livraison de trois gammes d’avions commerciaux distinctes restera à la base du plan stratégique de Bombardier. La gamme des biturbopropulseurs Q400 NextGen et celle des biréacteurs CRJ NextGen seront destinées au marché de l’aviation régionale, tandis que la gamme des avions CSeries sera destinée au segment des grandes lignes et à celui des transporteurs à bas prix. Ces trois gammes d’avions présentent une empreinte environnementale réduite, de faibles coûts d’exploitation, un confort exceptionnel pour les passagers et une grande polyvalence opérationnelle, le tout assurant une valeur significative pour les clients de Bombardier.

 

BA-Smart-Q400F.jpg

 

Photos : 1 CRJ Lufthansa 2 Learjet 40 @ Pascal Kümmerling 3 Cseries au couleur de Swiss 4 Q400NG Smart airlines @ Bombardier Aerospace

 

10/04/2011

Les dernières commandes & livraisons de l’aviation commerciale !

 

 

 

ATR 72-500 series in the corporate livery.jpg

 

 

Petit résumé des commandes et des livraisons de la semaine :

ATR 72-500 pour UTair :

La compagnie russe UTair a signé, à Kiev, un contrat pour 20 ATR 72-500 avec le constructeur de turbopropulseurs. Le contrat est estimé à 426 millions de dollars au prix catalogue.

L’objectif de cette commande est d’augmenter le nombre de connexions régionales entre la Russie et l’Ukraine dont la demande est en constante augmentation.

UTair fait ainsi plus que doubler son nombre d’ATR : de 17 à 37 : elle aura à terme14 ATR 42-300 dont 2 dans la filiale UTair Ukraine et 23 ATR 72-500. La compagnie russe sera après cette commande le plus grand opérateur d’ATR en Europe.

 

 

K64938-03_med.jpg

 

 

B777 pour Qatar Airways :

Deux jours seulement après la livraison de son 25ème Boeing B777, Qatar Airways a passé une nouvelle commande à l’avionneur américain Boeing : trois B777 «Freighters» et deux B777-300ER. La facture totale, basée sur le prix catalogue, s’élève à 1,4 milliard de dollars.

L’annonce a été faite à New York à l’occasion du forum « Business & Investment in Qatar », qui a pour but de promouvoir l’émergence de l’émirat, ainsi que son rôle de pivot politique, économique et culturel au Moyen-Orient. 

Au total, Qatar Airways disposera donc de trente B777. La compagnie assurera à partir du 29 juin prochain, une nouvelle ligne entre Montréal-Trudeau et Doha, trois fois par semaine avec ce type d’appareils.

 

 

K65230_med.jpg

 

 

B737 pour Tassili & Air Algérie :

Boeing a franchi deux étapes dans sa collaboration avec les compagnies algériennes. L’avionneur a annoncé le 6 avril qu’il avait livré son premier appareil à Tassili Airlines. Mais il a également livré son 50e Boeing à Air Algérie.

Air Algérie a en effet reçu un B737-800, le quatrième de sa commande de 2009, qui portait sur sept exemplaires du monocouloir. Ce 50e Boeing a été remis à la compagnie porte-drapeau quarante ans après l’introduction du premier appareil de l’avionneur américain dans sa flotte en mars 1971. Air Algérie exploite aujourd’hui cinq B737-500, quatorze B737-800 et trois B767-300. 

Quant à Tassili Airlines, elle est devenue une nouvelle opératrice de Boeing en recevant son premier B737-800. Elle en avait commandé quatre en 2009. Cette filiale de la compagnie pétrolière Sonatrach a pour principale vocation le transport des employés de la société.

K65231_med.jpg

 

 

Challenger & Global Express :

Bombardier Aéronautique a annoncé  qu’elle avait reçu des commandes fermes de trois avions Challenger et de trois avions Global Express de la part d’un client qui souhaite rester anonyme. Au prix courant 2010 d’un biréacteur doté d’un équipement standard, la transaction est évaluée à quelque 255 millions $ US.

Global_Express_XRS_in_flight_4-LR-HR.jpg


 

Photos : 1 ATR 72-500 @ATR 2 B777 Qatar Airways @Boeing 3 B737-800 Tassili 4 B737-800 Air Algérie@ Boeing 5 Global Express @Bombardier

 

04/10/2010

Bombardier lance sa nouvelle gamme d'avions Global         

 

 

global.jpg

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé  que son conseil d’administration a donné le feu vert officiel au lancement de la gamme d’avions Global élargie. Les détails relatifs à cette nouvelle gamme Global seront révélés au congrès et salon de la NBAA.

« Notre engagement à offrir des produits nouveaux et novateurs va bien au-delà d’être le chef de file de l’industrie, a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. Bombardier déploie une stratégie solide de développement de produits qui combine technologies évoluées et responsabilité environnementale. Notre intention est de renforcer notre position de chef de file et le temps est venu d’aller de l’avant avec notre gamme d’avions Global élargie. »

La gamme d’avions Global s’appuiera sur les fructueux programmes des biréacteurs Global 5000 et Global Express XRS, dans la catégorie des gros avions d’affaires, Bombardier vise à proposer des avions qui maximisent l’efficacité tout en offrant une souplesse ultime pour ses clients.

Selon les dernières informations, cet appareil serait construit sur une nouvelle plate-forme et ne serait donc pas un dérivé des modèles actuels.Les avions d'affaires représentent une importante source de revenus pour Bombardier. Son principal concurrent dans les gros avions d'affaires est le Gulfstream 650 qui a un rayon d'action et des dimensions plus grandes que Global Express de Bombardier.

Les appareils Global sont assemblés à Toronto et la finition intérieure est réalisée dans les usines montréalaises.

Photo : Bombardier Global Express @ Susan White

 

19:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospace, global express |  Facebook | |