22/04/2015

Les Gardes-côtes japonais choisissent le Falcon 2000!

dassault aviation,falcon 2000 xls,falcon msa,gardes côtes japonais,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Tokyo, Les Gardes-côtes du Japon (JCG)ont choisi le Dassault Falcon 2000 LXS  comme futur avion de surveillance maritime MSA. Le nombre de Falcon 2000 LXS n’est pour l’instant pas communiqué et du côté de l’avionneur français on ne précise pour l’instant pas les date de livraisons.

 

Falcon 2000 MSA japonais : 

 

Développé en partenariat avec L-3 et Thales, le biréacteur Falcon 2000 MSA japonais sera équipé pour un équipage de deux pilotes avec en plus deux exploitants de systèmes de mission. Il sera également possible de fonctionner avec quatre opérateurs dans le cadre de missions longue durée. L’appareil sera doté d’un radar multitude air-surface avec mode maritimes, d’un FLIR électro-optique / infrarouge (EO / IR) rétractable. Le japon désire également doté ses Falcon 2000 MSA d’une suite de communication qui comprend communications satellite (SATCOM).

 

Le Falcon MSA des Gardes-côtes japonais pourra évolué dans de nombreuses variétés de missions, telles que la surveillance maritime, le contrôle de la piraterie, l'interdiction des drogues, la surveillance de la pêche, l’application de la loi, la recherche et le sauvetage (SAR) et de l'intelligence et de reconnaissance.

 

Le Falcon 2000 LXS:


071_Falcon2000LXS_2012DVD39LR.jpg


 

Avec ses pleins de carburant, le Falcon 2000LXS offrira une capacité de charge utile de près d’une tonne (2,190 lb), une masse maximale au décollage (MTOW) de 42 800 lb (19,4 tonnes) et une longueur de piste équivalente de 4675 ft (1420 m), soit de 1000 ft (300 m) de moins que les autres avions de sa catégorie.

A Mach 0,80, le Falcon 2000LXS peut parcourir 4000 nm (en configuration standard, avec le plein carburant, 6 passagers, les réserves NBAA IFR). L’avion pourra effectuer une montée directe à 41 000 ft (12 500 m) en 19 minutes, puis atteindre 45 000 ft (13 700 m) à mi-croisière. Son plafond maximum est certifié à 47 000 ft (14 325 m). En configuration typique de fin de vol, le Falcon 2000LXS pourra se poser sur une longueur de piste de 2260 ft (690 m), soit une distance équivalente à des avions de type turbopropulseur.

 

Le niveau sonore de la cabine du Falcon 2000LXS a été abaissé de deux décibels par rapport à son prédécesseur. L’avion sera livré en standard avec le nouveau système multimédia FalconCabin HD+, dont la qualité et l’ergonomie constituent une nouvelle référence pour la marque. Ce système offre des écrans haute définition jusqu’à 22 pouces et des fonctions contrôlables à distance depuis un  iPod Touch» ou un «iPhone». Une application spéciale permet aux passagers de contrôler tous les éléments de leur environnement comme l’éclairage ou la température de la cabine. Le système de téléphonie par satellite AirCell Axxess II sera également proposé en standard à bord du Falcon 2000LXS. 

chcc0092.jpg

 

Photos : 1 Futur Falcon MSA japonais 2 Falcon XLS 3 Cockpit @Dassault aviation

09/08/2014

Premier S-76D pour les Gardes côtes japonais !

S76D_SAR1_PR.jpg

 

Les Gardes côtes japonais ont reçu le premier exemplaire du nouvel hélicoptère Sikorsky S-76D. Au total, ils recevront 11 exemplaires de ce nouvel hélicoptère en version recherche et de sauvetage (SAR).

 

La nouvelle génération d’hélicoptère S-76D offre une augmentation de performances et de  de puissance.  L'équipement de base de l'hélicoptère S-76D comprend des moteurs Pratt & Whitney PW210S, une avionique  intégrée THALES TopDeck® avec pilote automatique un système de surveillance (HUMS) incorporé qui permet le diagnostique et la recherche de panne. De plus le nouveau S-76D dispose du nouveau système d’anti-givrage Rotor System Protection Glace (RIPS) pour les conditions météorologiques difficiles.

 

Les Gardes côtes japonais ont doté le S-76D d’un système de caméras FLIR couplé avec un puissant projecteur de recherche.

 

 

L’origine du S-76 : 

Sikorsky a commencé à développer le S-76 dans le milieu des années 1970,  il était destiné à satisfaire les besoins des entreprises qui cherchaient un hélicoptère d'affaire moyen, ainsi que des entreprises de forages pétrolier en mer. Dans le même temps, Sikorsky développait le S-70 (civil) et le UH-60 Black Hawk (militaire) qui servirent de base pour le S-74 (plus tard rebaptisé S-76 Spirit en l'honneur du bicentenaire des États-Unis). Capable de transporter deux pilotes et douze passagers, il était au départ équipé de deux turbines Allison 250 C30 de 478 kW chacune. Le premier prototype achevé un vol d'essai le 13 mars 1977.

 

Le S-76A fut la première version produite. Un appareil spécialement conçu avec des moteurs plus puissant, il enregistra douze records du monde en 1982. Utilisés par plusieurs compagnies aériennes nord américaines sur des services réguliers, plus de 500 S-76.  


S76D_SAR2_PR.jpg


 

 

Photos : le premier S-76D des Gardes côtes japonais @ Sikorsky