13/02/2020

SCAF : contrat initial pour le démonstrateur !

123.jpg

Les gouvernements français et allemand ont confié à Dassault Aviation, Airbus, avec leurs partenaires MTU Aero Engines, Safran, MBDA et Thales, le contrat-cadre initial (Phase 1A), qui lance la phase de démonstration du Futur Système de combat aérien (SCAF).

Ce contrat-cadre couvre une première période de 18 mois et initie des travaux de développement des démonstrateurs et de maturation des technologies de pointe, avec l'ambition de débuter les essais en vol dès 2026.

Depuis le début de 2019, les partenaires industriels travaillent sur la future architecture dans le cadre de la soi-disant étude de concept conjointe du programme. Désormais, le programme FCAS entre dans une autre phase décisive avec le lancement de la phase démonstrateur.

Les principaux défis technologiques par domaines:

- Chasseur de nouvelle génération (NGF), avec Dassault Aviation comme maître d'œuvre et Airbus comme partenaire principal, pour être l'élément central du Future Combat Air System,

- Unmanned systems Remote Carrier (RC) avec Airbus comme maître d'œuvre et MBDA comme partenaire principal,

- Combat Cloud (CC) avec Airbus comme maître d'œuvre et Thales comme partenaire principal,

- Moteur avec Safran et MTU comme partenaire principal.

Un environnement de simulation sera développé conjointement entre les entreprises impliquées afin d'assurer la cohérence entre les démonstrateurs.

Le lancement de la phase de démonstration souligne la confiance politique et la détermination des pays partenaires de la SCAF et de l'industrie associée à aller de l'avant et à coopérer de manière équitable et équilibrée. Cette dynamique accrue permet à l'industrie de déployer les ressources nécessaires et les meilleures capacités pour développer ce projet de défense européen décisif.

Rappel : 

La maquette grandeur nature du chasseur nouvelle génération (NGF) de Dassault/Airbus a été dévoilée lors du dernier Salon du Bourget. Le projet SCAF, appelé système de combat aérien pour l'avenir (FCAS), a été accepté pour la première fois en tant que programme franco-allemand en juillet 2017. Pour répondre aux besoins français, le NGF souhaite être capable de supporter la charge.

Outre le NGF, le programme SCAF comprend des plates-formes de télécommunicateurs distantes sans pilote qui agissent comme des multiplicateurs de force "fidèles", et un réseau en nuage de combat aérien. L'intégration des actifs existants est également incluse dans le programme global du SCAF.

Photo : Image de synthèse du SCAF @ Dassault Aviation /  V. Almansa