16/05/2018

Le Soudan a reçu ses FTC-2000 !

p1726005_main.jpg

L'armée de l'air soudanaise a pris livraison de ses nouveaux avions de combat chinois FTC-2000, a annoncé le ministère soudanais de la Défense le 16 mai.

Le ministère de la Défense a indiqué qu'un nouvel escadron de la FTC-2000 avait été officiellement inauguré lors d'une cérémonie à laquelle assistaient le général de division Awad Khalafallah Marawi, chef d'état-major adjoint, et l'attaché militaire chinois dans le pays. Les six avions commandés numérotés de 1201 à 1206, ont été livré.

Rappel :

La commande avait été confirmée par Wang Wenfei, directeur général de la société GAIC (Guizhou Aircraft Industries Corporation), dans une interview publiée par China Aviation News le 3 novembre 2016. Commercialisé par AVIC (Aviation Industries Corporation of China), le FTC-2000 est la variante d'exportation de l'entraîneur JL-9 de GAIC.

Premier client à l’exportation :

Le Soudan est devenu le premier client à l’exportation de l’avion chinois FTC-2000. L'avion, connu en Chine sous la dénomination JL-9 « Shanying » est le dernier d'une série de plateformes qui ont été adaptées par AVIC et ses filiales spécialement pour les marchés internationaux. L’avion sera livré après avoir passé ses essais.

Le second client du FTC-2000 semble être l’Indonésie, le contrat étant arrivé en toute fin de négociation selon le porte-parole d’AVIC.

FTC-2000 Shanying (Mountain Eagle) :

Le FTC-2000 connu également sous la désignation chinoise JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un MiG-21 chinois. Cet avion d’entrainement biplaces en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC) vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC (AVIC) a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des MiG-21 biplaces qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère, tels que le radar italien Selex Galileo S-7 « Grifo ». Les autres équipements de l’avioniques comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute. L’avion dispose d’un affichage multifonctions (MFD). 

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur WP-13F de conception chinoise qui est alimenté par un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe. Aujourd’hui le JL-9/FTC-2000 a commencé à remplacer le J-7 dans l’école de pilotage des Forces aériennes chinoises (PLAAF).

1508381237.jpg

Photos :FTC-2000 aux couleurs soudanaises @ AVIC

 

06/06/2017

Le Soudan premier client export du FTC-2000 !

sudan2-1024x576.jpg

 

L’avionneur chinois AVIC a dévoilé la version d'exportation de son avion école et d’attaque-légère FTC-2000 destiné au Soudan. Ce pays a passé commande pour un total de 6 aéronefs de ce type.

 Premier client à l’exportation :

Le Soudan va ainsi devenir le premier client à l’exportation de l’avion chinois FTC-2000. L'avion, connu en Chine sous la dénomination JL-9 « Shanying » est le dernier d'une série de plateformes qui ont été adaptées par AVIC et ses filiales spécialement pour les marchés internationaux. L’avion sera livré après avoir passé ses essais.

Le second client du FTC-2000 semble être l’Indonésie, le contrat étant arrivé en toute fin de négociation selon le porte-parole d’AVIC.

FTC-2000 Shanying (Mountain Eagle) :

Le FTC-2000 connu également sous la désignation chinoise JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un MiG-21 sinis. Cet avion d’entrainement biplaces en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC) vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC (AVIC) a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des MiG-21 biplaces qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère, tels que le radar italien Selex Galileo S-7 « Grifo ». Les autres équipements de l’avioniques comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute. L’avion dispose d’un affichage multifonctions (MFD). 

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur WP-13F de conception chinoise qui est alimenté par un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe. Aujourd’hui le JL-9/FTC-2000 a commencé à remplacer le J-7 dans l’école de pilotage des Forces aériennes chinoises (PLAAF).

1538082089.jpg

Photos : 1 Le premier FTC-2000 soudanais 2 Prototype de développement du FTC-2000 @ AVIC

 

07/01/2010

L’Indonésie se dote du FTC-2000

 

 

1219131.jpg

 

 

La Force aérienne indonésienne va s’équiper d’avions d’entrainement au combat chinois FTC-2000. Il s’agit de remplacer les Hawk britannique qui ne reçoivent plus de pièces de rechange, ceci suite à l’intervention au Timor oriental.

Avions occidentaux quasi cloués au sol !

L’intervention de l’Armée indonésienne au Timor oriental avait déclenché un embargo sur les pièces détachées d’avions, tels les F-5 Tiger II, F-16 Fighting Falcon ainsi que les avions d’entrainement Hawk MK53. Par ailleurs, tout comme dans d’autre pays, les F-5 vieillissants devraient  être remplacé d’ici 2013 quoi qu’il arrive. L’Indonésie devraient se tourner vers la Chine et la Russie pour espérer se doter d’avions de combat. L’Indonésie devra également durant cette décennie modernisé son réseau de radar militaire.

FTC-2000 Shanying (Mountain Eagle) :

Le FTC-2000 connu également sous la désignation chinoise JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un Mig-21 sinisé ! Avion d’entrainement biplaces en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC). Le premier prototype vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des Mig-21 biplaces  qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère,  tels que le radar italien Selex Galileo S-7 Grifo. Les autres équipements de l’avioniques comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute, et dispose d’un affichage multifonctions (MFD). 

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur  WP-13F de conception chinoise, alimenté un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe.

Aujourd’hui le JL-9/FTC-2000 a commencé à remplacer le J-7 dans l’école de pilotage des Forces aériennes chinoises (PLAAF). Il s’agit de la première exportation pour cette appareil.

1142364.jpg


 

Photos : 1 JL-9/FTC-2000 en vol @ Weimeng. 2 Jl-9/FTC-2000 au sol. @ Peter Pan.