14/10/2019

La guerre commerciale entre les USA et la Chine pèse sur le fret aérien !

iata,fret aérien,transport aérien et fret,les nouvelles de l'aviation

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a publié ses données sur les marchés mondiaux de fret aérien montrant que la demande, mesurée en tonnes-kilomètres de fret (FTK), s’est contractée de 3,9% en août 2019, par rapport à la même période en 2018. Ceci marque le dixième mois consécutif de baisse en termes de volumes de fret, soit la plus longue période depuis la crise financière mondiale de 2008.

La capacité de fret, mesuré en tonnes-kilomètres de fret disponible (AFTK), a augmenté de 2% et  dépassé la croissance de la demande pour le 16ème mois consécutif.

Le fret aérien continue à faire face à des vents contraires forts de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que la faiblesse dans certains des principaux indicateurs économiques et des incertitudes politiques dans le monde entier la hausse. Le volume des échanges mondiaux sont 1% plus bas qu'il y a un an.

Le commerce a été sous-performant, Cela est dû à la sensibilité des économies émergentes en plus des tensions commerciales, la hausse de l'instabilité politique et la dépréciation de la monnaie forte dans certains des principaux marchés émergents.

Les commandes à l'exportation mondiales continuent de baisser. L'indice global des directeurs d'achats (PMI) reste en zone de contraction. Son suivi des nouvelles commandes à l'exportation de fabrication a souligné la baisse des commandes depuis septembre 2018. Et pour le deuxième mois consécutif, toutes les grandes nations commerciales ont déclaré des commandes en baisse.

Performance régionale :

Les compagnies aériennes en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient ont subi une forte baisse de la croissance des volumes totaux de fret aérien en août 2019, alors que l'Amérique du Nord et en Europe ont enregistré des baisses plus modérées. L'Afrique et l'Amérique latine ont enregistré une croissance à la fois de la demande de fret aérien par rapport à août l'année dernière.

Les compagnies aériennes d'Asie-Pacifique ont vu la demande de contrat de fret aérien baisser de 5% en août 2019, par rapport à la même période en 2018. La guerre commerciale sino-américaine ainsi que le ralentissement de l'économie chinoise ont un impact significatif sur cette région. L'arrêt temporaire de Hong Kong International Airport, le plus grand centre de fret dans le monde a ajouté une pression supplémentaire. Avec la région qui représente plus de 35% de FTK au total, cette performance est le principal contributeur aux faibles résultats à l'échelle du secteur.

Les compagnies aériennes nord-américaines ont connu une diminution de la demande de 2,4% en août 2019, par rapport à la même période un an plus tôt. La guerre commerciale sino-américaine et la confiance des entreprises en baisse continuent de peser sur les transporteurs de la région.

Les compagnies aériennes européennes ont enregistré une baisse de 3,3% de la demande de fret en août 2019 par rapport à la même période un an plus tôt. L'affaiblissement des conditions de fabrication pour les exportateurs en Allemagne et l'incertitude persistante sur Brexit, ont un impact sur la performance récente.

Les volumes de fret du Moyen-Orient ont diminué de 6,7%  en août 2019 par rapport à la période de l' année précédente. Ce fut la plus forte baisse de la demande de fret de toutes les régions. L'incertitude économique générale conjuguée à la volatilité des prix du baril entre les marchés qui dépendent du pétrole de la région a ajouté une pression supplémentaire.

 

Compagnies aériennes latino - américaines ont connu une augmentation de la demande de fret en Août 2019 de 0,1% par rapport à la même période l'an dernier et une diminution de la capacité de 2,9%. La faible croissance économique aggravée par la guerre commerciale sino-américaine et l'instabilité politique dans certains pays ont eu un impact sur la performance de la région. La récente volatilité des devises dans les principales économies de la région ont également contribué.

Les transporteurs d'Afrique ont enregistré la plus forte croissance de toutes les régions en août 2019, avec une augmentation de la demande de 8% par rapport à la même période un an plus tôt. Cela confirme la tendance à la hausse en FTK qui a été évidente depuis la mi-2018 et fait de l'Afrique la plus forte performance pour le sixième mois consécutif. Les investissements commerciaux solides et des liens d'investissement avec l'Asie ont soutenu une croissance à deux chiffres des volumes de fret aérien entre les deux régions au cours de l'année écoulée. La Chine a récemment confirmé un investissement supplémentaire de 60 milliards de dollars dans le continent.

 

Photo : B747 Cargolux @ Cargolux

06/09/2019

China Airlines commande des B777 Freighter !

A0502FB7-E547-498C-9AEE-C00CCA7AE84C.jpeg

Seattle, China Airlines a finalisé son accord avec Boeing pour l’achat de six B 777 Freighter. Le transporteur, qui exploite actuellement l’une des plus importantes flottes de B747 cargo du monde, prévoit de passer aux cargos bimoteurs les plus grands et les plus longs du secteur, à l’occasion du lancement de ses activités de Taipei vers l’Amérique du Nord, un marché clé qui offre des rendements plus élevés au transporteur.

China Airlines avait déjà annoncé son intention de commander jusqu'à six appareils B777 Freighter au salon aéronautique de Paris en juin dernier. Trois des six commandes de B777 Freighter ont été confirmées en juillet et publiées sur le site Web des commandes et livraisons de Boeing en tant que client non identifié. Les trois autres publieront lors de la prochaine mise à jour.

Le  B777F « Freighter » peut effectuer des missions transpacifiques à longue distance de plus de 6’000 milles marins avec une charge utile de 20% supérieure à celle d'autres grands cargos comme le B747-400F. L’avion est capable de transporter une charge utile maximale de 102 tonnes et permettra à China Airlines de faire moins d’arrêts et de réduire les redevances d’atterrissage associées sur ces liaisons long-courrier. Ainsi, China Airlines et d’autres exploitants bénéficieront du coût de voyage le plus bas de tout gros cargo et offriront une économie supérieure à la tonne par mille. En outre, le B777F offre une capacité inégalée sur le marché pour un avion de transport bimoteur pouvant accueillir 27 palettes standard, mesurant 96 m sur 125 po (2,5 m sur 3 m) sur le pont principal. Cela permet de réduire les coûts de manutention et les délais de livraison des marchandises.

L’ajout de B777 Freighters permettra au transporteur de rationaliser la maintenance et les pièces détachées de sa flotte de B777. Le transporteur utilise un certain nombre de solutions de Boeing Global Services pour soutenir ses opérations de flotte de Boeing, notamment la boîte à outils de maintenance et de performances de maintenance des avions. Ces plates-formes pilotées par les données suivent les informations en temps réel sur les avions, fournissant des données de maintenance et des outils d'aide à la décision permettant aux techniciens de résoudre rapidement et correctement les problèmes. Sur la terre et dans les airs, l’ensemble de la flotte de China Airline utilise le Jeppesen FliteDeck Pro et un accès à des cartes de navigation numériques pour optimiser les performances et améliorer la connaissance de la situation.

Photo : B777F aux couleurs de China Airlines @ Boeing

 

07/08/2019

Le volume du fret aérien en baisse !

699FE90B-690E-4EBF-A46B-9B432EE4EC1A.jpeg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié des données sur les marchés mondiaux du fret aérien montrant que la demande, mesurée en tonnes-kilomètres fret (FTK), avait diminué de 4,8% en juin 2019 par rapport à la même période en 2018. Une baisse générale se confirme, en effet, nous avons une diminution consécutive sur huit mois.

Stagnation du commerce mondial : 

Les signes d'une reprise modeste au cours des derniers mois semblent avoir été prématurés, la contraction de juin ayant été généralisée dans toutes les régions, à l'exception de l'Afrique. La croissance de la capacité reste modérée et le facteur de charge de la cargaison continue de diminuer. À l'échelle mondiale, la croissance du commerce stagne et l'incertitude des entreprises est aggravée par les dernières hausses de tarifs dans le différend commercial entre les États-Unis et la Chine.

La guerre économique engagée entre les USA et la Chine pèse considérablement sur les échanges internationaux. L’intensification de ces tensions ont pour effet direct de freiner le développement du fret aérien.

Les effets par régions :

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique et du Moyen-Orient ont encore une fois connu la plus forte baisse de la croissance annuelle du volume total de fret aérien en juin 2019. L'Afrique a été la seule région à afficher une croissance.

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique ont enregistré une demande de contrats de fret aérien de 5,4% en juin 2019 par rapport à la même période en 2018. Bien qu’il s’agisse d’un facteur important, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’est pas la seule responsable de cette chute. Les FTK pour le marché intra-asiatique ont diminué de plus de 10% au cours de la dernière année. La capacité de fret aérien a augmenté de 1,8% sur la même période.

La demande de fret des compagnies aériennes nord-américaines a diminué de 4,6% en juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. La capacité a augmenté de 1,9% au cours de la dernière année. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine pèsent sur la performance, les FTK vers l'Asie ayant perdu 5%. Les FTK sur les routes en provenance d’Europe, d’Amérique du Sud et du Moyen-Orient étaient également plus faibles.

Les compagnies aériennes européennes ont enregistré une baisse de 3,6% de la demande de fret en juin 2019 par rapport à la même période de l'année précédente. Des volumes de fret relativement importants en Europe contribuent à minimiser l'impact de la faiblesse des exportations allemandes. La capacité a augmenté de 2,8% d'une année à l'autre.

Les volumes de fret des compagnies aériennes du Moyen-Orient ont diminué de 7,0% en juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. Capacité augmentée de 2,7%. La demande désaisonnalisée est en baisse depuis la fin de 2018 et les dernières données montrent que les volumes exportés vers l'Europe (-7,2%) et l'Asie-Pacifique (-6,5%) étaient particulièrement faibles.

Les compagnies aériennes latino-américaines ont vu leur demande de fret diminuer de 1,0% en juin 2019 par rapport à la même période de l'année dernière et leur capacité a augmenté de 4,6%. Une grande partie de la baisse du trafic peut être attribuée à la faiblesse du marché intérieur de l'Amérique du Sud (notamment le Brésil et l'Argentine), où les FTK ont chuté de 6,5%.

Les transporteurs africains ont été les seuls à faire état d'une croissance en juin 2019, avec une augmentation de la demande de 3,8% par rapport à la même période de l'année précédente. Cela fait de l'Afrique la région le plus performante pour le quatrième mois consécutif. La capacité a augmenté de 16,6%. L'analyse des itinéraires montre que la performance Afrique-Asie est forte, en hausse de 12% par rapport à l'année précédente. (Sources IATA).

Photo : B747 F @ Monarch

20/06/2018

FedEx augmente ancore sa commande de B767 & B777 !

FED 777F 767-300F 2-up R2 PR.JPG

FedEx Express a annoncé aujourd'hui une nouvelle commande portant sur 12 B767 Freighters et 12 B777 Freighters. Le contrat est estimé à  près de 6,6 milliards $ au prix catalogue de l’avionneur.

« Nous franchissons une nouvelle étape positive dans notre programme de modernisation de la flotte », a déclaré David L. Cunningham, président et chef de la direction de FedEx Express.

Cette commande intervient alors que l'industrie du fret aérien continue de se renforcer. Un an après, la demande a augmenté de près de 10%, le fret aérien mondial est en voie d'augmenter encore de 4 à 5% en 2018. 

FedEx Express et Boeing ont un partenariat de longue date. Le transporteur express est un acteur majeur en ce qui concernele  B757 Freighter et le plus grand opérateur du B767 Freighter et  du B777 Freighter. FedEx est également un client de l'activité Global Services de Boeing. 

Les B767 seront des avions d'un type nouveau pour FedEx qui opère des B757. Les trois premiers appareils sont attendus en 2014, les livraisons s'étendant jusqu'en 2018 à raison de 6 appareils par an.

Ces appareils remplaceront des gros-porteurs de capacité intermédiaire moins efficients selon le communiqué de Boeing, soit les  triréacteurs MD-11 actuellement en service chez Fedex.

Le B777 « Freighter » :

Le B777F permet de combler le fossé entre les avions cargo gros-porteurs de la mi-taille et les plus grands cargos comme le B747F.Avec un poids maximum au décollage de 347.810 kg, le B777 « Freighter » a une capacité de charge utile de recettes de 112 tonnes (102 tonnes métriques). Le B777 « Freighter » est capable de voler 4,900 miles nautiques (9,070 km) avec une pleine charge utile. Sonlong  rayon d’action se traduit par des économies importantes pour les opérateurs de fret: moins d'arrêts et donc moins de droits d'atterrissage, moins de congestion dans les grands aéroports, une baisse des coûts de manutention et un plus court délai de livraison du fret. Le B777  « Freighter » caractéristiques des capacités encore jamais vues sur un cargo bimoteur, pouvant accueillir 27 palettes standard (96 po x 125 po, 2,5 mx 3 m) sur le pont principal .Il est alimenté par  le plus puissant réacteur commercial de General Electric, le GE90-110B1. Le B777 « Freighter » est conforme aux normes de bruit QC2 pour l'accessibilité maximale aux aéroports sensibles au bruit.

Photo :B767 & B777 F aux couleurs de FedEx@ Boeing

 

11/04/2018

Qatar Airways signe une lettre d'intention pour cinq B777 F !

1.jpeg

Qatar Airways a signé aujourd'hui une lettre d'intention en vue de l’achat de cinq Boeing B777 Freighters, d’une valeur de 1,7 milliard au prix catalogue de l’avionneur américain.

La lettre d'intention a été signée lors d'une cérémonie en présence du ministre qatari des Finances et du Président de Qatatr Airways Son Excellence M. Ali Sharif Al Emadi, directeur et le président-directeur commercial de Boeing M.Kevin McAllister.

« L'ajout de cinq B777 Freighters est un moment important pour notre division de fret », a déclaré Son Excellence M. Al Baker. « En tant que troisième opérateur de fret du monde, Qatar Airways continue d'investir dans l'expansion de la flotte. Cette opération sera un renforcement de notre confiance en Boeing pour continuer à offrir un produit exceptionnel qui répond à nos normes rigoureuses. Nous nous attendons à rien de moins que la perfection, et nous sommes confiants que Boeing continuera à offrir le meilleur. »

Le B777 « Freighter » :

Le B777F permet de combler le fossé entre les avions cargo gros-porteurs de la mi-taille et les plus grands cargos comme le B747F.Avec un poids maximum au décollage de 347.810 kg, le B777 « Freighter » a une capacité de charge utile de recettes de 112 tonnes (102 tonnes métriques). Le B777 « Freighter » est capable de voler 4,900 miles nautiques (9,070 km) avec une pleine charge utile. Sonlong  rayon d’action se traduit par des économies importantes pour les opérateurs de fret: moins d'arrêts et donc moins de droits d'atterrissage, moins de congestion dans les grands aéroports, une baisse des coûts de manutention et un plus court délai de livraison du fret. Le B777  « Freighter » caractéristiques des capacités encore jamais vues sur un cargo bimoteur, pouvant accueillir 27 palettes standard (96 po x 125 po, 2,5 mx 3 m) sur le pont principal .Il est alimenté par  le plus puissant réacteur commercial de General Electric, le GE90-110B1. Le B777 « Freighter » est conforme aux normes de bruit QC2 pour l'accessibilité maximale aux aéroports sensibles au bruit.

 

1-1.jpeg

Photos : 1 le B777F aux couleurs de Qatar Airways Cargo 2Signature de l’accord @ Boeing