20/10/2020

Le Sonaca 200 obtient la certification SPHAIR !

DSC05883.JPG

La plateforme de formation des Forces aériennes suisses SPHAIR  vient de certifier le petit dernier des avions formateurs belges, le Sonaca 200. Pour obtenir la certification SPHAIR, le Sonaca 200 a fait l'objet d'une évaluation approfondie au sol et en vol. 

Grâce à la certification SPHAIR, le Sonaca 200 rejoint la flotte d'avions certifiés disponibles pour évaluer les compétences de jeunes talents suisses en vue d'une carrière dans la Force aérienne ou dans l'aviation générale. C'est une belle reconnaissance qui renforce la Sonaca 200 dans sa mission de dépistage des futurs pilotes et de formation ab initio. Conçu en étroite collaboration avec des acteurs du terrain (Aéro clubs & écoles de pilotage), le Sonaca 200 répond aujourd'hui aux attentes des pilotes privés et des professionnels de la formation. 

Le Sonaca 200 :  

Fin 2015, le groupe Sonaca a annoncé la création de la filiale « Sonaca Aircraft » dédiée au développement, à la certification et au lancement sur le marché d'un nouvel avion d'entraînement basé sur le Sling 2 de TAF. Plus tard, l'avion a été rebaptisé Sonaca 200. Le monomoteur le biplace, spécialement conçu pour la formation des pilotes et les vols de loisirs, a été certifié en juin 2018. Le Sonaca 200 est certifié EASA pour une masse maximale au décollage de 750 kg et une vitesse de croisière de 115 nœuds. En plus de l'obtention de la certification de type, Sonaca Aircraft a obtenu une certification d'agrément d'organisme de conception (DOA) et d'approbation d'organismes de production (POA).

Un premier démonstrateur a été assemblé en avril 2015, à Johannesburg par The Airplane Factory. En avril 2017, Sonaca Aircraft a dévoilé la nouvelle version du Sonaca 200 dans laquelle 80% de la structure a été redessinée par rapport à la version prototype initiale de "Construction Amateur". En 2018, après avoir obtenu la certification de type du S200, Sonaca Aircraft a annoncé le développement d'une variante Glass Cockpit, baptisée S201.

Le Sonaca 200 présente une structure en aluminium semi-rigide (construction du longeron, du cadre et du revêtement). Le fuselage, l’aile et la dérive sont conçus en alliage d’aluminium, tandis que le train d’atterrissage principal est composé d’une arche unique en alliage d’aluminium prévu pour résister à des charges de l’ordre de 6 G.

La structure a été conçue pour offrir une résistance accrue à la corrosion. Pour ce faire, nous avons soigneusement sélectionné des alliages d’aluminium haut de gamme et nous utilisons un drainage, des joints et des inhibiteurs de corrosion de qualité.

Les deux réservoirs séparés d’une capacité utile de 70 litres sont intégrés dans les ailes, à l’avant du longeron principal. Les ailes sont équipées de volets électriques.

Son plan horizontal classique comprend un empennage et une gouverne de profondeur. Sa gouverne de profondeur est en outre munie d’un compensateur manuel.

La structure est équipée d’un grand nombre de trappes d’inspection qui peuvent être rapidement ouvertes pour un entretien facile. Certaines sont montées sur charnières pour optimiser les maintenances légères.

978d268b-419b-41f7-a6da-4db079c6ba5a.jpeg

La version de base du cockpit du Sonaca 200 est entièrement équipée pour les vols à vue (VFR) de nuit. Avec agencement classique en T des instruments de base pour des raisons ergonomiques et de respect de la tradition. La position de chaque instrument et les manipulations nécessaires ont été optimisées pour une utilisation plus efficace, plus logique et plus sécurisée.

Le tableau de bord est équipé d’instruments modernes, notamment un système numérique de contrôle du moteur, un horizon artificiel et une aide à la navigation. La version Glass Cockpit à savoir le « Sonaca 200 Trainer Pro » est équipé d’instruments certifiés TSO.

Le Sonaca 200 est équipé de feux à éclats de haute qualité, de feux de navigation et de phares d’atterrissage (installés dans les deux ailes) pour garantir une visibilité parfaite dans des conditions difficiles (avec technologie LED). Les ailes sont équipées de volets à fente électriques à trois positions (0 ° – 10 ° – 30 °).

Tant l’étudiant que l’instructeur apprécieront la facilité d’opération et d’accès du compensateur manuel et de la manette de contrôle de puissance.

Le système de freinage, de qualité supérieure, est extrêmement puissant et évolutif, ce qui permet à l’appareil de ménager les atterrissages et les décollages courts.

Le Sonaca 200 est équipé du moteur certifié Rotax 914, qui offre des performances élevées pour un taux de montée et des vitesses de croisière qui le sont tout autant.

Le Rotax 914, turbocompressé, offre d'excellentes performances à haute altitude pour un poids minimal. Son intervalle de révision est de 2 000 heures.

À propos de SPHAIR:

212ShairNews.JPG

L'objectif du programme SPHAIR est de découvrir de jeunes talents pour une formation de pilote professionnel ou de parachutiste et d'évaluer leurs aptitudes en vue d'une carrière dans les Forces aériennes, l'armée ou l'aviation générale. Les experts de l'aviation civile et militaire évaluent les candidats selon un processus en plusieurs étapes et les préparent aux aspects pratiques de leur formation. Le certificat SPHAIR est le label de qualité suisse pour le talent et la motivation des candidats pour l'aviation. www.sphair.ch

Photos : 1 Sonaca 200 2 Cockpit Sonaca 200 Trainer pro @ Sonaca 3 Publicité SPHAIR @ SPHAIR

22/01/2020

Début d’assemblage pour le T-7A « Red Hawk » !

66770_t7aredhawk_68594.jpg

L’avionneur suédois Saab a commencé la production de l’assemblage des premières sections de série de l'avion école T-7A, soit l'entraîneur avancé développé et produit avec Boeing pour l’US Air Force.

Saab est responsable du développement et de la production de la section de fuselage arrière pour l'entraîneur avancé, sept unités arrière étant produites à Linköping, en Suède, pour l'assemblage final dans les installations américaines de Boeing à Saint-Louis, Missouri. 

 « Dans un peu plus d'un an depuis la signature du contrat, nous commençons la production de notre partie du jet T-7A. Cette réalisation est possible grâce à la grande collaboration entre Saab et Boeing, et c'est un honneur de faire partie de ce programme pour la United States Air Force », a déclaré Jonas Hjelm, responsable du secteur d'activité Saab Aéronautique.

Saab ouvrira un site aux USA :

Les travaux sont effectués à Linkoping, en Suède, après quoi la production future des pièces de Saab pour le T-7A sera transférée vers le nouveau site américain à West Lafayette, dans l'Indiana.

Le site de Saab à West Lafayette est un élément important de la stratégie de croissance de Saab aux États-Unis, créant de solides capacités organiques pour le développement, la fabrication et la vente de ses produits.

Boeing est le maître d'œuvre désigné pour l'acquisition du système avancé de formation des pilotes T-7A par l'US Air Force. Saab et Boeing ont développé l'avion avec Saab en tant que partenaire de partage des risques. Saab a reçu la commande de Boeing, le 18 septembre 2018.

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab :

Le T-7A de Boeing/Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles. 

765146841.jpg

Photos : Le T-7A 2Red Hawk » @ Boeing/Saab

18/03/2018

Premier PC-21 aux couleurs des « Roulettes » de la RAAF !

unnamed-1.jpg

Stans, le premier Pilatus PC-21 aux couleurs de la Patrouille de démonstration aériennes « Roulettes » de la Royal Australian Air Force a effectuer ses essais de roulage chez l’avionneur Suisse. Ce PC-21 n°252, A54-019, HB-HWS rejoindra ce printemps les autres appareils déjà en service au sein de la RAAF. Au total 7 appareils seront peint aux couleurs des « Roulettes ».

Rappel :

2109333082.jpg

C’est en 2015 que l’Australie ont signé le contrat pour la fourniture de 49 avions écoles Pilatus PC-21 à la Royal Australian Air Force (RAAF). Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars voit Lockheed-Martin Australie livrer en partenariat avec l’avionneur suisse Pilatus 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. La Force de défense australienne avait lancé un appel d’offre pour remplacer ses actuels Pilatus PC-9M avec un nouveau système de formation dénommé "Air Project 5428" à partir duquel le PC-21 est sorti vainqueur après les négociations et l'évaluation approfondie. Ce paquet va harmoniser la formation avec le PC-21 assurant un système moderne de formation rentable pour la formation de base et avancé des pilotes de la RAAF. 

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

La patrouille des « Roulettes » :

897.jpg

La patrouille des  « Roulettes »  de la RAAF volait jusqu’ici sur le Pilatus PC-9. Cette patrouilel de domonstration fait de l'École centrale de vol de la et est basée à la Base aérienne East Sale dans la région de Victoria. L'École a formé sa première équipe de voltige en 1962, les Red Sales qui volait à l’époque sur De Havilland Vampire, puis sur Aermacchi MB-326. En 1970, les « Roulettes » ont été formée pour célébrer le 50e anniversaire de RAAF et est devenue une équipe permanente depuis lors.Pour les 21 instructeurs seniors de l'école, le commandant de l'école et le chef de la patrouille offrent aux pilotes sélectionnés une possibilité de faire partie des « Roulettes ». L'équipe est organisée en saisons, qui durent six mois, la plupart des membres servant dans l'équipe pendant trois saisons avant de passer à d'autres fonctions.

Photos 1 PC-21 aux couleurs des Roulettes @ Stephan Widmer 2 le programme PC-21 de la RAAF 3 Les Roulettes sur PC-9 @ RAA

 

 

16/08/2017

Australie, entrée en service du Pilatus PC-21 !

1.jpeg

Australie, la Royal Australian Air Force (RAAF) a célébré lors d’une cérémonie l’entrée en service du nouvel avion école Pilatus PC-21. L'occasion a été célébrée en présence du ministre australien de la Défense, le sénateur Marise Payne, à East Sale, en Australie. Le député Darren Chester, ministre de l'Infrastructure et des Transports, a souligné l'importance du programme pour le gouvernement australien.

Le système de pilotage AIR 5428 Pilot est une solution intégrée adaptée à tous les futurs pilotes de l'Aviation royale australienne, de la Royal Australian Navy et de l'armée australienne.

Dans le cadre du contrat AIR 5428, l’avionneur suisse Pilatus et Lockheed Martin fournissent une gestion de projet globale pour le système de formation pilote et fournit une famille de technologies de formation au sol intégrées et en vol. Pilatus Aircraft fournira un total de 49 avions de formation PC-21 et un support d'ingénierie et de navigabilité, tandis que Hawker Pacific fournit des services de maintenance de la flotte et exploite la chaîne d'approvisionnement établie en Australie.

4214738905.jpg

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

Pays utilisateurs:

Force aérienne Saoudienne: 55 commandés en 2014.

Royal Australian Air Force: 49 commandés, premières livraisons en février 2017. 

Emirat Arabe Unis: 25 appareils.

Armée de l'air : 17 commandés en 2016 via Babcock Mission Critical Services .

Force aérienne Jordanienne: 8 commandés en avril 2016 + 2 commandés fin 2016. 

Force aérienne du Qatar:  24 en service , première livraison en 2014, dernière en février 2017. 

Empire Test Pilot'School (Ecole des pilotes d’essais de la RAF): 2 commandés fin 2016.

Force aérienne de Singapour: 19 en service.

Force aérienne Suisse: 8 (2 en options). 

20170809raaf8523703_031.jpg

Photos : PC-21 RAAF@ PIlatus

 

10/06/2017

Premier vol pour l’Advanced Hawk !

yourfile-1.jpg

BAe Systems a effectué le premier vol de la nouvelle version de son avion école « Hawk ». L’Advanced Hawk doit tester une série d'améliorations qui pourraient équiper les exemplaires de la nouvelle génération ou être ajoutés en tant que mises à niveau d'avions déjà en service. Ce vol inaugural a été réalisé depuis les installations du site de Warton de la société dans le Lancashire.

L’Advanced Hawk :

Les éléments clés de l'évolution proposée à l'intérieur du poste de pilotage incluent un grand écran unique et un nouveau système LiteHUD de BAE. Extérieurement, le changement principal est l'utilisation d'une nouvelle aile. Selon BAe, celle-ci «augmente les performances dans des domaines tels que le taux de rotation, les angles d'attaque et le décollage et l'atterrissage». Ces nouvelles ailes permettront également au « Hawk » d'exploiter avec une gamme accrue d'armes. Pour soutenir les opérations offensives potentielles, l’Advanced Hawk pourra être doté également de nouveaux équipements de guerre-électronique.

L’Advanced Hawk est en cours de développement en collaboration avec l'Hindustan Aeronautics en Inde, les partenaires ayant dévoilés l’avion pour la première fois lors de l'édition 2017 d’Aero India à Bengalore en février.

 

yourfile.jpg

Photos : L’Advanced Hawk@ BAe Systems