16/08/2017

Australie, entrée en service du Pilatus PC-21 !

1.jpeg

Australie, la Royal Australian Air Force (RAAF) a célébré lors d’une cérémonie l’entrée en service du nouvel avion école Pilatus PC-21. L'occasion a été célébrée en présence du ministre australien de la Défense, le sénateur Marise Payne, à East Sale, en Australie. Le député Darren Chester, ministre de l'Infrastructure et des Transports, a souligné l'importance du programme pour le gouvernement australien.

Le système de pilotage AIR 5428 Pilot est une solution intégrée adaptée à tous les futurs pilotes de l'Aviation royale australienne, de la Royal Australian Navy et de l'armée australienne.

Dans le cadre du contrat AIR 5428, l’avionneur suisse Pilatus et Lockheed Martin fournissent une gestion de projet globale pour le système de formation pilote et fournit une famille de technologies de formation au sol intégrées et en vol. Pilatus Aircraft fournira un total de 49 avions de formation PC-21 et un support d'ingénierie et de navigabilité, tandis que Hawker Pacific fournit des services de maintenance de la flotte et exploite la chaîne d'approvisionnement établie en Australie.

4214738905.jpg

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

Pays utilisateurs:

Force aérienne Saoudienne: 55 commandés en 2014.

Royal Australian Air Force: 49 commandés, premières livraisons en février 2017. 

Emirat Arabe Unis: 25 appareils.

Armée de l'air : 17 commandés en 2016 via Babcock Mission Critical Services .

Force aérienne Jordanienne: 8 commandés en avril 2016 + 2 commandés fin 2016. 

Force aérienne du Qatar:  24 en service , première livraison en 2014, dernière en février 2017. 

Empire Test Pilot'School (Ecole des pilotes d’essais de la RAF): 2 commandés fin 2016.

Force aérienne de Singapour: 19 en service.

Force aérienne Suisse: 8 (2 en options). 

20170809raaf8523703_031.jpg

Photos : PC-21 RAAF@ PIlatus

 

10/06/2017

Premier vol pour l’Advanced Hawk !

yourfile-1.jpg

BAe Systems a effectué le premier vol de la nouvelle version de son avion école « Hawk ». L’Advanced Hawk doit tester une série d'améliorations qui pourraient équiper les exemplaires de la nouvelle génération ou être ajoutés en tant que mises à niveau d'avions déjà en service. Ce vol inaugural a été réalisé depuis les installations du site de Warton de la société dans le Lancashire.

L’Advanced Hawk :

Les éléments clés de l'évolution proposée à l'intérieur du poste de pilotage incluent un grand écran unique et un nouveau système LiteHUD de BAE. Extérieurement, le changement principal est l'utilisation d'une nouvelle aile. Selon BAe, celle-ci «augmente les performances dans des domaines tels que le taux de rotation, les angles d'attaque et le décollage et l'atterrissage». Ces nouvelles ailes permettront également au « Hawk » d'exploiter avec une gamme accrue d'armes. Pour soutenir les opérations offensives potentielles, l’Advanced Hawk pourra être doté également de nouveaux équipements de guerre-électronique.

L’Advanced Hawk est en cours de développement en collaboration avec l'Hindustan Aeronautics en Inde, les partenaires ayant dévoilés l’avion pour la première fois lors de l'édition 2017 d’Aero India à Bengalore en février.

 

yourfile.jpg

Photos : L’Advanced Hawk@ BAe Systems

 

 

25/06/2015

Israël, les premiers cadets formés sur M-346 !

11207299_1101104483237305_7969225927187960597_n.jpg

 

 

 

Base aérien d’Hatzerim, l’aviation israélienne (IAF) vient de promouvoir les premiers officiers pilotes formés sur le nouvel aéronefs AleniaAermacchi M-346 « Lavi ».

 

Une cérémonie a eu lieu sur la base aérienne et a marqué la promotion, après six mois de formation terminale, le premier lot de jeunes pilotes le M-346. Le commandant adjoint de l'escadron de formation, le Major Erez, dont le nom complet ne peut être divulgué, a expliqué que le nouvel appareil apportait une avancée sans commune mesure par rapport aux vieux A-4 « Skyhawk » utilisés jusqu’à présent, cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caractéristiques en vol sont très proches de celles du F-16I et du F-15I. Nous pouvont montrer aux élèves les manoeuvres possibles sur leurs futurs appareils, et raccourcir ainsi leur temps de formation et d’adaptation.

En parallèle avec la nouvelle monture, un simulateur vient compléter le système de formation. Le simulateur du “Lavi” utilise, les toutes dernières technologies de pointe en matière de logiciels et de matériel, afin de reproduire exactement la façon dont l’avion se comporte en vol, tout en reproduisant les bruits environnants, comme celui des réacteurs et du vent.

L’épreuve sur simulateur est l’étape-clé de la formation théorique, car c’est là, que les pilotes vont tester ce qu’ils ont appris avant de voler sur le “Lavi. 

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

1074982081.jpg

 

 

Photos : 1 première promotions sur M-346 2 le M-346 « Lavi » de l’IAF @IAF

12/05/2015

Italiens & hollandais se forment sur le M-346 !

AIR_M-346_T-100_Over_Mountains_lg.jpg

 

 

Les Pays-Bas vont coopérer avec leurs homologues italiens dans le cadre de la formation des pilotes militaires. La Hollandes va prochainement en envoyer un premier détachement d’élèves pilotes en Italie sur la base aérienne de Lecca-Galatina.

 

Formation sur M-346 :

 

Les deux Forces aériennes vont collaborer à la formation des élèves pilotes sur le nouvel aéronef Alenia-Aermacchi M-346 (T-346). Selon Alenia, ce détachement sera le premier de ce qui est prévu pour être "une coopération fructueuse" au cours des années à venir. Il faut rappeler que pour des questions budgétaires, la Hollandes en déficit en ce qui concerne la formation de ses pilotes militaires, elle ne possède pas d'avion école de formation avancée. La formation de base s’arrête sur Pilatus PC-7 (13 exemplaires).  Actuellement, le pays envoie déjà régulièrement ses élèves pilotes aux Etats-Unis pour les former.

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

Photo : Alenia-Aermacchi M-346@ Alenia