24/02/2019

M-346 pour l’International Flight Training School !

2_M-346-ItaAF-2-800x445.jpg

Le projet italien en vue de la création de l’IFTS (International Flight Training School) a franchi une étape supplémentaire avec la livraison des deux premiers exemplaires d’avion écoles Leonardo M-346. Au total se sont quatre appareils qui seront livrés. Dans le cadre de ce partenariat, Leonardo et l’Aeronautica Militare Italiana (AMI, forces aériennes italiennes) créeront une école de pilotage internationale utilisant un mélange de personnel de l'industrie et de la force aérienne, d'aéronefs et d'actifs.

L’origine :

L’IFTS a été créé en vertu d’un accord signé en juillet 2018 entre Leonardo (avec Babcock et CAE) et les forces aériennes italiennes. Il ouvrira officiellement ses portes en 2021 et dispensera une formation de chasse de phase IV / avancée (LIFT) à un maximum de 80 pilotes par an, utilisant un personnel de 45 instructeurs et une flotte de 22 avions T-346A (le M-346 étant désigné dans le service AMI). Lecce dispose également d’une série de systèmes d’entraînement LVC (simulation virtuelle, en direct et constructif) qui permettent aux stagiaires au sol d’interagir avec les pilotes dans les airs.

T346A_61_Stormo_04.jpg

L’objectif :

L’IFTS se concentre initialement sur l’entraînement de chasseur de phase IV / Lead-In préparant les pilotes à la conversion en avions de combat de dernière génération tels que l’Eurofighter « Typhoon » et le Lockheed Martin F-35. Alors que le 212 ° Gruppo (212ème Escadron) du Stormo sur 61 utilise le T-346A pour l’entraînement en phase IV, les autres escadrons volants de l’escadre (les 214 et 213 ° Gruppi) fournissent un entraînement en Phase II et en Phase III, qui utilise actuellement le T- 339A et T-339C respectivement, et il est prévu de mettre en place un nouveau système de formation intégré basé sur le M-345 HET (aéronef à haute efficacité, appelé T-345 par l’AMI). À compter de 2020, le nouveau formateur remplacera progressivement le T-339A (utilisé pour la phase II et la formation des instructeurs) et le T-339C (utilisé pour la formation de la phase III).

L’IFTS pourrait éventuellement être ultérieurement élargi pour inclure la formation de pilotes d’hélicoptères et de systèmes aériens non habités, avec l’inclusion éventuelle d’une autre base aérienne italienne.

T346A_61_Stormo_01.jpg

Photos : M-346 destiné à l’IFTS @ Leonardo

14/09/2015

Italie, début de formation sur T-346 !

2553854.jpg

La Force aérienne italienne a commencé à former ses premiers pilotes sur l’AleniaAermacchi T-346A (M-346A) sur la base aérienne de Lecce Galatina. Les Forces aériennes italiennes se sont préparées  à l’arrivée de l’Aermacchi M-346 comme nouvel avion école, depuis le mi-2013. Des essais au sein de la Forces aérienne ont permis de valider la nouvelle monture au sein du système d’instruction. L'Italie a commandé 15 M-346A avec trois de plus en option, actuellement 5 appareils ont été livrés.

Pour ce faire, deux Aermacchi M-346 ont été testés au sein du «Reparto Sperimentale Volo de Pratica di Mare» durant plus de 130 heures de vol. Il s’agissait d’évaluer l’avion pour préparer l’instruction à bord de celui-ci.Le programme a permis de confirmer les capacités de performance optimales du M-346, mais aussi permis à l'équipe d'identifier les aspects techniques. Des adaptations ont été faites concernant l'interface homme-machine et l'optimisation de la simulation d'entraînement tactique embarquée (ETTS) du logiciel. 

 

Les premières formations :

Le T-346A offre la Phase 4 « Lead In Fighter formation » (LIFT) soit  l’élément de la formation des pilotes conçu pour préparer les pilotes à la nouvelle génération d’avions. Aujourd’hui se sont quatre premiers élèves qui sont entrés en formation sur le nouvel avion, une fois brevetés, ceux-ci transiteront, soit sur l’Eurofighter, Tornado ou AMX et dans quelques années sur le F-35.

 

Collaboration :

L’année prochaine, dans le cadre d’une coopération, les Pays-Bas vont coopérer avec leurs homologues italiens dans le cadre de la formation des pilotes militaires. Les deux Forces aériennes vont collaborer à la formation des élèves pilotes sur le nouvel aéronef Alenia-Aermacchi M-346 (T-346). Selon Alenia, ce détachement sera le premier de ce qui est prévu pour être "une coopération fructueuse" au cours des années à venir. Il faut rappeler que pour des questions budgétaires, la Hollandes en déficit en ce qui concerne la formation de ses pilotes militaires, elle ne possède pas d'avion école de formation avancée. La formation de base s’arrête sur Pilatus PC-7 (13 exemplaires).  Actuellement, le pays envoie déjà régulièrement ses élèves pilotes aux Etats-Unis pour les former.

 

Le M-346 :

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

2557592.jpg

Photos : T-346A école @ Fred Willemsen 2 T-346A @ Gerry Stegmeier