07/09/2014

Air14: pari réussi !

DSC_5481.jpg

 

Air14 se termine aujourd’hui sur un sans faute, l’équipe d’organisation peut être fière, le pari est réussi avec plus de 400’000 visiteurs et une météo qui a tenu ses promesses.


DSC_5458.jpg


 

L’Histoire de notre force aérienne a été célébrée comme il se doit, avec un public qui a répondu présent en grand nombre pour assister aux nombreuses et originales démonstrations aériennes, mais aussi pour visiter les nombreux stands de l’armée et des acteurs qui forment l’aviation civile et militaire de notre pays.

 

Un final exceptionnel : 


 


DSC_5494.jpg


 

La dernière démonstration d’Air14 était une patrouille de 24 Northrop F-5 E/F «Tiger» dont la Patrouille Suisse qui représentait le chiffre «100».

 

Nombreuses surprises : 


DSC_4417.jpg


 

Des jets de différents types et nations : F-16, Eurofighter, Rafale, Gripen, Tornado, F-15, MIrage 2000N Alpha jet, Albatros L-39, MiG-29 et Su-22, hélicopères Tigre et A-129, CH-53, ont fait vibrés le public en vol, mais également sur le statique. Les patrouille aériennes des Al Fursan, Patrouille de France, Red Arrows, Frecce Tricolori, Patrouile jordanienne, Finlandaise, Breitling Jet Team, Breitling Wingwalkers et les WeFly,  Ramex Delta, petite patrouille de trois pilotes tous handicapés ont réalisés des somptueuses prestations.


DSC_5251.JPG


 

Nous avons pu apprécier de nombreux vieux aéronefs de légendes comme le Spitfire, Sea Furry, Skyraider, Yak-3, Corsair, Fokker DRIII et un vieux Blériot B-17 et B-25. Du côté suisse, notre patrimoine aéronautique était de la fête, avec les P-2, PC-3, C-36, Morane-406, Dewoitine D-26, T-6,  Mustang P-51D, Vampire et Venom, Hunter et le Mirage IIIDS Alouette II et III.


DSC_5095.jpg


 

De nombreux clins-d’oeil étaient au programme pour relater l’évolution de notre aviation, mais aussi l’avenir de celle-ci. Incroyable en 2014 de pouvoir admirer en vol un Messerschmitt Me262. 

 

L’aérodrome de Payerne survolé par un A330 accompagné de la Patrouille Suisse, puis l’arrivée du géant des airs l’A380 resteront, j’en suis sûr dans toutes les mémoires. 


DSC_5085.jpg


 

Organiser une double présentation du Team PC-7 avec la Patrouille Suisse et coordonner un éclatement final des deux patrouilles, sonne déjà comme un moment d’exception, ou encore un A310 MRTT des Forces aériennes allemandes survolant accompagné de deux Eurofighter «Typhoon  II» allemands.

 

 

«Aujourd’hui, c’est non sans une certaine fierté que je peux annoncer à mes supérieurs: mission accomplie. Le succès populaire d’Air14 Payerne, c’est à vous que nous le devons. Que vous soyez venus des quatre coins de Suisse, d’Europe ou du monde entier, je vous remercie sincèrement au nom de tout le comité d’organisation. On ne pouvait rêver mieux pour célébrer dignement l’anniversaire de notre aviation militaire et de ses patrouilles de démonstration. Notre sécurité et notre liberté sont des valeurs essentielles pour assurer la prospérité et le succès de notre pays. Notre Armée en est en partie la garante» dixit Ian Logan responsable de l’organisation d’Air14. 


DSC_4573.jpg


Un grand MERCI :

Un grand merci à toutes l’équipe organisatrice d’Air14, à toutes celles et ceux qui ont oeuvré durant ces quatre années pour nous offrir cet évènement ! Alors, Ian Logan à quant le prochain meeting à Payerne ?


DSC_5437.jpg


 

 

Photos : 1 F/A-18 «retro» avec flares 2 A380 3 Red Arrows 4 Vampire, Hunter, F-5, Mirage IIDS, 5 F-16 grec 6 Frecce Tricolori 7 B-17 & Morane 406 8 MiG-29 polonais 9 A330 & Patrouille Suisse @ Pascal Kümmerling

31/08/2014

Air14, la fête continue !

DSC_4644.jpg

Payerne, malgré un ciel particulièrement gris et peu propice en matière de lumière pour les photographies, le public était à nouveau au rendez-vous, le spectacle également ! L’organisation annonce 160’000 personnes pour le premier weekend.


DSC_4622.jpg


 

Hawker Hunter simulant une attaque au sol, biplans historiques qui rencontrent les avions de combat des Forces aériennes suisses. L’histoire de notre aviation à continuer d’être comptée ce dimanche avec les nombreuses démonstrations de patrouilles étrangères dont la Patrouille de France, la Patrouille espagnole «Aguila» et la Patrouille Finlandaise. Une grande première avec les deux Mirage 2000N de la patrouille Ramex Delta de l’escadron de chasse 2/4 «La Fayette», unité emblématique située sur la base aérienne 125 d'Istres. Ses équipages et mécaniciens assurent en permanence la mission de dissuasion nucléaire. 

Une nouvelle fois, le F-16 Solo Display Team belge nous a gratifié d’une époustouflante démonstration tout comme le pilote du MiG-29 polonais. 


DSC_4576.jpg


 

La suite : 

Le public pourra se rendre également pendant la semaine au meeting, où se dérouleront démonstrations et entraînements et ceci dans l’attente du second weekend. 

Le meeting aérien le mieux organisé de l’année :

C’est un grand honneur pour l’équipe d’organisation d’AIR14 et son directeur Ian Logan, en effet,  l’organisateur a reçu une distinction du International Council of Air Shows (ICAS) pour « le meeting aérien le mieux organisé de l’année. » Ce titre est « un grand succès pour toute l’équipe », se réjouit le Colonel EMG Logan. 


DSC_4642.jpg


 

 

Photos : 1 F-16 Solo Display Belge 2 Mirage 2000N Delta Ramex 3 Patrouille espagnole Casa-101 4 North-American P-51D «Mustang» aux couleurs suisses @ Pascal Kümmerling

19/08/2013

Gripen : l’industrie suisse satisfaite !

gripen-f-IRST.jpg


L'industrie suisse est contente de la tournure que prennent les affaires compensatoires liées à l'achat du Gripen E. "Du point de vue de l'économie, plus rien ne s'oppose au Gripen E", a déclaré Hans Hess, président de l'organisation Swissmem.

"Les choses vont dans la bonne direction", a confirmé Hans Hess. Le but était d'obtenir 300 millions de francs d'affaires compensatoires et, cela, avant la décision définitive concernant l'achat du Gripen E par la Suisse. "L'objectif a été atteint", a indiqué M. Hess. D'importants progrès ont été réalisés cette année. Saab a en outre fait des efforts pour tenir compte d'entreprises romandes, a précisé Hans Hess. C'était l'une des trois conditions que Swissmem avait posées.

L'organisation avait aussi demandé que les entreprises suisses n'obtiennent pas que des travaux de routine et que des PME reçoivent également des contrats. Selon M. Hess, des PME se trouvent parmi les 160 entreprises retenues et des grandes firmes ont accepté de leur sous-traiter des contrats.

Hans Hess estime qu'il y a encore à faire dans le domaine de l'entretien. Car ces contrats sont intéressants, vu qu'ils couvrent toute la durée de vie des avions, soit environ 30 ans. "Nous voulons aussi ramener quelques beaux morceaux en Suisse", ajoute Hans Hess. Les négociations sont encore en cours, mais Saab montre beaucoup de "bonne volonté".

Le développement et la production des enveloppes des réacteurs et de la partie arrière du Gripen E devraient se faire en Suisse, a assuré Hans Hess. Et cela, pas seulement pour la vingtaine de Gripen que la Suisse à l'intention de commander, mais aussi pour les 60 avions prévus pour l'armée suédoise.

 

390772609.png


Rappel : 

Conformément aux exigences de l’appel d’offres d’armasuisse, Saab a mis en place un programme de participation industrielle suisse (Swiss Industrial Participation – SIP(DIP)) correspondant à 100% de la valeur du contrat Gripen. Le programme SIP (DIP) de Saab assurera la répartition régionale des affaires de participation industrielle sur des bases commerciales solides.

Le programme SIP se déroulera sur une période de dix ans à partir de la date de signature du contrat Gripen. Il débouchera sur des liens économiques, industriels et culturels plus étroits entre deux pays indépendants non-alignés, la Suisse et la Suède.


 

2667191906.jpg


Saab entend créer des activités en Suisse en s’appuyant sur les piliers suivants:

  • Implication de l’industrie suisse dans le programme Gripen E.
  • Intégration plus forte de l’industrie suisse dans la base des fournisseurs de Saab et de ses partenaires.
  • Promotion des exportations suisses à travers le réseau industriel de Saab.
  • Accroissement des capacités de l’industrie suisse grâce à des transferts de savoir-faire et de technologie.

 

Si la Suisse acquiert le Gripen E, Saab s'est engagé à conclure des contrats avec des firmes suisses pour plus de 2,5 milliards de francs. Le contrat d'achat des Gripen E se monte à 3,1 milliards de francs.

Photos : Gripen F de développement avec le radar AESA de série et l’IRST en vol @ Saab Gripen

30/05/2013

Le premier PC-21 destiné à L’Arabie Saoudite !

yourfile.jpg

 

STANS, Pilatus débute les essais du premier exemplaire du PC-21 destiné l’Arabie Saoudite. L’Arabie Saoudite a commandé 55 appareils de type PC-21, qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9.

 

Cinq clients pour le Pilatus PC-21 :

 

En choisissant l’avion suisse de dernière génération le PC-21, l’Arabie Saoudite devient le quatrième client du dernier né de chez Pilatus après la Suisse (8), Singapore (19) et les EAU (25). Au total se sont 55 appareils qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9. Depuis, le Qatar (24) à également opté pour l’avion suisse.

 

La génération PC-21:

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

Moins de bruit grâce à une nouvelle hélice :

 

Des essais ont eu lieu avec les Forces aériennes suisses, il y a quelques mois, pour réduire le bruit des PC-21. L’objectif de ces tests est de réduire encore un peu le niveau sonore de l’avion. Les Forces aériennes prévoient d’adapter une nouvelle hélice sur l’ensemble de la flotte d’ici fin 2014 afin de pouvoir à l’avenir remplir sa mission d’instruction de manière encore plus silencieuse.

 

pc21_parsys_22629_Image_direct.jpg

 

Photos :1  Le premier PC-21 destiné à l’Arabie Saoudite 2 PC-21 Swiss Air Force  @ Pilatus Aircraft

 

30/07/2009

Air Tattoo 09 : Nouvelle victoire suisse !

riat2009_prvw_06[1].jpg

 

Pour la deuxième année consécutive, le Capt Thomas Peier pilote de présentation des Forces aériennes suisses sur F/A-18 Hornet remporte la « Paul Bowen Trophy » qui récompense la meilleure démonstration solo de jet militaire !

 

Thomas Peier est membre de l’escadrille 18 «Des  Panthères noires !

Il s’agit également de la troisième victoires suisse à la « Paul Bowen Trophy », la première avait été remportée en 2006 par le Capt Michael Reiner (escadrille 11) également sur F/A-18. (En 2008 il n’y a pas eu d’Air Tattoo).

 

De retour en suisse, le Capt Peier préparera la relève, en effet, en 2010 c’est un autre pilote qui assurera les présentations du Hornet en meeting !

 

 

Cette série d’excellents résultats est à mettre sur le compte du haut niveau d’instruction des pilotes de Hornet suisse, avec la magnifique victoire de l’escadrille 11 « les Tigres » à l’Ocean Tiger Meet 08 voir le lien :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/06/30/les-suisses-remportent-l-ocean-tiger-meet-08.html

 

 

 

 

riat2009_prvw_05[1].jpg

 

 

Photos : Thomas Peier en démo à l’Air Tattoo 09. @ Peter Steehouwer.