23/06/2009

SAAF : premier Gripen C

4a312db29212f_large[1].jpg

Le premier Gripen C destiné à la South African Air Force  a commencé ses essais en vol. Il rejoindra prochainement les Gripen biplaces déjà en services.

 

Le Gripen numéro de série 39 2101 poursuit ses essais depuis l’usine de Saab à Linköping en Suède. Le premier vol avait été effectué le 11 juin dernier avec aux commandes le pilote d’essais Richard Ljungberg. Une fois son programme d’essais terminé l’avion rejoindra l’Afrique du Sud.

La SAAF a commandé 17 Gripen C et 9 D.

 

 

Photo : Premier vol du Gripen C de la SAAF. @ Gripen int.

 

 

21/06/2009

Première femme à la Patrouille de France !

PAF%202005%20en%20vol%20(29)bis_jpg[1].jpg

La célèbre Patrouille de France (PAF)  compte pour la première fois une femme comme pilote de démonstration ! Inspiré par le blog de « Blondesen », il me fallait absolument vous parler un peu des ces femmes exceptionnelles !

 

athos_4[1].jpg

Athos 4, charognard 09 :

Le Capitaine Virginie Guyot 33ans a été sélectionnée en 2008 pour rejoindre la PAF09. Première femme pilote de chasse à rejoindre la prestigieuse formation de l’Armée de l’air française. Virginie ou plutôt « Athos 4 » (les pilotes de la PAF son nommés selon leur place Athos 1 à Athos 9).  Pour sa première année dans cette formation, Virginie suit le cursus habituel en occupant la place de « charognard » position juste derrière le Leader.

PAF%202005%20en%20vol%20(36)bis_jpg[1].jpg

Solide expérience :

Avec 1500 heures de vol à son actif, elle vole sur Mirage F1 CR à Reims à l’escadron de reconnaissance 2/33 « Savoie ». Elle a notamment effectué des missions à l’étranger en Afghanistan dont l’une récemment à partir de Kandahar.

 

Et chez nous alors ?

Si pour l’instant les femmes n’occupent pas de cockpit de F/A-18, on les retrouve par contre aux commandes des hélicoptères à l'instart de Suzanne et Murielle (photos ci-dessous). Il y a bien eu si ma mémoire est bonne une femme monitrice de vol sur avion d’entraînement Hawk. L’une des femmes les plus connue est sans nul doute la genevoise Katia Stucki qui dirigea deux missions au Kosovo avec les Super Puma.

women.parsys.0003.Image[1].jpg

Alors gageons que cette profession s’ouvrira prochainement pour les femmes aux jets de combat dans notre pays, et peut-être que nous aurons un jour l’une d’entre elles comme Leader de Patrouille suisse ! A suivre !

Murielle[1].jpg

Sur FR3 mercredi prochain :

Retrouver l’histoire et le travaille de Virginie sur FR3 mercredi prochain à 20H30, documentaire complet sur le sujet !

Photos : 1 PAF. @ Armée de l’air. 2 Virginie Guyot. @ Armée de l’air. 3 PAF. @ Armée de l’air. 4 PLt Suzanne Schürmann aux Commandes d’un Super Puma. @ Forces aérienne suisse. 5 Lt Murielle Huser école de pilote sur NPC-7, Locarno . @ PK04 Omegatoc.

 

 

03/06/2009

Embraer livre le 100ème Super Tucano

superTucano.JPG

 

A Sao José dos Campos, l’usine Embraer a livré à la FAB (Força Aérea Brasileira)  le 100ème Super Tucano de production.

 

181 Appareils commandés :

 

Le Super Tucano a été commandé à 181 unités : par la FAB 99, la République Dominicaine 10, et le Chili 12 ainsi que par l’Equateur 24 et la Colombie 25, le Guatemala 10 ainsi que par la société de mercenaires  Blackwater 1.

 

L’origine du Super Tucano :

 

Dérivé du monomoteur turbopropulsé EMB-312 Tucano d’entraînement et issu du programme de l’Armée de l’air Brésilienne ALX, il reçoit la dénomination de A-29.

 Cet appareil est capable de missions de surveillance et de contrôle des frontières notamment contre les narco trafiquants. Susceptible d’être mis en œuvre à partir de pistes sommairement aménagées et de fonctionner en air particulièrement saturé d’humidité. 

 

L’avion est doté des dernières en matière d’équipement de vol ainsi que d’un armement monté d’origine. Doté d’un HUD (Head Up Display) affichage à tête haute, combiné avec un TCAS (Traffic Collision Avoidance Systems) et d’un FLIR (Forward Looking Infra-Red) AN-AAQ-22 SAFIRE.

 

 

suptucano.JPG

 

Photos : 1 le 100ème Super Tucano, 2 Super Tucano en vol de la FAB. @ Embraer press.

 

01/06/2009

Nouvel avions de combat : remise des modules « programme industriel et de coopération »

1220703378[1].jpgra.JPGeu.JPG

Remplacement partiel de la flotte de Tiger : remise des modules « portefeuille du programme industriel suisse » et « coopération stratégique ».

Les trois avionneurs EADS, Saab et Dassault ont remis dans les délais à armasuisse les deux derniers modules de leur offre. Ces modules complètent la deuxième offre en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger (programme TTE), qui a été présentée le 17 avril 2009.

Avec l'invitation à présenter une offre remaniée, en janvier 2009, armasuisse a prié les trois fabricants des candidats au remplacement partiel de la flotte de Tiger de présenter des propositions concrètes concernant le portefeuille du programme industriel suisse et la coopération stratégique entre le fabricant, RUAG Aerospace et armasuisse. Le portefeuille du programme industriel suisse sert à garantir le transfert technologique et l'institution d'une coopération industrielle durable. Quant à la coopération stratégique, elle doit permettre de réduire les coûts du cycle de vie et de garantir à long terme l'accès aux technologies du secteur aéronautique, comme soutien aux Forces aériennes suisses.

armasuisse avait accordé aux fabricants un délai supplémentaire pour les deux modules « portefeuille du programme industriel suisse » et « coopération stratégique ». Par ailleurs, des exigences plus sévères que dans le premier appel d'offres avaient été fixées au sujet de la qualité des propositions pour le module « portefeuille du programme industriel suisse ». Le module « coopération stratégique » ne figurait pas encore dans le premier appel d'offres.

Suite des activités
Le Conseil fédéral a fixé le 25 mars le calendrier de la suite des activités pour le remplacement partiel de la flotte de Tiger. Il a chargé le DDPS de présenter en décembre 2009 au Conseil fédéral le Rapport sur la politique de sécurité. Le type de l'appareil destiné au remplacement partiel de la flotte de Tiger devrait être choisi au début 2010. (Infos DDPS).

52841790348b3a5facbd61[1].png

 

A lire ou relire les billets sur le sujet :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/04/20/nac-second...

 

Photos : 1 Les trois candidats représenté avec les couleurs suisse : Gripen, Rafale, Typhoon. (Photos montages) @armasuisse. 2 : le badge des pilotes d’essais réalisé par Laurent Baudillon de Airpic.net ! Retrouvez le travail de ces passionnés d’aviation et de photographie sur : http://www.airpic.net

 

 

logo-adresse-druck-01[1].jpg

 

 

 

 

 

26/05/2009

F/A-18 à Solenzara & Echange avec la Navy !

 

f18marcducros.JPG

Les choses bougent avec les Hornet, nouveau Sim, préparation à l’Upgrade25 et voilà que commence la première grande campagne à l’étranger en Corse sans oublier une nouvelle collaboration avec l’US Navy :

Campagne aérienne à Solenzara :

Dans le cadre de la coopération en matière d’instruction militaire entre l’Armée de l’Air française et les Forces aériennes suisses, une campagne d’entraînement commune aura lieu du 25 mai au 5 juin 2009, à Solenzara en Corse. Cette campagne vise le perfectionnement des pilotes et du personnel au sol. Les Forces aériennes suisses participeront à cet exercice avec un effectif total de 49 personnes (14 pilotes, 1 opérateur de bord de carrière et 34 spécialistes) et 7 avions à réaction du type F/A-18, un appareil de réserve compris.

Sur le plan juridique, cette campagne est fondée sur l’accord du 27 octobre 2003 entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif aux activités communes d’instruction et d’entraînement des armées françaises et de l’armée suisse. (Infos DDPS).

insigne_de_la_ba_126_medium2[1].jpg

La seconde fois en Corse !

C’est en effet, la seconde fois que les Hornet suisses se rendront sur le polygone de tir de la Base 126 de Solenzara ! En 2005 répondant à une invitation de l’escadron 2/2 de Dijon (Mirage 2000-5), les Forces aériennes suisses ont effectué du 19 au 30 septembre un séjour en Corse à des fins d’entraînement. La délégation, basée sur l’aérodrome de Solenzara, comprenait 31 personnes (pilotes, équipe au sol, entretien) et cinq F/A-18C Hornet.

La base de Solenzara est située sur la côte Est de la Corse, approximativement à la même latitude qu’Ajaccio. Solenzara possède une piste orientée 18/36 d’une longueur d’un peu plus de 2'600 mètres. L’armée de l’air française dispose à Solenzara d’une base qui permet d’atteindre, après quelques minutes de vol, un espace aérien réservé au-dessus de la mer Méditerranée entre la Corse et la France, d’une superficie équivalente à celle de la Suisse. De cette base opèrent tous les types d’avions et d’hélicoptères en service actuellement dans l’armée de l’air et est également utilisée comme base d’appui pour les avions de l’OTAN.

Les missions d’entraînement effectuées les Hornet , en moyenne trois fois par jour, permettent  aux pilotes d’effectuer  des exercices d’interception toute altitude,et notamment à très basse altitude, ainsi que des exercices de combat aérien 1 contre 1, 2 contre 1, 1 contre 2 conjointement avec les Mirage 2000 français.

 

M2000F18Dalsatian.JPG

Depuis 1995, les Forces aériennes suisses collaborent étroitement avec l'US NAVY dans le cadre de la formation de pilotes de F/A-18. A la demande des Etats-Unis, l'accord sur lequel se fonde cette collaboration a été révisé. Le Conseil fédéral l'a approuvé mercredi.

La collaboration entre les Forces aériennes et l'US Navy doit être poursuivie dans le même cadre que jusqu'à présent. Toutefois, dans le domaine des prescriptions de sécurité et de maintien du secret, les Etats-Unis ont augmenté leurs exigences. L'occasion a également été saisie pour fixer de nouvelles règles en matière de statut et de responsabilité.

Sur la base de cet accord, un pilote des Forces aériennes suisses séjourne pendant 24 mois aux Etats-Unis à des fins de formation. En contrepartie, un pilote de l'US NAVY suit pendant deux ans une formation dans les Forces aériennes suisses. Cette collaboration a parfaitement fonctionnée dans le passé et le fait de participer à une autre force aérienne représente un grand défi professionnel pour les pilotes et leur permet de réaliser d'importantes expériences positives. (Infos DDPS).

Ce n’est pas la première fois un tel échange s’effectue avec des pilotes étrangers, le dernier en date avait eu lieu avec la France. Au Etat Unis, plusieurs pilotes suisses ont eu l’occasion de fonctionner comme instructeur de vol sur F/A-18, on retiendra notamment le vaudois Stéphane Rapaz de Bex qui à fonctionner en tant qu’instructeur de vol pour l’US Navy avec entre autre une quarantaine d’appontages et décollages sur porte-avions (USS John C. Stennis, CVN74) dont la moitié de nuit !  De retour à Payerne il prit le commandement de l’escadrille 17 fraîchement équipée du Hornet. Stéphane fut également le premier pilote suisse qualifié pour les démonstrations sur Hornet ! Aujourd’hui le LT Col Rapaz et le Cmdt du Team PC-7 !

027636[1].jpg

Photos : 1 F/A-18 C suisse à Solenzara en 05. @ Marc Durcros. 2 Ecusson de la BA126 de Solenzara. @ SIRPA. 3 F/A-18 & Mirage 2000 se retrouveront comme ici avec un KC-135 à Payerne 04. @ D. Alsatian. 4 Porte-avions CVN76 Ronald Reagan, l’instructeur suisse aura peut-être l’occasion d’y séjourner ?. @ Chris Norris