10/12/2021

Le F-35A grand vainqueur des tests en Finlande !

unnamed.jpg

La Finlande a choisi son nouvel avion de combat avec le F-35A Block 4 de Lockheed Martin pour son appel d'offres d’un montant de 11,3 milliards de dollars pour remplacer les actuels Boeing F/A-18C/D « Hornet » bientôt obsolètes. Le choix s’est fait sur la base de tests grandeur nature effectués dans le pays. Ces essais et le choix final offrent de nombreuses similitudes avec le programme suisse.

Un choix sans appel

Comme en Suisse, le F-35 à démontré des capacités sans commune mesure avec ses concurrents. Concernant les prix là encore, l’avion américain offre le meilleur prix à l’achat et une coûts d’exploitation très bas. La Finlande comme la Suisse met un point d’honneur à tester de manière très poussée les appareils qui concourent pour venir équiper sa Force aérienne. Le programme de tests en Finlande était assez similaire à celui de la Suisse, mais comprenait deux thèmes additionnels : la suppression des menaces sol-air (SEAD) et la lutte contre les bâtiments de surface.

Pour autant, les débuts des essais ont été compliqués pour l’équipe de Lockheed Martin en Finlande, seulement deux F-35 sur quatre sont arrivés dans le pays et le système ALIS n’a pas été très coopératif. Mais le  F-35 a survolé les essais, et confirment avec une plus large plage les résultats obtenus en Suisse. Le F-35 sort ainsi nettement vainqueur des deux compétitions les plus difficiles et complètes en matière de test.

Rappel

Le programme HX pour le remplacement des Boeing F/A-18 C/D  Hornet a été lancé en 2015 par décision du ministre de la Défense et la phase de demande d'informations (RFI) qui a suivi. Le concours d'appel d'offres HX a commencé en 2018 avec les premières demandes de devis (RFQ) envoyées aux gouvernements de France, de Suède, du Royaume-Uni et des États-Unis. L'objectif de l'appel d'offres était de construire avec chaque soumissionnaire une solution complète répondant aux exigences et produisant la meilleure capacité possible pour remplacer la flotte de Hornet pour le système de défense finlandais dans l'environnement opérationnel des années 2030 ainsi que dans la durée de vie du système HX.

L'appel d'offres était basé sur quatre domaines décisionnels : capacité militaire, sécurité d'approvisionnement, participation industrielle et abordabilité. Lorsqu'un soumissionnaire a satisfait aux critères de sécurité d'approvisionnement, de participation industrielle et d'abordabilité, il est passé à la phase finale de l'évaluation de la capacité militaire au cours de laquelle les solutions proposées ont été classées. 

Les Forces de défense ont évalué la capacité des solutions complètes proposées en trois phases sur la base des performances démontrées lors d'événements de test. Dans la phase finale, l'efficacité des capacités militaires du système HX de chaque candidat a été évaluée via un jeu de guerre approfondi et à long terme soutenu par la simulation. La proposition des Forces de défense pour le système à sélectionner était basée sur les résultats des jeux de guerre et le potentiel de développement futur estimé.

cover-r4x3w1000-60dc97dbed5b0-181014-f-bq566-928.jpg

Le F-35 s’impose nettement

Lors du concours d'appel d'offres HX, le F-35 a réussi les domaines de prise de décision en matière de sécurité d'approvisionnement, de participation industrielle et d'abordabilité. La solution F-35 a atteint l'efficacité opérationnelle la plus élevée et le potentiel de croissance future dans l'évaluation des capacités. La capacité du système F-35 était la mieux adaptée à l'environnement d'exploitation finlandais et aux exigences HX. Le système complet et les capacités de l'avion au combat, à la reconnaissance et à la survie sont inégalés. Le F-35 est arrivé premier dans l'évaluation ou a partagé le meilleur score dans toutes les zones de mission et a obtenu le score total le plus élevé.

Résultats en chiffres

Le gouvernement finlandais a communiqué les résultats selon les autorisations d’une parties des avionneurs en ce qui concerne certains tests. En ce qui concerne la comparaison des performances, le général de division Pasi Jokinen a mentionné les données suivantes sur un total global de 5 points :

  1. F-35A = 4,47
  2. Super Hornet & Gripen E = 3,81

Pour les 3 & 4 ème places, elles sont tenues par le Rafale et l’Eurofighter. Les avionneurs ayant refusés la divulgation exacte des résultats.

Question offre financière, un élément a fuité avec l’offre du suédois Saab qui se positionnait en seconde place en termes de prix. Soit environ 900 millions d'euros plus chers que l’offre de Lockheed Martin.

Abordabilité

La solution F-35 adaptée au cadre de financement alloué était la plus rentable. Le F-35 avait le coût d'approvisionnement le plus bas compte tenu de tous les aspects de l'offre. Les coûts d'exploitation et de maintenance du système seront inférieurs au budget annuel de 254 millions d'euros. Les opérations du F-35 et le développement de sa durée de vie seront réalisables avec les ressources des Forces de défense. Aucune offre n'était significativement moins chère que d'autres en termes de coûts d'exploitation et de maintenance. 

Participation industrielle 

L'offre de participation industrielle du F-35 répondait aux exigences de qualité et de contenu. L'objectif principal de la participation industrielle offerte est la coopération industrielle directe qui créera des capacités de maintenance indépendantes importantes. La solution de participation industrielle développera un savoir-faire crédible dans l'industrie nationale du point de vue de la sécurité d'approvisionnement et deviendra importante dans l'économie nationale. Les principaux projets de participation industrielle comprennent la production à grande échelle du fuselage avant du F-35 en Finlande également pour d'autres utilisateurs, la production de composants structurels ainsi que les tests d'équipement et la capacité de maintenance. En outre, la Finlande s'est vu proposer un projet d'assemblage final de moteurs pour l'avion de l'armée de l'air. L'impact sur l'emploi domestique de la participation industrielle sera de 4 500 et l'impact indirect de 1’500 personnes à l’année. Le contrat de participation industrielle sera signé par le ministère de la Défense ainsi que Lockheed Martin et le motoriste Pratt & Whitney. 

Paquet d'approvisionnement 

L'objet de l'approvisionnement est de 64 chasseurs multirôles F-35A dans la configuration la plus récente du Bloc 4. L'approvisionnement comprend des armes de combat polyvalentes. L'ensemble F-35 proposé comprend les types d'armes suivants : AMRAAM, Sidewinder, SDB I et II, armement de la famille JDAM, JSM et JASSM-ER. L'armement doit être acheté dans le cadre de la disponibilité du financement du programme d'ici la fin de l'année 2035. L'ensemble d'armes sera optimisé au cours du processus d'achat, en tenant compte de la disponibilité des types d'armes les plus récents et des changements dans l'environnement opérationnel. Avec un approvisionnement en armes optimisé, la capacité du système sera maximisée dans l'environnement opérationnel finlandais et le cycle de vie du système F-35 sera garanti le plus longtemps possible. Un nombre remarquable de produits et services supplémentaires à acquérir simultanément sont liés à l'acquisition du système de combat et à son utilisation. Ceux-ci comprennent le système de maintien en puissance, y compris l'équipement de test, les outils, les services d'assemblage et de pièces de rechange remplaçables, ainsi que les systèmes d'information, les systèmes et services de formation, les systèmes de soutien à la mission et les services connexes, ainsi que le processus d'approvisionnement des ventes militaires à l'étranger (FMS) du gouvernement américain, services administratifs à utiliser. Le package d'approvisionnement comprend également les coûts de maintien de la flotte pour les années 2025-2030.  

Financement des achats  

Le financement du programme HX s'élève à 10 milliards d'euros. Le Parlement a accordé au programme de chasse une autorisation d'achat de 9,4 milliards d'euros pour l'acquisition du système de remplacement Hornet et 579 millions d'euros d'une allocation transférable sur cinq ans. L'allocation transférable vise à garantir que l'entité achetée sera mise en service dans le cadre du système de défense finlandais. Vingt et un millions d'euros ont été dépensés à ce jour pour préparer l'appel d'offres.  

Coûts d'approvisionnement  

L'acquisition s'élève à environ 8,378 milliards d'euros. Le coût des chasseurs polyvalents est de 4,703 milliards d'euros et des missiles air-air AMRAAM et Sidewinder de 754,6 millions d'euros. Les équipements de service, les pièces de rechange et d'échange, les solutions de formation et de maintenance, d'autres systèmes connexes ainsi que les services de maintenance et de maintenance jusqu'à la fin de 2030 ont coûté 2 920 milliards d'euros. Les installations opérationnelles, les hangars et les stockages d'avions ainsi que les structures de piste et l'infrastructure pour le système acheté seront construits en Finlande. Ceci est basé sur les exigences nationales et internationales de sûreté et de sécurité. Les coûts de construction, les coûts de participation industrielle, les frais de personnel et les autres coûts du projet s'élèvent à 777 millions d'euros. 

De plus, 823,8 millions d'euros sont réservés pour le paquet final d'armes optimisées et pour contrôler les futurs avenants aux contrats. Une partie de l'armement sera obtenue à une date ultérieure selon le calendrier de livraison de l'avion. (Sources :  Gouvernement finlandais, Force aérienne finlandaise, Pälvi Lakka, STT)

Finland-F-35.jpg

Photos : 1 F-35 et Hornet en Finlande 2 & 3 F-35A@ LM

 

 

29/04/2021

La Finlande a réceptionné les offres finales pour le nouvel avion combat !

3730793109.jpg

Le Commandement logistique des forces de défense finlandaises a reçu les offres finales pour le programme HX des cinq avionneurs en course. Les offres seront évaluées conformément à l’appel d’offres et au modèle de décision du programme pour faire une proposition de marché. Une fois l'évaluation des devis terminée à l'automne 2021, le gouvernement finlandais décidera du marché, sur proposition du ministère de la Défense, à la fin de 2021.

Rappel :

En janvier 2021, les Forces de défense finlandaises ont adressé un second et dernier appel d'offres spécifique aux gouvernements français, britannique, suédois et américain, à transmettre aux cinq avionneurs.  Les types d'appareils concernés sont le Boeing F/A-18 Super Hornet BlockIII (États-Unis), le Dassault Rafale F4 (France), l'Eurofighter Typhoon FGR4/5 (Grande-Bretagne), le Lockheed Martin F-35A F4(États-Unis) et le Saab Jas-39 Gripen E (Suède). La date limite a été fixée à la fin du mois d'avril 2021.

Offres finales 

Les devis finaux contiennent des informations sur la solution et le package complets, construits autour de chaque option des aéronefs multirôle ; l’objectif est de créer la meilleure capacité possible pour le système de défense finlandais tout en remplaçant la flotte des Hornet en service. Dans le cadre du budget maximal fixé pour le programme, les soumissionnaires ont été invités à préparer un ensemble de performances qui répond aux exigences fixées et comprend non seulement l'aéronef, mais également d'autres systèmes techniques, systèmes de formation, équipements de maintenance nécessaires, équipements de test et pièces de rechange, ainsi que armes, capteurs et autres fonctions de soutien spécifiques au type requis. Les coûts du programme s'élèvent à 12 milliards de dollars US.

Les options HX des différents soumissionnaires diffèrent quant aux coûts de mise en service, aux besoins de construction et à l'intégration dans le système de défense. Chaque soumissionnaire s'est donc vu attribuer une limite de prix spécifique à chaque soumissionnaire et, en outre, une option similaire a été incluse dans l'appel d'offres final pour chaque soumissionnaire en vue d'achats ultérieurs et de modifications contractuelles.

Évaluation des offres :

Le choix d’un chasseur polyvalent repose sur quatre considérations : la capacité militaire du chasseur polyvalent, la sécurité de l’approvisionnement, la coopération industrielle et les coûts. Les implications de la politique de sécurité et de défense seront évaluées séparément en dehors du processus d'appel d'offres proprement dit. En outre, il est nécessaire que les termes du contrat proposé par le soumissionnaire HX à sélectionner soient acceptables.

Étant donné que l'acquisition aura un impact sur la capacité opérationnelle des forces de défense et définira la capacité de combat de l'armée de l'air finlandaise dans les années 2060, il est important de sélectionner un système avec les meilleures capacités possibles, y compris des éléments de soutien et une capacité de développement sur toute la durée de vie.

Le fabricant doit être en mesure de fournir des solutions de coopération industrielle et un système de maintenance qui répondent aux exigences tout en garantissant l'opérabilité en cas d'urgence et une capacité suffisante pour fonctionner de manière autonome en cas d'urgence. Il doit être possible de couvrir les coûts d'exploitation et de maintenance du système sélectionné à partir du budget de la défense.

Lorsqu'un soumissionnaire satisfait aux exigences en matière de sécurité d'approvisionnement, de coopération industrielle et de coûts, il sera alors soumis à une phase finale d'évaluation des capacités. Une évaluation de la capacité sera effectuée par étapes, en tenant compte des packages proposés et des valeurs de capacité vérifiées sur la base des événements de test. Dans la dernière phase, un jeu de guerre à long terme sera simulé pour déterminer l’efficacité opérationnelle du système HX de chaque candidat. La proposition des Forces de défense sur le système à sélectionner sera basée sur le résultat du jeu de guerre et une évaluation du potentiel de développement futur. Le gouvernement finlandais prendra la décision d'achat.

4138412913.png

Photos : Force aérienne finlandaise

01/02/2021

Offres finales pour la Finlande !

2966635830.jpg

La Finlande a demandé aux cinq avionneurs participant à la compétition en vue du remplacement de la flotte d’avion de combat F/A-18 C/D « Hornet » de soumettre les meilleures offres finales avant le 30 avril.

Une décision sur le choix final sera effectuée pour la fin de l’année2021. La demande de meilleure offre finale et les offres contraignantes attendues des soumissionnaires constituent la phase finale de l'appel d'offres dans le programme de chasseurs HX a confirmé de son côté le Commandement logistique des forces de défense finlandaises. "Avec la demande de meilleure offre finale, chaque soumissionnaire est invité à rassembler les informations fournies dans les offres et négociations précédentes dans un ensemble final et contraignant".

Le parlement finlandais a déjà approuvé un financement en augmentation de 11,4 milliards de dollars au lieu des 10 milliards prévus initialement,  pour acquérir le remplaçant des F / A-18C/D actuels du pays, on parle de 60 à 64 appareils. Les options du programme HX de chaque soumissionnaire diffèrent en ce qui concerne les coûts de mise en service, les besoins de construction et l'intégration dans le système de défense », indique le commandement logistique. « C'est pourquoi chaque soumissionnaire se verra attribuer une limite de prix spécifique au soumissionnaire et, en outre, une option similaire sera incluse pour chaque soumissionnaire pour les achats ultérieurs et les modifications contractuelles.

Par conséquent, le prix plafond fixé pour chaque soumissionnaire est d'environ 11,4 milliards de dollars. Selon le programme finlandais, quatre critères sont utilisés pour juger les candidats : la capacité militaire ; Sécurité d'approvisionnement ; participation industrielle ; et les coûts.

Les implications des politiques de sécurité et de défense seront évaluées séparément en dehors du processus d'appel d'offres proprement dit. Les offres qui réussissent le processus d'évaluation après la date limite de soumission feront l'objet d'une évaluation finale de la capacité, « en tenant compte des packages proposés et des valeurs de capacité vérifiées sur la base des tests effectués dans le pays l’année dernières.». Une sélection de type sera transmise pour approbation par le gouvernement avant la fin de l'année, le nouveau modèle devant entrer en service à partir de 2025.

La Finlande prévoit d'acquérir jusqu'à 64 avions de combat pour remplacer sa flotte vieillissante de F/ A-18C/ D « Hornet ». Pour Helsinki, il n’est pas question de baisser la garde, il est primordial de maintenir une dotation suffisante d’avions pour garantir la sécurité dans la région. Le gouvernement devrait finaliser sa décision sur le choix de l'avion de combat à fin 2021.

Le calendrier du projet, sous la supervision du Commandement logistique du FDF, prévoit que l’armée de l’air finlandaise prendra livraison de nouveaux avions au cours de la période 2025 à 2030.

Les avions de combat internationaux en lice pour le contrat de 12 milliards de dollars comprennent le Boeing F/A-18 Super Hornet BlockIII, le Dassault Rafale F4, l'Eurofighter Typhoon T4, le Lockheed Martin F-35-F4 et le Saab Gripen E MS21.

3346568047.png

Photos : le projets HX @ FAF

 

19/08/2020

Finlande : 12 milliards pour son nouvel avion de combat ! 

ilmav_hx-_1577960804.jpg

La proposition de budget du gouvernement finlandais pour 2021 a dissipé les craintes de retards ou de réduction du financement du programme de chasseurs HX des forces armées (FAF). Mieux, le budget alloué à l’achat du nouvel avion de combat sera même en augmentation. Le programme HX doit permettre le remplacement de la flotte de 64 Boeing F/A-18 C/D « Hornet » actuellement en service.

Un budget à 12 milliards de dollars :

Initialement le ministère finlandais de la Défense envisageait un budget de 11 milliards de dollars pour l’achat du nouvel avion de combat. La crise du COVID a fait peser un doute sur ce montant durant quelques mois. Au lieu de cela, le budget 2021 protège et fait progresser l'investissement à 12 milliards de dollars. Le plan augmentera effectivement le cadre budgétaire de l’armée en 2021 de 2 milliards de dollars à 5,8 milliards de dollars pour couvrir la première phase des coûts d’achat du projet HX.

L'allocation de 5,8 milliards de dollars représente une augmentation massive de 54% du budget de défense des FAF pour 2021 par rapport à 2020. De plus, la provision financière plus élevée fera passer les dépenses militaires de défense de la Finlande non alignée, en proportion du PIB, de 1,4% en 2020 à plus 2 % l'année prochaine.

64 nouveaux avions de combat :

La Finlande prévoit d'acquérir jusqu'à 64 avions de combat pour remplacer sa flotte vieillissante de F/ A-18C/ D « Hornet ». Pour Helsinki, il n’est pas question de baisser la garde, il est primordial de maintenir une dotation suffisante d’avions pour garantir la sécurité dans la région. Le gouvernement devrait finaliser sa décision sur le choix de l'avion de combat au premier trimestre de 2021.

Le calendrier du projet, sous la supervision du Commandement logistique du FDF, prévoit que l’armée de l’air finlandaise prendra livraison de nouveaux avions au cours de la période 2025 à 2030.

Rappel sur le projet HX :

Unknown.png

Les essais des appareils sont terminés. La phase deux du projet HX est actuellement en cours. Celle-ci est axée sur le contenu du marché pour chaque soumissionnaire individuel. Une demande de meilleures offres finales sera sollicitée à l'issue de la deuxième phase de négociations au quatrième trimestre 2020, et en amont la décision du gouvernement sur le type d’avion.

Les avions de combat internationaux en lice pour le contrat de 12 milliards de dollars comprennent le Boeing F/A-18 Super Hornet BlockIII, le Dassault Rafale F4, l'Eurofighter Typhoon T3/4, le Lockheed Martin F-35-F4 et le Saab Gripen E MS21.

Photos : projet HX, les concurrents@ FAF

 

19/02/2020

Finlande : essais du Super Hornet !

ERG5rPlXUAAw10r.jpeg

Cinquième est dernier concurrent, au sein du processus d’évaluation d’un nouvel avion de combat pour la Finlande, le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » est arrivés sur la base de Pirkkala le 18 février dernier.  

Trois avions, deux versions :

Trois avions sont arrivés en Finlande, soit un F/A-18 E « Super Hornet » monoplace, un F/A-18 F « Super Hornet » biplace et un EA-18G « Growler » biplace. En effet, l’offre de l’avionneur américain porte sur les deux versions de l’avion. Les « Super Hornet » et le « Growler » en cours d'évaluation sont respectivement dans leurs configurations actuelles Block II et Block I, pour son offre à la Finlande, Boeing présente la version Block III du « Super Hornet » et la version Block II du « Growler » qui sera disponible pour le US Navy dès 2023.

Comme pour la Suisse les « Super Hornet » ont des marquages limités et disposent des derniers logiciels ainsi que du capteur IRST21.

Cadre des essais : 

finlande,hx challenge,boeing,super hornet,growler,nouvel avion de combat,blog défense,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Des missions air-air seront effectuées contre des avions finlandais Hornet et Hawk. La planification et l'exécution du HX Challenge sont gérées par le Air Combat Center du Satakunta Air Command. Les agences de l'armée et de la marine participent également à l'évaluation de la capacité des candidats à soutenir les opérations terrestres et maritimes. Les exigences spécifiques du HX exigent que l'avion soit capable de mener des missions air-air, air-sol, air-mer et à longue portée, ainsi que des services de renseignement, de surveillance, de reconnaissance et d'acquisition d'objectifs.

Baser l'évaluation en Finlande permet non seulement au ministère de la Défense de concevoir les tests de manière équitable pour tous les soumissionnaires, mais évalue également les performances et les capacités de chaque candidat dans l'environnement hivernal finlandais. Bien que l'avion lui-même ait tous été prouvé pour des opérations par temps froid, des activités soutenues dans des combinaisons de températures glaciales, de neige, de pluie et de grésil ont inévitablement des effets néfastes et peuvent également affecter les performances des capteurs électro-optiques et autres.

Des tests supplémentaires peuvent être effectués ultérieurement par les fabricants dans leur propre pays, et d'autres mesures seront évaluées à l'aide de simulateurs. Dans l'ensemble, le HX Challenge est conçu pour vérifier les performances déclarées de chaque candidat, plutôt que de les opposer les uns aux autres dans un vol à cinq voies.

Le défi HX représente la première phase du processus d'évaluation des performances. La deuxième phase sera menée dans des simulateurs pour évaluer le succès des vols de quatre avions dans les missions clés énoncées dans l'exigence, sur la base des valeurs de performance vérifiées dans l'évaluation de vol. Une troisième phase verra comment les prétendants s'en sortent dans une évaluation de « wargaming » à long terme.

87020823_2877535982310362_5199454552037785600_o.jpg

Photos : Arrivée des Boeing Super Hornet et Growler en Finlande @ Finnish Air Force