09/03/2018

easyJet, record de femmes pilotes aux commandes ?

unnamed-2.jpg

Avec 106 femmes pilotes en vol, c’est 60% des effectifs féminins d’easyJet qui étaient impliqués dans l’opération #SheFlies. Le but était de partager sur les réseaux sociaux tout au long de la journée des photos du quotidien de ces femmes pilotes dans les cockpits et les aéroports, afin de démocratiser la perception des femmes aux commandes d’un vol et proposer ainsi des modèles aux jeunes filles qui souhaiteraient se lancer dans la carrière.

Les pilotes du jour sont parties de 24 bases réparties dans huit pays vers des centaines de destinations à travers le réseau européen de la compagnie aérienne.

Ces femmes ont assuré près du quart du plan de vol de la journée, ce qui signifie qu’environ 45’000 passagers ont voyagé aux côtés d’une femme pilote ce jeudi. Six équipages exclusivement féminins - composées d’une pilote, d’une co-pilote et de quatre membres d’équipage en cabine ont voyagé entre Londres, Bologne, Rome, Milan, Munich, Barcelone, Amsterdam et Agadir.

Le Directeur des opérations aériennes d’easyJet, capitaine David Morgan, a récemment été nommé « Agent du Changement » par Management Today et le Women's Business Council anglais, pour avoir mené de véritables transformations chez easyJet et dans l'industrie aéronautique grâce à l’initiative Amy Johnson d'easyJet.

Capitaine David Morgan commente :

« easyJet encourage les jeunes filles et les femmes à se lancer dans cette carrière extrêmement gratifiante de pilote et je pense qu’aucune autre compagnie aérienne n’est aussi engagée dans ce domaine. Par exemple, depuis le lancement de l’initiative, nos pilotes ont visité plus de 140 écoles afin d’inspirer la prochaine génération de pilotes.

Les résultats de l’étude réalisée auprès des pilotes nous indiquent que le manque de modèles féminins est l’une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses femmes ne considèrent pas la carrière de pilote. 

Le fait que nos femmes pilotes se soient mobilisées en nombre pour la Journée des Femmes donnera de la visibilité à leur métier et, espérons-le, changera la perception de ce métier et inspirera les jeunes filles. 

Avec environ 6% de femmes pilotes au total, easyJet se situe au-dessus de la moyenne mondiale. Nous nous efforçons d'atteindre notre objectif de faire en sorte que 20 % des nouveaux pilotes soient des femmes d'ici 2020. En 2017, le nombre de nouvelles arrivantes a augmenté de 48 % par rapport à l'année précédente et nous sommes donc sur la bonne voie. Des journées comme la Journée internationale de la femme nous donne l'occasion d'encourager davantage de femmes à se former comme pilotes. »

Glenda Stone, Directrice des partenariats pour la Journée Internationale des femmes, déclare :

« La bonne nouvelle, c’est que bon nombre de femmes talentueuses choisissent des carrières enrichissantes dans le secteur de l'aviation. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour encourager les filles à s’engager dans un secteur traditionnellement à prédominance masculine. Des modèles inspirants comme les femmes pilotes sont essentiels pour influencer les choix de carrière des filles. L'initiative Amy Johnson Flying d'easyJet est un exemple concret d'action pour aborder la question de la parité. Il est impressionnant de voir easyJet rejoindre de nombreux groupes à travers le monde pour soutenir la Journée internationale de la femme et #PressforProgress. »

Depuis le lancement de l’initiative Amy Johnson en 2015, les pilotes d’easyJet, dont de nombreuses femmes pilotes, se sont rendus dans 140 écoles et collèges afin de communiquer sur leur métier auprès des jeunes générations et notamment des jeunes filles.

La proportion actuelle de femmes pilotes a une répercussion directe sur l’écart salarial de la compagnie. Les différences de rémunération entre hommes et femmes sont fortement influencées par le déséquilibre entre les sexes dans la communauté des pilotes d'easyJet et dans l'ensemble de l'aviation commerciale. Comme dans toutes les compagnies aériennes, les pilotes représentent une grande partie du personnel d'easyJet. Ils perçoivent des salaires plus élevés que les autres professions et sont à 94 % des hommes. Les salaires et autres rémunérations d'easyJet sont négociés par des conventions collectives et avec les syndicats, de sorte que la rémunération des hommes et des femmes est exactement la même.

 

unnamed-1.jpg

Photos : Les femmes aux commandes @ easyJet

 

 

18/12/2017

La première femme pilote de F/A-18 est vaudoise !

image.jpg

Le 15 décembre dernier, neufs nouveaux pilotes militaires ont reçu leur brevet de pilote de carrière au terme d’une formation exigeante de plusieurs années. A lʼheure où la sélection et lʼinstruction des pilotes posent des exigences extrêmement élevées, il est intéressant de savoir qu’il y a cent ans, le simple fait de posséder un avion suffisait pour devenir pilote militaire en Suisse.

En plus de lʼinstruction militaire de base, les élèves ont accompli un cycle dʼétudes en aéronautique, une formation de pilote de ligne et près de 500 heures de vol au sein de lʼécole de pilotes des Forces aériennes, le tout sans accident.

Une grande première :

sphair,pk11,pilotes militaires,femmes dans l'armée,églalité homme femme,blog défense,aviation et défense,femme et armée,pilote femme,infos aviation

La promotion PilotenKlasse 11 revêt une grande première, en effet, la vaudoise Fanny Chollet « Shotty » va terminer l’année prochaine son cours de formation sur avion de combat Boeing F/A-18C/D « Hornet » devenant ainsi, la première femme pilote de chasse de notre pays.

Le lieutenant Fanny Chollet est sur le point de faire une grande carrière. Elle a complété sa formation de pilote militaire le 15 décembre 2017 avec l’obtention de son brevet. Maintenant, elle suit un cours de formation d'un an sur le F/A-18, jusqu'à ce qu'elle soit la première femme à recevoir une licence de pilote de chasseur à réaction après un total de six années de formation.

Le Lieutenant Fanny Chollet est accompagnée dans sa formation par deux camarades masculins, les Lieutenants Jean-Charles Linsi  et David Zuber. Les autres élèves de la promotion seront affectés sur les hélicoptères des Forces aériennes.

Des ailes tant attendues :

sphair,pk11,pilotes militaires,femmes dans l'armée,églalité homme femme,blog défense,aviation et défense,femme et armée,pilote femme,infos aviation

La certification solennelle de la mi-décembre a été un grand pas pour tous les membres de la classe: «Avec l'obtention des ailes de pilote, nous sommes maintenant des pilotes militaires professionnels de l'armée de l'air suisse. Cependant, l'entraînement se poursuit: nous passons maintenant de l'avion d'entraînement PC-21 à l'avion de combat F/A-18, plus lourd. « Cependant, les pilotes d'hélicoptères connaissent déjà leur hélicoptère de sauvetage EC635. Sur lui, ils ont été formés à l'école pilote au cours des deux dernières années. Pour eux suit maintenant le cours de formation sur les SuperPuma/Cougar.

 Le Lieutenant Fanny Chollet :

Fanny "Shotty" Chollet est née en 1991, vient de Saint-Légier / VD, est diplômée de Pully High School avec une majeure en biologie et chimie et a fait sa formation d'officier dans l'armée de l'air. Elle a gagné sa vie sur les aérodromes militaires Payerne, Dübendorf et Alpnach. Depuis 2012, Chollet est employé par l'armée de l'air suisse et membre de la classe pilote 11 dans l'école de pilote d'Emmen. Elle a complété sa première partie de sa formation avec la licence de pilote professionnel civil de Swiss Aviation Training (SAT, aujourd'hui Lufthansa Aviation Training) et le Bachelor in Aviation de l'Université des Sciences Appliquées de Zurich (ZHAW) à Winterthur. Puis elle a suivi les phases d'un an sur Pilatus PC-7 et Pilatus PC-21.(Sources DDPS).

Félicitations à nos nouveaux pilotes !

sphair,pk11,pilotes militaires,femmes dans l'armée,églalité homme femme,blog défense,aviation et défense,femme et armée,pilote femme,infos aviation

Photos : Promotion PK11 @ DDPS