09/05/2016

Une variante biplace pour le JF-17 « Thunder » !

3399097867.jpg

Une variante biplace de l’avion de combat sino-pakistanais JF-17 « Thunder » est actuellement en cours de développement, un premier vol est prévu pour la fin 2016.

JF-17 B :

Un responsable du programme pakistanais confirme que la variante sera désignée JF-17B. Il est développé en réponse aux besoins d’un client, en vue de l’entraînement pour la transition sur le modèle monoplace.

Le seul changement important apporté à l'avion en dehors du siège éjectable supplémentaire est une nageoire dorsale qui contient un réservoir de carburant supplémentaire. L’objectif étant que le JF-17B dispose d’une capacité de carburant comparable à la version monoplace.

p1523580.jpg

Rappel :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est un chasseur monoréacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21). L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

Photos : 1 JF-17 monoplace pakistanais 2 Maquette du JF-17B @ Lihutao

28/01/2016

Perche de ravitaillement modifiée pour le JF-17 !

1650259_-_main.jpg

En mars de l’année dernière, le consortium sino-pakistanais composé de la société chinoise Chengdu Aircraft Corporation (CAC) et Pakistan Aeronautical Company (PAC) avait révélé pour la première fois, le nouveau standard Block II du JF-17 « Thunder », avec notamment l’adjonction d’une perche de ravitaillement en vol.

Modification de la perche :

Les premières photos qui montraient le montage d’une perche de ravitaillement, laissaient apparaître un raccordement à la cellule plutôt fragile. Les nouvelles photos publiées ces derniers jours montrent une importante modification de celle-ci, tant du point de vue de la position, que du raccordement à la cellule. L’aérodynamisme a été également revu.

1809997760.jpg

Radar intermédiaire :

Le JF-17 «Thunder» Block II dispose d’un radar intermédiaire, soit  le KLJ-7 fabriqué en Chine par CTEC et il est doté d’une antenne mécanique. Le KLJ est assez proche du RC400 de Thales. On se rappelle d’ailleurs, que la société française était en course pour équiper la version pakistanaise de l’avion, mais les tensions entre les deux pays à propos de la vente de sous-marins ont fait avorter ce projet. Le JF-17 «Thunder» Block II est doté d’une liaison de données (Link16), d’une meilleure capacité de guerre électronique. L’avion peut être ravitaillé en vol et disposera du missile à courte portée A-Darter conçu par le Brésil et l’Afrique du Sud (version pakistanaise uniquement). Le Block II sera produit est livré en 2016.

Rappel :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est un chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21). L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

1631249_-_main.jpg

Photos : 1 JF-17/FC-1 avec la nouvelle perche 2 Première adaptation d’une perche 3 le JF-17 BlockII sans perche de ravitaillement@ PAC

 

31/12/2015

JF-17: après le Myanmar, le Sri Lanka ?

Pakistan_Air_Force_Chengdu_JF-17_Gu.jpg

Lors du dernier Salon du Bourget, l’avionneur sino-pakistanais Chengdu/Pakistan Aeronautical avait annoncé la première commande à l’exportation pour son JF-17 « Thunder », sans en mentionner le nom. L’information est aujourd’hui connue, il s’agit du Myanmar (ex-Birmanie). Les livraisons devraient débuter en 2017.

 

Prochaine étape, le Sri Lanka :

Fort d’une première exportation de son JF-17, le Pakistan semble mettre la pression sur un accord de vente avec le Sri Lanka. Si celui-ci, devait se réaliser, cela marquerait une étape importante dans l'extension de l’empreinte en matière de coopération de défense dans la région de l'océan Indien pour le Pakistan et son allié la Chine.

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif devrait se rendre au Sri Lanka la semaine prochaine pour obtenir un accord de principe pour la vente de JF-17 « Thunder », le nombre d’avions n’est pour l’instant pas connu.

La Force aérienne du Sri Lanka (SLAF) qui vole déjà plusieurs autres types d'avions fabriqués en Chine, cherche actuellement à améliorer ses capacités de combat. À l'heure actuelle, elles reposent sur l'Israel Aircraft Industries (IAI) Kfir, qui a servi de cheval de bataille dans les opérations d'attaque au sol durant la guerre civile de 1983 à 2009 contre les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE).

 

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

Eight_Pakistan_Air_Force_JF-17s_escort_Air_China_Boeing_747-400.jpg

Photos : 1 JK-17 Thunder pakistanais @Shimming 2 FC-1 Xialong chinois @ FAC

15/11/2011

Chine & Pakistan lancent JF-17 Thunder Block II !

 

1850485.jpg


 

La Chine et le Pakistan qui co-produisent l’avion de combat JF-17 «Thunder» vont démarrer la production du standard Block II de l’avion dès l’année prochaine.

Co-produit par le constructeur aéronautique chinois AVIC et la société PakistanComlex (PAC) le JF-17 « Thunder » va être produit dans un standard amélioré qui comprendra une liaison de données (Link16) d’une meilleure capacité de guerre électronique. L’avion pourra être ravitaillé en vol et disposera d’un armement élargit, notamment le missile courte portée A-Darter conçu par le Brésil et l’Afrique du SUD (version pakistanaise uniquement). Le Block II sera produit est livré de la mi-2012 à fin 2015.

Radar intermédiaire :

Le JF-17 « Thunder » block II disposera d’un radar intermédiaire, que je l’écrivais en début d’année, soit  le KLJ-7 fabriqué en chine par CTEC et il est doté d’une antenne mécanique. Le KLJ est assez proche du RC400 de THALES. On se rappelle d’ailleurs que la société française était en course pour équiper la version pakistanaise de l’avion, mais les tensions entre les deux pays à propos de la vente de sous-marins ont fait avorter ce projet.

Préparer le standard Block III :

Le standard Block II prépare en fait la version définitive de l’avion soit le Block III qui sera produite à partir de 2016. Cette ultime version recevra un radar à balayage électronique (AESA) dérivé du modèle prévu pour équipe le J-10B chinois. Celui-ci, sera cependant plus petit et donc mois efficient.

En ce qui concerne la version pakistanaise, les Bock III seront produit de manière indigène mais recevront le radar AESA à Nanjing en Chine.

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 « Thunder »  (Pakistan) ou FC-1 « Xiaolong » (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe qui équipe le MIG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multi-rôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MIG-19/21).

L’armement comprend deus canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg/£ 8150 de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois.

La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

A l’exportation :

Ces modernisations qui servent à l’aviation pakistanaise et chinoise pourraient également permettre à l’avion de trouver une certaine clientèle en dehors des deux constructeurs, pour L’Air Chief Marshall Rao Qamar Suleiman (PAF) le FJ-17 intéresse divers clients susceptibles de vouloir remplacer de vieux avions comme les MIG-21, F-4 Phantom ou Mirage V. Plusieurs pays ont été déjà démarché en Amérique latine, en Asie et en Afrique.

1822250.jpg

 

 

Photos : JF-17-Thunder pakistanais @ Weimeng

 

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chine, pakistan, jf-17 thunder, fc-1 xiaolong |  Facebook | |